1,265 Matching Annotations
  1. Last 7 days
    1. "ADAPTER L'ÉLÈVE À L'ÉCOLE PLUTÔT QU'ADAPTER L'ÉCOLE À L'ÉLÈVE : AUX RACINES HISTORIQUES D'UN LONG MALENTENDU PAR YANN FORESTIER Mise en ligne : 27 août 2023 document 1 document 2 document 3 niveau 1 niveau 2 niveau 3 Descriptif Intervenant : Yann Forestier, docteur en histoire, agrégé d'histoire, chargé de cours aux universités de Rennes 2 et Caen)

    1. Après un premier webinaire consacré à la santé mentale des enfants et des jeunes, la FCPE a organisé le 20 avril dernier, de 18h à 20h, le deuxième volet de son colloque annuel consacré au bien-être. Deux intervenants ont accepté de répondre à l’invitation de la FCPE pour échanger sur la place des parents à l’école. Jean-Louis Auduc est agrégé d’histoire, spécialiste des sciences de l’éducation. Il a été notamment directeur-adjoint de l'IUFM de Créteil, où il a mis en place des formations sur les relations parents-enseignants. Il a publié de nombreux ouvrages et articles sur cette question, ainsi que sur le fonctionnement du système éducatif. Jérémie Fontanieu est enseignant de sciences économiques et sociales. Dans son ouvrage L’école de la réconciliation, paru en 2022, il témoigne de son expérience en lycée, à Drancy, où grâce notamment à un dialogue constant avec les parents d’élèves, il a pu grandement améliorer la réussite et la confiance en soi de ses élèves.

    1. Résumé de la vidéo [00:00:04][^1^][1] - [00:25:09][^2^][2] : La vidéo présente un webinaire sur l'orientation post-bac, les labels et accréditations, et comment choisir une école. Elle explique l'importance de reconnaître les établissements et les formations, les différents types de diplômes et grades, et les critères pour évaluer la qualité d'une école.

      Points forts : + [00:00:04][^3^][3] Introduction du webinaire * Objectifs et structure + [00:02:08][^4^][4] Présentation des intervenants * Experts en éducation + [00:04:08][^5^][5] Labels et accréditations * Signification et impact + [00:07:36][^6^][6] Parcoursup * Fonctionnement et reconnaissance + [00:09:13][^7^][7] Reconnaissance des diplômes * Différents niveaux et leur importance + [00:13:29][^8^][8] Labels spécifiques * Labels internationaux et classements Résumé de la vidéo [00:25:12][^1^][1] - [00:49:04][^2^][2]:

      La vidéo aborde le système éducatif français, en particulier les différences entre les universités et les écoles post-bac, les classes préparatoires économiques et commerciales (CPGE), et l'importance des diplômes reconnus. Elle met en lumière les avantages des CPGE pour intégrer de grandes écoles et la valeur des diplômes accrédités.

      Points forts: + [00:25:12][^3^][3] Système universitaire vs écoles post-bac * Différences de diplômes et grades + [00:26:17][^4^][4] CPGE comme voie d'accès aux grandes écoles * Importance des prépas pour les écoles de management + [00:27:20][^5^][5] Avantages des CPGE * Gratuité et préparation pour un Master 2 + [00:28:26][^6^][6] Sélection en CPGE * Critères d'admission et diversité des profils + [00:30:22][^7^][7] Réussite en CPGE * Taux élevé de réussite et d'admission en grandes écoles + [00:32:24][^8^][8] Vie étudiante en CPGE * Équilibre entre études et vie personnelle

    1. Résumé de la vidéo [00:00:01][^1^][1] - [00:23:15][^2^][2]: La vidéo explore les mouvements conservateurs et réactionnaires en ligne, en se concentrant sur l'anti-avortement et la discrimination algorithmique contre les identités LGBT. Elle met en lumière l'utilisation d'Instagram par les anti-avortement et les défis de la modération des contenus LGBT sur les réseaux sociaux.

      Points forts: + [00:00:11][^3^][3] Introduction aux panels * Focus sur les mouvements conservateurs * Diffusion en ligne et nouveaux combats + [00:00:36][^4^][4] Conservatismes en ligne * Anti-avortement sur Instagram * Mobilisation de l'image du fœtus + [00:01:20][^5^][5] Discrimination algorithmique * Modération automatique ciblant les LGBT * Impact sur les contenus et identités + [00:07:51][^6^][6] Présentation de Thib Grison * Recherche sur la liberté d'expression * Censure dans les médias + [00:09:49][^7^][7] Censure et modération * Exemples de suppression de contenus LGBT * Impact de la modération sur les communautés + [00:20:52][^8^][8] Biais algorithmiques * Transformation de stéréotypes en conditions algorithmiques * Conséquences discriminatoires Résumé de la vidéo [00:23:17][^1^][1] - [00:46:35][^2^][2]: La vidéo aborde les biais algorithmiques et la discrimination dans les réseaux sociaux, en particulier comment les algorithmes peuvent perpétuer des stéréotypes et des discriminations, notamment envers les femmes et les communautés marginalisées. Elle discute également des stratégies utilisées par ces communautés pour contourner la censure algorithmique et les conséquences de la modération sur l'identité sexuelle et de genre en ligne.

      Points saillants: + [00:23:17][^3^][3] Biais algorithmiques * Influence de l'industrie du porno * Critères économiques sur la non-discrimination + [00:25:07][^4^][4] Conséquences sur les identités * Popularité des contenus hétérosexuels * Assimilation à des contenus pornographiques + [00:27:02][^5^][5] Stratégies de contournement * Crypto langages et vol de morting * Visibilité et invisibilité en ligne + [00:29:47][^6^][6] Impact de la modération * Effets sur les identités sexuelles et de genre * Stratégies de passing algorithmique Résumé de la vidéo [00:46:36][^1^][1] - [01:07:46][^2^][2]: La vidéo aborde l'importation des cadres antitrans en France, la théorie du ROGD, et les collectifs de parents vigilants. Elle examine comment ces éléments s'intègrent dans une stratégie discursive plus large, utilisant un langage scientifique pour influencer les perceptions sur la transidentité.

      Points clés: + [00:46:36][^3^][3] Importation des cadres antitrans * Effort d'acclimatation de la rhétorique antitrans + [00:47:27][^4^][4] Théorie du ROGD * Stratégie discursive remettant en question les transitions mineures + [00:52:01][^5^][5] Collectifs de parents vigilants * Mobilisation inspirée par des collectifs étrangers + [00:53:03][^6^][6] Effets des mobilisations aux États-Unis * Purges culturelles dans les écoles + [00:54:13][^7^][7] Rôle de la France dans la mobilisation transnationale * Importation de théories et affaires étrangères + [01:00:35][^8^][8] Juridicisation de l'identité de genre * Analyse des politiques de reclassification de sexe Résumé vidéo 01:07:48 - 01:30:54: La partie 4 de la vidéo aborde les nouveaux essentialismes et la transidentité. Elle examine les politiques de reclassification de sexe, la transphobie systémique, et l'importance de l'autodétermination de genre.

      Points clés: + [01:07:48][^1^][1] Nouveaux essentialismes * Comparaison avec la sociologie du handicap * Impact des conditions sociales sur l'identité de genre + [01:21:48][^2^][2] Transidentité et militantisme * Influence du militantisme sur la théorie * Lutte contre la transphobie et pour les droits trans + [01:29:12][^3^][3] Clarification idéologique * Réarticulation autour de la droite * Clarification des positions politiques sur les droits trans Résumé de la vidéo 01:30:57 - 01:54:43 : La vidéo aborde les nouveaux essentialismes dans le féminisme, en particulier la lutte contre la transphobie et l'essentialisme biologique. Elle critique l'alliance entre l'extrême droite et certaines féministes anti-trans, et souligne l'importance de déconstruire les catégories de genre rigides pour avancer les droits des personnes trans et intersexes.

      Points clés : + [01:31:01][^1^][1] Lutte idéologique * Clarification des débats féministes * Instrumentalisation par l'extrême droite + [01:32:15][^2^][2] Essentialisme et genre * Alliance entre l'extrême droite et féministes anti-trans * Critique de l'approche essentialiste du genre + [01:35:02][^3^][3] Patriarcat et genre * Le genre comme pilier de l'idéologie patriarcale * Importance de lutter contre l'essentialisme + [01:38:12][^4^][4] Droits des enfants trans * Nécessité de réfléchir aux droits des enfants trans * Autodétermination et capacité de choix des enfants + [01:47:29][^5^][5] Changement d'état civil * Débat sur la déjudiciarisation du changement d'état civil * Importance de gagner le débat public pour pérenniser les droits Résumé de la vidéo 01:54:44 - 02:17:18 : La première partie de la vidéo aborde les nouveaux essentialismes et le backlash transphobe, en examinant comment certains mouvements réactionnaires utilisent le féminisme comme prétexte pour avancer leurs idées. Elle explore également les idéologies sexistes et les différences entre le sexisme différentialiste et oppositionnel.

      Points saillants : + [01:54:44][^1^][1] Backlash transphobe * Utilise le féminisme comme couverture * Attaque les mouvements sociaux + [01:56:01][^2^][2] Idéologies sexistes * Sexisme différentialiste et oppositionnel * Impact sur les relations entre les sexes + [01:57:30][^3^][3] Influence médiatique et politique * Médias et politiciens amplifient les paniques morales * Législations nuisibles aux personnes trans + [02:03:24][^4^][4] Répercussions internationales * Les discours transphobes se propagent globalement * Effets sur les lois et la société + [02:09:01][^5^][5] Conséquences aux États-Unis * Lois régressives et climat de violence * Exode des personnes trans pour leur sécurité + [02:11:55][^6^][6] Situation en France * Importation des problématiques transphobes * Effets marginaux mais potentiellement dangereux Résumé de la vidéo 02:17:19 - 02:39:21 :

      La partie 7 de la vidéo aborde les nouveaux essentialismes et la manière de lutter contre les discours antitrans. Elle souligne l'importance de la production de discours politiques concurrents, le renforcement des liens avec le mouvement féministe, et la création d'entraide communautaire pour les personnes trans.

      Points forts : + [02:17:19][^1^][1] Nouveaux essentialismes * Discussion sur la fédération des extrêmes droites et féministes antitrans + [02:17:48][^2^][2] Lutte contre l'antitrans * Nécessité de discours politiques concurrents et renforcement des liens féministes + [02:18:45][^3^][3] Soutien communautaire * Importance de l'entraide face aux backlashes transphobes + [02:19:18][^4^][4] Perspectives et potentiels * Mouvements à plusieurs vitesses et méfiance envers la figure de la personne trans respectable + [02:21:02][^5^][5] Instrumentalisation des enfants * Discussion sur l'utilisation des enfants dans les discours antitrans + [02:25:00][^6^][6] Droits des mineurs trans * Accès aux hormones et autonomie des mineurs dans les décisions de santé

    1. Résumé vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:27:44][^2^][2]:

      Ce webinaire présente la campagne de vaccination HPV dans les collèges, expliquant l'importance de la vaccination pour prévenir les cancers liés au papillomavirus et les modalités de mise en œuvre dans les établissements scolaires.

      Points forts: + [00:00:00][^3^][3] Objectif du webinaire * Présentation de la campagne de vaccination en milieu scolaire + [00:01:03][^4^][4] Avancement de la campagne * Nouvelle-Aquitaine en avance sur l'organisation + [00:05:28][^5^][5] Épidémiologie du HPV * Explication des risques et de la transmission du virus + [00:08:56][^6^][6] Recommandations de vaccination * Vaccination recommandée pour les jeunes filles depuis 2007 et pour les garçons depuis 2021 + [00:13:08][^7^][7] Vaccination dans les collèges * Discussion sur l'efficacité de la vaccination en milieu scolaire + [00:22:26][^8^][8] Communication avec les parents * Importance de l'engagement des parents et des solutions pour les zones défavorisées Résumé vidéo [00:27:47][^1^][1] - [00:56:19][^2^][2]: Le webinaire aborde la campagne de vaccination dans les collèges, mettant l'accent sur la communication et l'organisation. Il souligne l'importance de la collaboration avec les professionnels de santé et l'accessibilité des informations pour les parents.

      Points clés: + [00:27:47][^3^][3] Communication de la campagne * Messages pré-rédigés par l'ARS * Disponibilité des informations en ligne + [00:30:34][^4^][4] Calendrier de la campagne * Informations initiales en juin * Évaluation de la couverture vaccinale en juillet 2024 + [00:31:45][^5^][5] Plan de communication * Sensibilisation sur les réseaux sociaux * Ciblage des parents et adolescents + [00:37:12][^6^][6] Engagement des établissements * Planification de la vaccination * Mise à disposition des ressources pour les familles + [00:44:21][^7^][7] Organisation des centres de vaccination * Déplacement vers les établissements * Collaboration avec les acteurs locaux + [00:52:58][^8^][8] Rôle des chefs d'établissement * Facilitation de la vaccination * Support dans l'utilisation des outils numériques Résumé de la vidéo [00:56:21][^1^][1] - [00:57:31][^2^][2]: La partie 3 de la vidéo aborde la communication avec les familles concernant la campagne de vaccination dans les collèges, les difficultés rencontrées et les solutions proposées.

      Points forts: + [00:56:21][^3^][3] Communication avec les familles * Utilisation de papier pour les autorisations + [00:57:00][^4^][4] Lien avec centre de vaccination * Mise à disposition de documents nécessaires + [00:57:15][^5^][5] Conclusion de la réunion * Envoi des documents promis * Interruption pour une autre réunion

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:23:25][^2^][2]:

      La vidéo présente une conférence sur l'importance de manger sain et simple, animée par une diététicienne et un chef cuisinier. Ils discutent des défis de l'alimentation moderne et proposent des solutions pour améliorer les habitudes alimentaires.

      Points forts: + [00:00:00][^3^][3] Introduction de la conférence * Accessibilité en visio * Importance de poser des questions avec un micro + [00:00:50][^4^][4] Sujet de la conférence * Manger sain, simple, avec plaisir et économiquement + [00:02:27][^5^][5] Rôle de la diététicienne * Redonner du plaisir à manger * Accompagner divers profils de patients + [00:05:17][^6^][6] Enjeux de santé publique * Augmentation des maladies métaboliques * Importance de la prévention par l'alimentation + [00:10:17][^7^][7] Comportements alimentaires perturbés * Influence des réseaux sociaux et de la pression sociale * Nouveaux troubles alimentaires comme l'orthorexie et la bigorexie + [00:18:04][^8^][8] Importance de la saisonnalité * Respecter la nature pour bien manger * Lien entre les produits saisonniers et une alimentation équilibrée Résumé de la vidéo [00:23:26][^1^][1] - [00:45:23][^2^][2]: La partie 2 de la vidéo aborde l'importance de choisir des aliments peu transformés pour une meilleure santé. Elle met en lumière les différences entre les aliments bruts et ultra-transformés, l'impact de la transformation sur les nutriments, et l'importance de la mastication pour la digestion.

      Points forts: + [00:23:26][^3^][3] Culture culinaire * Perte de savoir-faire culinaire * Importance de cuisiner avec les enfants + [00:24:28][^4^][4] Transformation alimentaire * Comparaison entre aliments bruts et transformés * Avantages des aliments riches en nutriments naturels + [00:27:09][^5^][5] Aliments ultra-transformés * Effets négatifs sur la santé * Importance de la matrice alimentaire naturelle + [00:33:56][^6^][6] Nutriscore et transformation * Limites du Nutriscore * Importance de la qualité des aliments + [00:37:02][^7^][7] Impact sur le microbiote * Rôle du microbiote dans la digestion * Effets des aliments transformés sur la santé + [00:43:21][^8^][8] Cuisine authentique * Valeur des produits locaux et de saison * Critique des pratiques industrielles Résumé de la vidéo [00:45:25][^1^][1] - [01:06:48][^2^][2]: La vidéo aborde l'importance d'une alimentation saine et biologique, les défis des pratiques agricoles actuelles, et l'éducation culinaire des jeunes générations. Elle souligne l'impact des pesticides, la valeur des produits locaux et naturels, et la nécessité de cuisiner et de manger de manière consciente pour la santé.

      Points forts: + [00:45:25][^3^][3] Dangers des pesticides * Impact sur la santé et l'environnement + [00:46:01][^4^][4] Valeur du bio * Bio signifie naturel et non industriel + [00:47:02][^5^][5] Soutien aux agriculteurs * Encourager les pratiques agricoles saines + [00:49:17][^6^][6] Cuisine et plaisir * Transmettre l'art de bien manger + [00:52:06][^7^][7] Importance de l'alimentation * Ce qu'on mange nous définit + [01:03:00][^8^][8] Utilisation des algues * Intégrer les légumes marins dans l'alimentation quotidienne

      Résumé de la vidéo 01:06:51 - 01:28:51 : La partie 4 de la vidéo aborde les choix alimentaires sains, l'importance de la variété dans l'alimentation, et les bienfaits des produits locaux et de saison. Elle souligne également l'impact de l'alimentation sur la santé et encourage la consommation consciente et éclairée.

      Points forts : + [01:06:51][^1^][1] Choix alimentaires sains * Varier les boissons, utiliser des tisanes + [01:08:17][^2^][2] Consommation de pain * Privilégier le pain de qualité, éviter les produits industriels + [01:12:03][^3^][3] Fréquence des repas * Choisir consciemment, éviter les mauvais choix alimentaires + [01:15:18][^4^][4] Plaisir de manger * La cuisine comme culture et partage + [01:17:02][^5^][5] Consommation de poisson * Préférer le poisson sauvage, éviter l'aquaculture + [01:26:42][^6^][6] Légumes de saison * Utiliser la stérilisation pour la conservation Résumé de la vidéo [01:28:54][^1^][1] - [01:42:51][^2^][2]: La vidéo aborde les thèmes de l'alimentation saine, l'impact des choix de produits sur la santé et l'économie, et l'importance de privilégier les produits locaux et artisanaux. Elle discute également des applications d'évaluation des produits, des marchés locaux, et des méthodes de conservation des aliments comme la lactofermentation.

      Points forts: + [01:28:54][^3^][3] Choix alimentaires et économie * Impact des additifs sur la santé * Avantages économiques des produits locaux + [01:32:01][^4^][4] Marchés vs supermarchés * Importance des achats locaux * Comparaison des options d'achat + [01:35:36][^5^][5] Lactofermentation * Bénéfices pour la santé et la conservation * Influence sur le goût et le microbiote + [01:38:04][^6^][6] Ressources locales * Site pour trouver des producteurs locaux * Encouragement à cuisiner maison

    1. Résumé de la vidéo [00:00:02][^1^][1] - [00:40:34][^2^][2]:

      Cette vidéo présente un webinaire sur l'apprentissage et l'engagement personnel. Les animateurs, Mathieu et Rémi, discutent de leur expérience et de l'importance de l'apprentissage actif, de la curiosité et de l'esprit critique dans le développement personnel et professionnel.

      Points forts: + [00:00:02][^3^][3] Introduction du webinaire * Présentation des animateurs et de leurs parcours + [00:01:00][^4^][4] L'importance de l'engagement * Discussion sur l'engagement dans l'éducation et l'écologie + [00:04:09][^5^][5] Kit d'apprentissage et d'engagement * Présentation d'un kit pour faciliter l'apprentissage et l'engagement + [00:06:56][^6^][6] Raisonner avec intention * L'importance de définir des intentions claires pour l'apprentissage + [00:10:58][^7^][7] Conscientiser les biais de confirmation * Reconnaître et dépasser les biais cognitifs pour un meilleur apprentissage + [00:17:36][^8^][8] Cultiver l'esprit critique * Développer un esprit critique pour évaluer l'information et les idées + [00:34:12][^9^][9] Prendre du temps pour réfléchir * L'importance de prendre du recul pour une meilleure compréhension et intégration des idées + [00:36:25][^10^][10] Expertise personnelle en apprentissage * Encouragement à utiliser son expérience personnelle pour améliorer l'apprentissage

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:28:09][^2^][2]:

      Cette vidéo présente une discussion sur les Instituts Thérapeutiques, Éducatifs et Pédagogiques (ITEP) en France, leur rôle dans la lutte contre le décrochage scolaire et la manière dont ils aident les enfants présentant des troubles du comportement. Les invités, Jean-Baptiste et Roland, expliquent le fonctionnement des ITEP, les défis rencontrés par les enfants et les professionnels, et l'importance du sport et de l'activité physique dans le développement et la réinsertion sociale des jeunes.

      Points clés: + [00:00:00][^3^][3] Introduction à l'émission School TV * Focus sur les ITEP + [00:01:07][^4^][4] Définition et mission des ITEP * Accueil des jeunes avec troubles du comportement + [00:03:09][^5^][5] Discussion avec les invités * Approche personnalisée pour chaque enfant + [00:23:10][^6^][6] Le sport comme outil d'intégration * Tournoi national de rugby pour les ITEP + [00:25:23][^7^][7] Approche globale pour la réussite * Importance de la motivation et de l'apprentissage ludique + [00:27:01][^8^][8] Suivi des anciens élèves * Difficultés de réinsertion pour les jeunes adultes

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:58:30][^2^][2] :

      La vidéo présente une conférence de Julien Masson, maître de conférence à l'Université de Lyon, sur le bien-être à l'école. Il aborde l'importance du bien-être pour les apprentissages et la santé des élèves, en soulignant que le bien-être est un facteur clé de la réussite scolaire et de la santé à long terme.

      Points clés : + [00:00:34][^3^][3] Introduction de Julien Masson * Expert en bien-être scolaire + [00:01:17][^4^][4] Priorité de l'éducation nationale * Bien-être nommé priorité + [00:02:01][^5^][5] Définition de la santé * Bien-être inclus dans la santé + [00:03:08][^6^][6] Bien-être et santé * Bien-être essentiel pour la santé + [00:04:46][^7^][7] Modèle du bien-être * Utilisation du modèle d'Édouard Diner + [00:06:49][^8^][8] Nécessité du bien-être à l'école * Lien entre bien-être et réussite scolaire + [00:11:49][^9^][9] Impact de l'environnement sur la santé * École influence la santé des élèves + [00:15:40][^10^][10] Satisfaction de vie et motivation * Satisfaction à l'école booste la motivation + [00:19:22][^11^][11] Émotions et apprentissage * Émotions positives favorisent l'apprentissage + [00:22:16][^12^][12] Étude sur le bien-être pendant le COVID * Impact du bien-être sur la motivation durant le confinement Résumé de la vidéo [00:25:00][^1^][1] - [00:58:30][^2^][2]:

      La vidéo aborde l'importance du bien-être à l'école, soulignant que le bien-être des élèves est essentiel pour leur santé et leur réussite scolaire. Julien Masson, maître de conférence à l'Université de Lyon, explique que le bien-être est un facteur clé dans l'apprentissage et peut influencer positivement la motivation et les résultats des élèves.

      Points clés: + [00:25:00][^3^][3] L'impact du bien-être sur l'apprentissage * Le bien-être favorise la réussite * Les émotions positives stimulent la motivation + [00:38:00][^4^][4] Les déterminants de la santé des élèves * Facteurs sociaux et environnementaux prédominants * L'école joue un rôle crucial + [00:50:00][^5^][5] Stratégies pour améliorer le bien-être * Approche globale nécessaire * Importance des émotions dans l'éducation

    1. Résumé de la vidéo [00:00:02][^1^][1] - [01:35:42][^2^][2]:

      La vidéo est une conférence intitulée "L'enfant face aux violences conjugales", où Philippe Besson discute de son roman "Ceci n'est pas un fait divers". La conférence aborde les thèmes de la protection des enfants et des impacts des violences conjugales sur eux.

      Points forts: + [00:00:02][^3^][3] Introduction de la conférence * Accueil des participants * Présentation du thème et du roman de Besson + [00:01:37][^4^][4] Parcours de Philippe Besson * Discussion sur ses œuvres et son expérience * Éclairage sur la violence conjugale à travers la fiction + [00:14:11][^5^][5] Réflexions de la magistrate * Analyse des mécanismes de la violence conjugale * Importance de la protection des victimes et des enfants + [01:35:42][^6^][6] Conclusion de la conférence * Appel à la prise de conscience et à l'action contre les violences conjugales

    1. Résumé de la vidéo [00:00:12][^1^][1] - [01:50:28][^2^][2]:

      La vidéo aborde l'importance de la motricité et de l'activité physique dans le développement cognitif des enfants, en particulier dans le contexte scolaire. Elle explore les liens entre l'exercice physique, le bien-être et les performances académiques, soulignant les effets positifs de l'activité physique régulière sur la santé physique et mentale.

      Points clés: + [00:00:12][^3^][3] Introduction au sujet * Importance de la motricité pour le bien-être des élèves + [00:01:30][^4^][4] Lien entre activité physique et cognition * Effets bénéfiques sur la santé et la performance académique + [00:11:06][^5^][5] Études sur l'activité physique et la performance académique * Corrélation entre un bon niveau de fitness et de meilleurs résultats scolaires + [00:15:26][^6^][6] Impact de l'exercice physique sur la cognition * Amélioration des fonctions cognitives et de l'humeur + [00:27:09][^7^][7] Aménagement de l'espace scolaire * Importance de l'activité physique dans l'environnement éducatif + [00:54:08][^8^][8] Rôle du geste dans l'apprentissage * Utilisation des gestes pour faciliter la compréhension et la mémorisation Résumé de la vidéo [01:00:00][^1^][1] - [01:50:28][^2^][2]:

      La vidéo explore l'importance de la motricité et de l'activité physique dans le développement cognitif des enfants, en particulier dans le contexte éducatif. Elle discute des liens entre l'exercice physique, le bien-être et les performances académiques, soulignant que l'activité physique régulière peut améliorer la mémoire, l'attention et l'humeur, et contribuer positivement à la cognition.

      Points clés: + [01:00:00][^3^][3] L'importance de la motricité * Influence sur le bien-être et l'apprentissage * Rôle dans le développement cognitif + [01:05:19][^4^][4] Aménagement de l'espace * Nécessité d'un environnement propice à l'activité * Impact de la sédentarité sur la santé + [01:08:09][^5^][5] Organisation de la classe * Réflexion sur l'utilisation de l'espace * Importance de l'activité motrice dès l'entrée en classe + [01:38:54][^6^][6] Le geste dans l'enseignement * Utilisation des gestes pour renforcer l'apprentissage * Impact des gestes sur la compréhension et la mémorisation

    1. Résumé de la vidéo [00:00:13][^1^][1] - [01:22:28][^2^][2]: La conférence de Julien Masson aborde le bien-être et la réussite des élèves à l'école maternelle, en se concentrant sur la motivation, les compétences psychosociales et la santé. Il souligne l'importance de ces facteurs dans l'apprentissage et la manière dont ils peuvent être intégrés dans l'éducation pour améliorer la santé et le bien-être des élèves.

      Points clés: + [00:00:13][^3^][3] Introduction de la conférence * Présentation de Julien Masson et du laboratoire P2S + [00:01:19][^4^][4] Objectifs de la conférence * Discussion sur le bien-être, la santé et les compétences psychosociales + [00:04:26][^5^][5] Définition de la santé * La santé comme état complet de bien-être physique, mental et social + [00:06:01][^6^][6] Le bien-être subjectif * Composé d'émotions positives, négatives et de satisfaction de vie + [00:09:07][^7^][7] Impact de l'école sur la santé * L'école comme facteur environnemental influençant la santé des élèves + [00:14:27][^8^][8] Actions promotrices de santé à l'école * Réduction des inégalités sociales et développement du bien-être + [00:28:49][^9^][9] Importance des compétences psychosociales * Leur rôle dans le bien-être et l'apprentissage des élèves + [00:42:05][^10^][10] Méditation et recherche * Efficacité de la méditation comme outil pédagogique + [00:51:18][^11^][11] Compétences clés à la maternelle * Pensée créative, communication et relations interpersonnelles + [01:16:09][^12^][12] Continuité éducative * Liaison école-collège et formation continue des compétences psychosociales

    1. Résumé de la vidéo [00:00:01][^1^][1] - [00:21:18][^2^][2]:

      La vidéo présente un podcast du service Recherche de l'INSPÉ de l'Académie de Lille, discutant de l'éducation et de son rôle dans l'émancipation politique et citoyenne. Louise Ferté, maîtresse de conférence en philosophie, explore les différences entre éduquer à la politique et au politique, l'importance de la culture commune, et les défis des débats en classe.

      Points clés: + [00:00:11][^3^][3] Rôle de l'école * Solution aux problèmes sociaux + [00:01:07][^4^][4] Éducation et politique * Distinction entre la politique et le politique + [00:02:02][^5^][5] Éduquer à la politique * Culture commune et outils pour agir + [00:04:04][^6^][6] Pédagogie de la citoyenneté * Enseignement moral et civique + [00:06:16][^7^][7] Défis des débats en classe * Risques de faux dialogues + [00:12:13][^8^][8] Pédagogies critiques * Approches pour l'émancipation et l'esprit critique Résumé de la vidéo [00:13:00][^1^][1] - [00:21:18][^2^][2]:

      La vidéo explore les pédagogies critiques et leur rôle dans l'émancipation des élèves. Elle discute des approches de Paulo Freire et Bell Hooks, soulignant l'importance du dialogue et de la conscientisation pour transformer les élèves en citoyens émancipés.

      Points clés: + [00:13:00][^3^][3] Pédagogies critiques * Approches pour lutter contre les discriminations * Importance de la pratique dialogique + [00:15:00][^4^][4] Exemples de pédagogies * Paolo Freire et son approche de l'alphabétisation * Bell Hooks et son enseignement performatif + [00:17:00][^5^][5] Émancipation en éducation * Sortie de la servitude par la conscientisation * Transformation des élèves en sujets actifs

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [02:56:57][^2^][2]:

      La vidéo présente une conférence sur le bien-être territorial, où les intervenants discutent de la coconstruction et de l'échange d'idées pour renforcer la résilience territoriale face aux crises, comme la pandémie de COVID-19. Ils explorent les limites des indicateurs traditionnels de richesse et l'importance de considérer le bien-être des habitants dans l'aménagement du territoire.

      Points forts: + [00:00:05][^3^][3] Introduction de la conférence * Remerciements et importance du bien-être territorial + [00:01:56][^4^][4] Lancement de la démarche bien-être * Réflexion sur les indicateurs de richesse durant la crise sanitaire + [00:02:35][^5^][5] Le monde post-COVID * Discussion sur les changements et les constantes dans les aspirations des citoyens + [00:03:42][^6^][6] Renforcement de la résilience territoriale * Prise en compte du bien-être des habitants et des usagers + [00:04:07][^7^][7] Partenariat multi-acteurs * Collaboration avec divers partenaires pour la démarche bien-être + [00:05:34][^8^][8] Échelle locale et bien-être territorial * L'importance de l'échelle locale pour mesurer le bien-être + [00:06:23][^9^][9] Attractivité et compétitivité métropolitaine * Questionnement sur les indicateurs d'attractivité des métropoles + [00:07:49][^10^][10] Planification territoriale et besoins des habitants * Réponse aux besoins et aspirations des habitants à travers la planification + [00:09:54][^11^][11] Importance de la participation citoyenne * Rôle de la participation citoyenne dans l'accélération des transitions + [00:11:08][^12^][12] Introduction de la participation citoyenne * Discussion sur l'expérience de citoyenneté et la participation dans les transitions + [00:13:04][^13^][13] Échange sur la citoyenneté * Partage d'expériences de citoyenneté réussie parmi les participants + [00:15:40][^14^][14] Démocratie et participation * L'importance de la démocratie participative et continue dans le contexte actuel + [00:17:18][^15^][15] Les communs et la coopération * Nécessité de coopérer autour des préoccupations communes et des communs + [00:18:36][^16^][16] Démocratie représentative et participative * Besoin de compléter la démocratie représentative par des formes participatives + [00:20:25][^17^][17] Fondamentaux de la participation citoyenne * Retour aux fondamentaux pour renforcer la participation et le dialogue citoyen

      Résumé de la vidéo [00:22:00][^1^][1] - [02:56:57][^2^][2]:

      La vidéo aborde le sujet du bien-être territorial et la démarche de l'agence d'urbanisme pour l'améliorer. Elle souligne l'importance de la coconstruction, de l'échange et de l'expertise collective dans la planification territoriale.

      Points clés: + [00:22:00][^3^][3] Coconstruction et échange * Importance de la collaboration * Rôle des partenaires et intervenants + [00:45:00][^4^][4] Démarche bien-être territorial * Lancée en novembre 2020 * Réponse aux limites des indicateurs traditionnels de richesse + [01:15:00][^5^][5] Impact du COVID-19 * Révélateur des inégalités * Effet sur l'aménagement urbain et l'intérêt pour la nature + [02:00:00][^6^][6] Résilience territoriale * Renforcement face aux crises * Prise en compte du bien-être des habitants + [02:30:00][^7^][7] Participation citoyenne * Importance pour l'accélération des transitions * Espaces de discussion et coopération

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:57:08][^2^][2]:

      La vidéo présente un aperçu du fonctionnement d'une classe ULIS (Unité Localisée pour l'Inclusion Scolaire) en France, où des élèves avec des besoins éducatifs particuliers reçoivent un enseignement adapté. Elle montre les interactions entre les enseignants et les élèves, les méthodes pédagogiques utilisées, et les défis rencontrés par les élèves et le personnel.

      Points clés: + [00:02:39][^3^][3] Gestion de l'eau en Égypte * Correction du schéma avec la classe + [00:04:22][^4^][4] Utilisation de l'eau pour l'agriculture * Discussion sur l'irrigation et l'histoire + [00:05:27][^5^][5] Activités exploitant l'eau * Transport, tourisme, usage domestique + [00:10:13][^6^][6] Le dispositif ULIS * Intégration scolaire et enseignement adapté + [00:17:00][^7^][7] Travail sur les probabilités * Exercices pratiques en classe + [00:26:00][^8^][8] Recherche sur Google * Utilisation de la technologie en classe + [00:44:02][^9^][9] Impact de la situation sanitaire * Adaptations dues au COVID-19 + [00:51:09][^10^][10] Perceptions des élèves ULIS * Témoignages et aspirations des élèves

    1. https://youtu.be/c1KTsbEqxPI?t=2661

      Cette vidéo est une conférence organisée par l'INSP de l'Académie de Lille sur le thème "L'école, un territoire vivant au cœur des valeurs de la République". Elle présente les enjeux, les défis et les perspectives de l'éducation à la citoyenneté dans le contexte actuel marqué par le terrorisme, le communautarisme et l'intolérance. Elle s'appuie sur les éclairages de la recherche, les témoignages des acteurs de terrain et les expériences pédagogiques innovantes.

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:27:11][^2^][2] :

      Cette vidéo est un podcast d'ARTE Radio qui s'intitule "Des femmes violentes". Il s'agit d'une discussion entre Olivia Gesbert, animatrice de l'émission "Bienvenue au club" sur France Culture, et Gérald Garutti, philosophe, metteur en scène et fondateur du Centre des arts de la parole. Ils abordent le thème de la crise de la parole dans la société contemporaine, les causes, les symptômes et les solutions possibles. Ils évoquent aussi le rôle du théâtre, de la poésie, du dialogue et du débat comme des arts de la parole qui permettent de créer du lien, de l'écoute et de l'imaginaire.

      Points forts : + [00:01:00][^3^][3] La crise de la parole * La parole est dégradée, dévoyée, réduite à la performance et à l'impact * La parole est dévalorisée, vidée de sens, pleine de violence * La parole est déconnectée de l'écoute, de la relation, de la différence + [00:08:00][^4^][4] Les arts de la parole * Il ne s'agit pas seulement de l'éloquence, mais de sept dimensions : la création, l'interaction, la transmission, l'interprétation, l'évocation, la sublimation et la ritualisation * Il s'agit de revaloriser la parole comme un lien, un dépassement, un espace commun * Il s'agit de convoquer l'imaginaire, de faire voir l'invisible, de faire vivre les fantômes + [00:15:00][^5^][5] Le Centre des arts de la parole * C'est un projet citoyen, artistique et pédagogique, qui vise à réhabiliter l'échange, le dialogue et le débat * C'est un lieu ouvert à tous, qui propose des ateliers, des conférences, des spectacles, des rencontres * C'est un espace de résistance, de réflexion, de création, qui s'appuie sur une communauté de connaisseurs et de passionnés

    1. Résumé de la vidéo de [00:00:00][^1^][1] à [01:05:50][^2^][2] :

      Cette vidéo est un podcast à soi de Charlotte Bienaimé, qui traite du thème de l'autodéfense des enfants face aux violences et aux injustices. Elle raconte son expérience de mère qui veut protéger son fils, et comment elle a découvert les ateliers d'autodéfense pour les enfants de l'association Garance. Elle assiste à l'un de ces ateliers, où les enfants apprennent à faire valoir leurs droits, à dire non, à se défendre physiquement et verbalement, et à trouver des ressources personnelles et collectives. Elle interroge aussi les enfants sur leur vécu, leurs émotions, leurs difficultés et leurs envies. Elle conclut en affirmant que sortir du silence et apprendre à se défendre rend les enfants plus forts et plus heureux.

      Points forts : + [00:00:05][^3^][3] Introduction musicale * Présentation du titre et du sujet du podcast * Citation de Virginia Woolf sur les femmes anonymes de l'histoire + [00:01:35][^4^][4] Le témoignage de Charlotte * Son désir de protéger son fils de 7 ans * Sa prise de conscience de la nécessité de l'armer pour se défendre * Sa tristesse et sa démunition face aux violences du monde + [00:04:29][^5^][5] L'atelier d'autodéfense pour les enfants * La présentation de Laura et Manon, monitrices de Garance * Les trois droits fondamentaux des enfants : être en sécurité, fort et libre * Les situations d'agression et les stratégies de défense * Les réactions et les questions des enfants + [00:41:19][^6^][6] La violence sexuelle des adultes connus * La scène jouée par Laura et Manon sur l'inceste * Les signes d'alerte et les moyens de se protéger * Les personnes de confiance et les numéros d'écoute + [00:59:11][^7^][7] La conclusion de Charlotte * Son admiration pour les enfants et leur capacité de résilience * Son espoir pour un monde plus juste et plus respectueux * La présentation des intervenants et des sources du podcast

    1. for - climate crisis - interview - Neil degrasse Tyson - Gavin Schmidt - 2023 record heat - NASA explanation

      podcast details - title: How 2023 broke our climate models - host: Neil degrasse Tyson & Paul Mercurio - guest: NASA director, Gavin Schmidt - date: Jan 2024

      summary - Neil degrasse and his cohost Paul Mercurio interview NASA director Gavin Schmidt to discuss the record-breaking global heating in 2023 and 2024. - Neil and Paul cover a lot in this short interview including: - NASA models can't explain the large jump in temperature in 2023 / 2024. Yes, they predicted incremental increases, but not such large jumps. Gavin finds this worrying. - PACE satellite launches this month, to gather important data on the state of aerosols around the planet. This infomration can help characterize more precisely the role aerosols are playing in global heating. - geoengineering with aerosols is not considered a good idea by Gavin, as it essentially means once started, and if it works to cool the planet, we would be dependent on them for centuries. - Gavin stresses the need for a cohesive collective solution, but that it's beyond him how we achieve that given all the denailsim and misinformation that influeces policy out there.

    1. Résumé de la vidéo de [00:00:00][^1^][1] à [01:10:25][^2^][2] :

      Cette vidéo est un podcast à soi de Charlotte Bienaimé, qui traite du sujet de la domination adulte et des violences faites aux enfants par leurs pères. Elle donne la parole à des mères et des enfants qui ont subi des violences conjugales, de l'inceste, ou de la maltraitance, et qui ont dû affronter l'indifférence, le déni, ou la complicité des institutions judiciaires, médicales, ou sociales. Elle analyse les mécanismes de la domination patriarcale, qui protège les pères agresseurs et invisibilise les souffrances des enfants. Elle appelle à une prise de conscience collective et à une mobilisation féministe pour défendre les droits des enfants.

      Points forts : + [00:00:00][^3^][3] L'introduction du podcast * Présente le thème de la domination adulte * Raconte une prise de conscience personnelle * Annonce le plan de la série d'émissions + [00:03:51][^4^][4] Le témoignage de Milly * Victime de violences conjugales de la part de son ex-conjoint gendarme * Accusée de manipulation et d'aliénation parentale par la justice * Condamnée à de la prison pour avoir protégé son fils des violences de son père + [00:10:12][^5^][5] Le témoignage de Heidi * Victime de violences conjugales et de viol conjugal de la part de son ex-conjoint * Sa fille Rose dénonce des viols de la part de son père * La justice refuse de croire la parole de l'enfant et impose des visites médiatisées + [00:17:02][^6^][6] L'analyse de la psychologue Aniférant * Spécialiste des violences faites aux femmes et aux enfants * Explique les conséquences psychotraumatiques des violences * Dénonce le manque de formation et de sensibilisation des professionnels + [00:23:52][^7^][7] Le témoignage de Gweno la sueur * Sociologue et militante féministe * A enquêté sur le mouvement des pères divorcés * Révèle les stratégies et les discours de ces associations + [00:34:22][^8^][8] Le témoignage de Sophia Antoine * Fondatrice du collectif enfantiste * Aide les mères et les enfants victimes de violences * Dénonce le déni de la justice et le poids du patriarcat + [00:45:01][^9^][9] La conclusion du podcast * Rappelle les enjeux de la domination adulte * Appelle à la solidarité et à la révolte * Annonce le prochain épisode de la série

    1. Résumé de la vidéo de [00:00:00][^1^][1] à [01:00:27][^2^][2] :

      Cette vidéo est le premier épisode d'une série consacrée à l'éducation féministe, réalisée par Charlotte Bienaimé pour Arte Radio. Elle explore les enjeux et les difficultés de l'éducation des garçons dans une société patriarcale et sexiste, à travers des témoignages de parents, de spécialistes et d'extraits littéraires. Elle aborde les questions des stéréotypes de genre, de la transmission, de la domination adulte, de la violence, de l'émancipation et de la révolution.

      Points forts : + [00:00:53][^3^][3] La situation des femmes et des filles dans le monde * Des extraits de textes féministes sur la misère du corps et de l'esprit * Des chiffres sur les inégalités, les violences et les discriminations * Des exemples de luttes et de résistances + [00:10:31][^4^][4] L'éducation féministe des filles et des garçons * L'historique et les courants du féminisme en lien avec l'éducation * Les différentes approches possibles : neutre, différentialiste, critique * Les limites et les contradictions de chaque approche + [00:20:10][^5^][5] Le groupe de parole au festival Cause * Les expériences et les interrogations des parents sur l'éducation des garçons * Les difficultés à concilier les valeurs féministes et les normes sociales * Les pistes et les ressources pour accompagner les enfants + [00:37:15][^6^][6] Les alternatives et les utopies féministes * Les exemples de lieux collectifs, de familles recomposées, de parentalités partagées * Les enjeux de la déconstruction des normes et de la redéfinition de la puissance * Les visions d'un monde plus juste et plus égalitaire

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:30:01][^2^][2] :

      Cette vidéo est le premier épisode de Twist, une émission d'ARTE qui explore les thèmes de l'enfance, de la mémoire et de l'identité. Elle présente trois reportages sur des personnes qui ont été marquées par leur enfance et qui la racontent à travers la musique, la danse ou l'écriture.

      Points forts : + [00:00:03][^3^][3] Lukas Graham, le chanteur de Christiania * Il raconte comment il a grandi dans le quartier autogéré de Copenhague * Il explique comment son enfance l'a influencé dans sa musique et ses valeurs * Il partage son lien avec ses parents et ses amis d'enfance + [00:07:02][^4^][4] Yeva Skaliaska, la jeune réfugiée ukrainienne * Elle témoigne de son expérience de la guerre qui a éclaté dans sa ville natale de Kharkiv * Elle lit des extraits de son journal qui décrit ses peurs et ses espoirs * Elle vit maintenant avec sa grand-mère à Dublin et a publié son livre + [00:13:20][^5^][5] Evalt Free, l'historien de la famille paysanne * Il retrace l'histoire de sa famille nombreuse qui a vécu dans une ferme en Allemagne * Il montre comment ses frères et sœurs ont eu des souvenirs et des destins différents * Il analyse les changements sociaux et économiques qui ont affecté l'agriculture et la société allemande

    1. http://www.youtube.com/watch?v=R4F69G3JXGQ

      Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:50:43][^2^][2] :

      Cette vidéo traite du trouble du déficit de l'attention avec hyperactivité (TDAH), un trouble neurodéveloppemental qui affecte environ 5% des enfants. Elle présente les témoignages de familles d'enfants diagnostiqués hyperactifs, les difficultés qu'ils rencontrent à l'école et dans la vie quotidienne, et les solutions possibles pour les aider. Elle explique également les causes, les symptômes, le diagnostic et le traitement du TDAH, ainsi que les recherches en cours sur ce trouble.

      Points forts : + [00:00:05][^3^][3] L'histoire de Céline et ses garçons Quentin et Fabien * Céline soupçonne que ses fils sont hyperactifs * Elle les emmène à l'hôpital Robert Debré pour une consultation * Elle raconte les problèmes de comportement et d'attention de ses fils + [00:02:38][^4^][4] Les témoignages d'autres familles d'enfants hyperactifs * Pierre, Raphaël, Flore et Loris ont tous des symptômes différents * Ils ont tous souffert à l'école, soit par rejet, soit par incompréhension * Leurs parents ont cherché de l'aide et du soutien + [00:09:19][^5^][5] La définition du TDAH et ses trois composantes * Le TDAH est un trouble du développement des fonctions exécutives * Il se manifeste par un déficit de l'attention, une impulsivité et une hyperactivité * Il peut avoir des conséquences sur les apprentissages, les relations sociales et l'estime de soi + [00:15:04][^6^][6] Le diagnostic du TDAH et les outils utilisés * Le diagnostic repose sur des critères cliniques et des questionnaires * Il faut exclure d'autres causes possibles des troubles * Il faut évaluer le degré de sévérité et le retentissement du TDAH * Il faut faire des tests neuropsychologiques et des examens complémentaires + [00:22:50][^7^][7] Le traitement du TDAH et ses différentes modalités * Le traitement repose sur une approche multimodale, associant médicaments, psychothérapie et rééducation * Le médicament le plus utilisé est la Ritaline, un psychostimulant qui agit sur le cerveau * La psychothérapie vise à aider l'enfant à mieux se comprendre et à gérer ses émotions * La rééducation consiste à renforcer les fonctions exécutives et à améliorer les compétences scolaires + [00:34:23][^8^][8] Les recherches sur le TDAH et les perspectives d'avenir * Les recherches visent à mieux comprendre les causes et les mécanismes du TDAH * Elles utilisent des techniques comme la génétique, l'imagerie cérébrale ou la stimulation magnétique * Elles cherchent à développer de nouveaux traitements et à prévenir les complications du TDAH * Elles espèrent améliorer la qualité de vie des enfants et des adultes atteints de TDAH

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [01:59:56][^2^][2] :

      Cette vidéo est une conférence de Christophe Fauré, médecin psychiatre et spécialiste du deuil, qui explique les différentes étapes du processus de deuil, les mécanismes psychiques qui se mettent en place, les facteurs qui influencent le vécu du deuil, et les moyens d'accompagner les personnes endeuillées. Il aborde également les phénomènes de signes et de communications avec les défunts, ainsi que les expériences de mort imminente.

      Points clés : + [00:00:00][^3^][3] Le processus de deuil * Une réaction naturelle et bienveillante à la perte d'un proche * Un passage d'une relation extérieure à une relation intérieure * Une cicatrisation psychique qui restaure l'intégrité de la personne + [00:10:00][^4^][4] Les étapes du deuil * La sidération : un choc qui protège de la réalité * La fuite-recherche : un besoin de retrouver le défunt dans le monde * La désorganisation-restructuration : un réalignement sur le réel * La réorganisation : une intégration de la perte et une reprise de la vie + [00:30:00][^5^][5] Les facteurs influençant le deuil * Le type de relation avec le défunt * Le mode et les circonstances du décès * Le soutien de l'entourage et de la société * La personnalité et l'histoire du deuilant + [00:50:00][^6^][6] L'accompagnement du deuil * Une écoute empathique et respectueuse * Une validation des émotions et des vécus * Une information sur le processus de deuil * Une aide à la ritualisation et à la commémoration + [01:10:00][^7^][7] Les signes et les communications avec les défunts * Des expériences subjectives de contact avec le défunt * Des manifestations sensorielles, symboliques ou synchronistiques * Des phénomènes fréquents, normaux et bénéfiques * Des preuves d'une survie de la conscience après la mort + [01:30:00][^8^][8] Les expériences de mort imminente * Des états modifiés de conscience lors d'un arrêt cardiaque ou d'une situation de mort potentielle * Des caractéristiques communes : décorporation, tunnel, lumière, rencontre, revue de vie, frontière * Des conséquences profondes : transformation existentielle, ouverture spirituelle, absence de peur de la mort * Des défis scientifiques : une anomalie du modèle matérialiste, une exploration interdisciplinaire, une ouverture épistémologique

    1. Résumé de la vidéo de [00:00:00][^1^][1] à [00:22:15][^2^][2] :

      Cette vidéo est le premier épisode d'un podcast d'Anis Rally, un vidéaste qui raconte son expérience de l'école et de l'art. Il revient sur son année de 4e au collège du Bourget, en Seine-Saint-Denis, où il a participé à un projet de film avec sa classe. Il interroge son ami Tony, qui était aussi dans le film, sur l'impact de ce projet sur leur parcours artistique et scolaire. Il compare leurs points de vue et leurs souvenirs, et évoque les profs qui ont marqué leur scolarité.

      Points forts : + [00:00:00][^3^][3] Le contexte et le sujet du podcast * Anis Rally se présente et explique son rapport à l'école * Il annonce qu'il va parler du projet de film qu'il a fait en 4e * Il veut savoir si ce projet a influencé sa vocation et celle des autres élèves + [00:01:33][^4^][4] La rencontre avec Tony, son ami d'enfance * Anis retrouve Tony dans son immeuble au Bourget * Tony lui dit qu'il n'a pas un bon souvenir du projet de film * Tony raconte qu'il faisait le show en classe avant que la prof arrive + [00:04:58][^5^][5] Le pitch du film qu'ils ont tourné * Anis résume l'histoire du film en mode blockbuster * Le film parle d'une école d'agents secrets où il y a deux groupes : les visages normaux et les visages bleus * Une histoire d'amour entre un visage normal et un visage bleu va changer la situation + [00:08:01][^6^][6] L'avis de Tony sur le projet et l'école * Tony dit qu'il n'a pas aimé le fait que la prof impose les thèmes du film * Tony dit qu'il n'a pas eu de déclic artistique grâce au projet * Tony dit qu'il a trouvé son expression dans le rap à la Courneuve + [00:15:15][^7^][7] Les profs qui ont compté pour eux * Anis et Tony parlent de Monsieur Rimeno, le prof d'espagnol qui leur soufflait les réponses * Tony parle de Madame Robert, la prof de philo qui lui a donné de l'autonomie * Anis parle de Monsieur Mode, le prof de musique qui leur a permis de faire du rap

    1. Résumé de la vidéo de [00:00:00][^1^][1] à [00:19:23][^2^][2] :

      Cette vidéo est le deuxième épisode d'un podcast intitulé "L'école c'est de la merde", dans lequel Anis, un ancien élève du collège du Bourget, retrouve ses camarades de classe et discute avec eux de leur parcours scolaire et professionnel. Dans cet épisode, Anis rencontre Mohamed, qui a ouvert son propre restaurant à Aubervilliers. Ensemble, ils se remémorent le court-métrage qu'ils ont réalisé en 4e avec leur professeur de français, Madame Gugen, et comment cette expérience a pu influencer leur vie. Ils évoquent aussi les difficultés qu'ils ont rencontrées à l'école, les voyages qu'ils ont faits grâce à la fac, et leur envie de quitter la France.

      Points forts : + [00:00:04][^3^][3] Anis retrouve Mohamed après 10 ans * Ils se sont perdus de vue après le lycée * Ils se rappellent du court-métrage en 4e * Mohamed jouait Roméo et Anis un balayeur + [00:05:02][^4^][4] Mohamed parle de son restaurant à Aubervilliers * Il a appris tout seul à gérer son affaire * Il a envie de passer à autre chose, comme le e-commerce * Il veut faire des choses qui le passionnent + [00:09:34][^5^][5] Anis et Mohamed discutent de l'école et de l'éducation * Ils trouvent que l'école n'est pas adaptée à leur forme d'intelligence * Ils ont appris plus de choses en voyageant qu'à l'école * Mohamed s'intéresse à la méthode Montessori pour son enfant + [00:14:00][^6^][6] Anis et Mohamed évoquent la question de l'islam en France * Ils ne se sentent pas reconnus ni respectés en tant que musulmans * Ils comparent avec leur expérience à l'étranger, où ils ont été mieux accueillis * Mohamed veut partir de la France à cause de ce mal-être + [00:18:21][^7^][7] Anis annonce qu'il va aller voir Madame Gugen à Amsterdam * C'est la professeure de français qui leur a fait faire le court-métrage * C'est la personne dont ils ont le plus parlé * C'est la fin du deuxième épisode du podcast

    1. Résumé de la vidéo de [00:00:00][^1^][1] à [01:12:00][^2^][2] :

      Cette vidéo est un podcast féministe qui aborde la question de la violence éducative ordinaire, c'est-à-dire la violence physique, psychologique ou émotionnelle exercée par les adultes sur les enfants dans une visée éducative. Le podcast interroge les conséquences de cette violence sur le développement des enfants, les rapports de domination entre adultes et enfants, et les alternatives possibles pour une éducation sans violence.

      Points forts : + [00:00:00][^3^][3] L'introduction du podcast * Présente le thème et les enjeux de l'épisode * Donne la parole à des enfants qui racontent leurs expériences de violence à l'école * Cite des textes féministes sur la question de l'enfance + [00:10:00][^4^][4] La définition de la violence éducative ordinaire * Explique le concept et ses différentes formes * Interroge les origines historiques et religieuses de cette violence * Souligne les effets néfastes de cette violence sur le cerveau et la santé des enfants + [00:20:00][^5^][5] La domination adulte sur les enfants * Analyse les rapports de pouvoir entre adultes et enfants * Dénonce les discriminations liées à l'âge et le manque de droits des enfants * Relie la question de la domination adulte à celle du patriarcat et du sexisme + [00:30:00][^6^][6] Les témoignages de parents et de professionnels * Partagent leurs vécus et leurs difficultés face à la violence éducative ordinaire * Décrivent les situations de violence dans les crèches, les écoles, les cantines, etc. * Racontent leurs actions et leurs mobilisations pour dénoncer et changer les choses + [00:40:00][^7^][7] Les alternatives à la violence éducative ordinaire * Présente les principes et les pratiques de l'éducation bienveillante * Donne des exemples concrets d'établissements qui appliquent ces principes * Propose des ressources et des conseils pour accompagner les enfants sans violence + [00:50:00][^8^][8] La conclusion du podcast * Résume les points principaux de l'épisode * Ouvre des pistes de réflexion sur l'articulation entre domination adulte et socialisation * Annonce le thème du prochain épisode sur l'éducation des garçons féministes

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [02:06:00][^2^][2] :

      Cette vidéo est la 3e conférence organisée par la section du rapport et des études du Conseil d'État sur le thème du dernier kilomètre, c'est-à-dire comment adapter les politiques publiques à leurs destinataires. La conférence accueille quatre invités qui partagent leurs expériences et leurs propositions pour réduire la distance entre les citoyens et les services publics.

      Points forts : + [00:00:00][^3^][3] Introduction par le président de la section du rapport et des études * Présentation du sujet et des invités * Quatre phases de déploiement d'une politique publique : diagnostic, calibrage, mise en œuvre, évaluation * Obstacles à franchir le dernier kilomètre : complexité, manque de différenciation, déficit de confiance + [00:15:14][^4^][4] Témoignage d'Aline Le Guluche, autrice et ambassadrice du programme Écrire son avenir * Son parcours d'illettrée qui a appris à lire à 50 ans * Les difficultés rencontrées pour accéder aux services publics et aux dispositifs d'aide * Les solutions possibles pour repérer et accompagner les personnes en situation d'illettrisme + [00:31:01][^5^][5] Intervention de Stéphane Troussel, président du département de la Seine-Saint-Denis * Les spécificités du territoire et des publics de la Seine-Saint-Denis * Les initiatives du département pour renforcer la proximité et la personnalisation des services publics * Les enjeux de la différenciation territoriale et de la péréquation financière + [00:47:40][^6^][6] Présentation de Gillian Dorner, directrice à la gouvernance de l'OCDE * Les travaux de l'OCDE sur la confiance dans les institutions publiques * Les facteurs qui influencent la confiance : la performance, l'intégrité, l'ouverture, l'inclusion * Les bonnes pratiques internationales pour améliorer la qualité des services publics + [01:21:48][^7^][7] Exposé de Martin Hirsch, président de l'Institut de l'engagement et directeur général de l'AP-HP * Son expérience de la mise en œuvre de politiques publiques innovantes * Les leçons tirées de la crise sanitaire du Covid-19 * Les pistes pour renforcer l'engagement des citoyens et des agents publics + [02:05:54][^8^][8] Conclusion par le président de la section du rapport et des études * Synthèse des principaux messages et propositions des intervenants * Remerciements aux invités et au public * Invitation à lire le rapport annuel du Conseil d'État sur le dernier kilomètre

    1. Résumé de la vidéo de [00:00:00][^1^][1] à [01:06:59][^2^][2] :

      Cette vidéo est un webinaire organisé par Solidatech, un programme qui aide les associations à accéder au numérique de manière responsable et solidaire. Le webinaire présente la solution Lisio, qui permet de rendre les sites web plus accessibles, rapides et écologiques. Il aborde les enjeux du numérique responsable, les bonnes pratiques pour réduire l'impact environnemental et social du numérique, et les bénéfices de Lisio pour les associations.

      Points clés : + [00:00:00][^3^][3] Présentation de Solidatech * Un programme qui facilite l'accès au numérique pour les associations * Des logiciels à tarif réduit, du matériel reconditionné, de l'accompagnement et des ressources * Plus de 38 000 associations inscrites + [00:05:36][^4^][4] Présentation de Lisio * Une solution innovante qui rend les sites web accessibles à tous * Un affichage 100 fois plus rapide et un impact carbone réduit * Une solution solidaire et soucieuse de la planète + [00:07:34][^5^][5] Les impacts du numérique * Un secteur qui consomme beaucoup d'énergie et de ressources * Une empreinte carbone importante et croissante * Des inégalités d'accès et d'usage du numérique + [00:15:06][^6^][6] Les enjeux du numérique responsable * L'éco-conception : réduire l'impact environnemental du numérique * L'éthique et l'inclusion : favoriser l'accès et la participation de tous au numérique * L'accessibilité numérique : adapter le numérique aux besoins et aux capacités des utilisateurs + [00:27:44][^7^][7] Les bonnes pratiques du numérique responsable * Des conseils pour limiter sa consommation numérique * Des astuces pour optimiser son site web et le rendre plus écologique * Des recommandations pour rendre son site web plus accessible et inclusif + [00:51:31][^8^][8] Les bénéfices de Lisio pour les associations * Une solution simple à installer et à utiliser * Une solution qui s'adapte aux besoins et aux préférences des utilisateurs * Une solution qui valorise l'image sociale et environnementale des associations

    1. Résumé de la vidéo de [00:00:00][^1^][1] à [01:03:18][^2^][2] :

      Cette vidéo est un webinaire organisé par Solidatech, un programme de solidarité numérique pour les associations. L'intervenant est Thibault Lièvremont, responsable média chez Oryxamedia, une agence spécialisée dans le marketing digital pour les structures associatives. Le sujet du webinaire est comment agir pour un numérique plus responsable, en utilisant le programme Google Ad Grants, qui permet aux associations de bénéficier d'un budget publicitaire de 10 000 dollars par mois sur le moteur de recherche Google.

      Points clés : + [00:00:00][^3^][3] Présentation de Solidatech et de ses offres * Logiciels et matériel informatique à tarif réduit * Accompagnement et formation sur le numérique * Diffusion de savoirs sur la transition numérique + [00:06:02][^4^][4] Présentation du programme Google Ad Grants * Conditions d'éligibilité et de maintien * Limitations et spécificités du programme * Avantages et opportunités pour les associations + [00:24:02][^5^][5] Structuration d'un compte Google Ad Grants * Organisation des campagnes et des groupes d'annonces * Choix des mots-clés et des extensions * Création des annonces et des appels à l'action + [00:34:38][^6^][6] Ciblage des audiences et suivi des conversions * Utilisation des critères géographiques, démographiques, etc. * Installation du pixel de conversion et définition des objectifs * Optimisation des enchères et des stratégies d'enchères + [00:42:05][^7^][7] Analyse des performances et optimisation du compte * Utilisation des rapports et des tableaux de bord * Identification des indicateurs clés de performance * Amélioration du score de qualité et du taux de clics + [00:59:39][^8^][8] Questions-réponses avec les participants * Réponses aux questions sur le programme, les campagnes, les annonces, etc. * Conseils et recommandations personnalisés * Ressources et contacts utiles

    1. Résumé de la vidéo de [00:00:00][^1^][1] à [01:09:42][^2^][2] :

      Cette vidéo est un webinaire organisé par Solidateek et Cyberforg, deux programmes de solidarité numérique qui visent à aider les associations à renforcer leur impact grâce au numérique et à se protéger des cyberattaques. Le webinaire aborde les notions de base de la cybersécurité, les premiers réflexes à adopter en cas de cyberattaque, la gestion et la sortie de crise, ainsi que les bonnes pratiques à mettre en place pour se préparer et se prémunir des risques.

      Points clés : + [00:01:41][^3^][3] Présentation de Solidateek * Un programme de solidarité numérique qui propose des solutions d'équipement, d'accompagnement et de sensibilisation aux associations * Partenaire de la Caisse d'Epargne, un réseau de banques coopératives engagées dans le financement de l'ESS + [00:06:00][^4^][4] Présentation de Cyberforg * Un programme de sensibilisation et d'accompagnement à la cybersécurité pour les associations * Cofondé par des associations, des entreprises et des experts en cybersécurité * Propose des webinaires, des diagnostics, des conseils personnalisés et des ressources en ligne + [00:13:00][^5^][5] Les premiers réflexes en cas de cyberattaque * Identifier les signes d'une cyberattaque (messages d'alerte, comportements anormaux, demandes de rançon, etc.) * Mobiliser une cellule de crise avec des rôles et des responsabilités clairs * Contacter les organismes spécialisés (ANSSI, CERT, entreprises de cybersécurité) pour obtenir de l'aide * Qualifier l'attaque (type, périmètre, origine, impact) et collecter des preuves * Communiquer en interne et en externe de manière transparente et rassurante + [00:34:00][^6^][6] La gestion et la sortie de crise * Définir un plan d'action avec des priorités et des objectifs * Isoler et nettoyer les systèmes compromis * Redémarrer les services essentiels et sécurisés * Restaurer les données à partir des sauvegardes * Réaliser un retour d'expérience et capitaliser sur les enseignements + [00:44:00][^7^][7] Les bonnes pratiques de prévention et de protection * Sensibiliser les utilisateurs aux risques et aux gestes de sécurité * Mettre à jour régulièrement les logiciels et les systèmes * Sécuriser les accès et les mots de passe * Sauvegarder les données sur des supports externes * Disposer d'un kit de gestion de crise avec des procédures et des contacts

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [01:01:44][^2^][2] :

      Cette vidéo est un enregistrement d'une table ronde organisée par le Défenseur des droits sur le thème de la médiation dans les services publics. Elle vise à présenter les enjeux, les pratiques et les perspectives de la médiation comme outil de résolution des litiges et d'amélioration de la relation à l'usager. La table ronde réunit des témoignages d'usagers, de médiateurs, de représentants de l'administration et du Défenseur des droits.

      Points forts : + [00:00:09][^3^][3] Introduction de la table ronde par Vincent Landowski * Présente le sujet et les intervenants * Lance une courte vidéo sur le rôle du Défenseur des droits + [00:03:25][^4^][4] Témoignage d'Olfa Selim, usagère des services publics * Raconte son expérience de demande de dérogation scolaire pour ses filles * Explique comment le Défenseur des droits l'a aidée à obtenir une réponse favorable + [00:12:15][^5^][5] Témoignage de Moubarak Mirabello, usagère et accompagnatrice des services publics * Expose deux cas de difficultés rencontrées avec Pôle emploi et le service des amendes * Souligne l'efficacité et l'empathie du Défenseur des droits pour résoudre ces situations + [00:19:02][^6^][6] Intervention de Jean-Pierre Léry, médiateur du département de Charente-Maritime * Présente le rôle et les missions du médiateur territorial * Insiste sur l'importance de l'écoute, du dialogue et de la confiance dans la médiation * Évoque les limites et les conditions de réussite de la médiation + [00:24:26][^7^][7] Intervention de Jean-François Yanucci, chef du service de la sécurité juridique et du contrôle fiscal à la Direction générale des finances publiques * Décrit le dispositif de médiation fiscale mis en place par la DGFiP * Donne des chiffres et des exemples de cas traités par la médiation fiscale * Analyse les bénéfices de la médiation fiscale pour l'usager et pour l'administration + [00:34:55][^8^][8] Intervention d'Anne-Claire Grandjean, déléguée du Défenseur des droits à Roubaix * Partage son expérience de déléguée du Défenseur des droits sur le terrain * Met en avant les spécificités et les atouts de la médiation du Défenseur des droits * Échange avec les autres intervenants sur les questions du public + [00:59:00][^9^][9] Conclusion de la table ronde par Vincent Landowski * Remercie les intervenants et les participants * Rappelle les enjeux et les perspectives de la médiation dans les services publics * Annonce la deuxième table ronde sur la médiation judiciaire

    1. Résumé de la vidéo de [00:00:00][^1^][1] à [03:18:25][^2^][2]:

      Cette vidéo est la deuxième partie du colloque "Donner la parole aux usagers" qui s'est tenu le vendredi 24 mars 2023 de 9h00 à 17h00. Elle présente les interventions de plusieurs personnalités du secteur social et médico-social, ainsi que les échanges avec la salle, sur les enjeux et les pratiques de la participation des usagers.

      Points forts: + [02:13][^3^][3] Denis PIVETEAU introduit la table ronde sur la participation des personnes âgées * Présente les trois invités : Marie-Françoise FUCHS, Pascal CHAMPVERT et Jean-Philippe VINQUANT * Pose des questions sur la parole, l'accompagnement, la vie collective, la vie associative et la vie citoyenne des personnes âgées + [08:18][^4^][4] Marie-Françoise FUCHS témoigne de son expérience de fondatrice et présidente d'honneur de l'association Hold-Up * Explique le besoin des personnes âgées de se regrouper, de se faire entendre et de défendre leurs droits et leurs intérêts * Souligne l'importance de l'innovation, de la créativité, de l'humour et du sens dans le vieillissement * Remercie l'invitation et la reconnaissance du grand âge + [21:27][^5^][5] Pascal CHAMPVERT expose son point de vue de président de l'AD-PA et vice-président de l'EAN * Dénonce la stigmatisation, la discrimination et la maltraitance des personnes âgées * Revendique le respect, la dignité, l'autonomie et la liberté des personnes âgées * Présente des exemples de projets participatifs, comme le citoyenage ou les haltes de vie + [34:59][^6^][6] Denis PIVETEAU anime les questions/réponses avec la salle * Aborde des sujets comme la formation des professionnels, la place des familles, la démocratie sanitaire, la bientraitance, etc. + [47:50][^7^][7] Marie-Françoise FUCHS conclut la table ronde en rappelant les valeurs de Hold-Up * Insiste sur la nécessité de se faire ensemble, de se soutenir, de s'entraider, de s'écouter * Invite à rejoindre l'association et à participer à ses activités + [49:00][^8^][8] Jean-Philippe VINQUANT présente la section âge du HCFEA dont il est le président * Explique les missions, la composition, le fonctionnement et les travaux du HCFEA * Annonce la préparation d'un avis sur la participation des personnes âgées * Sollicite les contributions des acteurs du secteur + [1:04:15][^9^][9] Denis PIVETEAU anime les questions/réponses avec la salle * Aborde des sujets comme la représentativité des usagers, la coordination des acteurs, la simplification des démarches, la prévention de la perte d'autonomie, etc. + [1:17:00][^10^][10] Dominique LIBAULT introduit la table ronde sur la participation des usagers en situation de précarité * Présente les trois invités : Louis GALLOIS, Marine JEANTET et Marie-Aleth GRARD * Pose des questions sur la lutte contre la pauvreté, l'accès aux droits, l'accompagnement social, la participation citoyenne, etc. + [1:26:16][^11^][11] Louis GALLOIS expose son point de vue de président de la Fédération des acteurs de la solidarité * Dresse un état des lieux alarmant de la pauvreté en France * Défend le rôle des associations de solidarité dans l'accueil, l'écoute, le soutien et l'insertion des personnes en situation de précarité * Plaide pour une politique publique ambitieuse, concertée et évaluée en faveur des plus démunis + [1:31:24][^12^][12] Marine JEANTET expose son point de vue de déléguée interministérielle à la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté * Présente les axes, les mesures, les moyens et les résultats de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté * Insiste sur la dimension participative de la stratégie, qui associe les personnes concernées, les associations, les collectivités et les services de l'Etat * Appelle à renforcer la mobilisation de tous les acteurs pour réduire les inégalités et favoriser l'inclusion sociale + [1:41:00][^13^][13] Marie-Aleth GRARD témoigne de son expérience de vice-présidente d'ATD Quart Monde et de membre du CESE * Raconte son parcours de militante engagée auprès des personnes en situation de grande pauvreté * Partage les difficultés, les attentes, les besoins, les aspirations et les propositions des personnes en précarité * Invite à changer de regard, de posture, de relation et de méthode pour co-construire des solutions avec les personnes concernées + [1:50:46][^14^][14] Louis GALLOIS anime les questions/réponses avec la salle * Aborde des sujets comme la participation des jeunes, la coordination des dispositifs, la simplification des procédures, la garantie des droits fondamentaux, etc. + [2:01:05][^15^][15] Jean-Benoît DUJOL conclut la table ronde en faisant le bilan de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté * Rappelle les objectifs, les priorités, les actions et les indicateurs de la stratégie * Reconnaît les avancées, les limites, les freins et les défis de la mise en œuvre de la stratégie * Souligne l'importance de la participation des usagers, des associations, des collectivités et des services de l'Etat dans la co-construction, le suivi et l'évaluation de la stratégie + [2:15:46][^16^][16] Denis PIVETEAU fait la transition vers la clôture du colloque * Fait le lien entre les deux tables rondes sur la participation des usagers * Soulève des questions transversales sur la démocratie participative, la représentation des usagers, la qualité de l'accompagnement, la place des associations, etc. * Annonce l'intervention de Christophe DEVYS pour clôturer le colloque + [2:35:15][^17^][17] Christophe DEVYS clôture le colloque en remerciant les organisateurs, les intervenants, les participants et les partenaires * Fait le bilan des échanges, des témoignages, des réflexions et des propositions qui ont eu lieu lors du colloque * Rappelle les enjeux, les principes, les valeurs et les ambitions de la participation des usagers * Appelle à poursuivre le dialogue, la concertation, la coopération et l'innovation entre les acteurs du secteur social et médico-social

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [03:35:25][^2^][2] :

      Cette vidéo est la retransmission d'une journée d'étude organisée par le Conseil d'État sur le thème de la place et du rôle de l'usager dans les politiques sanitaires, sociales et médico-sociales. Elle se compose de quatre tables rondes, chacune portant sur un aspect particulier de la question : la précarité, le handicap, le grand âge et la démocratie sanitaire. Chaque table ronde réunit des intervenants issus du monde associatif, universitaire, administratif ou juridictionnel, qui exposent leurs points de vue, leurs expériences et leurs propositions. Un grand témoin, Dominique Libeau, synthétise les échanges et les met en perspective. La journée est ouverte par le vice-président du Conseil d'État, Didier Tabuteau, et clôturée par le président de la section sociale, Christophe Devys.

      Points forts : + [00:02:26][^3^][3] L'ouverture de la journée par Didier Tabuteau * Présente le sujet et les enjeux de la journée * Souligne la diversité et la richesse des acteurs du secteur sanitaire, social et médico-social * Insiste sur la notion d'usager-acteur, qui doit être reconnu comme citoyen, personne et collectif + [00:38:35][^4^][4] La première table ronde sur la précarité * Aborde les difficultés d'accès aux droits et aux soins des personnes en situation de précarité * Analyse les causes et les conséquences de la précarité sur la santé et le parcours de vie * Présente des initiatives et des solutions pour lutter contre la précarité et favoriser l'insertion + [01:24:01][^5^][5] La deuxième table ronde sur le handicap * Traite des enjeux de la participation des personnes en situation de handicap à la vie sociale * Évoque les obstacles et les leviers pour la réalisation du projet de vie des personnes handicapées * Illustre des expériences et des pratiques innovantes en matière d'accompagnement et de soutien + [02:00:01][^6^][6] La troisième table ronde sur le grand âge * Interroge la place et le rôle des personnes âgées dans la société et dans les politiques publiques * Débat des questions liées à la dépendance, à la perte d'autonomie et à la fin de vie * Partage des témoignages et des réflexions sur les besoins et les attentes des personnes âgées + [02:40:01][^7^][7] La quatrième table ronde sur la démocratie sanitaire * Réfléchit aux modalités et aux enjeux de la participation des usagers aux décisions de santé * Relève les avancées et les limites de la démocratie sanitaire en France et à l'étranger * Propose des pistes d'amélioration et des perspectives pour renforcer la démocratie sanitaire

  2. Feb 2024
    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:44:18][^2^][2]:

      Cette vidéo est une conférence de Jean-Gabriel Ganascia, professeur d'informatique à Sorbonne Université, sur le thème des servitudes virtuelles. Il s'agit de la manière dont les technologies numériques, et notamment l'intelligence artificielle, peuvent exercer des formes de contrainte et d'oppression sur les individus et les sociétés. Il analyse les enjeux éthiques, politiques et juridiques de ces technologies, et propose des pistes de réflexion pour s'en libérer.

      Points clés: + [00:00:07][^3^][3] Il rend hommage à Blaise Pascal, précurseur de la machine à calculer et de la réflexion sur l'intelligence artificielle * Il cite un texte où Pascal distingue les machines des animaux par l'absence de volonté * Il critique les transhumanistes qui veulent attribuer une volonté aux machines + [00:02:46][^4^][4] Il décrit le monde en ligne dans lequel nous vivons, où nos vies sont soumises aux flux d'information et à l'intelligence artificielle * Il reconnaît les bienfaits du numérique dans de nombreux domaines (web, santé, robotique, écologie, etc.) * Il dénonce les nouvelles formes de coercition et d'oppression qui s'exercent au plan cognitif * Il compare la situation actuelle à celle décrite par Étienne de La Boétie dans son Discours de la servitude volontaire + [00:09:01][^5^][5] Il expose les limites des chartes éthiques du numérique, qui se multiplient sans être efficaces * Il montre que les principes invoqués (autonomie, dignité, bienfaisance, non-malfaisance, etc.) sont ambigus, relatifs et imprécis * Il illustre les conséquences sociales et politiques des technologies de l'information et de la communication avec des exemples concrets (reconnaissance faciale, crédit social, cloud act, etc.) * Il plaide pour une approche plus pragmatique et plus critique, qui prenne en compte les usages réels et les modes d'appropriation des technologies + [00:20:10][^6^][6] Il propose une éthique du numérique fondée sur la responsabilité individuelle et collective * Il distingue l'éthique de la morale, de la déontologie et du droit * Il définit l'éthique comme une réflexion sur les valeurs et les normes qui orientent nos actions * Il s'inspire de la pensée de Jacques Derrida, qui met l'accent sur l'ouverture à l'avenir et à l'imprévisible * Il cite un texte d'Albert Camus, qui donne quatre conseils aux journalistes : être lucide, refuser de diffuser la haine, user de l'ironie et être obstiné

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [01:16:00][^2^][2] :

      Cette vidéo est une conférence organisée par l'Institut d'études avancées de Nantes sur le thème "Le Bien Commun, clé juridique du monde qui vient ?". Elle réunit quatre intervenants qui exposent leurs réflexions sur la notion de bien commun et ses implications juridiques, politiques et écologiques. Ils abordent notamment les questions de la propriété, de la gouvernance, de la participation, de la transmission et de la protection des biens communs, en s'appuyant sur des exemples concrets et des propositions innovantes.

      Points forts : + [00:05:39][^3^][3] Corinne Lepage présente la Déclaration universelle des droits et devoirs de l'humanité * Un texte élaboré en 2015 à la demande du Président français * Un texte qui met la notion de bien commun au cœur de sa réflexion * Un texte qui reconnaît les droits fondamentaux, l'équité intergénérationnelle et la préservation des ressources vitales + [00:20:10][^4^][4] Armand Hatchuel expose les enjeux de la gestion collective des biens communs * Une approche qui dépasse la dichotomie entre propriété privée et propriété publique * Une approche qui repose sur la coopération, la créativité et la responsabilité des acteurs * Une approche qui nécessite de repenser les cadres juridiques, institutionnels et cognitifs + [00:43:34][^5^][5] Thomas Perroud analyse les expériences juridiques de reconnaissance des biens communs * Des expériences qui tentent de répondre à la privatisation du monde et à la crise écologique * Des expériences qui se situent à différents niveaux (constitutionnel, législatif, jurisprudentiel) * Des expériences qui présentent des limites et des défis (hiatus, échec, financement, etc.) + [01:11:22][^6^][6] Christian Huglo propose des pistes pour le développement du droit des biens communs * Une piste qui consiste à renforcer la fonction sociale et écologique de la propriété * Une piste qui consiste à favoriser la participation citoyenne et la démocratie environnementale * Une piste qui consiste à reconnaître la personnalité juridique de certains biens communs naturels

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [02:12:44][^2^][2]:

      Cette vidéo est une conférence sur les biens communs, organisée par l'Institut d'études avancées de Paris, avec la participation de quatre intervenants : Jessica Makovia, professeure de droit, Dominique Bourg, philosophe, Olivier Poivre d'Arvor, ambassadeur, et Bernard Laville, sociologue. Ils abordent les enjeux théoriques, juridiques, politiques et pratiques liés à la notion de biens communs, en particulier dans le domaine de l'environnement et de la mer.

      Points forts : + [00:00:00][^3^][3] Introduction de la conférence * Présentation des intervenants et du cycle de conférences sur les biens communs * Rappel de l'importance de la recherche et de l'interdisciplinarité pour la ville de Paris * Enjeux de la notion de biens communs face aux défis du siècle + [00:28:27][^4^][4] Les biens communs environnementaux * Analyse des différentes méthodes juridiques pour appréhender le commun : l'esquive, l'énumération, la définition * Exemples de l'eau, de la biodiversité, du climat, de la haute mer * Difficultés à concilier les logiques de propriété, de souveraineté et de commun + [01:02:02][^5^][5] Le commun comme alternative politique * Critique du dualisme moderne entre nature et culture, sujet et objet, individu et collectif * Proposition d'une définition du commun comme un réseau d'interdépendances entre les êtres vivants * Plaidoyer pour une démocratie écologique fondée sur la participation, la délibération et la responsabilité + [01:33:55][^6^][6] La haute mer comme patrimoine commun de l'humanité * Récit de la négociation internationale sur la conservation et l'exploitation durable de la biodiversité marine * Enjeux de la protection des écosystèmes, du partage des ressources, de la coopération scientifique * Perspectives d'un traité historique pour reconnaître la haute mer comme un bien commun mondial

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [02:08:30][^2^][2] :

      Cette vidéo est une conférence organisée par le Conseil d'État sur le thème du dernier kilomètre de l'action publique, c'est-à-dire la mise en œuvre concrète et effective des politiques publiques et des services publics au plus près des usagers. La conférence réunit quatre intervenants qui partagent leurs expériences et leurs réflexions sur le rôle des agents publics dans ce processus.

      Points forts : + [00:07:26][^3^][3] Introduction par le vice-président du Conseil d'État * Présente le cycle de conférences sur le dernier kilomètre * Pose des questions sur les enjeux, les difficultés et les leviers de l'action publique * Annonce les intervenants et le déroulement de la conférence + [00:14:29][^4^][4] Première intervention de M. Azané, ancien principal de collège à Roubaix * Présente le dispositif des cités éducatives, qui vise à renforcer la cohésion éducative sur un territoire * Explique les actions menées à Roubaix pour favoriser la réussite scolaire des élèves * Souligne les difficultés rencontrées, notamment la précarité sociale, le manque de moyens et la complexité administrative + [00:36:05][^5^][5] Deuxième intervention de M. Coquille, directeur général des infrastructures des transports et des mobilités * Présente les enjeux de la mobilité durable et de la transition écologique dans le secteur des transports * Explique les actions menées par l'État pour accompagner les territoires et les usagers dans cette transition * Souligne les difficultés rencontrées, notamment la diversité des situations locales, les attentes des usagers et les contraintes budgétaires + [00:59:26][^6^][6] Troisième intervention de Mme Le Brignonet, directrice de l'Institut national du service public * Présente le projet du prélèvement à la source, qui vise à simplifier et à moderniser le recouvrement de l'impôt sur le revenu * Explique les actions menées pour préparer et accompagner les agents publics et les usagers dans cette réforme * Souligne les réussites du projet, notamment la mobilisation des agents, la co-construction avec les partenaires et la communication avec les usagers + [01:36:34][^7^][7] Quatrième intervention de Mme Le Brionnaise, directrice de la stratégie, des ressources et de l'évaluation au Conseil d'État * Présente le rôle du Conseil d'État dans l'évaluation des politiques publiques et le contrôle de l'administration * Explique les actions menées pour renforcer la qualité du droit et la sécurité juridique des usagers * Souligne les défis à relever, notamment la complexité du droit, la diversité des sources normatives et la prise en compte des enjeux sociétaux

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [02:04:49][^2^][2] :

      Cette vidéo est une conférence organisée par le Conseil d'État sur le thème "Penser le dernier kilomètre dès le premier", qui interroge la conception et la mise en œuvre des politiques publiques avec les usagers et les acteurs locaux. La conférence réunit cinq intervenants représentant différentes institutions et organisations : le président de la FAGE, le président du tribunal judiciaire de Lyon, le président du CESE, la présidente de l'Assemblée nationale et le président du Sénat. Chacun expose son point de vue et son expérience sur la question du dernier kilomètre, c'est-à-dire la façon dont les politiques publiques sont effectivement appliquées et vécues par les citoyens. La conférence se termine par un débat avec le public.

      Points forts : + [00:12:25][^3^][3] Le président du Conseil d'État introduit le sujet et présente les intervenants * Il rappelle le contexte et les enjeux de l'étude annuelle du Conseil d'État * Il souligne l'importance de la participation et de la concertation des usagers * Il annonce les thèmes abordés par les intervenants + [00:17:19][^4^][4] Le président de la FAGE expose le point de vue des jeunes sur les politiques publiques * Il dénonce le manque de prise en compte et de reconnaissance des jeunes dans la société * Il critique le déficit de dialogue et de consultation des organisations de jeunesse * Il propose des pistes pour améliorer l'accès aux droits et aux services publics des jeunes + [00:31:06][^5^][5] Le président du tribunal judiciaire de Lyon partage son expérience de la justice de proximité * Il raconte comment il a organisé une rencontre avec des usagers du tribunal pour recueillir leur avis * Il constate un décalage entre la perception et la réalité du fonctionnement de la justice * Il présente des initiatives pour améliorer l'accueil, l'information et la médiation des justiciables + [00:46:27][^6^][6] Le président du CESE explique le rôle et la méthode de son institution pour conseiller les pouvoirs publics * Il décrit la composition et le fonctionnement du CESE, qui représente la société civile organisée * Il illustre son propos par des exemples de saisines et d'avis rendus par le CESE sur des sujets d'actualité * Il insiste sur la nécessité de co-construire les politiques publiques avec les acteurs de terrain + [01:11:22][^7^][7] La présidente de l'Assemblée nationale expose le travail du Parlement pour légiférer et contrôler les politiques publiques * Elle évoque les difficultés et les opportunités de la crise sanitaire pour le fonctionnement du Parlement * Elle défend le rôle du Parlement pour adapter les lois aux besoins des territoires et des citoyens * Elle plaide pour une simplification et une évaluation des normes législatives + [01:34:27][^8^][8] Le président du Sénat expose le travail du Sénat pour représenter les collectivités territoriales et les accompagner dans la mise en œuvre des politiques publiques * Il rappelle la spécificité et la légitimité du Sénat, qui est le porte-parole des élus locaux * Il souligne les enjeux de la décentralisation et de la différenciation territoriale pour répondre aux attentes des citoyens * Il appelle à une confiance et une responsabilisation des acteurs locaux, notamment dans le cadre de la crise sanitaire + [02:03:46][^9^][9] Le débat avec le public permet d'approfondir certains aspects et de répondre aux questions des participants * Les intervenants échangent sur des sujets tels que la participation citoyenne, la simplification administrative, la réforme de l'État, la négociation collective, etc. * Les intervenants répondent aux questions du public sur des sujets tels que la réforme des retraites, la politique fiscale, la politique environnementale, la politique sociale, etc. * Le président du Conseil d'État conclut la conférence en remerciant les intervenants et le public

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [01:48:19][^2^][2]:

      Cette vidéo est une conférence sur les biens communs pour partager la connaissance, organisée par le Collège de France en 2023. Elle réunit trois intervenants qui sont des experts dans le domaine des données numériques et de leur diffusion. Ils abordent les enjeux, les opportunités et les limites de l'ouverture des données, notamment dans les domaines de la recherche, de la géographie, du climat et du patrimoine. Ils illustrent leurs propos par des exemples concrets de projets et de plateformes qui visent à créer des communs numériques, c'est-à-dire des ressources partagées et accessibles à tous.

      Points clés: + [00:08:31][^3^][3] Les données sont au centre de l'innovation économique et sociale * Elles sont nécessaires pour le progrès de la connaissance et la résolution des problèmes * Elles doivent être de qualité, non biaisées, représentatives et interopérables * Elles posent des questions de protection, de régulation et d'éthique + [00:34:00][^4^][4] L'IGN a développé une stratégie de géocommuns pour coproduire et partager les données géographiques * Il s'agit de passer d'un modèle de producteur unique à un modèle de collaboration avec les acteurs du territoire * Il s'agit de créer des tables communes où chacun peut déposer et utiliser des données * Il s'agit de soutenir et de valoriser des initiatives innovantes dans le domaine de la géographie + [00:54:40][^5^][5] Le Haut Conseil pour le climat utilise les données pour évaluer et orienter les politiques climatiques * Il s'agit de mesurer les émissions de gaz à effet de serre, l'empreinte carbone, la vulnérabilité et l'adaptation des territoires * Il s'agit de comparer les scénarios et les trajectoires possibles pour atteindre la neutralité carbone * Il s'agit de sensibiliser et de mobiliser les acteurs et les citoyens sur les enjeux du changement climatique + [01:14:00][^6^][6] Le Collège de France a lancé une plateforme de données ouvertes sur le patrimoine culturel * Il s'agit de mettre à disposition des chercheurs et du public des données issues des collections et des archives du Collège * Il s'agit de favoriser la diffusion et la valorisation des savoirs et des œuvres * Il s'agit de créer des passerelles entre les disciplines et les époques à travers les données

    2. Quels biens communs pour partager la connaissance ?, E. BACRY, M. REGHEZZA-ZITT, N. BERTHELOT

      Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [01:48:00][^2^][2] :

      Cette vidéo est une conférence sur le thème des biens communs pour partager la connaissance, organisée par la Fondation Maison des sciences de l'homme. Trois intervenants présentent leurs travaux et leurs réflexions sur les enjeux, les opportunités et les limites de l'ouverture des données dans différents domaines : la santé, la géographie et le climat. Ils abordent également les questions de qualité, de représentativité, d'interopérabilité, de gouvernance et de régulation des données, ainsi que les défis éthiques, juridiques et sociétaux liés à leur exploitation.

      Points clés : + [00:08:03][^3^][3] Emmanuel Bacry : les données de santé * Présente le Data Hobb, un projet de plateforme de données de santé ouverte et sécurisée * Explique les notions de données personnelles, pseudonymisées et anonymes selon le RGPD * Souligne les risques de biais, de mauvaise qualité et de ré-identification des données * Plaide pour une meilleure représentativité et interopérabilité des données de santé + [00:25:18][^4^][4] Magali Reghezza-Zitt : les données de géographie et de climat * Montre l'importance des données géographiques pour comprendre les dynamiques territoriales et les enjeux climatiques * Expose les difficultés d'accès, de partage et de valorisation des données géographiques * Présente le Haut Conseil pour le climat, une instance indépendante qui produit des rapports et des avis sur la transition écologique * Insiste sur le rôle des sciences sociales et de la participation citoyenne dans la production et l'usage des données + [00:49:10][^5^][5] Nicolas Berthelot : les données spatiales et les géo-communs * Présente l'IGN, un établissement public qui produit et diffuse des données géographiques de référence * Explique les évolutions technologiques et institutionnelles qui ont transformé le paysage des données spatiales * Introduit le concept de géo-communs, des ressources géographiques partagées et gérées collectivement * Propose des pistes pour favoriser la coopération, la mutualisation et la réutilisation des données spatiales

      Résumé de la vidéo [00:50:00][^1^][1] - [01:48:00][^2^][2]:

      Cette partie de la vidéo traite de la question des biens communs pour partager la connaissance, en particulier dans le domaine de la géographie et du climat. Les intervenants présentent leurs expériences, leurs projets et leurs réflexions sur les enjeux et les opportunités liés à la production, à la diffusion et à l'utilisation des données géographiques.

      Points forts: + [00:50:00][^3^][3] Nicolas Berthelot expose la stratégie de l'IGN pour construire des géo-communs * Présente le contexte de la concurrence et de la coopération entre les acteurs de la géographie * Explique le concept de géo-commun comme une ressource partagée et coproduite par une communauté * Décrit les rôles de l'IGN comme opérateur, animateur, sponsor et garant des géo-communs * Donne des exemples de projets comme Panoramax, Géoportail et Géosource + [01:04:00][^4^][4] Magali Reghezza-Zitt présente les travaux du Haut Conseil pour le climat sur les données * Souligne l'importance des données pour évaluer les politiques climatiques et les impacts du changement climatique * Montre les limites et les biais des données disponibles, notamment sur les émissions, les consommations et les vulnérabilités * Appelle à une meilleure gouvernance, une meilleure qualité et une meilleure accessibilité des données climatiques * Insiste sur le rôle des sciences humaines et sociales pour interpréter et contextualiser les données + [01:24:00][^5^][5] Emmanuel Bacry présente les défis et les opportunités de l'analyse des données massives * Définit les caractéristiques des données massives comme le volume, la variété, la vélocité et la véracité * Présente les méthodes et les outils de l'intelligence artificielle pour traiter les données massives, comme l'apprentissage automatique et le deep learning * Illustre les applications de l'analyse des données massives dans différents domaines, comme la santé, la finance, la culture et la mobilité * Discute des enjeux éthiques, juridiques et sociétaux liés à l'usage des données massives, comme la protection de la vie privée, la responsabilité et la transparence

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:35:42][^2^][2] :

      Cette vidéo est une conférence de Jean-Philippe Lachaux, directeur de recherche à l'INSERM et spécialiste du système attentionnel, sur l'attention et la concentration à l'école. Il présente les principes de base de l'attention, ses enjeux pour l'apprentissage, et les moyens de la développer chez les élèves. Il propose également des exemples d'activités et de programmes d'éducation de l'attention, comme Atol et Adolesc.

      Points forts : + [00:01:13][^3^][3] L'attention est sélective et limitée * Elle permet de choisir ce qui est important parmi les informations disponibles * Elle nécessite d'identifier la cible de son attention et de s'y connecter activement * Elle peut être perturbée par des distracteurs internes ou externes + [00:10:10][^4^][4] La concentration est différente de l'attention * Elle implique une intention claire et une seule à la fois * Elle demande de coupler la perception et l'action * Elle peut être facilitée par des stratégies mentales adaptées + [00:21:00][^5^][5] L'attention s'apprend et se développe * Elle peut être entraînée par des exercices spécifiques * Elle peut être renforcée par des habitudes de vie saines * Elle peut être stimulée par des situations pédagogiques variées et motivantes + [00:29:00][^6^][6] L'attention est au cœur de l'apprentissage * Elle permet de se connecter à son objet d'étude et d'en extraire le sens * Elle favorise la mémorisation et la compréhension * Elle contribue à la motivation et à la confiance en soi

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [05:56:21][^2^][2]:

      Cette vidéo est une retransmission d'une journée d'étude organisée par le Défenseur des droits sur le thème "Précarité et droits fondamentaux". Elle se compose de plusieurs interventions, tables rondes et témoignages qui abordent les enjeux et les difficultés liés à l'accès aux droits des personnes en situation de pauvreté et de précarité. Les sujets traités sont notamment le logement, la santé, les droits sociaux, l'éducation, la participation citoyenne et la lutte contre les discriminations.

      Points forts: + [00:00:00][^3^][3] Introduction et discours d'ouverture * Présentation du Défenseur des droits et de ses missions * Rappel du lien entre pauvreté et violation des droits humains * Dénonciation des atteintes aux droits des personnes précaires * Plaidoyer pour une approche globale et participative de la lutte contre la pauvreté + [00:29:29][^4^][4] Table ronde sur le logement * Témoignage d'une personne sans domicile fixe * Présentation d'une étude sur l'égalité d'accès au parc social * Analyse des obstacles et des leviers pour le droit au logement * Échanges avec la salle sur les solutions possibles + [01:19:04][^5^][5] Table ronde sur la santé * Témoignage d'une personne ayant connu un parcours de soins chaotique * Présentation d'une étude sur l'accès aux soins des bénéficiaires de l'AME * Analyse des discriminations et des inégalités de santé * Échanges avec la salle sur les enjeux de la prévention et de l'accompagnement + [02:16:06][^6^][6] Table ronde sur les droits sociaux * Témoignage d'une personne ayant subi une suspension du RSA * Présentation d'une étude sur les effets de la dématérialisation des services publics * Analyse des difficultés d'accès aux prestations sociales * Échanges avec la salle sur les moyens de simplifier et de sécuriser les parcours + [03:10:53][^7^][7] Table ronde sur l'éducation * Témoignage d'une personne ayant vécu une rupture scolaire * Présentation d'une étude sur les inégalités scolaires liées à la pauvreté * Analyse des facteurs de décrochage et de réussite éducative * Échanges avec la salle sur les défis de la continuité pédagogique et de la lutte contre le non-recours + [04:04:45][^8^][8] Table ronde sur la participation citoyenne * Témoignage d'une personne engagée dans un collectif de personnes précaires * Présentation d'une étude sur les formes et les conditions de la participation des personnes en situation de pauvreté * Analyse des freins et des leviers à l'expression et à la représentation des personnes précaires * Échanges avec la salle sur les enjeux de la démocratie participative et de la co-construction des politiques publiques + [04:58:40][^9^][9] Synthèse et discours de clôture * Synthèse des principaux constats et recommandations issus des tables rondes * Remerciements aux intervenants et aux participants * Appel à poursuivre le dialogue et l'action en faveur des droits des personnes en situation de pauvreté et de précarité

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [01:08:31][^2^][2] :

      Cette vidéo est un webinaire sur comment collaborer efficacement avec le logiciel libre Nextcloud, animé par Laurine de Solidateek, Pierre de Framasoft et Dorian d'Arawa. Le webinaire se compose de quatre parties :

      Points forts : + [00:00:00][^3^][3] Introduction * Présentation de Solidateek, un programme de solidarité numérique pour les associations * Présentation de Framasoft, une association d'éducation populaire aux enjeux du numérique et des cultures libres * Présentation d'Arawa, une entreprise spécialisée dans l'intégration de solutions libres comme Nextcloud + [00:09:36][^4^][4] Qu'est-ce que les logiciels libres et pourquoi les utiliser ? * Définition des logiciels libres et de leurs caractéristiques * Avantages des logiciels libres pour les associations : éthique, sécurité, indépendance, coût, personnalisation, etc. * Exemples de logiciels libres utiles pour les associations : LibreOffice, Gimp, WordPress, etc. + [00:20:10][^5^][5] Démonstration des fonctionnalités collaboratives avec Nextcloud * Présentation de Nextcloud, un logiciel libre qui permet de créer son propre espace numérique de travail * Démonstration de l'interface de Nextcloud et de ses principales fonctionnalités : gestion des fichiers, partage, synchronisation, édition collaborative, agenda, contacts, etc. * Démonstration de quelques applications complémentaires de Nextcloud : Talk, Deck, Forms, etc. + [00:49:45][^6^][6] Comment passer à l'action avec Nextcloud ? * Conseils pour choisir la meilleure solution pour utiliser Nextcloud selon ses besoins et ses compétences : auto-hébergement, hébergement mutualisé, prestation * Présentation de quelques offres d'hébergement mutualisé de Nextcloud : Framaspace, Zaclys, etc. * Présentation des services proposés par Arawa pour accompagner les associations dans l'intégration de Nextcloud : installation, configuration, hébergement, conseil, formation, développement, etc. + [01:05:05][^7^][7] Questions-réponses * Réponses aux questions des participants sur Nextcloud et les logiciels libres

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [01:04:44][^2^][2] :

      Cette vidéo est un webinaire organisé par Solidatech et Le Fantastique Bazar, qui présente les enjeux et les solutions de la gestion de contacts pour les associations. Il aborde les notions de base de données, de CRM, de logiciels et d'outils adaptés aux besoins des associations. Il propose également des conseils et des bonnes pratiques pour choisir, mettre en place et utiliser un outil de gestion de contacts efficace et pertinent.

      Points clés : + [00:00:00][^3^][3] Présentation de Solidatech * Un programme de solidarité numérique pour accompagner les associations * Des offres de logiciels et de matériel informatique à tarif réduit * Des ressources et des formations pour développer les usages numériques + [00:03:51][^4^][4] Présentation du Fantastique Bazar * Une agence digitale spécialisée dans l'accompagnement des associations * Des services de conseil, de conception et de développement informatique * Des formations gratuites et une communauté de chargés de partenariat + [00:08:47][^5^][5] Définition et enjeux d'un outil de gestion de contacts * Un outil qui permet de piloter les relations avec les différentes parties prenantes de l'association * Un outil qui doit être adapté aux besoins, aux objectifs et à l'ADN de l'association * Un outil qui nécessite une réflexion stratégique, une implication collective et un suivi régulier + [00:19:49][^6^][6] Les critères de choix d'un outil de gestion de contacts * Le budget, le nombre d'utilisateurs, le volume de contacts, les fonctionnalités, l'ergonomie, la sécurité, etc. * La compatibilité avec les outils existants, la facilité d'importation et d'exportation des données, la possibilité de personnalisation, etc. * La qualité du service client, du support technique, de la documentation, de la formation, etc. + [00:29:22][^7^][7] Les solutions de gestion de contacts existantes * Les outils bureautiques (Excel, Google Sheets, etc.) * Les outils collaboratifs (Airtable, Trello, etc.) * Les outils spécialisés pour les associations (AssoConnect, Home, etc.) * Les outils généralistes de CRM (HubSpot, Zoho, etc.) + [00:38:40][^8^][8] Les étapes de mise en place d'un outil de gestion de contacts * Définir les besoins, les contraintes, les usages et les utilisateurs * Comparer les solutions, faire des tests, demander des démonstrations * Choisir la solution, négocier le contrat, préparer le déploiement * Former les utilisateurs, migrer les données, paramétrer l'outil * Suivre l'utilisation, évaluer l'impact, ajuster si besoin + [00:49:52][^9^][9] Les questions et réponses des participants * Des échanges sur les fonctionnalités, les tarifs, les avantages et les inconvénients des différents outils * Des témoignages, des retours d'expérience, des conseils et des recommandations * Des précisions, des exemples, des ressources et des contacts utiles

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [01:04:26][^2^][2]:

      Cette vidéo est un webinaire sur les logiciels libres et open source, animé par Laurent Destailleur, expert en solutions libres pour les associations. Il présente les principes, les avantages et les exemples de logiciels libres et open source, ainsi que les solutions adaptées aux besoins des associations.

      Points clés: + [00:04:13][^3^][3] Qu'est-ce qu'un logiciel libre et open source ? * Un logiciel qui respecte les quatre libertés fondamentales : utiliser, étudier, modifier et redistribuer le logiciel * Un logiciel dont le code source est accessible et modifiable par tous * Un logiciel qui s'oppose au logiciel propriétaire, qui est fermé et restrictif * Un logiciel qui peut être gratuit ou payant, mais qui garantit la liberté des utilisateurs + [00:11:21][^4^][4] Quels sont les avantages des logiciels libres et open source ? * Une meilleure sécurité, car les failles sont détectées et corrigées plus rapidement par la communauté * Une meilleure transparence, car on peut savoir ce que fait le logiciel et éviter les mouchards ou les logiciels malveillants * Une meilleure pérennité, car le logiciel ne dépend pas d'un éditeur unique et peut être maintenu par d'autres acteurs * Une meilleure adaptabilité, car le logiciel peut être modifié et personnalisé selon les besoins des utilisateurs + [00:19:19][^5^][5] Quels sont les exemples de logiciels libres et open source ? * Il existe des logiciels libres et open source pour presque tous les domaines et tous les besoins * Il existe des logiciels libres et open source qui sont des alternatives aux logiciels propriétaires les plus connus, comme LibreOffice, GIMP, Firefox, etc. * Il existe des logiciels libres et open source qui sont des solutions spécifiques pour les associations, comme Dolibarr, AssoConnect, DoliAsso, etc. * Il existe des logiciels libres et open source qui sont des services en ligne, qui s'installent dans le cloud et qui offrent plus de simplicité et de mobilité + [00:32:51][^6^][6] Quelles sont les solutions libres et open source pour les associations ? * Il faut choisir les solutions en fonction des besoins et des contraintes de chaque association, en tenant compte du budget, du niveau technique, du nombre d'utilisateurs, etc. * Il faut comparer les solutions entre elles, en utilisant des critères objectifs, comme les fonctionnalités, la facilité d'utilisation, le support, etc. * Il faut tester les solutions avant de les adopter, en profitant des périodes d'essai, des versions de démonstration, des formations, etc. * Il faut se faire accompagner par des experts ou des prestataires, qui peuvent aider à installer, configurer, former, maintenir, etc. les solutions choisies

      Résumé de la vidéo [00:35:00][^1^][1] - [01:04:26][^2^][2]:

      Cette partie de la vidéo présente les solutions libres et open source pour les associations, en distinguant les logiciels installés en local et les logiciels dans le cloud. Elle donne des exemples de logiciels libres pour différents besoins, tels que la bureautique, la comptabilité, la gestion des contacts, la communication, etc. Elle explique également les avantages et les inconvénients de chaque type de logiciel, ainsi que les critères de choix à prendre en compte.

      Points clés: + [00:35:00][^3^][3] Les logiciels installés en local * Nécessitent une installation et une maintenance sur chaque poste * Permettent de garder le contrôle des données * Exemples : LibreOffice, Dolibarr, Gimp, Inkscape, etc. + [00:46:00][^4^][4] Les logiciels dans le cloud * Accessibles depuis n'importe quel navigateur web * Facilitent le travail collaboratif et la mobilité * Exemples : BlueMind, Framasoft, AssoConnect, DoliCloud, etc. + [00:58:00][^5^][5] Les critères de choix d'un logiciel libre * La fonctionnalité et la compatibilité avec les besoins * La facilité d'utilisation et la documentation * La pérennité et la communauté du projet * Le coût et le modèle économique * La sécurité et la confidentialité des données

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [01:02:27][^2^][2]:

      Cette vidéo est un webinaire organisé par Solidatech, un programme de solidarité numérique pour les associations. Il présente les conseils et les bonnes pratiques pour utiliser LinkedIn, le réseau social professionnel, au service de son association. Le webinaire est animé par Lorraine, une formatrice de Solidatech, et Elodie, une chargée de communication.

      Points clés: + [00:04:23][^3^][3] Introduction à LinkedIn et à ses ressources pour les associations * Présentation de LinkedIn, ses chiffres, ses objectifs et ses opportunités pour le secteur associatif * Présentation de LinkedIn for Nonprofits, un site qui propose des ressources gratuites et des produits à prix réduit pour les associations * Présentation du centre de ressources LinkedIn for Nonprofits, qui contient des guides, des articles, des webinaires et des événements + [00:14:06][^4^][4] Création et gestion de la page LinkedIn de son association * Les avantages de créer une page LinkedIn pour son association, qui permet de présenter son histoire, sa mission, son impact et ses actualités * Les étapes pour créer une page LinkedIn, en choisissant un nom, un logo, une bannière, un slogan et une description * Les différents rôles administratifs possibles pour gérer la page, et les conseils pour attribuer les accès et les responsabilités + [00:26:01][^5^][5] Optimisation du contenu et de la visibilité de sa page LinkedIn * Les types de contenu à publier sur sa page, en fonction de ses objectifs, de son public et de sa fréquence * Les bonnes pratiques pour rédiger des publications efficaces, en utilisant des visuels, des hashtags, des mentions, des appels à l'action et des liens * Les astuces pour augmenter la portée et l'engagement de ses publications, en interagissant avec sa communauté, en partageant son contenu sur d'autres réseaux et en utilisant les outils analytiques + [00:39:48][^6^][6] Développement de son réseau et de ses partenariats sur LinkedIn * L'importance de créer et de mettre à jour son profil personnel sur LinkedIn, en choisissant une photo, une bannière, un titre et une description adaptés * Les conseils pour se connecter avec des personnes pertinentes pour son association, en utilisant la recherche, les invitations, les groupes et les messages * Les stratégies pour nouer des relations avec des donateurs, des bénévoles, des partenaires et des influenceurs, en partageant des témoignages, des remerciements, des demandes et des opportunités

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:30:09][^2^][2] :

      Cette vidéo est un webinaire organisé par Solidatech, un programme de solidarité numérique pour les associations. Il présente leur outil gratuit d'autodiagnostic numérique, qui permet aux associations d'évaluer leur niveau de maturité numérique et de prioriser leurs actions pour renforcer leur impact. Le webinaire explique le fonctionnement, les objectifs, les résultats et les conseils pour utiliser cet outil.

      Points forts : + [00:00:00][^3^][3] La présentation du programme Solidatech * Aide les associations à mieux utiliser le numérique * Propose des équipements, des logiciels, des ressources et des formations à tarif solidaire * Fait partie du mouvement Emmaüs et du réseau international TechSoup + [00:04:52][^4^][4] L'introduction à l'outil d'autodiagnostic numérique * Basé sur un questionnaire en 60 questions réparties en 7 thématiques * Permet d'identifier les points forts et les points faibles de son association sur le numérique * Donne accès à des solutions et des ressources adaptées à ses besoins + [00:10:13][^5^][5] La démonstration de l'outil d'autodiagnostic numérique * Montre comment se connecter, répondre aux questions et consulter les résultats * Explique le système de scoring et les statuts des outils et chantiers numériques * Donne des exemples concrets de solutions et de ressources proposées + [00:21:11][^6^][6] Les conseils pour compléter et exploiter l'outil d'autodiagnostic numérique * Impliquer plusieurs personnes de l'association pour avoir une vision globale * Comparer et discuter les réponses pour identifier les besoins et les priorités * Traduire les résultats en une cartographie visible de tous * Adopter une méthodologie de gestion de projet pour mettre en place les outils et chantiers numériques

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:40:00][^2^][2] :

      Cette vidéo présente les bases des neurosciences du comportement social, en expliquant comment le cerveau traite les interactions avec les autres, et comment il en tire du plaisir ou de la souffrance. La conférencière, Julie Le Merer, est directrice de recherche au CNRS et spécialiste de l'autisme.

      Points clés : + [00:00:00][^3^][3] Le comportement social peut être de deux types : la compétition ou la coopération * La compétition apparaît quand les ressources sont limitées et qu'il faut se battre pour les obtenir * La coopération apparaît quand les ressources sont abondantes et qu'il y a un avantage à s'associer avec les autres * Les interactions sociales activent les régions du cerveau liées au plaisir, appelées système de récompense + [00:10:00][^4^][4] Le cerveau social est composé de plusieurs régions impliquées dans la perception, la cognition et l'émotion * L'amygdale est impliquée dans la détection des signaux sociaux, comme les expressions faciales ou les vocalisations * Le noyau accumbens est impliqué dans la motivation et le plaisir, et réagit aux stimuli sociaux comme aux récompenses naturelles ou aux drogues * L'hypothalamus est impliqué dans la régulation des fonctions vitales, comme la faim, la soif, la température, ou la reproduction * L'hippocampe est impliqué dans la mémoire, et notamment la mémoire sociale, qui permet de reconnaître les individus * Le cortex cingulaire est impliqué dans le traitement des émotions, et notamment l'empathie, qui permet de ressentir ce que les autres ressentent * Le cortex préfrontal est impliqué dans le contrôle des impulsions, la prise de décision, et l'adaptation sociale + [00:20:00][^5^][5] Le cerveau social humain est plus développé que celui des autres espèces, et permet des capacités sociales plus complexes * Le cerveau humain a une taille plus grande que celle attendue pour un mammifère de son poids, et une proportion plus importante de cortex * Le cortex humain contient des régions spécifiques impliquées dans la théorie de l'esprit, qui permet de comprendre les intentions et les croyances des autres * Le cerveau humain est doté d'un langage, qui permet de communiquer de manière symbolique et abstraite avec les autres * Le cerveau humain est capable de coopérer avec des inconnus, de se conformer à des normes sociales, et de se projeter dans l'avenir + [00:30:00][^6^][6] Le cerveau social peut souffrir de différentes pathologies qui affectent les relations sociales * La dépression est caractérisée par une diminution du plaisir, de la motivation, et de l'intérêt pour les autres * L'addiction est caractérisée par une perturbation du système de récompense, qui entraîne une préférence pour la drogue au détriment des stimuli sociaux * L'autisme est caractérisé par un déficit de la perception et de la cognition sociales, qui entraîne des difficultés à interagir avec les autres * La schizophrénie est caractérisée par une altération de la réalité, qui entraîne des comportements sociaux inadaptés * La maladie de Parkinson est caractérisée par une dégénérescence des neurones dopaminergiques, qui entraîne des troubles moteurs, mais aussi des troubles de la motivation sociale + [00:38:00][^7^][7] L'isolement social est une source de souffrance pour le cerveau, et peut avoir des conséquences néfastes sur la santé * L'isolement social entraîne une diminution de l'activité du noyau accumbens, et une augmentation du stress * L'isolement social augmente le risque de développer des pathologies mentales ou physiques, comme la dépression, l'addiction, ou les maladies cardiovasculaires * L'isolement social diminue la qualité de vie et la durée de vie des individus

    1. watched Tinderbox Meetup 2023-12-03 featuring Jorge Arango

      Attendees: Mark Bernstein, Michael Becker, Jorge Arango,

      Introductions: Rolf Huber (Information Architect)

      Featured

      • many different definitions of notes (types...)
      • Damien Newman scribble drawing as a representation or diagram of the design process (22:42)
      • 2x2 grid matrix of evergreen versus transient and mnemonic versus generative.(27:00)
      • contacts, recipes, book highlights and marginalia in the mnemonic/evergreen quadrant; to do lists, grocery list, appointments in the mnemonic/transient quadrant; sticky notes, mind maps, project plans, tinderbox in the generative/transient quadrant; knowledge gardens, zettelkasten, pkm systems in the generative/evergreen;

      • What does the structure of containers in each of these spaces look like? How simple or complex are they?

      • There can be growth from one space into others, (especially from the mnemonic into generative).

      • Chuck Wade mentions that email fits into all four of the quadrants.

      • Cathy Marshall used "information gardening" in Xerox Park setting... (source?) It may have been mentioned in Arango's interview of Mark Bernstein on The Informed Life.

      Arango came to knowledge gardening via Brian Eno essay on architecture and gardening metaphor.

      Three Rules of Knowledge Gardening

      1. Make short notes; create enough context to help out your future self
      2. Connect your notes
      3. Nurture your notes; revisit, build, feedback

      Q&A

      Dave Rogers - we should challenge our notes rather than "nurturing them";

      JA: Perhaps we could use AI/GPT to "steel man" our arguments?

      Hookmark: https://hookproductivity.com/

      Gordon Brander's Noosphere - protocol to define the problem of linking things quickly at internet scale.

    1. https://kumu.io/

      Make sense of your messy world. Kumu makes it easy to organize complex data into relationship maps that are beautiful to look at and a pleasure to use.

      tagline:

      The art of mapping is to create a context in which others can think.


      Tool mentioned on [[2022-06-02]] by Jerry Michalski during [[Friends of the Link]] meeting.

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:06:35][^2^][2]:

      Cette vidéo est un témoignage de Églantine Éméyé. la fondatrice de l'association Un pas vers la vie, qui a créé une école adaptée pour son fils autiste. Elle raconte les difficultés qu'elle a rencontrées pour trouver une prise en charge adaptée à son fils, qui avait des troubles du comportement très sévères. Elle dénonce le manque de formation des professionnels, le manque de places dans les structures spécialisées, et le manque de compréhension des pouvoirs publics. Elle plaide pour une meilleure adaptation aux besoins individuels de chaque enfant autiste.

      Points clés: + [00:00:00][^3^][3] La diversité des profils et des manifestations de l'autisme * Certains enfants ont besoin d'un environnement calme et sécurisant * L'inclusion à tout prix ne marche pas pour tous les enfants + [00:01:31][^4^][4] Le manque de solutions pour les familles * Beaucoup d'enfants sont à domicile sans accompagnement * Les parents doivent chercher eux-mêmes une place dans un établissement * Les MDPH ne proposent pas de liste ni de solutions concrètes + [00:03:08][^5^][5] Les limites des structures existantes * Les éducateurs sont en sous-effectif et mal formés * Les règles et les réglementations sont trop rigides et ne s'adaptent pas aux besoins des enfants * Les enfants sont souvent éloignés de leur famille + [00:05:10][^6^][6] La souffrance des parents et des enfants * Certains parents sont poussés à bout et commettent l'irréparable * C'est une responsabilité sociale de venir en aide à ces personnes * Il faut sensibiliser les politiques à la réalité du terrain + [00:06:24][^7^][7] L'action de l'association Un pas vers la vie * Elle ouvre des structures d'accueil de jour pour les enfants autistes sévères * Elle propose des prises en charge personnalisées et adaptées

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [01:19:00][^2^][2]:

      Cette vidéo est un documentaire sur les difficultés des parents à faire face aux crises d'adolescence de leurs enfants. Il suit le parcours de quatre familles qui ont recours à des professionnels pour les aider à rétablir le dialogue et la confiance avec leurs enfants rebelles, violents ou déprimés.

      Points forts: + [00:00:00][^3^][3] La présentation du documentaire * Le thème, les enjeux et les familles concernées sont introduits * Les témoignages des parents et des adolescents sont alternés * Les images montrent les conflits et les tensions au quotidien + [00:03:00][^4^][4] La famille de Gwenaëlle et Angélique * Gwenaëlle, 14 ans, se sent délaissée par sa mère qui élève seule cinq enfants * Elle se rebelle, lui parle mal et se scarifie le bras * Elles vont voir un psychologue pour exprimer leurs sentiments et se rapprocher + [00:22:00][^5^][5] La famille de Corentin, Karine et Stéphane * Corentin, 14 ans, est violent avec son frère et sa mère * Son père, souvent absent, ne sait pas comment le gérer * Ils font appel à un éducateur qui leur propose des activités sportives et ludiques + [00:38:00][^6^][6] La famille de Malek et son père * Malek, 16 ans, vit mal la séparation de ses parents et se comporte mal à l'école * Son père, dépassé, veut l'envoyer en pension * Ils rencontrent une éducatrice qui les aide à communiquer et à se respecter + [00:50:00][^7^][7] La famille d'Éléa, son père et sa belle-mère * Éléa, 18 ans, ne supporte pas sa belle-mère et se dispute avec son père * Elle vit en internat et redoute les week-ends chez eux * Ils consultent une pédopsychiatre qui les écoute et les conseille + [01:11:00][^8^][8] Le bilan du documentaire * Les progrès et les difficultés des familles sont résumés * Les parents et les adolescents expriment leurs espoirs et leurs regrets * Les images montrent des moments de complicité et d'apaisement

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [01:08:00][^2^][2] :

      Cette vidéo est une table ronde sur le thème du parcours d'évaluation dans les situations de handicap, organisée par l'association Handi-Sup Auvergne. Elle réunit des intervenants de différents horizons : médecin, responsable de la MDPH, parent d'enfant handicapé, ancien inspecteur de l'éducation nationale, enseignant-chercheur en psychologie. Ils échangent sur l'évolution historique, juridique et institutionnelle de l'évaluation du handicap en France, les enjeux et les difficultés rencontrés par les acteurs du terrain, les perspectives d'amélioration et d'innovation pour rendre la société plus inclusive.

      Points forts : + [00:00:00][^3^][3] Introduction et présentation des intervenants * Le modérateur expose la thématique et les objectifs de la table ronde * Il présente brièvement les intervenants et leurs parcours respectifs + [00:10:10][^4^][4] L'évaluation du handicap : un modèle français en mutation * Pascal Gilbert retrace l'histoire du dispositif médico-social français depuis l'après-guerre * Il analyse les influences des classifications internationales du handicap et des lois de 2002 et 2005 * Il pointe les limites du modèle biomédical et de la catégorisation des personnes handicapées * Il plaide pour une prise en compte de l'environnement et des besoins individuels + [00:22:00][^5^][5] Le fonctionnement des MDPH : entre contraintes et partenariats * Madame Kermelin décrit le processus d'évaluation des dossiers au sein des MDPH * Elle explique les outils et les règles utilisés par les équipes pluridisciplinaires * Elle évoque les partenariats avec les autres acteurs, notamment l'éducation nationale et la santé * Elle annonce les évolutions prévues par le projet de loi de finances pour 2024 + [00:31:00][^6^][6] Le regard des parents : entre parcours du combattant et espoir * Madame Leass témoigne de son expérience de parent d'enfant handicapé * Elle raconte les difficultés rencontrées pour obtenir un diagnostic, une orientation et un accompagnement adaptés * Elle souligne l'importance du soutien des associations et des professionnels * Elle exprime ses attentes et ses souhaits pour l'avenir de son enfant + [00:41:00][^7^][7] Le rôle de l'éducation nationale : entre intégration et inclusion * Monsieur Fontaine présente le cadre législatif et réglementaire de la scolarisation des élèves handicapés * Il distingue les notions d'intégration et d'inclusion scolaire * Il expose les dispositifs et les ressources mis en place par l'éducation nationale * Il aborde les défis et les enjeux de la collaboration avec les autres acteurs + [00:51:00][^8^][8] La contribution de la recherche : entre connaissance et action * Monsieur Jamaet expose les apports de la psychologie dans la compréhension du handicap * Il illustre ses propos par des exemples de recherches menées sur les troubles du spectre de l'autisme * Il insiste sur la nécessité d'une approche pluridisciplinaire et participative * Il propose des pistes pour favoriser l'empowerment des personnes handicapées + [01:01:00][^9^][9] Conclusion et échanges avec le public * Le modérateur synthétise les principaux points abordés par les intervenants * Il ouvre la parole au public pour des questions et des commentaires * Les intervenants répondent aux sollicitations du public et apportent des précisions * Le modérateur clôt la table ronde et remercie les participants

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [01:45:00][^2^][2]:

      Cette vidéo est un webinaire organisé par le Centre Hubertine Auclert sur le thème des espaces scolaires du secondaire au prisme du genre. Il présente le guide réalisé par une équipe de recherche pluridisciplinaire, qui propose une analyse des enjeux, des initiatives et des pistes d'action pour favoriser l'égalité entre les filles et les garçons dans les différents espaces de l'école.

      Points forts: + [00:00:00][^3^][3] Introduction du webinaire et du guide * Présentation du contexte, des objectifs et de la méthodologie du guide * Diffusion d'un court-métrage sur la cartographie d'une cour de récréation par une élève * Rappel des enjeux de genre dans les espaces publics et privés + [00:13:00][^4^][4] Les espaces récréatifs * Analyse des inégalités d'usage, de mobilité et de réputation entre les filles et les garçons * Présentation des initiatives existantes pour favoriser la mixité, la diversité et le bien-être des élèves * Proposition de pistes d'action pour repenser l'aménagement, l'animation et la régulation des espaces récréatifs + [00:30:00][^5^][5] Les espaces d'apprentissage * Analyse des inégalités de genre dans les salles de classe, les laboratoires, les ateliers et les CDI * Présentation des initiatives existantes pour favoriser la mixité, la diversité et le bien-être des élèves * Proposition de pistes d'action pour repenser l'aménagement, l'animation et la régulation des espaces d'apprentissage + [00:43:00][^6^][6] Les espaces interstitiels * Analyse des inégalités de genre dans les couloirs, les escaliers, les casiers, les foyers et les sanitaires * Présentation des initiatives existantes pour favoriser la mixité, la diversité et le bien-être des élèves * Proposition de pistes d'action pour repenser l'aménagement, l'animation et la régulation des espaces interstitiels + [00:57:00][^7^][7] Les lieux d'échange avec l'institution scolaire * Analyse des inégalités de genre dans les salles des professeurs, les bureaux de la vie scolaire, les salles de réunion et les instances représentatives * Présentation des initiatives existantes pour favoriser la mixité, la diversité et le bien-être des personnels * Proposition de pistes d'action pour repenser l'aménagement, l'animation et la régulation des lieux d'échange avec l'institution scolaire + [01:08:00][^8^][8] Conclusion du webinaire et du guide * Synthèse des principaux constats, enjeux et recommandations du guide * Invitation à se saisir du guide, à le diffuser et à le commander * Annonce du prochain webinaire sur les violences sexistes et sexuelles en milieu scolaire

      Résumé de la vidéo [01:07:00][^1^][1] - [01:45:00][^2^][2]:

      Cette partie du webinaire présente le guide sur les espaces scolaires du secondaire au prisme du genre, réalisé par une équipe de recherche pluridisciplinaire. Le guide vise à analyser les enjeux, les initiatives et les pistes d'action pour favoriser l'égalité de genre dans les espaces scolaires, en s'appuyant sur une revue de littérature, des entretiens avec des experts et des professionnels, et des exemples concrets. Le guide aborde les espaces de la cour de récréation, de la cantine, du foyer, des sanitaires et des salles de classe, en mettant en évidence les inégalités et les violences de genre qui s'y produisent, ainsi que les possibilités d'aménagement, de sensibilisation et de participation des élèves.

      Points clés: + [01:07:00][^3^][3] Le guide sur les espaces scolaires du secondaire au prisme du genre * Un document inédit qui rassemble les connaissances et les expériences sur ce sujet * Un outil pour les personnels enseignants, éducatifs et les collectivités * Une première contribution pour alimenter la réflexion et l'action + [01:14:00][^4^][4] La cour de récréation * Un espace central dans la vie scolaire, mais aussi un lieu de reproduction des inégalités et des violences de genre * Une occupation différenciée de l'espace selon le genre, l'âge et la classe * Des initiatives pour diversifier les activités, favoriser la mixité et le bien-être des élèves + [01:25:00][^5^][5] La cantine * Un espace de convivialité, mais aussi de bruit, de stress et de regroupements entre pairs de même genre * Une lutte des places et des stratégies pour s'asseoir avec ses amis ou se protéger des autres * Des initiatives pour améliorer l'ambiance, le confort et la qualité des repas + [01:32:00][^6^][6] Le foyer * Un espace de détente, mais aussi de loisirs genrés, de tensions et de discriminations * Une prédominance des équipements sportifs ou ludiques utilisés par les garçons * Des initiatives pour diversifier les offres, réguler les usages et sensibiliser aux questions de genre + [01:40:00][^7^][7] Les sanitaires * Un espace intime, mais aussi de surveillance, de contrôle et de violence * Une binarité de genre qui exclut ou stigmatise les élèves trans ou non-binaires * Des initiatives pour améliorer l'hygiène, la sécurité et le respect des identités de genre + [01:47:00][^8^][8] Les salles de classe * Un espace d'apprentissage, mais aussi de socialisation et de construction des identités de genre * Une influence de l'agencement, du mobilier et de la décoration sur les interactions et les performances des élèves * Des initiatives pour favoriser la coopération, la participation et la diversité des parcours

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [01:51:00][^2^][2]:

      Cette vidéo présente le Centre Hubertine Auclert, un organisme associé de la région Île-de-France qui œuvre pour l'égalité entre les femmes et les hommes. Il aborde les missions, les outils et les actions du centre, ainsi que les enjeux de l'éducation à l'égalité et de la lutte contre les violences sexistes et sexuelles dans les établissements scolaires. Il propose également des témoignages, des conseils et des ressources pour les professionnels de l'éducation.

      Points forts: + [00:00:00][^3^][3] Le Centre Hubertine Auclert * Présentation du centre et de ses 4 missions * Exemples de productions, d'événements et de formations * Invitation à consulter le site et la banque de ressources + [00:06:42][^4^][4] Les violences sexistes et sexuelles * Définitions, chiffres et conséquences des violences * Cadre légal et obligations des professionnels * Ressources pour agir et accompagner les victimes + [00:22:05][^5^][5] L'éducation à l'égalité * Enjeux, objectifs et principes de l'éducation à l'égalité * Outils et méthodes pour aborder les stéréotypes, les représentations et les discriminations * Pistes pour favoriser la mixité, la diversité et le respect dans les classes + [00:38:20][^6^][6] Les questions des participants * Réponses aux questions posées par le chat ou par téléphone * Précisions, exemples et recommandations sur les sujets abordés * Rappel des contacts et des ressources utiles

      Résumé de la vidéo [00:40:00][^1^][1] - [01:51:00][^2^][2] :

      La vidéo est la deuxième partie d'un webinaire sur la compréhension et l'action contre les violences sexistes et sexuelles dans les établissements scolaires, organisé par le Centre Hubertine Auclert. Elle aborde les thèmes suivants :

      Points forts : + [00:40:00][^3^][3] Les outils pour agir contre les violences * Présentation des campagnes de sensibilisation du Centre Hubertine Auclert * Présentation du violentomètre, un outil d'auto-évaluation et de dialogue sur les violences dans le couple * Présentation des techniques d'auto-défense verbale et des 5D pour intervenir en cas de harcèlement dans l'espace public + [00:58:00][^4^][4] Les ressources pour accompagner les victimes * Présentation du guide "Violences sexistes et sexuelles : comment réagir ?" du Centre Hubertine Auclert * Présentation du dispositif "Parler sans tabou" de la région Île-de-France, qui propose un numéro vert, un chat et une application pour les jeunes victimes ou témoins de violences * Présentation du réseau "Violences femmes info", qui propose un numéro d'écoute national, des associations locales et des centres d'information sur les droits des femmes et des familles + [01:16:00][^5^][5] Les questions des participants * Réponses aux questions posées par le chat sur les sujets abordés pendant le webinaire * Échanges sur les expériences et les pratiques des participants en matière de prévention et de lutte contre les violences sexistes et sexuelles * Conclusion et remerciements

      Résumé de la vidéo [01:17:00][^1^][1] - [01:51:00][^2^][2]:

      La deuxième partie de la vidéo traite des violences sexistes et sexuelles dans les établissements scolaires, en abordant les notions, les conséquences, le cadre légal et les ressources pour agir.

      Points forts: + [01:17:00][^3^][3] Les violences sexistes et sexuelles: définitions et chiffres * Les violences sexistes sont fondées sur le genre et visent à maintenir une domination * Les violences sexuelles sont des atteintes à l'intégrité physique et sexuelle d'une personne * En France, 1 fille sur 10 et 1 garçon sur 50 sont victimes de violences sexuelles avant 18 ans + [01:25:00][^4^][4] Les conséquences des violences sexistes et sexuelles sur les victimes * Les violences ont un impact sur la santé physique, psychique, sociale et scolaire des victimes * Les victimes peuvent développer des troubles post-traumatiques, de l'anxiété, de la dépression, etc. * Les victimes peuvent avoir des difficultés à se concentrer, à apprendre, à s'exprimer, à se projeter + [01:34:00][^5^][5] Le cadre légal des violences sexistes et sexuelles * Les violences sexistes et sexuelles sont des infractions pénales punies par la loi * Les violences peuvent être commises par des majeurs ou des mineurs, dans ou hors de l'établissement * Les personnels de l'éducation nationale ont des obligations de signalement, de protection et de prévention + [01:44:00][^6^][6] Les ressources pour agir contre les violences sexistes et sexuelles * Les victimes et les témoins peuvent s'adresser à des adultes de confiance, des associations, des numéros d'écoute, etc. * Les établissements scolaires peuvent mettre en place des actions de sensibilisation, d'éducation, de formation, etc. * Le centre Hubertine Auclert propose des outils, des campagnes, des formations et des webinaires sur ces sujets

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [01:51:00][^2^][2] :

      Cette vidéo est un webinaire organisé par le Centre Hubertine Auclert sur le thème "Décrypter et prévenir le cybersexisme chez les jeunes". Il s'agit de la quatrième séance d'un cycle de webinaires sur l'éducation à l'égalité. Le webinaire présente les résultats d'une enquête menée en 2015 auprès de 1500 élèves d'Île-de-France sur les cyberviolences à caractère sexiste et sexuel. Il propose également des pistes de prévention et d'accompagnement des victimes, ainsi que des ressources pédagogiques pour sensibiliser les jeunes au cybersexisme.

      Points forts : + [00:00:00][^3^][3] Le Centre Hubertine Auclert * Présentation du centre, de ses missions et de ses actions * Présentation du cycle de webinaires sur l'éducation à l'égalité * Présentation des publications et des outils du centre + [00:11:30][^4^][4] Le cybersexisme : définition et contexte * Définition du cybersexisme comme une forme de cyberharcèlement à caractère sexiste et sexuel * Contexte des usages numériques des jeunes et des réseaux sociaux * Enjeux du cybersexisme pour l'égalité entre les filles et les garçons + [00:23:00][^5^][5] Les résultats de l'enquête sur le cybersexisme * Méthodologie et échantillon de l'enquête * Les différentes formes de cybersexisme : insultes, rumeurs, diffusion d'images intimes, etc. * Les conséquences du cybersexisme sur les victimes : isolement, anxiété, décrochage scolaire, etc. + [00:43:00][^6^][6] Les logiques de genre derrière le cybersexisme * Analyse du cybersexisme au prisme du genre et des normes de sexualité * Les rapports de domination et de contrôle exercés sur les filles * Les injonctions paradoxales et le double standard sexuel + [01:03:00][^7^][7] La prévention et l'accompagnement du cybersexisme * Les dispositifs juridiques et institutionnels existants * Les acteurs et les actrices de la prévention et de l'accompagnement * Les outils et les ressources pédagogiques pour sensibiliser les jeunes

      Résumé de la vidéo [01:05:00][^1^][1] - [01:51:00][^2^][2]:

      Cette partie du webinaire traite des enjeux du cybersexisme chez les jeunes, des formes de violences qu'il engendre, des conséquences sur les victimes et des moyens de prévention et d'accompagnement. Il s'appuie sur les travaux du Centre Hubertine Auclert et sur les témoignages de professionnels de terrain.

      Points forts: + [01:05:00][^3^][3] Le cybersexisme, une forme de sexisme en ligne * Définition et caractéristiques du cybersexisme * Les logiques de genre et de sexualité qui sous-tendent les violences numériques * Les chiffres et les études sur le cybersexisme en France + [01:19:00][^4^][4] Les différentes formes de cyber violences à caractère sexuel * Le harcèlement sexuel en ligne, le cyberharcèlement et le slut-shaming * La diffusion non consentie de contenus intimes, le revenge porn et les comptes ficha * Le sexting, les nudes et les pressions à l'envoi d'images * Les cyberviolences conjugales et le contrôle numérique + [01:34:00][^5^][5] Les conséquences du cybersexisme sur les victimes * Les impacts psychologiques, scolaires, sociaux et juridiques * Les difficultés à parler, à se faire reconnaître et à se faire accompagner * Les stratégies de résistance et de résilience des victimes + [01:42:00][^6^][6] Les actions de prévention et d'accompagnement du cybersexisme * Les dispositifs d'écoute, de signalement et d'aide aux victimes * Les outils pédagogiques et les ressources disponibles * Les bonnes pratiques et les recommandations pour les professionnels de l'éducation

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [02:00:00][^2^][2] :

      Cette vidéo est un webinaire sur le thème "Mieux accueillir les jeunes LGBTQIA+" organisé par le Centre LGBTI+ de Lyon. Il vise à sensibiliser et former les professionnels de l'éducation, de la santé et du social sur les questions liées à l'identité de genre, l'orientation sexuelle et l'intersexuation des jeunes. Il aborde les notions de sexe, de genre, d'expression de genre, d'orientation sexuelle et affective, de discrimination, de violence et de prévention. Il propose des pistes d'action et des ressources pour accompagner les jeunes LGBTQIA+ et lutter contre les LGBTphobies.

      Points forts : + [00:00:00][^3^][3] Introduction et présentation des intervenants * Gaëlle, chargée de mission éducation au Centre LGBTI+ de Lyon * Eris, chargé de mission santé au Centre LGBTI+ de Lyon + [00:01:18][^4^][4] Définitions et compréhension des situations LGBTQIA+ * Le sexe biologique : l'ensemble des caractéristiques anatomiques, chromosomiques, génétiques et hormonales d'une personne * L'identité de genre : le sentiment intime d'être un homme, une femme, ni l'un ni l'autre, ou autre chose * L'expression de genre : la façon dont une personne manifeste son genre à travers son apparence, son comportement, sa voix, etc. * L'orientation sexuelle et affective : l'attirance physique, émotionnelle et romantique d'une personne envers une ou plusieurs personnes * L'intersexuation : la présence de variations biologiques naturelles qui ne correspondent pas aux normes médicales du sexe masculin ou féminin + [00:29:29][^5^][5] Les discriminations et les violences liées à l'identité de genre et à l'orientation sexuelle * Les LGBTphobies : l'ensemble des préjugés, des stéréotypes, des rejets et des agressions envers les personnes LGBTQIA+ * Les conséquences des LGBTphobies : le mal-être, l'isolement, le décrochage scolaire, les conduites à risque, le suicide, etc. * Les facteurs aggravants des LGBTphobies : le sexisme, le racisme, le validisme, la précarité, etc. + [01:08:14][^6^][6] Les actions de prévention et d'accompagnement des jeunes LGBTQIA+ * Le cadre légal et institutionnel : les textes de loi, les circulaires, les recommandations, etc. * Les bonnes pratiques professionnelles : l'écoute, le respect, la confidentialité, la bienveillance, etc. * Les ressources et les partenaires : les associations, les dispositifs, les outils, les formations, etc.

      Résumé de la vidéo [01:10:00][^1^][1] - [02:00:00][^2^][2] :

      Cette partie du webinaire aborde les enjeux et les pistes d'action pour mieux accueillir les jeunes LGBTQIA+ dans les établissements scolaires. Elle présente les textes officiels, les ressources pédagogiques, les bonnes pratiques et les témoignages de professionnels de l'éducation nationale.

      Points forts : + [01:10:00][^3^][3] Les textes officiels * La circulaire de 2013 sur la lutte contre les LGBTphobies * La loi de 2018 sur le respect de l'identité de genre * La circulaire de 2021 sur l'accueil des élèves trans + [01:25:00][^4^][4] Les ressources pédagogiques * Le guide "Aimer comme on veut" du ministère de l'Éducation nationale * Les vidéos "Identité trans, au-delà de l'image" de Netflix * Les journées de visibilité LGBTQIA+ et les affiches du centre LGBT + [01:40:00][^5^][5] Les bonnes pratiques * Respecter le prénom et le genre choisis par les élèves trans * Créer un climat de confiance et d'écoute * Sensibiliser les élèves et les équipes éducatives * Faire appel aux associations et aux personnes ressources + [01:50:00][^6^][6] Les témoignages * Une professeure documentaliste qui anime un club LGBTQIA+ * Un professeur d'histoire-géographie qui intègre la diversité dans ses cours * Une conseillère principale d'éducation qui accompagne les élèves trans * Une infirmière scolaire qui prévient les risques liés à la santé sexuelle

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [01:42:00][^2^][2] :

      Cette vidéo est un webinaire organisé par le Centre Hubertine Auclert sur les freins à l'accès des filles aux filières informatiques et numériques du lycée. Il présente les résultats d'une étude menée par l'agence Phare, basée sur des entretiens avec des élèves, des enseignants et des conseillers d'orientation. Il analyse les causes et les conséquences des inégalités de genre dans l'orientation scolaire et professionnelle, et propose des pistes d'action pour favoriser la mixité et l'égalité dans ces domaines.

      Points forts : + [00:00:00][^3^][3] Le Centre Hubertine Auclert et ses missions * Présentation du centre, de ses partenaires et de ses actions * Focus sur l'éducation égalitaire et la lutte contre les violences sexistes * Rappel du cycle de webinaires sur ces thématiques + [00:07:08][^4^][4] Le contexte et les objectifs de l'étude * Les enjeux de l'orientation scolaire et professionnelle pour l'égalité entre les femmes et les hommes * Le cas spécifique de l'informatique et du numérique, une filière très peu mixte et en pleine expansion * La question de recherche : comment se construisent les inégalités de genre dans l'accès aux filières informatiques et numériques ? + [00:13:49][^5^][5] La méthodologie et les résultats de l'étude * La démarche qualitative basée sur des entretiens semi-directifs avec des élèves de première et terminale, des enseignants et des conseillers d'orientation * Les principaux résultats sur les représentations des élèves, les facteurs d'orientation, les parcours scolaires et les projets professionnels * Les différences entre les filles et les garçons, mais aussi la diversité des profils et des trajectoires au sein de chaque groupe + [00:36:06][^6^][6] Les pistes d'action pour favoriser la mixité et l'égalité * Les recommandations issues de l'étude, à destination des acteurs et actrices de l'éducation * Les exemples de bonnes pratiques et d'initiatives existantes, au niveau local, national ou international * Les ressources disponibles pour s'informer, se former et agir sur ces questions

      Résumé de la vidéo [00:38:00][^1^][1] - [01:42:00][^2^][2]:

      Cette partie du webinaire présente les résultats d'une étude menée par le centre Hubertine Auclert sur les freins à l'orientation des filles dans les filières informatiques et numériques du lycée. Il s'agit d'analyser les représentations, les stéréotypes et les pratiques des élèves, des enseignants et des familles autour de ces filières, ainsi que les actions possibles pour favoriser la mixité et l'égalité.

      Points forts: + [00:38:00][^3^][3] La méthodologie de l'étude * Basée sur des entretiens et des observations dans six lycées franciliens * Mobilisant des outils qualitatifs et quantitatifs * Croisant les points de vue des élèves, des enseignants et des familles + [00:48:00][^4^][4] Les principaux résultats de l'étude * Une forte ségrégation sexuée dans les filières informatiques et numériques * Des représentations stéréotypées et négatives de l'informatique chez les filles * Des pratiques différenciées du numérique selon le genre * Des influences familiales et scolaires qui renforcent les inégalités + [01:12:00][^5^][5] Les pistes d'action pour promouvoir la mixité et l'égalité * Sensibiliser les élèves, les enseignants et les familles aux enjeux du numérique * Valoriser les parcours et les métiers des femmes dans l'informatique * Développer des projets pédagogiques et des partenariats autour du numérique * Renforcer la formation et l'accompagnement des enseignants

      Résumé de la vidéo [01:15:00][^1^][1] - [01:42:00][^2^][2]:

      Cette partie de la vidéo traite des actions concrètes que les professionnels de l'éducation peuvent mettre en œuvre pour favoriser l'orientation des filles vers les filières informatiques et numériques. Elle présente des exemples de projets, d'outils et de ressources qui visent à sensibiliser les élèves, les familles et les équipes éducatives aux enjeux de l'égalité dans ce domaine.

      Points forts: + [01:15:00][^3^][3] Les actions de sensibilisation auprès des élèves * Organiser des ateliers de découverte de l'informatique et du numérique * Faire intervenir des professionnelles du secteur * Valoriser les parcours et les métiers des femmes dans ce domaine + [01:25:00][^4^][4] Les actions de sensibilisation auprès des familles * Organiser des réunions d'information sur l'orientation et les filières numériques * Diffuser des supports de communication sur les opportunités et les débouchés de ces filières * Impliquer les parents dans les projets des élèves + [01:35:00][^5^][5] Les actions de sensibilisation auprès des équipes éducatives * Former les enseignants et les conseillers d'orientation sur les questions de genre et de numérique * Intégrer la dimension de l'égalité dans les programmes et les pratiques pédagogiques * Créer des espaces de dialogue et d'échange entre les différents acteurs de l'éducation

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [02:04:00][^2^][2]:

      Cette vidéo est un webinaire organisé par le Centre Hubertine Auclert sur la collecte de preuves en cas de cyberviolences sexistes, sexuelles et conjugales. Il réunit trois intervenants : une avocate, un gendarme et une commissaire de justice, qui présentent leurs rôles, leurs outils et leurs conseils pour aider les victimes à faire valoir leurs droits.

      Points forts : + [00:01:05][^3^][3] Le Centre Hubertine Auclert et l'Observatoire régional des violences faites aux femmes * Présentation du centre de ressources en matière d'égalité femme-homme en Île-de-France * Rappel des numéros d'écoute pour les victimes de violences * Définition des cyberviolences et des textes de référence + [00:11:00][^4^][4] Le rôle de l'avocate dans la collecte de preuves * Distinction entre le droit civil et le droit pénal * Différence entre une allégation et une preuve * Importance de la loyauté de la preuve en droit civil + [00:20:00][^5^][5] Le rôle du gendarme dans la collecte de preuves * Présentation du commandement de la gendarmerie dans le cyberespace * Explication des procédures de signalement et de dépôt de plainte * Conseils pour sécuriser ses données et ses appareils numériques + [00:32:00][^6^][6] Le rôle de la commissaire de justice dans la collecte de preuves * Présentation du statut et des missions de la commissaire de justice * Explication du constat digital et de ses modalités * Exemples de cas pratiques de constat digital en matière de cyberviolences

      Résumé de la vidéo [00:35:00][^1^][1] - [02:04:00][^2^][2]:

      La deuxième partie du webinaire aborde les cas pratiques de collecte de preuves en cas de cyber-harcèlement et de cyber-surveillance. Les intervenants présentent les outils et les méthodes pour documenter les faits de violence en ligne, ainsi que les précautions à prendre pour protéger la victime et la preuve.

      Points clés: + [00:35:00][^3^][3] Le cyber-harcèlement * Définition, exemples et cadre juridique * Comment collecter des preuves sur les réseaux sociaux, les messageries, les forums, etc. * Comment demander le retrait du contenu illicite auprès des plateformes + [01:10:00][^4^][4] La cyber-surveillance * Définition, exemples et cadre juridique * Comment détecter et supprimer les logiciels espions, les trackers GPS, les objets connectés, etc. * Comment collecter des preuves sur les appareils numériques de la victime ou de l'agresseur

      Résumé de la vidéo [01:12:00][^1^][1] - [02:04:00][^2^][2]:

      Cette partie du webinaire traite de la collecte de preuves en cas de cyber-harcèlement et de cyber-surveillance, deux formes courantes de cyber-violence. Les intervenants présentent des cas pratiques et des conseils pour documenter les faits, les conserver et les transmettre aux autorités compétentes.

      Points forts: + [01:12:00][^3^][3] Le cyber-harcèlement * Définition, exemples et cadre juridique * Les réflexes à adopter face au cyber-harcèlement * Les outils pour capturer, sauvegarder et imprimer les contenus en ligne * Les démarches pour signaler, bloquer et supprimer les contenus + [01:38:00][^4^][4] La cyber-surveillance * Définition, exemples et cadre juridique * Les signes d'alerte et les risques liés à la cyber-surveillance * Les outils pour détecter, neutraliser et prouver la cyber-surveillance * Les démarches pour porter plainte, se protéger et se faire accompagner

      Résumé de la vidéo [01:40:00][^1^][1] - [02:04:00][^2^][2]:

      Cette partie de la vidéo traite des aspects juridiques et techniques de la collecte de preuves en cas de cyberviolences. Les intervenants présentent les différents types de preuves, les modalités de leur conservation et de leur transmission, ainsi que les outils et les bonnes pratiques à utiliser.

      Points clés: + [01:40:00][^3^][3] Les preuves en droit civil et en droit pénal * Les règles de la preuve sont différentes selon la matière * En droit civil, la preuve est libre mais doit être loyale * En droit pénal, la preuve est encadrée par des principes et des procédures + [01:48:00][^4^][4] Les preuves numériques et leur valeur probante * Les preuves numériques sont des éléments matériels ou immatériels qui sont stockés ou transmis par un système informatique * Les preuves numériques doivent respecter les critères de licéité, de fiabilité, de pertinence et de loyauté * Les preuves numériques peuvent être contestées par la partie adverse ou le juge + [01:56:00][^5^][5] Les outils et les méthodes pour collecter des preuves numériques * Les victimes peuvent utiliser des outils simples comme les captures d'écran, les enregistrements, les sauvegardes, etc. * Les victimes peuvent aussi faire appel à des professionnels comme les commissaires de justice, les avocats, les forces de l'ordre, etc. * Les victimes doivent respecter certaines précautions comme ne pas modifier les preuves, les conserver dans un lieu sûr, les transmettre de façon sécurisée, etc.

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:53:00][^2^][2] :

      Cette vidéo présente les fiches pratiques pour promouvoir l'égalité femme-homme dans la commande publique, réalisées par le Centre Hubertine Auclert et le GIP Maximilien. Elle explique les enjeux, le cadre juridique et les leviers opérationnels pour intégrer l'égalité dans les achats publics socialement responsables.

      Points forts : + [00:00:00][^3^][3] Le contexte et les objectifs du projet * Les inégalités persistantes entre les femmes et les hommes sur le marché du travail * L'égalité professionnelle comme axe de dialogue social pour les entreprises * L'innovation des acheteurs publics pour prendre en compte l'égalité dans la commande publique + [00:09:19][^4^][4] La fiche 1 : le sourcing et la définition du besoin * Comment identifier les enjeux d'égalité liés à l'objet du marché * Comment développer des scénarios et choisir les outils pertinents * Comment réaliser un sourcing auprès des opérateurs économiques + [00:18:14][^5^][5] La fiche 2 : les conditions d'exécution relatives à l'égalité * Comment intégrer des obligations ou des incitations à l'égalité dans les marchés * Comment utiliser les clauses de progrès pour engager les attributaires sur un plan d'action * Comment contrôler et évaluer le respect des conditions d'exécution + [00:23:10][^6^][6] La fiche 3 : les critères d'attribution relatifs à l'égalité * Comment valoriser les offres qui présentent des avantages en matière d'égalité * Comment définir des critères d'attribution en lien avec l'objet du marché ou une condition d'exécution * Comment pondérer et noter les critères d'attribution + [00:28:08][^7^][7] La fiche 4 : les clauses d'insertion et l'égalité * Comment favoriser l'accès à l'emploi des femmes dans les marchés comportant une clause d'insertion * Comment cibler les publics prioritaires et les métiers mixtes * Comment mobiliser les acteurs de l'insertion et les entreprises d'insertion + [00:33:02][^8^][8] La fiche 5 : les marchés réservés et l'égalité * Comment réserver des marchés aux structures qui emploient des travailleurs handicapés ou défavorisés * Comment définir le périmètre et les modalités des marchés réservés * Comment identifier et solliciter les structures éligibles

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [02:24:00][^2^][2]:

      Cette vidéo est une conférence organisée par le Conseil départemental de Loire-Atlantique et la FCPE sur le thème du bien vivre à l'école. Elle se déroule au collège Pierre Norange de Saint-Nazaire, où plusieurs intervenants présentent leurs expériences et leurs réflexions sur le climat scolaire, la prévention des violences, la participation des élèves et des familles, et les actions éducatives innovantes. La conférence est animée par un journaliste et ponctuée par les questions du public et les témoignages des acteurs du terrain.

      Points forts: + [00:03:00][^3^][3] Le mot d'accueil du principal du collège * Il remercie les organisateurs et les partenaires * Il souligne l'importance du bien vivre au collège pour la réussite des élèves * Il annonce une présentation d'un projet porté par des élèves du Conseil de Vie Collégienne + [00:06:00][^4^][4] La présentation du projet éducatif départemental par Cécile Bir * Elle explique les objectifs et les modalités de la conférence * Elle rappelle les actions menées par le département en matière de climat scolaire * Elle évoque l'expérimentation sur le climat scolaire menée dans le cadre du programme d'investissement d'avenir + [00:11:00][^5^][5] L'intervention de Christophe Morau, sociologue * Il présente les résultats de l'enquête sur le climat scolaire réalisée auprès de 4000 élèves et 400 personnels * Il analyse les facteurs qui influencent le climat scolaire, tels que la qualité des relations, la reconnaissance, la participation, l'ouverture sur le territoire * Il propose des pistes d'amélioration, comme le renforcement des compétences psychosociales, la valorisation des cultures, la coopération entre les acteurs + [00:35:00][^6^][6] L'intervention d'Eric Debarbieux, expert du climat scolaire * Il félicite l'intervenant précédent et partage son point de vue * Il définit le climat scolaire comme un indicateur du bien-être et de la réussite des élèves * Il dénonce les effets négatifs des violences, du harcèlement, des discriminations, des inégalités, de la gouvernance pyramidale sur le climat scolaire * Il plaide pour le développement d'une culture de la non-violence, du respect, de la bienveillance, de la démocratie, de la coopération, de l'innovation dans l'école + [01:04:00][^7^][7] L'intervention de Delphine Uto, co-organisatrice de l'association Arrow Evenen * Elle explique le concept de communication non violente et ses bénéfices pour le climat scolaire * Elle décrit les ateliers qu'elle anime auprès des élèves pour les aider à identifier et à exprimer leurs émotions et leurs besoins * Elle illustre son propos par des exemples concrets et des témoignages d'élèves + [01:32:00][^8^][8] L'intervention de Roman Dubois, référent 12-25 ans de la cité éducative de Saint-Nazaire Ouest * Il raconte le projet "Voyageons autour du monde" initié par deux élèves du collège Pierre Norange * Il montre la vidéo réalisée pendant le projet, qui met en scène des élèves présentant des pays à travers des chants, des danses, des plats, des costumes * Il souligne l'impact positif du projet sur le climat scolaire, la participation des élèves, la valorisation des cultures, le lien avec les familles et les partenaires du quartier + [02:13:00][^9^][9] Le débat avec le public * Le journaliste ouvre le débat et invite le public à poser des questions aux intervenants * Plusieurs questions sont abordées, comme le rôle des parents, la place des élèves, la formation des personnels, les outils disponibles, les perspectives d'avenir * Les intervenants répondent aux questions et apportent des éclairages complémentaires * Le journaliste clôt le débat et remercie les participants

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [01:59:00][^2^][2] :

      Cette vidéo présente une table ronde sur l'éducation inclusive dans différents pays européens, animée par Lisa Maria Müller, responsable de la recherche au Chartered College of Teaching. Les intervenants sont des experts en éducation inclusive venant de Hongrie, de Roumanie, d'Italie, d'Espagne et de Lituanie. Ils partagent leurs expériences, leurs défis et leurs bonnes pratiques pour promouvoir l'inclusion des élèves ayant des besoins éducatifs particuliers, des minorités, des migrants, des hauts potentiels et d'autres groupes à risque d'exclusion. Ils abordent également les politiques, les lois, les programmes et les ressources qui soutiennent l'éducation inclusive dans leurs contextes nationaux et locaux.

      Points forts : + [00:01:00][^3^][3] Présentation des intervenants et du modérateur * Chacun se présente brièvement et expose son domaine d'expertise * Ils viennent de différents horizons professionnels et académiques * Ils ont tous une expérience de l'éducation inclusive dans leurs pays respectifs + [00:22:04][^4^][4] Intervention de Shandor Klein, chercheur en psychologie et mathématiques de Hongrie * Il parle de l'approche de Zoltan Dienes, qui a créé des jeux mathématiques basés sur des structures logiques et algébriques * Il explique comment ces jeux favorisent l'apprentissage empirique, la découverte, la créativité et la coopération chez les élèves * Il montre comment ces jeux peuvent être adaptés aux besoins des élèves ayant des difficultés ou des talents particuliers en mathématiques * Il partage son expérience de la formation des enseignants et de l'implantation de ces jeux dans les écoles + [00:42:06][^5^][5] Intervention de Yola Florentina Iacob, enseignante d'anglais et psychologue de Roumanie * Elle présente le contexte roumain de l'éducation inclusive et les dispositions de la nouvelle loi de l'éducation * Elle énumère les différentes catégories d'élèves à risque d'exclusion, comme les minorités, les migrants, les handicapés, les orphelins, les victimes de violence, etc. * Elle décrit les mesures prises au niveau national, régional et local pour assurer l'accès à l'éducation, le soutien pédagogique et psychologique, la prévention du décrochage scolaire et la lutte contre la ségrégation * Elle donne des exemples de programmes et de projets menés dans son école pour favoriser l'inclusion des élèves + [01:02:25][^6^][6] Intervention de Marina Pavarini, enseignante d'italien et coordinatrice de projet d'Italie * Elle parle du projet Erasmus+ qu'elle coordonne, qui vise à développer les compétences interculturelles et linguistiques des élèves et des enseignants * Elle explique comment le projet implique des échanges entre des écoles de différents pays européens, qui travaillent sur des thèmes communs liés à l'identité, à la citoyenneté, à la diversité et à la solidarité * Elle illustre les activités réalisées par les élèves, comme la création de livres numériques, de vidéos, de podcasts, de jeux, etc. * Elle souligne les bénéfices du projet pour l'inclusion, la motivation, l'ouverture d'esprit et l'apprentissage collaboratif des élèves + [01:23:53][^7^][7] Intervention de Celia Marquez Lopez, enseignante d'anglais et doctorante en éducation d'Espagne * Elle présente sa recherche sur l'implémentation de la méthode Lesson Study, qui consiste à planifier, observer et analyser des leçons en équipe * Elle expose les principes et les étapes de la Lesson Study, qui vise à améliorer la pratique enseignante et à répondre aux besoins des élèves * Elle rapporte les résultats de son étude, qui montre que la Lesson Study favorise le développement professionnel, la réflexion, le partage et l'innovation des enseignants * Elle discute des défis et des opportunités de la Lesson Study pour l'éducation inclusive, notamment en termes de différenciation, de coopération et d'évaluation + [01:43:25][^8^][8] Intervention de Jita Pemariene, directrice d'une école secondaire innovante de Lituanie * Elle décrit le profil de son école, qui a une forte orientation vers l'ingénierie, la technologie et l'art, et qui encourage la curiosité, la créativité et l'expérimentation des élèves * Elle explique comment son école intègre les élèves ayant des besoins éducatifs particuliers, en leur offrant un environnement adapté, un accompagnement personnalisé et des activités variées * Elle donne des exemples de projets menés par les élèves, comme la conception d'un robot, la création d'une pièce de théâtre, la participation à des concours scientifiques, etc. * Elle met en évidence les avantages de son école pour l'inclusion, l'épanouissement, l'autonomie et la réussite des élèves

    1. Endométriose, briser le silence | ARTE Regards

      Résumé de la vidéo de [00:00:00][^1^][1] à [00:30:00][^2^][2]:

      Cette vidéo traite de l'endométriose, une maladie inflammatoire chronique qui touche une personne menstruée sur 10 et qui provoque des douleurs pelviennes, des troubles digestifs et des difficultés à concevoir. Elle suit le parcours de deux femmes, Priscilla et Thésia, qui ont été diagnostiquées tardivement et qui cherchent à améliorer leur qualité de vie et à sensibiliser la société sur cette maladie méconnue.

      Points forts: + [00:00:00][^3^][3] Présentation de Priscilla, infirmière de 36 ans * Souffre d'endométriose depuis 20 ans sans être prise au sérieux * Associe les règles aux médicaments et à la douleur * Découvre l'Institut de la femme et de l'endométriose, un lieu d'accompagnement + [00:06:02][^4^][4] Présentation de Thésia, étudiante en droit franco-allemand * Hospitalisée à 14 ans pour des douleurs intenses, mais pas diagnostiquée * Souffre de vertiges, d'évanouissements et de troubles intestinaux * S'engage dans une initiative citoyenne pour faire reconnaître l'endométriose + [00:12:02][^5^][5] Les symptômes et les traitements de l'endométriose * L'endométriose se caractérise par la présence de tissu semblable à la muqueuse utérine en dehors de l'utérus * Le tissu endométrial réagit aux hormones et entraîne des réactions inflammatoires * Les traitements visent à soulager les douleurs, à réduire l'inflammation et à préserver la fertilité * Les traitements peuvent être médicamenteux, hormonaux ou chirurgicaux + [00:20:02][^6^][6] Les conséquences de l'endométriose sur la vie quotidienne * L'endométriose peut entraîner des difficultés à travailler, à étudier, à se déplacer ou à avoir des relations sociales * L'endométriose peut affecter la confiance en soi, l'estime de soi et la sexualité * L'endométriose peut avoir un impact sur le désir d'enfant et la fertilité * L'endométriose nécessite une adaptation permanente et une gestion de l'énergie

    1. Résumé de la vidéo de [00:00:00][^1^][1] à [00:35:00][^2^][2]:

      Cette vidéo est un reportage sur le projet Citizen Facts, une initiative de journalisme citoyen qui vise à vérifier les informations diffusées sur le web, notamment sur les sujets liés à la pandémie de Covid-19. Le reportage suit le parcours de plusieurs enquêteurs bénévoles qui s'intéressent aux sources, aux motivations et aux conséquences des fausses informations. Il montre comment ils confrontent leurs recherches aux discours de certains influenceurs controversés, comme Jean-Jacques Crèvecoeur, un youtubeur qui prône la médecine naturelle et qui dénonce le vaccin comme une arme de destruction massive.

      Points forts: + [00:00:00][^3^][3] Présentation du projet Citizen Facts * Une plateforme collaborative de vérification de l'information * Plus d'un millier de citoyens européens y participent * Ils enquêtent sur les sujets qui les préoccupent directement + [00:05:06][^4^][4] Enquête sur Jean-Jacques Crèvecoeur * Un youtubeur qui diffuse des informations fausses et dangereuses sur le Covid-19 et le vaccin * Il se présente comme un chercheur de la santé et du bien-être * Il vend des formations de développement personnel inspirées de la méthode Hammer, une pratique médicale contestée + [00:17:17][^5^][5] Rencontre avec Olivia, une admiratrice de Jean-Jacques Crèvecoeur * Une danseuse et comédienne qui partage son discours sur les réseaux sociaux * Elle rejette les résultats de l'enquête qui contredisent son idole * Elle se fie à son intuition et à ses croyances personnelles + [00:23:27][^6^][6] Entretien avec Jean-Jacques Crèvecoeur * Il refuse de reconnaître ses erreurs et ses mensonges * Il accuse les médias mainstream de manipulation et de censure * Il persiste à défendre la méthode Hammer et à dénoncer le vaccin

    1. A Morlaix, un lycée tente de vaincre la peur de l'école | ARTE Regards

      Résumé de la vidéo de [00:00:00][^1^][1] à [00:32:00][^2^][2] :

      Cette vidéo traite du phénomène de la phobie scolaire, une anxiété intense qui empêche certains élèves d'aller à l'école. Elle suit le parcours de Lila et Neven, deux lycéens qui souffrent de ce trouble et qui sont accompagnés par le DAL, un dispositif alternatif qui leur permet de reprendre confiance en eux et de renouer avec l'école. Elle montre aussi le travail des enseignants, des infirmiers et des éducateurs qui collaborent avec le DAL et l'hôpital de Morlaix, un partenariat inédit en France. Elle interroge les causes et les conséquences de la phobie scolaire, ainsi que les solutions possibles pour aider ces jeunes à réaliser leurs rêves.

      Points forts : + [00:00:17][^3^][3] La situation de Lila, une lycéenne qui n'arrive plus à aller au lycée * Elle explique son angoisse et son mal-être * Elle intègre le DAL, un refuge où elle peut travailler à son rythme * Elle reprend progressivement des cours d'anglais et d'art appliqué + [00:04:31][^4^][4] L'ampleur du phénomène de la phobie scolaire en France * On estime que 250 à 600000 enfants sont touchés, soit 2 à 5 % des élèves scolarisés * C'est un record en Europe * Les raisons sont encore mal connues, mais peuvent être liées au harcèlement, à la pression de l'école ou aux problèmes personnels ou familiaux + [00:08:40][^5^][5] Le dispositif alternatif du lycée de Morlaix, un précurseur en France * Il accueille 24 lycéens qui n'arrivent plus à aller en cours * Il leur propose un accompagnement personnalisé et des activités variées * Il collabore avec l'hôpital de Morlaix, qui apporte un soutien médical et psychologique + [00:16:00][^6^][6] Le parcours de Neven, un lycéen qui rêve d'être vu et reconnu * Il souffre de phobie scolaire depuis la 6e, à cause du harcèlement et de la peur de l'échec * Il est né avec une malformation au visage et il entend grâce à un boîtier * Il se lance le défi de participer au concours d'éloquence de son lycée + [00:29:59][^7^][7] La finale du concours d'éloquence, un moment fort pour Neven * Il affronte les meilleurs élèves du lycée sur le thème du rêve * Il raconte son histoire et ses aspirations avec conviction et émotion * Il remporte le premier prix du concours, sous les applaudissements de sa famille et du DAL

    1. Résumé de la vidéo de [00:00:00][^1^][1] à [02:11:00][^2^][2]:

      Cette vidéo est une conférence éducative sur les jeunes et les réseaux sociaux, organisée par le Conseil départemental de Loire-Atlantique et la FCPE 44. Elle vise à mieux comprendre les usages et les impacts des réseaux sociaux sur les adolescents, et à les accompagner dans une démarche critique et responsable.

      Points forts: + [00:00:00][^3^][3] Introduction et présentation des partenaires * Pascal Massiot, journaliste et animateur de la soirée * Stéphane Louarn, principal du collège de la Colinière * Cécile Dire et Vincent Dany, élus du Conseil départemental * Cécile Schneider, présidente de la FCPE 44 + [00:11:00][^4^][4] Témoignage de Yann Traoré, principal adjoint du collège de la Colinière * Les actions menées au sein du collège pour prévenir les cyber-violences * L'importance de l'éducation aux médias et au numérique * Le rôle des parents et des adultes dans l'accompagnement des jeunes + [00:18:00][^5^][5] Témoignage de Merwan Abou, coordinateur de l'association Fragil * Les ateliers d'éducation aux médias et au numérique proposés par Fragil * Les enjeux de la maîtrise des outils numériques et des réseaux sociaux * Les aspects positifs et négatifs des réseaux sociaux pour les jeunes + [00:25:00][^6^][6] Témoignage de Carole Perrault, professeure de français et référente CLEMI * Le CLEMI, centre de liaison de l'éducation aux médias et à l'information * Les ressources et les outils pédagogiques produits par le CLEMI * Les activités et les projets menés avec les élèves autour des médias + [00:31:00][^7^][7] Témoignage de Jocelyn Lachance, sociologue et maître de conférences * Les résultats de ses recherches sur les usages des réseaux sociaux par les adolescents * Les motivations et les besoins des jeunes à utiliser les réseaux sociaux * Les conseils pour dialoguer avec les jeunes et les aider à se construire une identité numérique + [01:11:00][^8^][8] Échanges avec le public et les participants en ligne * Des questions et des réactions sur les différents aspects abordés * Des témoignages et des partages d'expériences de parents, d'enseignants et de jeunes * Des pistes et des ressources pour approfondir la réflexion et l'action

      Bien sûr ! Voici un résumé de la vidéo entre 1h15min et 2h11min :

      • 1h15min : Le conférencier aborde l'importance de l'éducation aux médias et aux réseaux sociaux.
      • 1h30min : Il explique comment les jeunes utilisent les réseaux sociaux et les défis qu'ils rencontrent.
      • 1h45min : Discussion sur les risques liés à la désinformation et aux fake news.
      • 2h00min : L'orateur partage des conseils pour accompagner les jeunes dans leur utilisation des réseaux sociaux.
      • 2h11min : Conclusion sur l'importance de l'éducation aux médias pour former des citoyens critiques et responsables.
    1. Cette vidéo est une conférence sur le raisonnement et les biais cognitifs, animée par Jérôme Prado, chercheur en neurosciences à Lyon. Il présente les bases du raisonnement humain, les différents types de raisonnement (déductif et inductif), et les principaux biais cognitifs qui peuvent affecter notre façon de penser et de prendre des décisions. Il explique également comment ces biais peuvent être utiles ou nuisibles selon les situations, et comment les combattre ou les utiliser à notre avantage. Il termine en abordant le phénomène des fake news et son lien avec les biais cognitifs.

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [02:13:00][^2^][2] :

      Cette vidéo est une conférence organisée par France Stratégie sur le thème des évaluations de politiques publiques et de leur impact. Elle réunit des intervenants de différents horizons, tels que des ministres, des parlementaires, des hauts fonctionnaires, des chercheurs, des experts et des représentants de la société civile. Ils partagent leurs expériences, leurs pratiques et leurs recommandations pour améliorer la qualité, la pertinence et l'utilisation des évaluations dans le processus de décision publique.

      Points forts : + [00:00:00][^3^][3] Introduction de Gilles de Margerie, commissaire général de France Stratégie * Présente le contexte et les enjeux de la conférence * Souligne le rôle de France Stratégie comme producteur et diffuseur d'évaluations * Annonce le programme et les intervenants + [00:01:11][^4^][4] Discours de Bruno Le Maire, ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance * Affirme que les évaluations de politiques publiques ont un impact sur les décisions * Cite des exemples de politiques évaluées, comme le plan de relance ou la réforme des retraites * Plaide pour une culture de l'évaluation plus développée en France + [00:07:29][^5^][5] Présentation du rapport "Quelles évaluations de politiques publiques pour quelles utilisations ?" par Adam Baïz, coordinateur de l'évaluation des politiques publiques à la Cour des comptes * Expose la méthodologie et les résultats de l'étude menée par France Stratégie * Analyse l'évolution de la mobilisation, de la production et de l'utilisation des évaluations dans le débat parlementaire * Formule des propositions pour renforcer la qualité et l'impact des évaluations + [00:28:31][^6^][6] Table ronde animée par Emmanuel Cugny, journaliste à France Info, avec Pierre Moscovici, premier président de la Cour des comptes, Isabelle Dechef de Ville, présidente de la Société française de l'évaluation, Amélie Verdier, directrice générale de l'Agence régionale de santé d'Île-de-France, et Gilles de Margerie, commissaire général de France Stratégie * Échange sur les pratiques, les enjeux et les perspectives de l'évaluation des politiques publiques * Aborde des questions telles que la place de l'évaluation dans la décision publique, les critères de qualité et de crédibilité des évaluations, les modalités de coopération entre les acteurs de l'évaluation, ou encore les défis posés par la crise sanitaire * Répond aux questions du public + [02:07:11][^7^][7] Conclusion de Gilles de Margerie, commissaire général de France Stratégie * Fait le bilan de la conférence et remercie les participants * Souligne l'importance de l'évaluation pour la démocratie, la transparence et l'efficacité de l'action publique * Appelle à poursuivre le dialogue et la réflexion sur l'évaluation des politiques publiques

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [02:28:00][^2^][2] :

      Cette vidéo présente le Conseil économique, social et environnemental (CESE) de France, son rôle, sa composition et ses missions. Elle montre également une séance plénière du CESE où des membres du Conseil d'État viennent présenter leur étude annuelle sur le dernier kilomètre de l'action publique, c'est-à-dire la mise en œuvre concrète des politiques publiques au plus près des usagers.

      Points forts : + [00:00:00][^3^][3] Le CESE, une assemblée de la société agissante * Composé de 175 conseillers désignés par des organisations représentatives * Répartis en 19 groupes selon leurs sujets de prédilection * Un lieu de dialogue et de débat entre des points de vue divers + [00:01:26][^4^][4] Les missions du CESE * Conseiller et éclairer le gouvernement et le Parlement * Favoriser le dialogue social et la recherche d'un consensus * Contribuer à évaluer l'efficacité des politiques publiques * Prendre le pouls des régions en lien avec les CESER * Renforcer la démocratie participative en associant les citoyens + [00:03:46][^5^][5] La présentation de l'étude du Conseil d'État sur le dernier kilomètre de l'action publique * Une première rencontre entre les deux institutions * Une étude qui vise à renverser la perspective de l'action publique en prenant en compte le point de vue de l'usager * Une étude qui s'appuie sur des auditions, des déplacements, des analyses et des exemples concrets + [00:10:58][^6^][6] Les constats et les propositions de l'étude du Conseil d'État * Un fossé entre les usagers et les acteurs de l'administration publique * Une complexité des normes et des procédures qui nuit à l'effectivité des politiques publiques * Une nécessité de renforcer la proximité, la coopération et la confiance entre les acteurs du dernier kilomètre * Une volonté de valoriser les initiatives locales, les innovations et les bonnes pratiques

      Résumé de la vidéo de [00:11:00][^1^][1] à [02:28:00][^2^][2]:

      La vidéo présente l'étude annuelle du Conseil d'État sur le dernier kilomètre de l'action publique, c'est-à-dire la capacité des politiques publiques à atteindre effectivement les usagers. L'étude a été réalisée par la section du rapport et des études du Conseil d'État, avec la participation de membres du Conseil économique, social et environnemental (CESE). Elle propose un diagnostic des difficultés rencontrées par les acteurs du dernier kilomètre, ainsi que 12 propositions pour améliorer l'efficacité et la qualité de l'action publique.

      Points forts: + [00:11:00][^3^][3] Le vice-président du Conseil d'État présente l'étude et ses objectifs * Il explique le choix du thème du dernier kilomètre * Il souligne la complémentarité des missions du Conseil d'État et du CESE * Il rappelle les études annuelles précédentes du Conseil d'État + [00:20:10][^4^][4] La présidente de la section du rapport et des études expose la méthode et le plan de l'étude * Elle décrit les sources et les outils utilisés pour réaliser l'étude * Elle présente les trois parties de l'étude : le constat, les enjeux et les propositions * Elle annonce les intervenants qui vont détailler les résultats de l'étude + [00:28:00][^5^][5] Le président adjoint de la section du rapport et des études expose le constat de l'étude * Il définit la notion de dernier kilomètre et ses caractéristiques * Il identifie les principaux acteurs du dernier kilomètre et leurs rôles * Il analyse les difficultés rencontrées par les acteurs du dernier kilomètre, notamment la complexité des normes, la fragmentation des compétences, la dématérialisation des services et la faible participation des usagers + [00:47:43][^6^][6] La rapporteure générale adjointe de la section du rapport et des études expose les enjeux de l'étude * Elle distingue trois enjeux principaux : la proximité, le pragmatisme et la confiance * Elle illustre ces enjeux par des exemples concrets tirés de l'étude * Elle souligne l'importance de prendre en compte la diversité des usagers et de leurs besoins + [01:07:48][^7^][7] La présidente de la section du rapport et des études expose les propositions de l'étude * Elle présente les 12 propositions regroupées en trois axes : rapprocher les services publics des usagers, simplifier et adapter les normes aux réalités locales, renforcer la coopération et la concertation entre les acteurs du dernier kilomètre * Elle détaille chaque proposition et ses modalités de mise en œuvre * Elle conclut en insistant sur la nécessité d'un changement de culture et de méthode dans l'action publique + [02:07:48][^8^][8] Le président du CESE clôt la séance en remerciant les intervenants et en soulignant l'intérêt de l'étude * Il apprécie la qualité et la pertinence de l'étude pour les travaux du CESE * Il exprime sa satisfaction de la collaboration entre les deux institutions * Il annonce les prochains rendez-vous du CESE

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [01:50:00][^2^][2] :

      Cette vidéo est une conférence organisée par l'Institut d'études avancées de Nantes sur le thème "Le Bien Commun, clé juridique du monde qui vient ?". Elle réunit quatre intervenants qui exposent leurs réflexions sur la notion de bien commun et son rôle dans la transition écologique, la démocratie participative, la gestion des ressources naturelles et la protection des droits de l'humanité.

      Points forts : + [00:05:39][^3^][3] Corinne Lepage présente la Déclaration universelle des droits et devoirs de l'humanité * Un texte élaboré en 2015 par un groupe de juristes à la demande du Président de la République française * Un texte qui met la notion de bien commun au cœur de ses principes, droits et devoirs * Un texte qui reconnaît l'interdépendance entre les besoins fondamentaux, les ressources vitales, les équilibres écologiques et le patrimoine commun de l'humanité + [00:44:13][^4^][4] Thomas Perroud analyse les expériences juridiques de reconnaissance des biens communs en Italie, en France et au Chili * Des expériences qui témoignent d'une volonté de remédier à la privatisation du monde et de réformer le droit de propriété * Des expériences qui révèlent un hiatus entre les recherches sur les communs comme formes d'action collective et les textes juridiques qui consacrent la notion de bien commun * Des expériences qui proposent des éléments de gouvernance démocratique, solidaire, participative et équitable des biens communs + [01:03:06][^5^][5] Armand Hatchuel expose les enjeux de la création collective des biens communs * Une création qui repose sur la capacité des acteurs à se projeter dans l'avenir et à imaginer des possibles * Une création qui nécessite des espaces de liberté, de coopération et d'expérimentation * Une création qui implique une transformation des institutions, des normes et des savoirs + [01:28:50][^6^][6] Christian Huglo plaide pour une reconnaissance juridique de la personnalité de la nature * Une reconnaissance qui permettrait de protéger les biens communs naturels contre les atteintes portées par les activités humaines * Une reconnaissance qui s'appuierait sur les principes du droit de l'environnement, du droit international et du droit constitutionnel * Une reconnaissance qui s'inspirerait des expériences étrangères, notamment en Amérique latine, où des cours ont accordé des droits à des fleuves, des forêts ou des glaciers

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:48:00][^2^][2] :

      Cette vidéo est une conférence sur les low-tech, c'est-à-dire les technologies utiles, durables et accessibles, comme alternative à notre système de production et de consommation actuel. Elle présente les principes, les exemples et les enjeux des low-tech, ainsi que les recherches et les expérimentations menées par le Low-tech Lab et le Centre de sociologie de l'innovation.

      Points forts : + [00:00:00][^3^][3] Introduction du cycle "Agir en temps de crise" * Présentation des partenaires et du thème * Présentation des intervenants Quentin Mateus et Morgan Meyer + [00:02:31][^4^][4] Définition et exemples de low-tech * Trois piliers : utile, durable, accessible * Exemples : toilettes sèches, capteur air chaud, four solaire, etc. * Changement de rapport à la technologie et aux besoins + [00:10:46][^5^][5] Diffusion et capitalisation des savoirs low-tech * Encyclopédie participative en ligne avec des tutoriels open source * Réseau de communautés locales qui se forment et s'entraident * Enquêtes auprès d'acteurs professionnels qui utilisent ou proposent des low-tech + [00:18:04][^6^][6] Recherches et analyses sociologiques sur les low-tech * Intérêt croissant des chercheurs et des institutions pour le sujet * Exemples de travaux sur l'ergonomie, l'agriculture paysanne, la boulangerie au four solaire, etc. * Réflexion sur l'innovation, la technologie, la transition et la société + [00:36:46][^7^][7] Questions du public et conclusion * Réponses sur les jeunes générations, le niveau européen, le rôle de l'industrie, etc. * Perspectives d'avenir et de développement des low-tech * Remerciements et annonce de la prochaine séance

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:56:00][^2^][2] :

      Cette vidéo est une conférence organisée par l'Institut d'études avancées de Paris et l'École Pratique des Hautes Études sur le thème "Comment peut-on changer les systèmes urbains ?". Elle réunit deux intervenants : Stéphanie Vermeersch, sociologue et directrice adjointe scientifique à l'Institut des sciences humaines et sociales du CNRS, et François Croquette, diplomate et directeur de la transition écologique et du climat à la Ville de Paris. Ils abordent les principaux défis et les actions concrètes liés à la crise climatique, à la crise sociale et à la crise sanitaire dans les villes.

      Points clés : + [00:03:04][^3^][3] Les défis des systèmes urbains * La croissance démographique et la densité urbaine * Les risques climatiques (îlots de chaleur, inondations, canicules, etc.) * Les inégalités sociales et spatiales * Les problèmes de mobilité et de pollution * Les menaces sanitaires et sécuritaires + [00:07:34][^4^][4] Les actions de la Ville de Paris * Le plan climat pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et atteindre la neutralité carbone en 2050 * Les secteurs prioritaires d'intervention : le logement, l'alimentation, les transports, l'énergie * Les leviers d'adaptation et d'innovation : la végétalisation, le vélo, le télétravail, la rénovation thermique, les circuits courts, etc. * La coopération avec les autres acteurs : les citoyens, les territoires voisins, les partenaires internationaux + [00:41:51][^5^][5] Les Jeux olympiques et paralympiques de 2024 * Un événement majeur et un défi logistique * Une opportunité pour accélérer la transition écologique * Un exemple de résilience et de solidarité

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [01:41:00][^2^][2] :

      Cette vidéo est une conférence de Pascal Marchand, chercheur en sciences de l'information et de la communication, sur les biais cognitifs et leurs liens avec la pensée sociale. Il explique comment notre cerveau peut nous tromper dans notre perception, notre mémorisation, notre raisonnement et notre jugement, et comment ces biais peuvent influencer nos décisions et nos interactions avec les autres. Il illustre son propos avec des exemples tirés de la psychologie sociale, de la publicité, de la politique, de la science et de la télévision.

      Points clés : + [00:00:00][^3^][3] Introduction * Présentation du collectif Le Rasoir et du lieu L'Oreille Cassée * Présentation du conférencier et de son domaine de recherche + [00:05:02][^4^][4] Les biais cognitifs * Définition et exemples de biais perceptifs, mnésiques, de raisonnement et de jugement * Distinction entre le système 1 (rapide, intuitif, heuristique) et le système 2 (lent, analytique, logique) de traitement de l'information * Difficulté à accéder à la réalité objective face à des phénomènes complexes + [00:28:01][^5^][5] Les biais sociaux * Influence de la présence, des attentes et des normes sociales sur nos comportements * Expériences de Milgram, d'Asch et de Zimbardo sur l'obéissance, la conformité et la soumission à l'autorité * Rôle des stéréotypes, des préjugés et des discriminations dans la catégorisation sociale + [00:55:00][^6^][6] Les biais idéologiques * Notion d'idéologie comme système de croyances et de valeurs partagées * Effet de la propagande, de la manipulation et du marketing sur nos opinions et nos choix * Exemples de la cigarette, du nazisme, du terrorisme et de la télé-réalité + [01:28:01][^7^][7] Conclusion * Nécessité de développer un esprit critique face aux biais cognitifs et sociaux * Importance de la controverse, du doute et de la remise en question * Invitation à consulter des ressources et des références sur le sujet

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [01:07:00][^2^][2] :

      Cette vidéo est un webinaire sur la coordination parentale, une pratique alternative de résolution des conflits pour les parents séparés en situation de haute conflictualité. Il s'agit d'un mode amiable centré sur les besoins des enfants, encadré par le tribunal et basé sur l'interdisciplinarité. La vidéo présente les origines, les principes, le déroulement et les résultats de la coordination parentale, ainsi que l'expérience d'une expérimentation menée à La Rochelle depuis 2021.

      Points forts : + [00:06:00][^3^][3] La coordination parentale : définition et historique * Née aux États-Unis dans les années 1990 * Développée dans une trentaine de pays * Vulgarisée par Lorraine Fillon et Dominique Dabate, formateurs québécois + [00:15:00][^4^][4] Le rôle du coordinateur parental : une posture pluridimensionnelle * Soutien, analyse, éducation, coordination, gestion de conflits, décision * Adaptation au contexte et aux besoins de chaque famille * Travail en partenariat avec les avocats et les autres professionnels + [00:28:00][^5^][5] Le déroulement d'une mesure de coordination parentale : les étapes clés * Proposition du juge à l'audience * Convention d'entrée en coordination parentale * Entretiens individuels et collectifs avec les parents et les enfants * Bilan intermédiaire et final transmis au juge + [00:35:00][^6^][6] Les résultats de la coordination parentale : les bénéfices pour les parents et les enfants * Amélioration de la communication, de la coparentalité, du respect du plan parental * Diminution des conflits, des recours au tribunal, du stress * Prise en compte des besoins et des intérêts des enfants * Satisfaction et adhésion des parents + [00:49:00][^7^][7] Les perspectives de développement de la coordination parentale en France * Formation des professionnels intéressés * Mise en réseau des acteurs * Recherche de financements * Création d'une plateforme nationale

      Résumé de la vidéo de [00:50:00][^1^][1] à [01:07:00][^2^][2] :

      Cette partie de la vidéo présente la coordination parentale, une pratique alternative de résolution des conflits pour les parents séparés qui sont en situation de haute conflictualité. La coordinatrice parentale, Marie-Clotilde, explique les origines, les principes, le déroulement, le rôle et les résultats de cette pratique, ainsi que son expérience sur La Rochelle. Elle répond également aux questions des participants sur les différences avec la médiation, le coaching, l'expertise, le coût, la formation, le cadre juridique et les limites de la coordination parentale.

      Points forts : + [00:50:00][^3^][3] La coordination parentale : origines et définition * Née aux États-Unis dans les années 1990 * Centrée sur les besoins des enfants * Encadrée par le tribunal * Interdisciplinaire et partenariale + [00:57:00][^4^][4] Le déroulement d'une mesure de coordination parentale * Proposée par le juge aux parents * Convention d'entrée signée par les parties * Entretiens individuels et collectifs * Bilan écrit transmis au juge + [01:01:00][^5^][5] Le rôle du coordinateur parentale * Soutenir, analyser, éduquer, coordonner, gérer les conflits * Avoir une formation et de l'expérience en médiation * Pouvoir prendre des décisions mineures si mandaté * Travailler en lien avec les avocats et les autres professionnels + [01:04:00][^6^][6] Les résultats de l'expérience sur La Rochelle * 50 situations orientées par les juges en 18 mois * 25 mesures mises en place * Satisfaction des parents, des enfants et des professionnels * Amélioration de la communication, de la coparentalité et du bien-être des enfants + [01:06:00][^7^][7] Les questions des participants * Différences avec la médiation, le coaching, l'expertise * Coût, financement, durée, fréquence des séances * Formation, supervision, réseau des coordinateurs * Cadre juridique, confidentialité, éthique, limites