13 Matching Annotations
  1. Last 7 days
    1. Résumé de la vidéo [00:00:05][^1^][1] - [00:06:16][^2^][2] :

      Cette vidéo présente l'importance de l'attention des professionnels dans le soutien des compétences parentales. D. Mellier explique que les professionnels ne doivent pas se substituer aux parents, mais plutôt enrichir leur attention et soutenir leur expertise parentale.

      Points forts : + [00:00:05][^3^][3] Le rôle des professionnels * Les professionnels ne doivent pas remplacer les parents * L'attention professionnelle doit soutenir les parents * Importance de reconnaître l'expertise parentale + [00:02:09][^4^][4] Expertise et savoirs quotidiens * Les professionnels ont une expertise spécifique * Cette expertise ne doit pas éclipser le savoir quotidien des parents * L'attention professionnelle doit compléter l'attention parentale + [00:03:26][^5^][5] L'attention partagée * L'attention est comme un filet d'eau qui alimente un moulin * Les professionnels doivent apporter leur soutien sans se substituer * L'objectif est de renforcer l'attention des parents envers leur enfant + [00:05:17][^6^][6] Le soutien discret des professionnels * Les professionnels sont souvent les "oubliés" dans le processus * Leur rôle est d'enrichir l'attention parentale * L'attention professionnelle est un levier pour une intervention pertinente

  2. May 2024
    1. Résumé de la vidéo [00:00:05][^1^][1] - [00:34:50][^2^][2]:

      Cette vidéo présente une conférence-débat sur le thème "Confiance & Démocratie" organisée par le Conseil Économique, Social et Environnemental (CESE) en France. Elle aborde le rôle du CESE en tant que lien entre les citoyens et les pouvoirs publics, et sa mission de conseiller le gouvernement et le Parlement. La vidéo met en lumière l'importance de la démocratie participative et la manière dont les citoyens peuvent s'impliquer dans l'élaboration des politiques publiques.

      Points forts: + [00:00:05][^3^][3] Le rôle du CESE * Présentation du CESE comme troisième assemblée constitutionnelle de France * Discussion sur son rôle de conseil et de liaison entre les citoyens et les pouvoirs publics * Importance de la participation citoyenne dans l'élaboration des lois + [00:15:01][^4^][4] La confiance politique * Analyse de la baisse de la confiance des Français envers les institutions * Échange sur la crise de l'idéal démocratique et l'impact du baromètre de la confiance politique * Présentation des résultats de la 14e vague du baromètre + [00:19:07][^5^][5] Comparaison internationale * Comparaison de la confiance politique en France avec d'autres pays européens * Mise en évidence de l'exception française en matière de défiance politique * Discussion sur les perceptions du personnel politique et des institutions + [00:32:16][^6^][6] La confiance en dehors de la politique * Classement des niveaux de confiance dans diverses organisations et professions * Focus sur la confiance dans les artisans, les PME, les hôpitaux et les institutions régaliennes * Évaluation de la confiance dans la justice et la police en France Résumé de la vidéo [00:34:53][^1^][1] - [01:02:19][^2^][2]:

      La vidéo aborde la confiance dans les institutions démocratiques et judiciaires, la demande démocratique pour une plus grande implication de la société civile, et la perception que le système démocratique français ne fonctionne pas bien. Elle souligne l'importance de la reconnaissance du travail et de l'efficacité dans la prise de décision politique.

      Points forts: + [00:34:53][^3^][3] Confiance dans le système judiciaire * Importance du soutien des citoyens * Proximité et protection génèrent plus de confiance + [00:35:32][^4^][4] Demande démocratique pour la société civile * Nécessité de revitaliser la démocratie * Fort soutien pour l'implication de la société civile + [00:37:00][^5^][5] Perception du système démocratique * Majorité pense que la démocratie ne fonctionne pas bien * Comparaison avec d'autres pays européens + [00:39:02][^6^][6] Reconnaissance du travail * Les efforts ne sont pas suffisamment reconnus * Importance de l'épanouissement personnel à travers le travail + [00:42:00][^7^][7] Efficacité et co-construction des décisions * Association de la société à la construction des décisions * Renforcement de la légitimité des élus + [00:44:01][^8^][8] Crise de légitimité et d'efficacité de la démocratie * Besoin d'un grand moment reconstituant populaire * Crise de croissance de la démocratie Résumé de la vidéo [01:02:22][^1^][1] - [01:29:30][^2^][2] : La vidéo aborde la confiance et la démocratie en France, discutant des moyens d'engager les citoyens dans les institutions démocratiques et de renforcer la participation civique. Elle souligne l'importance de l'éducation civique et de la transparence pour favoriser la confiance des citoyens envers les institutions.

      Points forts : + [01:02:22][^3^][3] Engagement citoyen * Nécessité d'associer et de consulter davantage les citoyens * Les institutions démocratiques comme le CESE jouent un rôle clé + [01:03:05][^4^][4] Éducation civique et médias * Les chaînes d'information publique contribuent à l'éducation civique * Importance de montrer la démocratie et d'ouvrir les institutions au public + [01:07:03][^5^][5] Transformation générationnelle * Les jeunes ont une approche différente de la politique, privilégiant des engagements concrets et de courte durée * Nécessité d'adapter les institutions démocratiques aux attentes de la jeunesse + [01:10:07][^6^][6] Crise et institutions démocratiques * La démocratie est un chantier permanent nécessitant des ajustements constants * Débat sur les réformes institutionnelles et la participation citoyenne Résumé de la vidéo [01:29:32][^1^][1] - [01:42:25][^2^][2]:

      La vidéo aborde la confiance et la démocratie lors d'une conférence-débat au CESE. Elle souligne l'importance de l'éducation civique, l'inclusion des citoyens dans la gouvernance, et l'engagement des citoyens à travers les conventions citoyennes.

      Points forts: + [01:29:32][^3^][3] Crise de gouvernance * Nécessité d'impliquer davantage la société civile * Proposition d'engager les élus dans des associations * Importance de lois en adéquation avec le quotidien des gens + [01:31:03][^4^][4] Fabrication du consensus * Inclusion des citoyens pour un consensus plus inclusif * Éducation comme fondement de la culture civile * L'école comme première expérience de jugement et d'égalité + [01:36:24][^5^][5] Conventions citoyennes * Rôle des conventions citoyennes dans la participation démocratique * Importance de la transparence et de l'engagement citoyen * Redevabilité des décideurs politiques envers les propositions citoyennes

  3. Apr 2024
    1. Enfin, la réforme Berthoin de 1959, en prolongeant la scolarité obligatoire de 14 à 16 ans, a favo– risé l’accès au collège de nouveaux élèves, davantage d’origine popu– laire, caractérisés par une espérance de réussite scolaire plus réduite (Merle, 2020). Les sentiments d’injustice à l’égard des sanctions sont susceptibles d’être plus fréquents parmi ces nouveaux collégiens, plus souvent punis (Moignard, Rubi, 2020), et moins susceptibles d’accepter les rigueurs des sanctions dans le cadre d’une scolarité peu valorisante, voire source de stigmatisations et d’humiliations (Choquet, Héran 1996 ; Merle, 2005 ; Galland, 2006 ; Evrard, 2011 ; OCDE, 2018) [4][4]En 2011, 18,5 % des élèves de sixième déclarent avoir été….
  4. Feb 2024
    1. Résumé de la vidéo de [00:00:00][^1^][1] à [02:30:00][^2^][2]:

      Cette vidéo présente le Conseil économique, social et environnemental (CESE), une institution qui représente la société civile et qui a pour missions de conseiller, dialoguer, évaluer et participer à la démocratie. La vidéo explique le fonctionnement, la composition, les saisines et les travaux du CESE, ainsi que ses partenariats avec d'autres acteurs. La vidéo se compose de deux parties: la première partie (de [00:00:00][^3^][3] à [00:03:36][^4^][4]) est une animation qui décrit le rôle et les activités du CESE, la deuxième partie (de [00:03:36][^5^][5] à [02:30:00][^6^][6]) est une séance plénière du CESE consacrée à la présentation des résultats de la 15e vague du baromètre de confiance politique du CEVIPOF.

      Points clés: + [00:00:00][^7^][7] Le CESE, l'assemblée de la société agissante * Le CESE regroupe 160 conseillers issus des entreprises, des syndicats, des associations, etc. * Le CESE éclaire le gouvernement et le Parlement sur les politiques publiques * Le CESE favorise le dialogue social et la recherche d'un consensus * Le CESE évalue l'efficacité des politiques publiques et prend le pouls des régions * Le CESE renforce la démocratie participative en permettant aux citoyens de faire entendre leur voix + [00:03:36][^8^][8] La séance plénière du CESE sur la confiance politique * Le CESE accueille la directrice déléguée et le directeur de recherche du CEVIPOF, un centre de recherche sur la politique française * Le CEVIPOF présente les résultats de la 15e vague du baromètre de confiance politique, une enquête annuelle qui mesure les différentes dimensions de la confiance politique, privée, interpersonnelle, sociétale et économique * Le baromètre de confiance politique montre que la France est un pays de défiance, avec une insatisfaction sur le fonctionnement de la démocratie, un sentiment de déconnexion des élites, une demande de participation citoyenne et une aspiration à plus d'efficacité * Le CESE échange avec les intervenants du CEVIPOF sur les causes et les conséquences de la crise de confiance, ainsi que sur les pistes pour y remédier

      Résumé de la vidéo de [00:04:00][^1^][1] à [02:30:00][^2^][2]:

      Cette partie de la vidéo présente les résultats du baromètre de confiance politique du cvipof, une enquête annuelle qui mesure les différentes dimensions de la confiance des Français dans la politique, la démocratie, les institutions, les acteurs sociaux et économiques, et les autres citoyens. Le chercheur Bruno Cautrès analyse les principaux enseignements de la 15e vague du baromètre, réalisée en janvier 2020, en comparant avec les données des années précédentes et des autres pays européens.

      Points saillants: + [00:04:00][^3^][3] Le contexte de l'enquête * Réalisée du 7 au 15 janvier 2020, auprès de 3500 personnes * Dans un climat de crise sociale, de réforme des retraites, de tensions internationales * À quelques mois des élections municipales et dans la perspective des élections présidentielles de 2022 + [00:09:00][^4^][4] La confiance dans les institutions et les acteurs sociaux * Un niveau de confiance très faible dans les partis politiques, le Parlement, le gouvernement, les médias * Une confiance plus élevée dans les syndicats, les associations, les mutuelles, les entreprises * Une confiance très forte dans le Conseil constitutionnel, le Conseil d'État, le CESE, les maires * Une confiance plus forte en Allemagne qu'en France pour la plupart des institutions + [00:26:00][^5^][5] La confiance dans la démocratie et le système politique * Un sentiment majoritaire que la démocratie ne fonctionne pas bien en France, en hausse depuis 2017 * Une demande de plus de démocratie, notamment par le tirage au sort, les pétitions, les référendums * Une défiance vis-à-vis des hommes et des femmes politiques, perçus comme éloignés, corrompus, inefficaces * Une aspiration à un pouvoir plus vertical, plus autoritaire, plus efficace, qui coexiste avec une aspiration à un pouvoir plus horizontal, plus participatif, plus proche + [00:40:00][^6^][6] La confiance dans la société et les autres citoyens * Un sentiment de défiance interpersonnelle, de peur de l'autre, de repli sur soi * Une perception des inégalités sociales comme injustes, insupportables, croissantes * Une critique du système scolaire, du marché du travail, du système de protection sociale, jugés inégalitaires, inefficaces, dégradés * Une attente de reconnaissance, de respect, de solidarité, de justice

      Résumé de la vidéo de [00:41:00][^1^][1] à [02:30:00][^2^][2]:

      La vidéo présente les résultats de la 15e vague du baromètre de la confiance politique du cvipof, en partenariat avec le Conseil économique, social et environnemental (CESE). Elle aborde les thèmes de la confiance dans les institutions, les acteurs politiques et sociaux, la démocratie, l'Europe, la reconnaissance au travail et le rapport à l'autorité.

      Points saillants: + [00:41:00][^3^][3] Le contexte de l'enquête * Réalisée en décembre 2020 auprès de 3500 personnes * Comparaison avec l'Allemagne, l'Italie et la Pologne * Enjeux des élections européennes et de la crise sanitaire + [00:48:00][^4^][4] La confiance dans les institutions * Un niveau très faible en France, surtout pour les partis politiques, le Parlement et le gouvernement * Une relative confiance dans le CESE, le Conseil constitutionnel, les syndicats et les associations * Une forte confiance dans les services publics, les médias, la police et l'armée + [00:58:00][^5^][5] La confiance dans les acteurs politiques et sociaux * Un sentiment de déconnexion, de méfiance et de dégoût vis-à-vis des politiques * Une faible satisfaction à l'égard du président de la République et du Premier ministre * Une forte attente de démocratie participative, de tirage au sort et de pétitions + [01:08:00][^6^][6] La confiance dans la démocratie * Une majorité de Français qui estiment que la démocratie ne fonctionne pas bien en France * Une aspiration à plus de démocratie, notamment par le renforcement du pouvoir local et du référendum * Une défiance vis-à-vis de l'Union européenne, perçue comme trop éloignée et pas assez solidaire + [01:18:00][^7^][7] La reconnaissance au travail * Un sentiment de manque de reconnaissance, lié au niveau de diplôme, de salaire et de statut * Une corrélation entre la reconnaissance au travail et la confiance dans la société * Une aspiration à la mobilité sociale, à la création d'entreprise et à la méritocratie + [01:28:00][^8^][8] Le rapport à l'autorité * Une ambivalence entre le respect de l'autorité et la contestation de l'ordre établi * Une différence entre les jeunes et les seniors, les premiers étant plus critiques et rebelles * Une influence de la crise sanitaire, qui a renforcé le besoin de protection et de sécurité

      Résumé de la vidéo de [01:30:00][^1^][1] à [02:30:00][^2^][2]:

      La deuxième partie de la vidéo présente les résultats de la 15e vague du baromètre de confiance politique du CEVIPOF, en comparant la France avec l'Allemagne, l'Italie et la Pologne. Elle aborde les thèmes suivants :

      Points saillants : + [01:30:00][^3^][3] Le climat général de l'opinion * La méfiance, la lassitude et la morosité dominent * La confiance dans les institutions est faible, sauf pour le CESE et le Conseil constitutionnel * La démocratie est perçue comme une belle idée qui ne fonctionne pas + [01:45:00][^4^][4] Les acteurs du débat public * Les partis politiques sont les plus décriés, suivis par les médias et les élus * Les syndicats, les associations et les ONG bénéficient d'un regain de confiance * Les Français sont partagés entre le désir d'un leader fort et la demande de démocratie participative + [02:00:00][^5^][5] Les fractures sociales et territoriales * Les inégalités sont jugées trop importantes et injustes * Le sentiment d'abandon et de relégation touche une partie de la population * Le diplôme est perçu comme un facteur de discrimination, au détriment de l'expérience professionnelle + [02:15:00][^6^][6] Le rapport à l'autorité et à la loi * Les Français sont attachés au respect de la loi, mais expriment aussi une défiance vis-à-vis de l'État * Ils sont favorables à une plus grande sévérité envers les délinquants, mais aussi à une plus grande tolérance envers les manifestants * Ils sont partagés entre le souhait d'une société plus solidaire et plus individualiste

    1. une autre question par rapport au conflit avec les familles quand voilà il ya un dialogue qui doit s'instaurer quand on sent que la plupart du des aspects des crises d de l'enfant 01:15:53 est lié d'un contexte familial à quelque chose de compliqué et que la famille en échange un retour un petit peu agressif et et refuse le dialogue en quelque sorte quoi faire
  5. Jan 2024
    1. Résumé vidéo [00:00:08][^1^][1] - [00:09:30][^2^][2]:

      Cette vidéo présente les témoignages de parents et d'enseignants sur le rapport entre la famille et l'école. Elle aborde les difficultés, les craintes, les réussites et les enjeux de cette relation. Elle montre comment le dialogue, la confiance et la coopération peuvent favoriser le bien-être et la réussite des enfants.

      Points forts: + [00:00:08][^3^][3] La crainte des parents face à l'école * Certains parents se sentent jugés, incompris ou dépassés * Ils ont peur de ne pas savoir aider leurs enfants ou de ne pas être à la hauteur * Ils ont honte de leur manque de connaissance ou de leur situation de précarité + [00:03:58][^4^][4] Le déclic du dialogue entre parents et enseignants * Une enseignante aborde une mère sur un sujet hors école et crée un lien humain * Une autre enseignante partage ses craintes avec une mère qui se reconnaît en elle * Les parents se sentent écoutés, respectés et valorisés + [00:05:41][^5^][5] La formation des enseignants sur le rapport aux familles * Les enseignants reconnaissent qu'ils n'ont pas été formés sur ce sujet * Ils apprennent sur le terrain avec leur sensibilité et leur public * Ils sont parfois confrontés à des situations difficiles ou douloureuses + [00:06:25][^6^][6] L'orientation et le handicap des enfants * Les enseignants doivent parfois proposer aux parents de déposer un dossier à la MDPH * Le terme de handicap n'est pas neutre et provoque des réactions intenses * Les professionnels se sentent en difficulté dans leur mission + [00:07:14][^7^][7] La solidarité et l'entraide entre parents * Les parents se soutiennent mutuellement pour surmonter leurs peurs et leurs échecs * Ils s'encouragent à participer aux réunions ou à être parents délégués * Ils se font confiance et se font représenter par d'autres parents

    1. quel recours pour les équipes de l'établissement quand les parents sont dans le déni des difficultés de l'enfant refusent de faire les démarches les démarches qui sont préconisées voire ne 00:47:19 veulent pas renouveler les démarches auprès de la MDPH donc pas de mise en place de tout l'accompagnement qui pourrait être fait
  6. Nov 2023
    1. Le schéma de réaction que suscite un comportement inhabituel est souvent celui de rechercher descauses dans la vie personnelle de l’élève (son enfance, ses liens familiaux, son parcours de vie). Cesinformations nous conduisent à des interprétations souvent contreproductives car elles nepermettent pas de traiter les difficultés que l’élève a connues, elles conduisent bien souvent à unealtération des relations école-famille, une vision de l’enfant ou de sa famille dégradée.
  7. Mar 2021
  8. Jul 2020
  9. Aug 2017
    1. The trend of deeply negative reporting still serves the corporate culture, because if people just feel doom and gloom, then you might as well just keep buying a bunch of crap, eat hamburgers, and chain smoke cigarettes because there's no future anyway.

      This is so important to note. This is in a way is comparable to the Rebound Effect squared. Where the Rebound Effect goes mostly unnoticed and takes places on a subconscious level, this is rather a "Well, f**k it then...", which is more severe...