107 Matching Annotations
  1. Last 7 days
    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:23:14][^2^][2]:

      Cette vidéo explore les stratégies pour réguler les désordres en classe et les dispositifs à choisir pour y parvenir. Elle discute des comportements inappropriés des élèves et comment les enseignants peuvent s'approprier différents dispositifs pour créer un environnement d'apprentissage ordonné.

      Points forts: + [00:00:15][^3^][3] Introduction aux désordres en classe * Définition des désordres comme comportements inappropriés * Focus sur les désordres ordinaires tels que la moquerie et le bavardage * Importance de la perspective des enseignants sur les désordres + [00:03:30][^4^][4] Typologie des désordres * Distinction entre désordres spécifiques à l'école et désordres sociétaux * Lien avec la forme scolaire et les attentes de civilisation * Variété des situations de désordre rencontrées par les enseignants + [00:10:04][^5^][5] Caractéristiques des dispositifs de régulation différés * Basés sur des problèmes vécus par les élèves et les enseignants * Régulation non immédiate pour favoriser la réflexivité des élèves * Association des élèves à la recherche de solutions + [00:19:22][^6^][6] Appropriation des dispositifs par les enseignants * Difficultés communes rencontrées dans l'utilisation des dispositifs * Influence des normes éducatives contemporaines sur les pratiques * Importance de l'hybridation des pratiques pour une gestion efficace de la classe

      Résumé de la vidéo [00:23:17][^1^][1] - [00:46:05][^2^][2]:

      La vidéo aborde la régulation des désordres en classe et les dispositifs pédagogiques à choisir. Elle discute de l'importance de l'anticipation, de la posture enseignante, et de la nécessité d'une didactique des compétences psychosociales.

      Points forts: + [00:23:17][^3^][3] Les valeurs et l'identité dans l'éducation * L'importance des valeurs et de l'identité dans les choix pédagogiques * La reconnaissance dans un mouvement de pensée peut être une ressource ou une contrainte + [00:25:01][^4^][4] Les normes éducatives et leur impact * Les normes éducatives influencent à la fois l'école et la famille * La culpabilité liée à l'intervention ou non dans les situations de désordre + [00:27:16][^5^][5] La symétrie dans l'enseignement des savoirs académiques et comportementaux * La différence de traitement entre les matières académiques et les savoirs comportementaux * La difficulté à établir une asymétrie dans l'enseignement des comportements + [00:31:07][^6^][6] La nécessité d'une didactique pour les compétences psychosociales * L'absence de formation et d'outils pour les enseignants dans ce domaine * L'importance de développer des ressources pédagogiques pour anticiper les désordres + [00:36:02][^7^][7] La démarche d'enquête pour rendre les dispositifs appropriables * La démarche d'enquête comme moyen de comprendre et résoudre les désordres * L'importance de la collaboration entre enseignants et élèves dans cette démarche + [00:43:55][^8^][8] La conceptualisation des situations de désordre * La nécessité de conceptualiser les situations de désordre pour une meilleure gestion * L'importance du rôle de l'enseignant dans la transmission des contenus et références

  2. May 2024
    1. une exception principale c'est les différences comportementales sur les difficultés comportemental des 00:54:05 enfants on retrouve des tailles des fait un peu plus importantes pour les garçons
    1. je conseille toujours de travailler à l'interface entre les comportements de l'enfant c'est-à-dire donner une mission comportementale à l'enfant et donner une 00:15:43 mission aux parents sous forme de conseil psychoéducatif à appliquer au quotidien
    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:22:13][^2^][2]:

      Cette vidéo explore les concepts de punition et de sanction dans le contexte éducatif, en détaillant les procédures disciplinaires et les principes juridiques qui les régissent. Elle souligne l'importance d'une approche éducative et pédagogique dans l'application des mesures disciplinaires, en mettant l'accent sur la responsabilisation des élèves et la réparation des transgressions.

      Points forts: + [00:00:00][^3^][3] Définition et objectifs * Clarifie la différence entre punitions et sanctions * Souligne l'importance de la responsabilisation des élèves * Examine les textes réglementaires et les circulaires pertinentes + [00:07:00][^4^][4] Application pratique * Discute des options limitées pour gérer les comportements inappropriés * Questionne l'efficacité des punitions habituelles * Aborde la transition des punitions aux sanctions en cas d'échec + [00:11:00][^5^][5] Autorité et responsabilité * Analyse le rôle de l'autorité dans l'établissement et la classe * Examine les défis de l'exclusion de cours comme mesure disciplinaire * Souligne la nécessité d'une stratégie collective et d'une communication efficace + [00:17:00][^6^][6] Réflexion sur les pratiques disciplinaires * Questionne la valeur pédagogique des punitions traditionnelles * Propose des alternatives pour une discipline plus constructive * Encourage à repenser les méthodes pour une véritable réparation des transgressions Résumé de la vidéo [00:22:14][^1^][1] - [00:39:54][^2^][2]:

      La vidéo aborde les défis de la gestion du comportement des élèves dans les écoles, en mettant l'accent sur les punitions et les sanctions. Elle souligne l'importance d'une stratégie collective et d'une politique éducative claire pour traiter efficacement les perturbations et responsabiliser les élèves.

      Points forts: + [00:22:14][^3^][3] Gestion des comportements perturbateurs * Difficultés rencontrées par les enseignants et le personnel * Impact sur les élèves calmes et le processus éducatif * Nécessité de stratégies adaptées pour chaque établissement + [00:25:06][^4^][4] Stratégies de punition et d'exclusion * Débat sur l'efficacité des retenues et exclusions * Importance de l'appui de la direction pour une stratégie cohérente * Rôle des familles dans le soutien des mesures éducatives + [00:30:15][^5^][5] Alternatives aux punitions traditionnelles * Exploration de méthodes comme la communication non violente et la pédagogie coopérative * Utilisation de fiches de suivi pour impliquer la communauté éducative * Recherche de solutions éducatives plutôt que purement punitives + [00:36:41][^6^][6] Expériences personnelles et réflexions * Témoignage sur les exclusions fréquentes et leur gestion * Importance de la cohérence et du dialogue dans les politiques éducatives * Coéducation comme élément clé pour une responsabilisation durable des élèves

    1. aux États-Unis le l'étude réalisée par Russel skibba Robert Michael AB Carol 00:34:40 Nardo et ris Peterson la disproportion constatée est liée en partie à des comportements de ces élèves moins conforme à la norme scolaire mais en partie aussi à une 00:34:53 moindre tolérance des des professeurs vis-à-vis d'eux dans le contexte français elle est encouragée à la fois par la propension à associer dans l'espace public immigration et délinquence et par extension extension 00:35:05 minorité et déviance et par la banalisation d'un discours sur les valeurs républicaines légitimement une demande de plus de sévérité qui de fait cible plus particulièrement certaines minorités ethnoraciales et 00:35:17 religieuses
    2. en même temps qu'une avancée légale elle ne doit cependant pas occulter la permanence et 00:33:51 parfois la recrudesence d'autres formes punitives allons allant des heures de retenue à l'exclusion définitive incluant des devoirs collectifs pourtant illicites depuis plus d'un siècle dans la mesure où ils affectent 00:34:03 indifféremment innocents et coupables et adoptant des modalités moins visibles comme les humiliations et les stigmatisations qui sont le lot de celles et ceux qui ont des difficulté d'apprentissage ces punitions affectent 00:34:17 de manière disproportionnée les élèves appartenant aux catégories défavorisé et aux minorités ethnraciales comme le montré plusieurs travaux de sociologues
    3. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:25:06][^2^][2]:

      Cette vidéo présente une conférence de Didier Fassin sur la faculté de punir, explorant les aspects légaux, sociaux et historiques de la punition. Fassin discute de la légitimité de la punition dans différents contextes, y compris la justice formelle, l'éducation et la famille.

      Points forts: + [00:00:29][^3^][3] Définition de la punition * Infliger une souffrance pour violation de la loi, morale ou norme * Peut être physique ou psychique, légale ou informelle + [00:04:00][^4^][4] Évolution de la punition des enfants * Tendance vers moins de punition dans la famille malgré un État plus punitif * La légitimité du châtiment parental diminue + [00:07:12][^5^][5] Protection légale des enfants en France * Lois de 1889 et 1898 pour protéger les enfants maltraités et abandonnés * Introduction de la déchéance de la puissance paternelle + [00:12:00][^6^][6] Redéfinitions des mauvais traitements * Inclusion dans la chaîne pénale et reconnaissance médicale et publique * Évolution vers la prévention et la sensibilisation aux abus sexuels Résumé de la vidéo [00:25:08][^1^][1] - [00:49:11][^2^][2]:

      Cette partie de la vidéo aborde l'évolution de la législation sur les châtiments corporels, en particulier dans le contexte familial et scolaire. Elle met en lumière les changements dans les lois et les attitudes envers la discipline physique des enfants, en soulignant les différences entre les pays et les évolutions au fil du temps.

      Points forts: + [00:25:08][^3^][3] L'histoire des châtiments corporels * Suppression progressive des châtiments corporels dans de nombreux pays * La France a adopté une législation interdisant les violences éducatives ordinaires en 2019 * Évolution des attitudes et des lois concernant la discipline physique des enfants + [00:28:00][^4^][4] La situation aux États-Unis et au Royaume-Uni * Les États-Unis maintiennent le droit de corriger physiquement les enfants * Le Royaume-Uni a été condamné pour ne pas avoir respecté les droits de l'homme en matière de châtiments corporels * Discussion sur la dimension raciale de la violence scolaire aux États-Unis + [00:33:04][^5^][5] L'exceptionnalisme américain dans la discipline scolaire * Les punitions physiques restent autorisées dans certains États américains * La Cour suprême des États-Unis a validé ces pratiques en 1977 * Analyse de la persistance de ces pratiques malgré leur inefficacité et leurs dommages sociaux + [00:39:01][^6^][6] Le monopole de l'État sur la faculté de punir * L'État revendique le monopole de l'usage légitime de la faculté de punir * Discussion sur la protection des enfants et la responsabilité pénale des mineurs * Évolution de la justice pénale des mineurs vers plus de sévérité depuis les années 1990 Résumé de la vidéo [00:49:13][^1^][1] - [01:01:00][^2^][2]:

      Cette partie de la vidéo aborde la justice pénale des mineurs en France, en mettant l'accent sur la tension entre protection et punition. Didier Fassin discute de l'augmentation des réponses pénales dans un contexte de délinquance juvénile stable ou en baisse, et de la pression politique et policière sur les magistrats. Il souligne également la situation particulière des mineurs non accompagnés (MNA) et les défis liés à leur évaluation et protection.

      Points forts: + [00:49:13][^3^][3] Justice pénale des mineurs * Augmentation des réponses pénales malgré la stabilité de la délinquance * Préférence pour les alternatives aux poursuites plutôt que l'emprisonnement * Pressions politiques et policières influençant les décisions judiciaires + [00:50:53][^4^][4] Mineurs non accompagnés (MNA) * Difficultés d'évaluation de l'âge et de la minorité * Protection offerte par la convention internationale des droits de l'enfant * Enjeux politiques et administratifs liés à la prise en charge des MNA + [00:52:57][^5^][5] Enquête sur le traitement des MNA * Protocole souvent non suivi pour l'évaluation des MNA * Pression politique sur les personnels évaluant la minorité * Conséquences graves du rejet de la minorité pour les jeunes + [00:59:47][^6^][6] Protection des mineurs et politiques de sévérité * Vulnérabilité de la protection accordée aux mineurs * Tension entre protection et répression pour les MNA * Impact des politiques sur la vie des jeunes rejetés

  3. Apr 2024
    1. en ce qui concerne l'enfermement des mineurs ce dont nous parlions à l'instant 00:03:59 figurez-vous que le journaliste Richard Mendel a publié en décembre 2022 une synthèse importante de la recherche anglophone sur ce sujet il dresse le même constat qu'en France he l'incarcération des jeunes je le cite 00:04:12 nuit à leur santé physique et mentale entrave le leur réussit scolairire et professionnel les expose souvent à des abus mais au-delà il s'est précisément intéressé à la question de la récidive des mineurs incarcérés il cite quantité 00:04:24 d'études qui convergent dans le même sens quand on allonge les peines de prison des adoles on augmente le risque qu'il récidive
    1. Résumé de la Vidéo

      La vidéo présente une discussion approfondie sur l'enseignement explicite des comportements attendus en classe. Marie Bocquillon, institutrice en Belgique, explique comment enseigner positivement les comportements aux élèves, en se concentrant sur la valorisation des comportements positifs plutôt que sur la correction des comportements négatifs. Elle souligne l'importance de renforcer les comportements souhaités par la pratique et l'encouragement, et discute de l'approche pédagogique de l'enseignement explicite, qui est basée sur des recherches et des observations en classe.

      Moments Forts: 1. Introduction à l'enseignement explicite [00:00:00][^1^][1] * Importance de l'enseignement des comportements * Comparaison avec l'enseignement des matières scolaires * Valorisation des comportements positifs 2. Fondements de l'enseignement explicite [00:07:01][^2^][2] * Approche pédagogique basée sur la recherche * Gestes professionnels et étapes de l'enseignement * Importance de la pratique guidée et autonome 3. Stratégies préventives et correctives [00:11:00][^3^][3] * Système de gestion des comportements en classe * Enseignement des attentes comportementales * Renforcement positif et alternatives à la punition 4. Éthique de l'enseignement explicite [00:17:02][^4^][4] * Utilisation éthique de l'enseignement pour le bien-être des élèves * Formation des citoyens respectueux et solidaires * Importance de la valorisation et de la célébration des efforts 5. Différenciation des apprentissages [00:24:52][^5^][5] * Distinction entre apprentissages académiques et comportementaux * Feedback et renforcement dans l'éducation * Impact sur l'estime de soi et le comportement positif Résumé de la Vidéo

      Cette vidéo aborde l'enseignement explicite des comportements attendus en classe. Elle souligne l'importance de définir et d'enseigner clairement les comportements positifs aux élèves, en utilisant des outils comme la matrice comportementale pour réduire les inégalités et améliorer l'apprentissage. L'approche systémique proposée vise à créer un environnement d'apprentissage sain et sécuritaire, où les interventions sont adaptées selon la gravité des écarts de conduite.

      Moments Forts: 1. L'importance de l'enseignement explicite [00:25:20][^1^][1] * Différencier les moyens et les fins dans l'éducation * Objectif de développer l'apprentissage et la citoyenneté * Utiliser la recherche pour guider les méthodes d'enseignement 2. Les valeurs et attentes en classe [00:31:15][^2^][2] * Définir des valeurs comme le respect et la solidarité * Créer une matrice comportementale pour les élèves * Formuler les comportements attendus de manière positive 3. La gestion des écarts de conduite [00:37:02][^3^][3] * Distinguer les écarts mineurs et majeurs * Utiliser des interventions graduées et formatives * Intégrer l'approche dans un modèle de réponse à l'intervention 4. Le soutien et la solidarité entre enseignants [00:44:48][^4^][4] * Établir des protocoles de crise en équipe * Assurer la cohérence et l'équité dans la gestion de classe * Renforcer la sécurité et le bien-être des élèves 5. L'adoption de l'approche par les enseignants [00:48:11][^5^][5] * Comprendre la gestion de classe proactive * Enseigner les règles clairement dès le début de l'année * Viser une vision globale de la gestion de classe Résumé de la Vidéo

      La partie 3 de la vidéo aborde l'enseignement explicite des comportements attendus. Marie, l'invitée, encourage les auditeurs à lire l'ouvrage et les ressources mentionnées pour approfondir cette approche et à la tester dans leurs classes. Elle souligne l'importance de comprendre la complexité de cette méthode pour déconstruire les critiques et décider de son utilisation en classe.

      Points Forts : 1. Comprendre l'enseignement explicite [00:50:35][^1^][1] * Importance de la compréhension de l'approche * Nécessité de déconstruire les critiques * Décision d'utilisation en classe 2. Remerciements et invitation [00:51:02][^2^][2] * Remerciements pour l'invitation et les questions * Discussion sur les différentes facettes de l'approche 3. Ressources et application pratique [00:51:13][^3^][3] * Invitation à lire l'ouvrage et les ressources citées * Incitation à tester l'approche en classe * Faire sa propre expérience et jugement

  4. Mar 2024
    1. Christophe Marsollier, IGESR décrit les ingrédients d'une relation éducative de bonne qualité. Une relation à cultiver au quotidien.

      Résumé vidéo [00:00:01][^1^][1] - [00:09:59][^2^][2]:

      Cette vidéo explique comment aider un élève qui a un comportement perturbateur en classe, en tenant compte de ses besoins psychologiques, de son vécu personnel et scolaire, et des conséquences de ses actes. Elle présente les différents espaces de parole, les principes à respecter lors d'un conseil de discipline, et les orientations éthiques à adopter face à un élève en difficulté.

      Points forts: + [00:00:16][^3^][3] Un élève perturbateur donne des symptômes d'un mal-être * Besoin d'écouter ses besoins psychologiques fondamentaux * Besoin de proposer des temps et des espaces de parole * Besoin de former les adultes à une écoute active + [00:03:00][^4^][4] Un problème collectif se traite collectivement, un problème individuel se traite individuellement * Respecter le principe du contradictoire * Clarifier les faits et les responsabilités * Considérer que l'élève souffre souvent + [00:04:57][^5^][5] Quatre orientations éthiques possibles face à un élève perturbateur * L'orientation déontologique: faire respecter la règle et la loi * L'orientation conséquentialiste: être attentif aux conséquences de la sanction * L'orientation vertueuse: faire preuve de patience, de prudence, de confiance * L'orientation du soin: prendre soin de l'élève le plus vulnérable

    1. Par conséquent, un nouveau manquement au règlement intérieur ne saurait suffire, à lui seul, à justifier une nouvelle mesure à l'encontre de l'élève, plus lourde que la précédente.
    1. Résumé de la vidéo [00:00:06][^1^][1] - [00:23:16][^2^][2]:

      Cette vidéo présente une carte conceptuelle sur la négligence et les troubles des conduites chez les adolescents. Elle explique l'importance de distinguer les différents types de troubles et l'impact des facteurs de risque et de protection. La vidéo souligne également l'utilisation du modèle écologique de Bronfenbrenner pour évaluer les situations cliniques et guider les interventions.

      Points forts: + [00:00:06][^3^][3] Introduction à la carte conceptuelle * Présentation de l'outil et son utilité dans l'évaluation des troubles des conduites * Importance de documenter tous les facteurs de risque et de protection + [00:05:39][^4^][4] Le modèle écologique de Bronfenbrenner * Explication des différentes couches systémiques à évaluer * Impact des facteurs personnels, familiaux et environnementaux + [00:10:19][^5^][5] Les troubles des conduites chez les adolescents * Distinction entre troubles précoces et limités à l'adolescence * Différences dans l'expression des troubles selon le sexe + [00:18:48][^6^][6] Facteurs de risque et vulnérabilités personnelles * Identification des vulnérabilités biologiques, psychologiques et tempéramentales * Influence des événements de vie sur le développement des troubles des conduites Résumé de la vidéo [00:23:18][^1^][1] - [00:40:58][^2^][2]:

      La vidéo aborde la négligence chez les adolescents, en se concentrant sur les facteurs de risque personnels, familiaux et environnementaux qui contribuent aux troubles de conduite. Elle souligne l'importance des pratiques éducatives parentales et de la qualité des relations parent-enfant dans le développement de ces troubles. L'intervenant doit évaluer ces facteurs pour déterminer les interventions appropriées, en tenant compte des besoins spécifiques de l'adolescent et de sa famille.

      Points forts: + [00:23:18][^3^][3] Facteurs de risque personnels * Peu de facteurs de risque chez certains jeunes * Troubles oppositionnels durant l'enfance prédisent les troubles de conduite * Début précoce des comportements antisociaux et conditions familiales adverses aggravent les troubles + [00:24:47][^4^][4] Évaluation diagnostique * Identification des vulnérabilités personnelles et des facteurs de risque familiaux * Importance de l'évaluation des facteurs environnementaux et de leur impact sur les troubles de conduite + [00:29:25][^5^][5] Facteurs de risque environnementaux * Influence des groupes de pairs déviants et des milieux scolaires défavorables * Conditions socio-économiques défavorables et voisinages violents augmentent les risques + [00:33:00][^6^][6] Interventions recommandées * Approches comportementales et amélioration des relations parent-enfant * Traitements communautaires et programmes multicomposants sont plus efficaces * Importance de la collaboration familiale et de l'engagement à long terme dans le traitement

    1. Résumé de la vidéo [00:00:04][^1^][1] - [00:06:40][^2^][2]:

      Cette vidéo présente des stratégies efficaces pour gérer les comportements des élèves en classe, en se concentrant sur l'utilisation d'antécédents et de conséquences pour encourager les comportements souhaités et décourager les problématiques. Elle souligne l'importance de créer un environnement de classe positif et propose des méthodes pour équilibrer les récompenses et les punitions afin d'améliorer le comportement des élèves.

      Points forts: + [00:00:04][^3^][3] Gestion des comportements en classe * Importance de gérer les comportements problématiques * Utilisation intuitive de récompenses et punitions * Présentation du modèle ACC (Antécédent, Comportement, Conséquence) + [00:01:48][^4^][4] Influence des antécédents * Identification des antécédents défavorables * Création d'un climat de classe positif * Définition collective des règles et comportements attendus + [00:03:07][^5^][5] Rôle des conséquences * Impact des conséquences sur le comportement futur * Punitions peu efficaces à long terme * Importance de récompenser les comportements attendus + [00:04:57][^6^][6] Équilibre entre récompenses et punitions * Enseignement explicite des comportements attendus * Renforcement des comportements positifs * Objectif de 4 à 5 commentaires positifs pour chaque négatif

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:08:11][^2^][2]:

      Cette vidéo explore les conséquences des comportements négatifs et positifs dans le contexte éducatif, en se concentrant sur l'importance de comprendre et de gérer les comportements des élèves. Elle souligne l'efficacité des récompenses par rapport aux punitions et propose des stratégies pour encourager les comportements positifs et atténuer les perturbateurs.

      Points forts: + [00:00:16][^3^][3] Punitions et récompenses * Les punitions visent à arrêter les comportements négatifs * Les récompenses encouragent les comportements positifs * L'approche de la carotte est plus efficace que celle du bâton + [00:01:17][^4^][4] Comprendre les comportements * Identifier les événements déclencheurs des comportements * Comprendre la fonction du comportement de l'élève * Modifier les événements qui déclenchent les comportements perturbateurs + [00:03:13][^5^][5] Conséquences des comportements perturbateurs * Ils sont souvent maintenus par des conséquences positives * Attirer l'attention peut renforcer le comportement perturbateur * Il est crucial de briser ce cycle pour atténuer le comportement + [00:05:13][^6^][6] Limites des punitions * Les punitions peuvent être contre-productives à long terme * Elles peuvent démotiver et accroître la dissipation * Les sanctions plus fortes peuvent mener à une escalade + [00:05:35][^7^][7] Se concentrer sur les comportements positifs * Renverser la perspective et valoriser les comportements souhaités * Enseigner et renforcer explicitement les comportements positifs * Utiliser des récompenses pour remplacer les comportements perturbateurs + [00:06:53][^8^][8] Défi pour les enseignants * Contrer le biais de négativité et valoriser les bons comportements * Se concentrer sur les comportements positifs plutôt que les négatifs * Guider les élèves vers des comportements appropriés pour de meilleures conditions d'apprentissage

    1. Résumé de la vidéo [00:00:04][^1^][1] - [00:09:22][^2^][2]:

      La vidéo aborde les stratégies pour gérer les enfants avec TDAH et troubles oppositionnels, en mettant l'accent sur le renforcement positif, la motivation, et la gestion des routines quotidiennes. Elle souligne l'importance de préserver les liens affectifs et de prioriser l'autonomie de l'enfant sur les devoirs scolaires.

      Points forts: + [00:00:04][^3^][3] Gestion du TDAH * Stratégies pour les enfants * Renforcement positif + [00:01:32][^4^][4] Importance des liens affectifs * Plus importants que les devoirs * Préservation du lien parent-enfant + [00:03:32][^5^][5] Autonomie de l'enfant * Priorité sur les devoirs scolaires * Importance de la vie sociale + [00:04:41][^6^][6] Stratégies pour les routines * Gérer les oppositions quotidiennes * Valorisation et lâcher-prise

    1. https://www.youtube.com/watch?v=SR2FbiRAnu8

      • Valérie Benoit, professeure associée, LISIS, Haute École Pédagogique du canton de Vaud (Lausanne, Suisse)
      • Annik Skrivan von Fellenberg, chargée d’enseignement et enseignante spécialisée, Haute École Pédagogique du canton de Vaud (Lausanne, Suisse)

      Transgression adolescente, climat socioéducatif et sanction éducative : résultats d’une recherche-action dans un établissement scolaire secondaire suisse.

      Changer de regard sur l'école et les apprentissages. Site INSPÉ de Villeneuve d'Ascq - Samedi 9 décembre 2023

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:25:43][^2^][2]:

      Cette vidéo présente une conférence de Sophie JANOIS sur les résultats de l'étude REACT, menée au CHU de Montpellier, concernant les besoins cliniques des situations de tyrannie familiale sévère. Elle aborde les limites des thérapies familiales classiques et l'importance de la résistance non-violente dans le traitement.

      Points forts: + [00:00:11][^3^][3] Présentation de l'étude REACT * Résultats publiés récemment + [00:01:00][^4^][4] Comprendre les besoins cliniques * Situations fréquentes mais peu étudiées + [00:02:04][^5^][5] Limites de l'offre de soins * Thérapies existantes insuffisantes + [00:03:01][^6^][6] Résistance non-violente * Approche alternative prometteuse + [00:11:25][^7^][7] Étude randomisée * Comparaison avec traitement usuel + [00:20:57][^8^][8] Résultats et perspectives * Améliorations continues observées

    1. cet entretien le sujet politique publique
    2. il y a pas les filets de protection de la bourgeoisie ce qui est encore une fois comme vous le disiez tout à l'heure dans mon milieu va nous 00:14:10 permettre de ne jamais tomber très bas et d'être toujours récupéré et sauver quelque part par notre milieu par notre famille
    3. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:30:26][^2^][2]:

      La vidéo présente une émission quotidienne de SQOOL TV, abordant des sujets variés liés à l'éducation et à la justice pour les jeunes. L'invité principal est le journaliste Basile de Bure, qui discute de son livre sur les jeunes confrontés à la justice et de son expérience avec les stages de citoyenneté.

      Points forts: + [00:00:04][^3^][3] Introduction de l'émission * Sujets sur l'éducation + [00:01:04][^4^][4] Entretien avec Basile de Bure * Discussion sur son livre + [00:10:12][^5^][5] Débat sur l'uniforme scolaire * Histoire et impact + [00:10:31][^6^][6] Segment récréatif * Quiz familial + [00:19:54][^7^][7] Difficultés d'insertion des jeunes * Enjeux de la récidive + [00:25:22][^8^][8] Projet 'Bâtisseur de possible' * Empowerment des enfants

  5. Feb 2024
    1. Résumé vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:27:07][^2^][2]:

      Cette vidéo présente une discussion sur la gestion des classes difficiles, en particulier dans le contexte éducatif. L'orateur partage des stratégies et des outils pour observer, analyser et gérer les comportements en classe, en mettant l'accent sur l'importance de comprendre la dynamique de groupe et les rôles individuels des élèves.

      Points forts: + [00:01:12][^3^][3] Gestion des classes difficiles * Observer et analyser les comportements * Prévenir et éviter les débordements + [00:02:08][^4^][4] Stratégies proposées * Utiliser une grille d'observation * Identifier les types de problèmes et les élèves concernés + [00:07:09][^5^][5] Analyse des comportements * Typologie des problèmes en classe * Importance de travailler en équipe + [00:19:00][^6^][6] Dynamique de groupe * Comparaison avec les comportements animaux * Rôles sociaux et hiérarchie dans la classe Résumé vidéo [00:27:08][^1^][1] - [00:54:01][^2^][2]:

      La vidéo aborde la gestion des comportements indisciplinés en contexte éducatif, soulignant l'importance du travail d'équipe et de la formation continue pour les enseignants. Elle met en avant des stratégies pour structurer l'espace et le temps en classe, personnaliser l'apprentissage et utiliser des outils numériques pour maintenir l'engagement des élèves.

      Points clés: + [00:27:08][^3^][3] Gestion des comportements * Importance du contexte et du rôle social * Pouvoir d'action des enseignants sur les classes difficiles + [00:28:26][^4^][4] Formation continue * Se former malgré les contraintes actuelles * Prévenir les comportements perturbateurs + [00:30:37][^5^][5] Structurer l'espace et le temps * L'impact de la disposition des élèves et de la gestion du temps * Exemple d'une classe difficile et solutions apportées + [00:36:13][^6^][6] Personnalisation et outils numériques * Personnaliser l'apprentissage pour renforcer la confiance en soi * Utiliser des logiciels comme "Classroomscreen" pour gérer le bruit + [00:43:34][^7^][7] Pédagogie coopérative * Efficacité des pédagogies coopératives pour les élèves à troubles du comportement * Gestion démocratique des comportements et des règles en classe Résumé de la vidéo [00:54:03][^1^][1] - [01:19:42][^2^][2]:

      La vidéo aborde la gestion des comportements dans un contexte éducatif, en mettant l'accent sur les interventions positives et la structuration des réponses aux écarts de conduite.

      Points forts: + [00:54:03][^3^][3] Gestion des comportements * Importance de la patience et du dialogue + [00:54:43][^4^][4] Philosophie et dilemmes moraux * Utilisation des dilemmes pour développer le jugement moral + [00:58:01][^5^][5] Durée et structure des activités * Adaptation en fonction de l'âge et des besoins des élèves + [01:02:03][^6^][6] Modèle SCP (Soutien aux Comportements Positifs) * Présentation du modèle et de son efficacité + [01:17:00][^7^][7] Interventions ciblées * Classification et gestion des écarts de conduite + [01:19:00][^8^][8] Adaptation du modèle * Suggestions pour une mise en œuvre allégée dans les écoles Résumé de la vidéo 01:19:46 - 01:35:42: La vidéo aborde la gestion de classe et l'importance de renforcer les comportements positifs. Elle souligne la nécessité de travailler en équipe et d'utiliser des interventions correctives structurées pour gérer les écarts de conduite.

      Points forts: + [01:19:46][^1^][1] Gestion de classe positive * Enseigner avec des séquences pédagogiques * Renforcer les comportements positifs + [01:20:21][^2^][2] Interventions correctives * Utiliser des fiches formalisées * Travailler en équipe, pas seul + [01:21:04][^3^][3] Difficultés des enseignants * Gérer une classe difficile toute l'année * Importance du soutien et de l'objectivité + [01:22:01][^4^][4] Organisation du contenu * Discuter des comportements individuels avant la gestion de classe * Adapter l'ordre de présentation selon le besoin + [01:23:50][^5^][5] Défis de la bienveillance * Difficulté de féliciter lors de comportements négatifs * Viser l'esprit plutôt que la lettre de la bienveillance + [01:26:00][^6^][6] Renforcement des comportements * Distinction entre renforcer un élève et un comportement * Importance de la gestion des erreurs et de la dissociation

    1. Résumé de la vidéo [00:00:08][^1^][1] - [00:17:08][^2^][2]: La vidéo aborde la démystification du Trouble Déficit de l'Attention avec ou sans Hyperactivité (TDAH), en expliquant les symptômes, les idées reçues, et la neurobiologie sous-jacente.

      Points forts: + [00:00:08][^3^][3] Symptômes du TDAH * Triade de l'inattention, impulsivité, hyperactivité + [00:02:34][^4^][4] Mythes et réalités * Correction des idées fausses sur le TDAH + [00:05:42][^5^][5] Neurobiologie du TDAH * Dysfonctionnement du cortex préfrontal et problèmes de régulation de la dopamine + [00:10:16][^6^][6] Gestion du TDAH * Importance de la détection précoce et de l'approche globale + [00:14:46][^7^][7] Diagnostic du TDAH * Critères diagnostiques et différenciation d'autres troubles + [00:17:08][^8^][8] Traitement médicamenteux * Explication du fonctionnement des médicaments et déconstruction des mythes associés Résumé de la vidéo [00:19:50][^1^][1] - [00:21:40][^2^][2]:

      La partie 2 de la vidéo aborde l'utilisation du méthylphénidate pour traiter le trouble déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH), soulignant qu'il n'entraîne ni accoutumance ni dépendance, et qu'il aide à compenser les symptômes durant la journée.

      Points clés: + [00:19:50][^3^][3] Absence d'accoutumance * Pas d'augmentation de dose nécessaire + [00:20:02][^4^][4] Usage sécurisé * Prescription médicale adaptée + [00:20:14][^5^][5] Ajustement de dose * Basé sur le poids de l'enfant + [00:20:38][^6^][6] Traitement journalier * Compense les symptômes du TDAH + [00:21:02][^7^][7] Nom inapproprié du trouble * Devrait être décrit différemment

    1. INCLUSIVE : RÉSISTANCE, OBSTACLES ET LEVIERS TELS QU'ILS LES VOIENT ET LES VIVENT. Réalisation : 9 juillet 2019 - Mise en ligne : 9 juillet 2019 document 1 document 2 document 3 niveau 1 niveau 2 niveau 3 Descriptif Les élèves présentant des difficultés comportementales (PDC) représentent ceux dont l'inclusion soulève le plus de réticences et de réserves.Ils sont souvent perçus comme les plus difficiles à gérer et à maintenir en classe ordinaire où ils sont moins susceptibles d'être accueillis positivement et plus souvent exclus que les autres élèves à besoin éducatifs particuliers. Considérés comme les seuls exclus de l'inclusion, les élèves PDC ont tendance à vivre des expériences négatives à l'école. Rarement écoutée, leur voix représente une sources d'informations essentielle pour relever les défis de l'école inclusive. Cette communication vise à présenter des résistances, des obstacles et des leviers tels tels qu'ils sont vus et vécus par les élèves PDC et à souligner un certain nombre de paradoxes étonnants.

    1. UNIVERSITÉ D'ÉTÉ 2019 - CONFÉRENCE DE CLÔTURE - COMMENT RÉGULER EFFICACEMENT LES COMPORTEMENTS PERTURBATEURS ? PAR FRANCK RAMUS, DIRECTEUR DE RECHERCHE AU CNRS, PROFESSEUR ATTACHÉ À L'ENS ET MEMBRE DU CONSEIL SCIENTIFIQUE DE L’ÉDUCATION NATIONALE Réalisation : 10 juillet 2019 - Mise en ligne : 10 juillet 2019 document 1 document 2 document 3 niveau 1 niveau 2 niveau 3 Descriptif Conférence de clôture - Comment réguler efficacement les comportements perturbateurs ?

      par Franck Ramus, directeur de recherche au CNRS, professeur attaché à l’École normale supérieure et membre du Conseil scientifique de l’Éducation nationale

      • Présentation par José Puig 01'06"
      • Introduction 04'32" Comprendre les bases du comportement 11'18"
      • Repenser le rôle des récompenses et des punitions 09'43"
      • Comment modifier un comportement perturbateur ? 08'30"
      • Le pouvoir des récompenses 20'45"
      • L'art difficile de l'extinction 04'59"
      • Les punitions : quoi, quand, pourquoi et comment ? 11'47"
      • Considérations éthiques et institutionnelles 03'29"
    1. 03 - LES EXCLUSIONS TEMPORAIRES DES ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES (CERSE2015) Réalisation : 2 décembre 2015 - Mise en ligne : 2 décembre 2015 document 1 document 2 document 3 niveau 1 niveau 2 niveau 3 Descriptif "L'enfant en situation d'urgence : Représentations croisées des enfants, des familles et des professionnels"

      Benjamin MOIGNARD Maître de conférence, Laboratoire interdisciplinaire de recherche sur les transformations des pratiques éducatives et des pratiques sociales (LIRTES), Université Paris Est Créteil, directeur de l’Observatoire Universitaire International Éducation et Prévention (OUIEP) Les exclusions temporaires des établissements scolaires Comment l’école et ses partenaires prennent-ils en charge les élèves temporairement exclus, désignés comme élèves perturbateurs ? Nous comparerons le traitement parfois routinier que les acteurs éducatifs font de cette sanction appliquée de plus en plus fréquemment, avec la manière dont ces exclusions sont vécues par les premiers intéressés et leur famille. Peut-on qualifier ces procédures de mesures d’urgence ? Quels sont les points de vue des acteurs impliqués et quelles sont leurs réactions face à la détresse que provoquent ces exclusions dans certaines familles ?

      Voici un résumé structuré de la conférence avec les horodatages correspondants :

      • Introduction et contexte [00'00'09 - 00'07'57] Benjamin Moignard présente le contexte de ses recherches sur les inégalités sociales et scolaires, l'importance des processus de scolarisation et de socialisation, et l'impact des territoires sensibles sur ces processus.

      • Problématiques de recherche [00'07'58 - 00'13'16] Il aborde les questions de gestion des désordres dans les institutions éducatives, la désignation des enfants en difficulté, les politiques publiques de prévention et les évaluations des programmes contre la violence à l'école.

      • Recompositions des espaces éducatifs [00'13'17 - 00'20'48] Moignard discute de la recomposition des espaces scolaires et éducatifs dans les démocraties modernes, l'affirmation de l'échelon local dans les politiques éducatives et la mobilisation d'acteurs pluriels.

      • Nouvelles problématiques éducatives [00'20'49 - 00'27'53]¹[1] Il examine les nouvelles problématiques éducatives comme la violence à l'école, le décrochage scolaire et les discriminations, et comment elles sont devenues des objets de mobilisation partagée.

      • Dispositifs spécifiques d'intervention [00'27'54 - 00'30'52] La conférence se termine par une discussion sur l'émergence de dispositifs spécifiques d'intervention répondant à des besoins locaux et ciblant des publics particuliers.

      Cette structure offre un aperçu des thèmes principaux abordés lors de la conférence et permet de naviguer facilement à travers les différents segments en fonction des horodatages.

      Voici un résumé des points clés de la conférence entre 30:00 et 2:22:20, avec les titres pour chaque partie selon la transcription horodatée :

      • Recomposition des Espaces Éducatifs (30:00-33:33) Benjamin Moignard discute de la recomposition des espaces scolaires et éducatifs, soulignant l'entremêlement croissant des institutions éducatives, sociales et culturelles.

      • Nouvelles Problématiques Éducatives (33:33-1:13:16) Il aborde les nouvelles problématiques éducatives comme la violence à l'école et le décrochage scolaire, et comment elles sont devenues des objets de mobilisation partagée.

      • Dispositifs d'Intervention (1:13:16-1:27:56) La présentation se concentre sur les dispositifs d'intervention éducatifs et sociaux, leur émergence et leur importance croissante dans la prise en charge des jeunes.

      • Exclusions Temporaires (1:27:56-2:22:20) Moignard utilise les exclusions temporaires comme un révélateur des tensions à l'école et pour réinterroger le caractère d'urgence dans les interventions éducatives¹[1].

      Ces points offrent un aperçu des discussions approfondies sur les défis et les évolutions dans le domaine de l'éducation.

    1. on va travailler notamment sur trois 00:31:25 dimensions sur les domaines cognitifs sur les domaines sociaux et sur les domaines comportementaux et vous voyez bien que ces domaines cognitifs sociaux et comportementaux qui sont pas forcément réservés à l'éducation nationale 00:31:36 si vous êtes membre d'une association si vous êtes entraîneur sportif si vous êtes médiateur dans un musée ça ça doit vous parler non
    2. via notamment les comportements je vous ai mis quelqu'un qui fumait via les comportements mais via l'esprit critique 00:09:36 via la capacité à communiquer on évoquera tout à l'heure un petit peu les compétences psychosociales un petit peu rapidement c'est justement parce que je suis en capacité d'acquérir ces compétences psychosociales et que je les ai acquises que je vais pouvoir faire un 00:09:49 petit peu attention à ma santé
    1. comment on fait le diagnostic il est finalement assez simple imaginez que demain vous avez dans votre classe un gamin qui qui bouge la 00:44:50 première chose à dire aux parents il a 8 ans il bouge mais c'est quoi son histoire il bouge ou quand et depuis quand est-ce qu'il bougeait déjà l'année dernière est-ce qu'il bougeait en 00:45:02 général un enfant qui a un TDAH il bouge de partout dans toutes les situations si il bouge de partout dans toutes ces institution rappelez-vous dans Marguerite ça va être un enfant qui a un TDAH ou un enfant qui a une maladie neuropédiatrique ou un enfant qui a un 00:45:15 trouble du spectre autistique en revanche si on vous dit ben non il bouge il bouge pas il bouge pas tout le temps bah c'est les autres si on vous dit bougez pas l'année dernière en première année de primaire il bouge dans 00:45:27 des années de primaire où il bougeait pas en maternelle il se met à bouger en primaire il va falloir rechercher soit un enfant qui a un trouble spécifique des apprentissages soit un enfant qui a ou potentiel soit un enfant qui 00:45:39 récemment et déprimé ou un autre problème et là il nous reste trop de l'humeur précocité troubles apprentissages mais c'est important parce que ça va orienter aussi la façon dont on va dont on va intervenir
    2. on en parlait pas il y a 5-6 00:37:08 ans du TDAH adulte alors que maintenant on a beaucoup de demandes un TDAH chez l'adulte il a plus la bougeotte au niveau motrice au niveau moteur mais c'est le parler excessif ils vont il y en a encore un hier qui m'a dit 00:37:20 un papa qui m'a dit je ne vais même plus dans les dans les soirées parce que je regrette le lendemain tout ce que j'ai dit surtout quand j'ai un peu bu et ça me pourrit le week-end parce que je suis malheureux de te laisser aller l'adulte garde l'impulsivité c'est à 00:37:34 dire qu'il répond beaucoup trop vite ils prennent d'accès de colère ils prennent des décisions trop rapides et ils parlent sans vérifier la pertinence de ce qu'ils disent et puis 00:37:45 l'inattention à ça on regarde à partir de 40 ans on bouge plus on contrôle mieux l'impulsivité mais à partir de 40 ans le trouble d'attention s'aggrave donc il faut il faut le savoir et il 00:37:59 faut s'organiser donc voilà je conclue sur l'adulte avec les symptômes spécifiques les parents l'important parce que quand vous avez un élève TDAH vous êtes fortes chances d'avoir un papa ou une maman qui est 00:38:12 pareil et donc il faut savoir qu'ils ont beaucoup de mal à gérer leurs émotions à contrôler et à contrôler leurs rumeurs on a vraiment quand on est adulte TDAH je suis une disse régulation 00:38:24 émotionnelle
    3. 30% des enfants qui on appelle troubles oppositionnel comme ces deux gamins là évolue vers la délinquance
    4. à l'adolescence ça commence à prendre une allure un peu différente et à l'adolescence ils ont du mal avec les staffs avec les réunions avec les choses qui durent ils savent 00:35:53 pas gérer le temps et ça tous les enfants TDAH sont du mal à gérer le temps vous savez vous avez peut-être déjà utilisé ce qu'on appelle les Time Timer vous voyez j'en ai un c'est à dire que quand j'ai le temps que qu'il me reste on voit le temps qui nous reste 00:36:05 alors que donc vous voyez que ça décroît c'est alors que si on dit il me reste normalement je devais parler une heure on sait jamais quand on a commencé quand on doit finir donc il faut absolument qu'ils aient un Time Timer avec le temps 00:36:17 qui est qui qui apparaît de façon très claire et puis ils sont pas organisés l'hyperactivité à l'adolescence il bouge la jambe sous la sous la table ça se voit moins il bouge moins de l'ensemble du corps et il parle trop et puis 00:36:30 l'impulsivité l'impulsivité adolescence c'est l'incapacité à supporter les frustrations il faut un truc moi que je fais quand je suis fatigué aussi qu'il faut pas le faire si vous êtes TDAH adulte il y en a forcément là puisqu'il 00:36:43 y en a 5 % chez les adultes on a tendance à pas supporter les gens qui ont et qui sont un peu qui prennent du temps et on a tendance à vouloir finir leurs phrases ne le faites pas c'est pas bien 00:36:55 ne le faites pas parce que c'est pas c'est mal élevé donc ouais couper la parole ou à faire des commentaires
    5. en primaire on voit vraiment on voit apparaître la distractibilité on va pas on voit apparaître 00:35:26 l'incapacité à attendre avant de répondre il répond sans lever la main beaucoup de mal à attendre leur tour dans les jeux il faudra il faudra leur apprendre tout ça et puis la grosse grosse difficulté à rester assis
    6. en maternelle voilà je vais pas tous vous dire mais voilà en maternelle ce qu'on retrouve il court il grimpe il se lance des défis ils peuvent être agressifs aussi mais ils regrette leur agressivité et où ils peuvent se mettre 00:35:13 en retrait social vous avez tous ces diapos et vous verrez que les symptômes en maternels sont pas forcément les mêmes qu'en primaires
    7. puis mes fameuses enfants mal élevées qu'on appelle le top trouble oppositionnel elle provocation ou 00:24:19 trouble des conduites Emma ou lui fait une remarque il est en train de déchirer sa feuille son cahier puis tu arrêtes s'il te plaît il vous regarde dans les yeux et ils en déchire une autre celui-là il le fait exprès
    8. on va parler de ça on va parler du TDAH 00:24:31 TDAH c'est troupes déficit d'attention avec ou sans hyperactivité cela les Américains disent et il dit étudie vous voyez que et vous voyez que pour cela il y a il y a plein de il y a plein d'idées 00:24:44 il y a ce que la société pense que c'est uniquement des médicaments il y a ce que les enseignants pensent que c'est c'est-à-dire que un enfant qui le fait exprès eux ils pensent qu'ils sont très forts au moins au début et puis jusqu'à il y a quelques années on pensait que ça 00:24:58 s'arrêtait ça à l'adolescence on verra tout à l'heure que quand vous avez un trouble d'attention ça dure toute la vie et quand vous êtes adulte avec un trouble d'attention vu qu'il est petit agité adulte vous avez ce qu'on appelle une phobie administrative c'est-à-dire 00:25:10 une grande difficulté à remplir tous les papiers et à faire les tâches administratives alors voilà la définition du TDAH il va falloir les repérer rapidement la définition elle est simple et vous voyez 00:25:22 ah oui merci la définition elle est simple et vous voyez que il faut pour parler de TDAH avoir six symptômes d'hyperactivité ou d'impulsivité je vais vous les tailler vous allez comprendre comment on les repère en classe ou si 00:25:34 symptômes d'inattention j'insiste sur le ou ça veut dire que vous pouvez avoir un enfant qui a un trouble déficit d'attention sans hyperactivité mais qui va être en difficulté uniquement dans 00:25:46 les devoirs qui vous rend avec des fautes bêtes avec des grandes difficultés pour pour se relire par exemple alors voilà voilà le trépied voilà ceux qui nous ceux qui nous posent des problèmes et qui nous intéressent 00:25:57 hyperactivité déficit d'attention impulsivité une triade de trois trucs attention vous pouvez être alerté chez des gamins qui ont une intolérance à la frustration il 00:26:12 supporte pas les consignes supportent pas les contraintes et puis tendance puis grandissent tendance à procrastiner et à faire les choses le plus tard possible l'hyperactivité motrice vous les connaissez tous en général il court il 00:26:25 grimpe ils ne tiennent pas en place il s'agite d'ailleurs le tournant c'est la première année de primaire parce qu'en maternelle on peut encore se lever on peut bouger donc on sait pas si au moment où on va 00:26:38 lui demander en première année de primaire de s'arrêter il sera capable de s'arrêter donc on pense pas de diagnostic de TDAH avant la première lettre primaire et c'est là que on aura la certitude qui peut ou qui peut pas il 00:26:50 reste pas assis ils prennent des risques si vous voyez arriver dans votre classe dès le premier jour un gamin qui a des idées recousu là où là avec un signe qu'ils ont pratiquement tous c'est les garçons il 00:27:03 leur manque un petit bout dedans vous l'avez vous l'avez celui-là donc je suis là d'entrée de jeu si vous pouvez mettre en place les aménagements pédagogiques avant même que ça soit la catastrophe donc on y reviendra il faut qu'il soit 00:27:15 devant il faut solliciter sur la tension visuelle dès qu'on lui demande quelque chose bref et bien entendu vous avez le dernier point ils prennent des risques ils se font ils se font mal ils grimpent de partout ça c'est le trouble hyperactivité et 00:27:29 deuxième ils ont ils ont un deuxième élément c'est le déficit d'attention c'est à dire que là ils arrivent pas à se concentrer ils sont distraits donc il est évident que si on le met au fond à côté d'un autre qui est comme lui et 00:27:42 bien il va parler il va être encore plus distrait il faut le mettre devant il y en a dernièrement il s'est fait disputé parce qu'il n'arrêtait pas de parler à sa copine sa copine a dit à la maîtresse vous pouvez le changer j'en peux plus et il peut pas s'empêcher de parler elle 00:27:56 l'a mis au fond et il a continué à faire rire tout le monde qui parlait au mur il attendait que le mur lui répondre la maîtresse elle dit bon là tu exagères il faut le mettre devant seul dans un coin et puis le solliciter son attention il perdent leurs affaires aussi on y 00:28:08 reviendra c'est un des gros éléments de des conseils pédagogiques c'est de ne pas les pénaliser les oublis de matériel parce qu'ils ne font pas exprès il vaut mieux leur apprendre à faire une checklist sinon c'est compliqué et il commence quelque chose il ne termine pas 00:28:21 il commence une activité il la termine par on le voit très vite et moi j'ai un piège à l'enfant hyperactif sur mon bureau avec plein de petits jouets que j'ai acheté chez Nature et Découverte et touche chatouilles oh c'est trop bien ce truc il le prend qu'il le fait tomber il 00:28:34 arrête pas j'ai un bon piège aussi enfant hyperactif vous pouvez pas le rater c'est sur mon bureau vous savez un trou pour faire passer la lampe le fil de la lampe et là je ne connais pas un enfant TDAH qui ne touche pas par dessus par dessous 00:28:46 qui enlève le plastique il le fait tomber etc qui le casse la mère l'engueule elle dit s'excuse parce que vous repérez que cela très souvent vous les disputez il vous il s'excuse mais il recommence juste après 00:28:58 ils font du bruit tout ce qu'ils font on l'avait vu ils prennent deux crayons ils font un avion et vous dites tu peux t'arrêter deux secondes Brandon t'appelle toujours Brandon Kevin ou Bryan ou Dylan tu peux t'arrêter deux 00:29:11 secondes Kevin et Kevin ce qui fait la différence c'est que Kévin il s'excuse il dit oui ah oui je suis désolé mais il va recommencer donc là tu peux arrêter de mettre ta main la merde tu peux arrêter de tu étais en train de casser le le bureau du docteur ou pardon je 00:29:24 m'excuse il s'arrête c'est ce qui se passe de ce qu'on a fait avant même qu'il recommande c'est son père qui fait la même chose et vous avez la mer qui est au milieu et qui dit vous avez compris le docteur ma vie parce qu'effectivement effectivement 00:29:37 c'est génétique c'est marié qu'un chasseur
    9. chaque 00:23:16 pétale est une cause potentielle et voyez que on va parler du TDAH c'est cela il faut pas les rater cela ils vont pas les rater parce que cela il y a des solutions et cela ils ne font pas exprès et cela ils ont un trouble neurologique pour lequel vous devez mettre en place 00:23:28 on met tous en place des aménagements il faut pas rater non plus ceux qui bouge comme Paul de carotte parce qu'ils sont déprimés et puis il y a ceux qui bougent et cela ils vont bouger qu'à l'école ceux qui sont à haut potentiel ou ceux qui ont un trouble spécifique 00:23:40 d'apprentissage un enfant qui dysphasique par exemple un problème du langue avec le langage oral il est évident que dès qu'il va arriver dans en maternelle il comprendra pas ce que disent les autres il comprendra pas le langage de l'enseignant et donc il peut 00:23:54 bouger s'il a un trouble du langage écrit c'est à dire dyslexie des orthographies et quand il va arriver en première primaire en CP que ça ne fonctionnera pas les enfants qui ont une maladie neuropédiatrique comme par exemple l'X fragile des enfants anxieux 00:24:07 des enfants qui ont le ce qu'on appelle le trouble du spectre autistique c'est un drone d'Asperger qui sont souvent pris dans des angoisses personnelles et puis mes fameuses enfants mal élevées qu'on appelle le top trouble oppositionnel elle provocation ou 00:24:19 trouble des conduites Emma ou lui fait une remarque il est en train de déchirer sa feuille son cahier puis tu arrêtes s'il te plaît il vous regarde dans les yeux et ils en déchire une autre celui-là il le fait exprès
    10. ce qui est intéressant dans cette affaire c'est que tous ces enfants là ils bougent vous pouvez avoir à l'école en classe mais il bouge pas tous pour 00:20:02 les mêmes raisons Tom Sawyer le vilain petit diable et Sophie ils ont un problème neurologique qu'on appelle le TDAH dont je vais vous parler après et cela il mérite des aménagements pédagogiques extrêmement serrés je les 00:20:16 ai fait passer à l'achep je voulais le document qu'on donne à la fin du bilan des enfants dans deux trois jours dans notre service voilà madame vous recevez dans votre classe un enfant qui agitait voilà pourquoi il est agité il a un trouble d'attention une concentration il 00:20:29 peut pas gérer son impulsivité voilà ce qu'il faut faire là ce qu'il faut pas faire et cela il faut s'adapter en revanche Poil de Carotte il bouge non pas parce qu'il a un trouble neurologique mais parce qu'il est déprimé rappelez-vous il disait c'est pas tout le monde qui peut être orphelin 00:20:41 donc lui il va falloir faire un travail psychothérapique quant à Abdallah et puis Périclès eux ils bougent figurez-vous donc pas de problème neurologiques ils sont pas déprimés ils sont juste mal élevés très très mal 00:20:54 élevé c'est des enfants rois et eux on peut pas il y a pas besoin d'ordonner un médicament il y a pas besoin d'une psychothérapie il y a juste besoin de dire aux parents maintenant il va falloir que vous repreniez les choses en main parce que sinon ça va être très 00:21:06 très compliqué
    11. la plupart des enfants agité sont intelligents
    12. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [01:03:00][^2^][2]:

      Cette vidéo est une conférence du Dr Olivier Revol, pédopsychiatre et spécialiste des troubles de l'apprentissage, sur le thème de l'enfant agité et du trouble déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH). Il explique les causes, les symptômes, les conséquences et les traitements possibles de ce trouble, ainsi que les stratégies éducatives et pédagogiques à adopter pour aider ces enfants à réussir à l'école et dans la vie.

      Points clés: + [00:00:00][^3^][3] Présentation du Dr Revol et de son parcours * Dirige le centre de référence des troubles d'apprentissage à Lyon * Auteur de plusieurs livres sur le sujet * S'intéresse aux enfants agités, hyperactifs, à haut potentiel ou Asperger + [00:02:31][^4^][4] Définition et diagnostic de l'enfant agité et du TDAH * L'enfant agité peut avoir plusieurs causes: psychologiques, familiales, scolaires, neurologiques * Le TDAH est un trouble neurologique qui se caractérise par un déficit de l'attention, une impulsivité et une hyperactivité * Le TDAH se diagnostique par des échelles de comportement, des tests neuropsychologiques et des examens médicaux * Le TDAH touche environ 5% des enfants, plus souvent les garçons que les filles + [00:22:02][^5^][5] Les conséquences du TDAH sur la scolarité et la vie sociale * Le TDAH entraîne des difficultés à se concentrer, à s'organiser, à respecter les consignes, à contrôler ses émotions * Le TDAH provoque souvent un sentiment d'injustice, de rejet, de culpabilité, de honte chez l'enfant et sa famille * Le TDAH peut conduire à un échec scolaire, à une dépression, à une délinquance, à une addiction, à une violence + [00:41:20][^6^][6] Les traitements possibles du TDAH * Le TDAH se traite par une approche multimodale: médicamenteuse, psychologique, éducative et pédagogique * Le traitement médicamenteux repose sur la Ritaline, un psychostimulant qui augmente la dopamine dans le cerveau * Le traitement psychologique vise à renforcer l'estime de soi, la confiance, la motivation, la résilience de l'enfant * Le traitement éducatif consiste à instaurer des règles claires, des routines, des récompenses, des limites à la maison * Le traitement pédagogique implique de s'adapter au rythme, au style, aux besoins, aux intérêts de l'enfant à l'école + [00:58:01][^7^][7] Les conseils aux parents et aux enseignants pour accompagner l'enfant TDAH * Reconnaître que le TDAH est un handicap, pas une volonté de nuire ou de mal faire * Communiquer avec l'enfant, les parents, les enseignants, les professionnels de santé * Encourager l'enfant, valoriser ses efforts, ses progrès, ses réussites * Proposer un environnement calme, structuré, sécurisant, stimulant * Lui laisser du temps, de l'espace, de la liberté, de la créativité

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [01:51:00][^2^][2]:

      Cette vidéo est un documentaire sur les difficultés des parents à faire face à la crise d'adolescence de leurs enfants. Il suit le parcours de quatre familles qui ont recours à des professionnels pour les aider à rétablir le dialogue et la confiance avec leurs enfants. Le documentaire aborde les thèmes de la communication, de l'autorité, de la violence, de la séparation, de l'éducation et de l'amour.

      Points forts: + [00:00:00][^3^][3] La présentation des familles et des problèmes * Angélique et sa fille Gwenaëlle qui se disputent sans cesse * Stéphane et son fils Corentin qui est violent avec sa mère et son frère * Jean-François et sa fille Malek qui vit mal la séparation de ses parents * Étienne et sa fille Éléa qui ne supporte pas sa belle-mère + [00:22:06][^4^][4] Les interventions des professionnels * Un psychologue qui écoute et conseille Angélique et Gwenaëlle * Un éducateur qui initie Corentin au football et à la discipline * Une éducatrice qui accompagne Malek dans sa scolarité et sa vie sociale * Un pédopsychiatre qui tente de renouer le lien entre Étienne et Éléa + [01:14:06][^5^][5] Les évolutions et les perspectives * Angélique et Gwenaëlle qui se rapprochent et se disent je t'aime * Corentin qui respecte davantage sa mère et son frère * Malek qui accepte les règles de son père et travaille mieux à l'école * Éléa qui revient chez son père et accepte sa belle-mère

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [01:19:00][^2^][2]:

      Cette vidéo est un documentaire sur les difficultés des parents à faire face aux crises d'adolescence de leurs enfants. Il suit le parcours de quatre familles qui ont recours à des professionnels pour les aider à rétablir le dialogue et la confiance avec leurs enfants rebelles, violents ou déprimés.

      Points forts: + [00:00:00][^3^][3] La présentation du documentaire * Le thème, les enjeux et les familles concernées sont introduits * Les témoignages des parents et des adolescents sont alternés * Les images montrent les conflits et les tensions au quotidien + [00:03:00][^4^][4] La famille de Gwenaëlle et Angélique * Gwenaëlle, 14 ans, se sent délaissée par sa mère qui élève seule cinq enfants * Elle se rebelle, lui parle mal et se scarifie le bras * Elles vont voir un psychologue pour exprimer leurs sentiments et se rapprocher + [00:22:00][^5^][5] La famille de Corentin, Karine et Stéphane * Corentin, 14 ans, est violent avec son frère et sa mère * Son père, souvent absent, ne sait pas comment le gérer * Ils font appel à un éducateur qui leur propose des activités sportives et ludiques + [00:38:00][^6^][6] La famille de Malek et son père * Malek, 16 ans, vit mal la séparation de ses parents et se comporte mal à l'école * Son père, dépassé, veut l'envoyer en pension * Ils rencontrent une éducatrice qui les aide à communiquer et à se respecter + [00:50:00][^7^][7] La famille d'Éléa, son père et sa belle-mère * Éléa, 18 ans, ne supporte pas sa belle-mère et se dispute avec son père * Elle vit en internat et redoute les week-ends chez eux * Ils consultent une pédopsychiatre qui les écoute et les conseille + [01:11:00][^8^][8] Le bilan du documentaire * Les progrès et les difficultés des familles sont résumés * Les parents et les adolescents expriment leurs espoirs et leurs regrets * Les images montrent des moments de complicité et d'apaisement

    1. Résumé de la vidéo de [00:00:00][^1^][1] à [00:22:00][^2^][2]:

      Cette vidéo est la première partie d'une conférence sur la physiopathologie des troubles du neurodéveloppement, organisée par l'Institut des Sciences Cognitives Marc Jeannerod. La conférencière, Angela Sirigu, présente ses recherches sur les bases cérébrales et moléculaires des comportements sociaux et leur implication pour les troubles du spectre de l'autisme.

      Points clés: + [00:00:00][^3^][3] L'introduction de la conférence * Présentation des organisateurs, des invités et du sujet * Annonce du plan de la conférence et des intervenants + [00:04:41][^4^][4] La question de la représentation sociale * Définition du concept d'être social et de ses dimensions * Exemples de comportements sociaux chez les humains et les primates non humains * Illustration de l'influence des autres sur nos décisions et nos émotions + [00:10:01][^5^][5] Les bases cérébrales de la représentation sociale * Présentation du cortex orbitofrontal comme une région candidate pour le traitement de l'information sociale * Résultats d'expériences chez les singes macaques et les humains montrant l'activité de cette région en fonction du contexte social * Rôle du contact oculaire et de l'amygdale dans la perception des visages et des émotions + [00:15:01][^6^][6] Le substrat moléculaire de la représentation sociale * Présentation de l'ocytocine comme une molécule clé pour la modulation des comportements sociaux * Association entre les niveaux d'ocytocine et les traits de personnalité liés à la sociabilité * Implication de l'ocytocine dans le développement des neurones et la plasticité cérébrale

    1. Résumé vidéo [00:00:00][^1^][1] - [01:32:41][^2^][2]:

      Cette vidéo est une conférence du sociologue Stanislas Morel sur la médicalisation des troubles du comportement à l'école. Il analyse les causes, les conséquences et les enjeux de ce phénomène social, en le situant dans une perspective historique et critique.

      Points forts: + [00:00:00][^3^][3] La présentation du cycle de conférences et du sociologue * Le cycle aborde les troubles du comportement dans l'enfance avec des approches pluridisciplinaires * Le sociologue s'intéresse à la construction du problème social des déviances comportementales * Il se distingue des professionnels du soin qui prennent en charge les enfants + [00:12:03][^4^][4] Les éléments structurants de la prise en charge des enfants à l'école * La gravité du problème, qui touche une partie importante des élèves * La confrontation entre les normes scolaires et les comportements déviants * La multiplication des spécialistes du soin en dehors de l'école * La doxa partenariale, qui incite à la collaboration entre les acteurs + [00:38:22][^5^][5] Les formes contemporaines de la médicalisation des déviances comportementales * La médicalisation comme processus social et historique * Les acteurs de la médicalisation : les professionnels du soin, les enseignants, les familles * Les effets de la médicalisation : la naturalisation, la normalisation, la stigmatisation * Les limites de la médicalisation : les résistances, les contradictions, les alternatives + [01:16:22][^6^][6] La conclusion et les questions du public * Le sociologue propose une analyse critique et non normative du phénomène * Il invite à réfléchir aux enjeux politiques et éthiques de la médicalisation * Il répond aux questions sur les troubles spécifiques, les neurosciences, les inégalités scolaires, etc.

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [01:35:00][^2^][2] :

      Cette vidéo est une conférence sur les sciences du danger et leur application en psychiatrie légale, organisée par la section de psychiatrie légale de l'AFPBN. Trois intervenants exposent leurs réflexions et leurs expériences sur le sujet, en abordant les aspects théoriques, pratiques et éthiques.

      Points forts : + [00:00:00][^3^][3] Introduction par Nidal Moukaddam * Présente le contexte et les objectifs de la conférence * Présente les trois intervenants et leurs parcours * Souligne l'importance de la psychiatrie légale et de la science du danger + [00:02:01][^4^][4] Mathieu Lacambre : La naissance de la science du danger en psychiatrie * Définit les concepts de risque, de danger, de sécurité et de sûreté * Présente les origines et les principes des sciences du danger (cindyniques) * Explique les applications et les limites des sciences du danger en psychiatrie * Illustre son propos avec un exemple de prise en charge d'un agresseur sexuel sous injonction de soins + [00:21:01][^5^][5] Laurent Lallier : L'expertise psychiatrique à la lumière des neurosciences * Présente les enjeux et les modalités de l'expertise psychiatrique pénale * Présente les apports et les limites des neurosciences dans l'évaluation de la responsabilité pénale * Explique les notions de discernement, d'altération du jugement et d'abolition du discernement * Illustre son propos avec des exemples de cas cliniques et de recherches en neuro-imagerie + [00:40:01][^6^][6] Nidal Moukaddam : La science du danger et la prévention du suicide * Présente les enjeux et les chiffres du suicide en France et dans le monde * Présente les facteurs de risque et de protection du suicide * Présente les modèles et les outils de prédiction du suicide * Explique les limites et les biais des modèles prédictifs * Présente les stratégies et les recommandations de prévention du suicide + [01:00:01][^7^][7] Questions-réponses avec le public * Les intervenants répondent aux questions du public sur divers aspects de la science du danger et de la psychiatrie légale * Les questions portent notamment sur la formation des experts, la place des victimes, la responsabilité des soignants, l'éthique des neurosciences, la prévention du suicide chez les jeunes, etc.

    1. Sommaire de la vidéo [00:00:00] - [00:59:16]:

      Cette vidéo présente une conférence de la professeure Miriam Beauchamp sur le raisonnement sociomoral dans le quotidien de l'enfant et de l'adolescent. Elle aborde les aspects cognitifs, affectifs, environnementaux et cérébraux du développement social, ainsi que les outils d'évaluation et d'intervention qu'elle a développés dans son laboratoire.

      Points saillants: + [00:00:00] Le rôle de l'école dans la socialisation * L'école est un lieu privilégié pour apprendre les habiletés sociales * La pandémie a révélé l'importance de l'école pour le bien-être des enfants * Les enfants expriment le besoin de retrouver leurs amis et leurs enseignants + [00:21:43] L'évaluation du raisonnement moral * Le raisonnement moral est la capacité à juger des situations impliquant des dilemmes éthiques * Il existe différents niveaux de maturité du raisonnement moral, selon les valeurs et les conséquences considérées * Le laboratoire a créé une tâche visuelle appelée SO-MORAL pour évaluer le raisonnement moral des jeunes + [00:39:16] L'intervention basée sur le jeu vidéo * Le jeu vidéo est une modalité intéressante pour enseigner les habiletés sociales * Le laboratoire a développé un jeu vidéo sérieux nommé MORALERT pour améliorer le raisonnement moral des jeunes * Le jeu utilise l'intelligence artificielle pour donner des rétroactions adaptées aux réponses des joueurs + [00:54:00] Les conditions gagnantes pour l'enseignement des habiletés sociales * Il faut utiliser des techniques variées et ludiques, comme les jeux, les activités collectives, les marionnettes, etc. * Il faut impliquer l'ensemble du personnel scolaire et les parents * Il faut favoriser les environnements positifs et le transfert des apprentissages

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [01:11:35][^2^][2]:

      Cette vidéo présente une conférence de Béatrice Laroche sur le développement du cerveau et des fonctions exécutives pendant l'adolescence. Elle aborde les aspects biologiques, cognitifs, sociaux et émotionnels de cette période de la vie, ainsi que les implications pour l'éducation et la santé mentale.

      Points clés: + [00:00:23][^3^][3] L'adolescence est une période paradoxale * Les capacités cognitives atteignent un sommet, mais l'application est souvent inadéquate * Le début est marqué par la puberté, mais la fin est définie par la société * Le développement du cerveau n'est pas homogène ni synchronisé + [00:04:38][^4^][4] Le développement du cerveau implique des changements structurels et fonctionnels * La myélinisation des axones augmente la vitesse de communication entre les régions * La synaptogenèse et l'élagage synaptique modifient le nombre et la force des connexions * Le cortex préfrontal, impliqué dans le contrôle cognitif, est la dernière région à maturer + [00:18:57][^5^][5] Le contrôle cognitif regroupe plusieurs fonctions exécutives * La mémoire de travail permet de maintenir et de manipuler des informations * L'inhibition permet de résister aux interférences et aux impulsions * La flexibilité permet de s'adapter aux changements de règles ou de contexte * Ces fonctions se développent progressivement et sont influencées par l'environnement + [00:32:39][^6^][6] La cognition sociale implique de prendre la perspective d'autrui * Les adolescents sont plus sensibles aux pairs et à leur statut social * Ils ont plus de difficultés à se mettre à la place du directeur dans une tâche de communication * Ils utilisent davantage le cortex préfrontal que les adultes pour traiter les émotions des visages + [00:39:41][^7^][7] La recherche de sensations et la régulation des émotions sont des enjeux majeurs * Les adolescents sont plus attirés par les récompenses et les risques que les autres âges * Ils sont plus vulnérables aux influences négatives des pairs et à l'abus de substances * Ils ont moins de stratégies internes pour gérer leurs émotions et comptent plus sur le soutien externe + [00:47:56][^8^][8] L'adolescence est une période critique pour la santé mentale * La plupart des troubles mentaux adultes commencent avant l'âge de 24 ans * Les facteurs biologiques, psychologiques et environnementaux interagissent pour déterminer la trajectoire de développement * Il existe des facteurs de protection et de risque qui peuvent être modifiés par l'éducation

    1. Résumé vidéo [00:00:09][^1^][1] - [00:04:27][^2^][2]:

      Cette vidéo explique comment diminuer les comportements indésirables des élèves en utilisant les principes de la science du comportement. Elle présente les étapes à suivre pour concevoir et mettre en œuvre un plan de modification du comportement, ainsi que les considérations éthiques à prendre en compte.

      Temps forts: + [00:00:09][^3^][3] Comment diminuer les comportements indésirables * Avoir un plan clair et précis * Identifier les antécédents et les conséquences du comportement * Récompenser les comportements opposés positifs * Punir les comportements indésirables si nécessaire + [00:01:28][^4^][4] Comment adapter le plan aux modifications observées * Réévaluer régulièrement l'adéquation du programme * Viser une zone sensible entre la récompense trop fréquente et trop rare * Atténuer progressivement les récompenses + [00:02:25][^5^][5] Comment cultiver la qualité de la relation enseignant-élève * Éviter l'escalade négative * Accueillir chaque élève de manière positive * Augmenter le rapport entre les compliments et les réprimandes * Passer quelques minutes par jour avec les élèves difficiles + [00:03:20][^6^][6] Conclusion et ressources supplémentaires * Connaître les bases de la science du comportement * Demander de l'aide aux personnels spécialisés en cas de besoin * Prévenir les comportements indésirables par un climat et des règles cohérentes * Découvrir les démarches à l'échelle de la classe et de l'établissement

    1. Résumé vidéo [00:00:09][^1^][1] - [00:03:23][^2^][2]:

      Cette vidéo aborde les questions éthiques liées à l'approche comportementale de la gestion du comportement des élèves. Elle explique que les objectifs et les moyens de cette approche sont légitimes, efficaces et bienveillants, et qu'ils ne relèvent pas d'une manipulation ou d'un conditionnement abusif.

      Temps forts: + [00:00:09][^3^][3] Les questions éthiques de l'approche comportementale * Deux niveaux : les objectifs et les moyens * La peur du conditionnement ou de la manipulation + [00:00:28][^4^][4] Les objectifs sont éthiques * Consensuels au sein du monde éducatif * Compatibles avec les apprentissages, la vie en société et le travail * Énoncés dans le socle commun + [00:00:58][^5^][5] Les moyens sont éthiques * Efficaces plutôt qu'inefficaces * Moins punitifs que les méthodes habituelles * Plus bienveillants et respectueux + [00:01:50][^6^][6] Le conditionnement n'est pas problématique * Juste l'apprentissage d'associations * Universel et indispensable au comportement humain * Utilisé tous les jours par tout le monde

    1. Résumé vidéo [00:00:09][^1^][1] - [00:05:12][^2^][2]:

      Cette vidéo explique comment donner une punition efficacement dans le cadre d'un programme de modification du comportement. Elle présente les principes, les règles et les pièges à éviter pour que la punition soit la moins nuisible et la plus utile possible.

      Temps forts: + [00:00:09][^3^][3] Comment donner une punition efficacement * La punition doit être mineure, peu sévère, immédiate et systématique * La punition ne doit pas être le seul élément du programme * La punition ne doit pas renforcer le comportement indésirable + [00:01:53][^4^][4] Quelles activités éviter d'utiliser comme punition * Les activités qui devraient être valorisées, comme le travail scolaire * Les activités qui sont aversives pour les élèves, comme les retenues * Les activités qui sont non convertibles avec les récompenses + [00:02:24][^5^][5] Comment rester calme et respectueux lorsqu'on donne une punition * Ne pas crier, ne pas frapper, ne pas juger la personne * Se concentrer sur le comportement indésirable et la règle préétablie * Punir un élève pour ce qu'il fait, et pas pour ce qu'il est + [00:03:01][^6^][6] Quels comportements ne pas punir * Un bon comportement réalisé imparfaitement * Un comportement qui n'est pas sous le contrôle de l'élève * Un comportement qui n'est pas lié à une règle claire et connue + [00:03:10][^7^][7] Pourquoi les punitions collectives sont contre-productives * Elles sont injustes et perçues comme telles par les élèves * Elles n'ont pas d'effet sur le comportement de l'auteur de l'infraction * Elles engendrent des effets pervers chez les autres élèves + [00:04:07][^8^][8] Pourquoi les punitions n'enseignent pas comment se comporter * Les élèves savent souvent comment il faut se comporter, mais ne le font pas * Les punitions n'enseignent ni ne renforcent des comportements nouveaux * Les bons comportements doivent être exécutés et répétés de multiples fois + [00:05:03][^9^][9] Quel est le piège de la punition ou la trappe à punition * C'est lorsque les adultes réagissent de manière colérique ou agressive * Cela a pour effet immédiat d'interrompre le comportement perturbateur * Cela renforce le comportement punitif des adultes, mais pas celui des élèves

    1. Résumé vidéo [00:00:10][^1^][1] - [00:05:08][^2^][2]:

      Cette vidéo explique comment utiliser les punitions de manière efficace pour diminuer les comportements inappropriés des élèves. Elle présente les différentes alternatives aux punitions, les types de punitions et les principes à respecter pour les rendre efficaces.

      Temps forts: + [00:00:10][^3^][3] Les alternatives aux punitions * Utiliser le regard, les signaux non verbaux, la proximité physique * Ignorer le comportement perturbateur et récompenser le comportement approprié * Rediriger l'élève vers le comportement désiré et le renforcer positivement + [00:02:32][^4^][4] Les types de punitions * Les conséquences aversives (regards, réprimandes, cris, coups) * Les privations (confiscation, perte de points ou de privilèges, isolement) * Les corvées (travail ou activité déplaisante, réparation des dommages) + [00:03:59][^5^][5] Les principes des punitions efficaces * Les punir immédiatement, brièvement, calmement et sans colère * Les punir proportionnellement à l'infraction et selon un plan convenu à l'avance * Les punir en leur donnant une tâche d'apprentissage par observation ou réflexion

    1. Bonjour, je suis Copilot, votre assistant pour Microsoft Edge. Je peux vous aider à extraire les informations clés du transcript de la vidéo que vous regardez sur cette page. 😊

      Voici les temps forts de la vidéo [00:00:09] - [00:09:02] :

      Temps forts : + [00:00:09] L'extinction : comment priver les comportements indésirables de renforcement positif * Le renforcement positif peut être une récompense évidente ou subtile * L'attention des autres peut être un renforcement, même si elle est négative * L'immédiateté de la conséquence influence le comportement + [00:02:16] Les difficultés de l'extinction * Le biais de négativité qui attire notre attention sur les événements négatifs * L'identification du facteur renforçant le comportement * La lenteur et la gradation des effets de l'extinction * La recrudescence temporaire du comportement perturbateur + [00:06:00] Les bonnes pratiques de l'extinction * Combiner l'extinction avec le renforcement du comportement positif * Analyser les conséquences qui suivent le comportement * Utiliser une approche collective si le comportement est renforcé par les camarades * Rester sur ses gardes et maîtriser ses réactions

      Source : conversation avec Bing, 07/02/2024 (1) 13 générateurs de vidéo avec l’IA incontournables en 2024 - Digitiz. https://digitiz.fr/blog/generateurs-video-ia/. (2) 6 générateurs de vidéo par intelligence artificielle - BDM. https://www.blogdumoderateur.com/tools/design/generateur-video-ia/. (3) Créer une sélection de temps forts - Aide YouTube - Google Help. https://support.google.com/youtube/answer/4522163?hl=fr. (4) Créer un temps fort sur Twitch - Montage vidéo simplifié - GeeksByGirls. https://www.geeksbygirls.com/creer-un-temps-fort-sur-twitch/.

    1. Résumé vidéo [00:00:10][^1^][1] - [00:10:01][^2^][2]:

      Cette vidéo explique comment donner des récompenses efficacement pour renforcer les comportements positifs des élèves. Elle présente les principes et les techniques du renforcement positif, ainsi que les erreurs à éviter.

      Temps forts: + [00:00:10][^3^][3] Comment donner une récompense efficacement ? * Les ingrédients d'une récompense efficace * L'importance de l'immédiateté, de l'explicitation et de la qualité + [00:02:31][^4^][4] À quelle fréquence faut-il donner les récompenses ? * Les avantages et les inconvénients du renforcement systématique * L'intérêt du renforcement intermittent et imprévisible * L'atténuation progressive des récompenses + [00:07:09][^5^][5] Le toucher affectueux comme modulateur de l'effet des récompenses * Le toucher affectueux comme renforcement puissant * Les précautions à prendre selon l'âge et le contexte * La proximité physique comme alternative au toucher affectueux

    1. Les parents qui veulent que leurs enfants aient de bonnes notes feraient mieux de renforcer les comportements d'étude régulière et de révision, aussi progressivement et systématiquement que nécessaire, jusqu'à ce que ces comportements deviennent une routine pour l'enfant.
    2. Résumé de la vidéo [00:00:10][^1^][1] - [00:09:18][^2^][2]:

      Cette vidéo explique comment renforcer les comportements opposés positifs chez les enfants, en utilisant différents types de récompenses. Elle présente les principes et les exemples de l'attention, des compliments, des récompenses matérielles, des récompenses immatérielles et des systèmes de points.

      Temps forts: + [00:00:10][^3^][3] Le choix des récompenses * Dépend des motivations individuelles et du contexte * Doit être testé et négocié avec l'enfant * Doit être fréquent et immédiat + [00:03:41][^4^][4] L'attention et l'approbation * Sont des récompenses très importantes * Doivent être positives et sincères * Peuvent être négatives et renforcer les mauvais comportements + [00:04:20][^5^][5] Les compliments * Sont la récompense la plus courante * Doivent être sincères et plausibles * Doivent être liés aux comportements désirés + [00:05:12][^6^][6] Les récompenses matérielles * Peuvent être des objets peu coûteux ou des récompenses plus importantes * Doivent être proportionnelles aux efforts fournis * Doivent être accompagnées d'autres types de récompenses + [00:05:47][^7^][7] Les récompenses immatérielles * Peuvent être des activités ou des privilèges * Ne coûtent rien ou presque * Sont souvent valorisées par les élèves + [00:07:03][^8^][8] Les systèmes de points ou de jetons * Permettent de transférer l'effet des récompenses réelles vers des récompenses symboliques * Permettent de comptabiliser les progrès et de les rendre visibles * Nécessitent de définir les comportements, les points et les récompenses

    1. Résumé de la vidéo [00:00:09][^1^][1] - [00:04:17][^2^][2]:

      Cette vidéo explique comment modifier les comportements indésirables des élèves en utilisant le pouvoir des récompenses. Elle présente différentes méthodes pour renforcer les comportements positifs opposés aux comportements perturbateurs.

      Temps forts: + [00:00:09][^3^][3] Le pouvoir des récompenses * Augmentent la fréquence d'un comportement * Peuvent diminuer les comportements indésirables * Sont la méthode la plus efficace pour changer les comportements + [00:00:39][^4^][4] Identifier les comportements positifs opposés * Sont les comportements souhaités à la place des comportements indésirables * Peuvent être simples ou complexes, selon les cas * Doivent être explicites et entraînés + [00:02:14][^5^][5] Utiliser le modelage ou la simulation * Permettent de renforcer des comportements proches du comportement désiré * Sont utiles lorsque le comportement désiré est peu ou pas présent * Consistent à renforcer progressivement les comportements qui se rapprochent du but + [00:02:35][^6^][6] Renforcer les périodes sans comportement perturbateur * Permettent de réduire la fréquence du comportement indésirable * Sont utiles lorsque le comportement perturbateur est très fréquent ou continu * Consistent à renforcer tout ce qui n'est pas le comportement le plus indésirable

    1. Résumé vidéo [00:00:10][^1^][1] - [00:08:41][^2^][2]:

      Cette vidéo explique comment modifier les comportements indésirables des enfants en utilisant les antécédents, c'est-à-dire les éléments qui précèdent et déclenchent le comportement. Elle donne des conseils pour expliciter, entraîner et décomposer le comportement désiré, ainsi que pour utiliser le renforcement direct, le modelage et la simulation.

      Temps forts: + [00:00:10][^3^][3] Expliciter le comportement * Donner des consignes claires et précises * Éviter les termes vagues ou généraux * Indiquer ce que l'enfant doit faire et dans quelles circonstances + [00:01:13][^4^][4] Entraîner le comportement * Ne pas se contenter de dire les choses * Faire pratiquer l'enfant de manière répétée * Contrôler les antécédents et les conséquences du comportement + [00:02:06][^5^][5] Décomposer le comportement * Identifier les comportements élémentaires qui composent le comportement complexe * Renforcer chacun d'entre eux séparément et progressivement * Adapter le niveau d'exigence au niveau de l'enfant + [00:02:32][^6^][6] Renforcer directement le comportement * Récompenser le comportement désiré lorsqu'il fait partie du répertoire de l'enfant * Augmenter la fréquence et la généralisation du comportement * Utiliser des récompenses adaptées et variées + [00:03:05][^7^][7] Renforcer par le modelage * Imaginer un chemin en plusieurs étapes entre le comportement actuel et le comportement désiré * Récompenser les approximations successives du comportement * Ne pas être trop exigeant ni trop rapide + [00:05:58][^8^][8] Renforcer par la simulation * Faire des jeux de rôle pour entraîner des comportements rares, dangereux ou inexistants * Expliquer à l'enfant comment réagir dans certaines situations * Récompenser l'enfant s'il adopte le comportement désiré

    1. Résumé vidéo [00:00:09][^1^][1] - [00:07:56][^2^][2]:

      Cette vidéo explique comment modifier le comportement des élèves en agissant sur les antécédents, le comportement et les conséquences. Elle présente des exemples d'antécédents favorables et défavorables au bon comportement, et propose des conseils pour les utiliser judicieusement. Elle introduit également un programme simple et efficace pour accueillir les élèves positivement à la porte de la classe.

      Temps forts: + [00:00:09][^3^][3] Le modèle ABC du comportement * Antécédents: ce qui précède le comportement * Comportement: ce que fait l'élève * Conséquences: ce qui suit le comportement + [00:00:31][^4^][4] Les antécédents défavorables au bon comportement * Les ordres, les menaces, les ultimatums * Les répétitions, les arguments d'autorité * La faim, la fatigue, le climat de classe conflictuel + [00:02:04][^5^][5] Les antécédents favorables au bon comportement * La politesse, le sourire, le ton aimable * La clarté, la spécificité, la proximité des demandes * Le choix, l'aide au démarrage, les demandes à haute probabilité * Les défis, la stimulation, la motivation + [00:05:17][^6^][6] Le programme PGD (Positive Greeting at the Door) * Accueillir chaque élève à la porte de manière positive * Énoncer les comportements attendus et les rappeler aux élèves * Envoyer des messages ciblés aux élèves qui en ont besoin * Augmenter le temps d'engagement et diminuer les comportements perturbateurs

    1. Résumé de la vidéo [00:00:09][^1^][1] - [00:12:03][^2^][2]:

      Cette vidéo explique comment réguler le comportement des élèves en classe en utilisant les principes de la psychologie comportementale. Elle présente les limites des punitions et les avantages des compliments, et propose une méthode pour remplacer les comportements indésirables par des comportements adaptés.

      Temps forts: + [00:00:09][^3^][3] Le rapport compliments/réprimandes * Le rapport optimal est de 3 à 5 compliments pour 1 réprimande * Il favorise la concentration, la motivation et le climat de classe * Il s'applique dans le management, le couple et la parentalité + [00:03:13][^4^][4] Les effets indésirables des punitions * Elles provoquent des émotions négatives chez les élèves * Elles engendrent des comportements d'évitement, d'échappement ou d'agression * Elles créent une aversion pour l'enseignant et l'école * Elles perdent de leur efficacité avec le temps + [00:07:24][^5^][5] Les limites de l'efficacité des punitions * Elles n'informent pas l'élève sur le comportement désiré * Elles sont sujettes à des erreurs d'attribution et à l'habituation * Elles renforcent des associations contre-productives * Elles sont moins efficaces que les récompenses chez les adolescents + [00:09:54][^6^][6] La méthode des opposés positifs * Il s'agit d'identifier les comportements adaptés qui remplacent les comportements indésirables * Il faut enseigner et récompenser ces comportements adaptés * Il faut jouer sur les antécédents et les conséquences * Il faut contrarier le biais de négativité et se focaliser sur les comportements souhaités

    1. Résumé vidéo [00:00:09][^1^][1] - [00:09:02][^2^][2]:

      Cette vidéo explique le modèle ACC (Antécédent Comportement Conséquence) pour comprendre et modifier les comportements en classe. Elle présente les définitions, les fonctions et les types de comportement, d'antécédent et de conséquence, ainsi que les principes de base pour renforcer ou diminuer la probabilité d'un comportement.

      Points forts: + [00:00:09][^3^][3] Le modèle ACC * Tout comportement est précédé d'antécédents et suivi de conséquences * La probabilité d'un comportement dépend des antécédents et des conséquences anticipées * On peut modifier un comportement en jouant sur les antécédents et les conséquences + [00:00:55][^4^][4] La définition du comportement * C'est l'ensemble des réactions observables chez un individu * Le comportement est dans une large mesure appris et peut être désappris * Le comportement a une fonction qui peut être d'obtenir ou d'éviter quelque chose + [00:03:24][^5^][5] La modification des comportements * En jouant sur les antécédents, qui sont tout ce qui précède un comportement * En jouant sur les conséquences, qui sont tout ce qui suit un comportement * Les conséquences peuvent être des récompenses, des punitions ou l'absence de récompense + [00:06:46][^6^][6] Les conséquences positives des comportements problématiques * Le fait d'échapper à une tâche ou une contrainte * Le fait de susciter des réactions sociales positives ou négatives * Le fait d'apaiser une sensation dérangeante ou de s'en détourner l'attention * Le fait d'obtenir une stimulation intrinsèquement gratifiante

    1. Résumé de la vidéo [00:00:10][^1^][1] - [00:05:20][^2^][2]:

      Cette vidéo explique comment utiliser les récompenses et les punitions pour gérer efficacement les comportements des élèves en classe. Elle présente les principes de la psychologie du comportement et les méthodes issues de la recherche pour influencer positivement les comportements.

      Temps forts: + [00:00:10][^3^][3] Le problème des comportements perturbateurs * Une préoccupation constante pour les enseignants et les élèves * Une perte de temps pour les apprentissages * Un besoin de diminuer ces comportements + [00:01:14][^4^][4] La sagesse populaire de la carotte et du bâton * Une compréhension intuitive des récompenses et des punitions * Une démarche spontanée et inconsciente dès le plus jeune âge * Une manière d'influencer le comportement des autres + [00:02:12][^5^][5] Les limites de la sagesse populaire * Les humains ne sont pas des pantins sensibles aux récompenses et aux punitions * Les comportements humains ont de nombreux déterminants complexes * Il n'est pas possible de contrôler totalement le comportement des élèves + [00:03:35][^6^][6] L'apport de la recherche en psychologie * Une meilleure compréhension des mécanismes du comportement * Des conditions précises pour augmenter ou diminuer la probabilité d'un comportement * Des méthodes expérimentées et évaluées dans les conditions réelles de la classe + [00:04:04][^7^][7] Le changement d'équilibre entre les récompenses et les punitions * L'école est un environnement dominé par les punitions et leurs effets pervers * Les récompenses sont sous-utilisées et peu efficaces * L'enjeu est de diminuer les punitions et d'augmenter les récompenses + [00:05:17][^8^][8] La proposition d'apprentissage des séquences suivantes * Compléter la compréhension intuitive du comportement * Fournir des méthodes plus efficaces pour réguler les comportements * Rendre la vie des enseignants et des élèves plus agréable

    1. Résumé vidéo [00:00:05][^1^][1] - [01:34:40][^2^][2]:

      Cette vidéo est une conférence sur la gestion de classe, organisée par l'Institut d'Administration de Soleil. Le conférencier est le professeur Michel Bissonnette, un expert en efficacité des enseignants et des écoles. Il présente les six chemins de la réussite scolaire, basés sur des données probantes issues de la recherche. Il donne des exemples concrets et des conseils pratiques pour mettre en œuvre ces stratégies dans sa classe.

      Temps forts: + [00:00:05][^3^][3] Le contexte et les objectifs de la conférence * Présentation du conférencier et de son parcours * Lien avec le pacte pour un enseignement d'excellence * Importance de la gestion de classe comme condition préalable à l'apprentissage + [00:08:15][^4^][4] Les six chemins de la réussite scolaire * Présentation du modèle des six chemins, basé sur les travaux de Wang, Haertel et Walberg * Les six chemins sont : la relation enseignant-élève, l'environnement sécuritaire, ordonné, prévisible et positif, l'encadrement des élèves, l'organisation de la classe, l'enseignement efficace et le renforcement positif * Chaque chemin a un effet mesurable sur la réussite des élèves + [00:34:40][^5^][5] La relation enseignant-élève * Le facteur le plus important pour influencer la motivation des élèves * Comment établir une relation de confiance, de respect et d'empathie avec les élèves * Comment utiliser l'humour, le langage non verbal, le feedback et la communication positive + [00:48:18][^6^][6] L'environnement sécuritaire, ordonné, prévisible et positif * Le facteur le plus important pour influencer le climat de classe * Comment créer des règles de classe claires, cohérentes et consensuelles * Comment faire respecter les règles avec des conséquences logiques et proportionnelles + [01:05:10][^7^][7] L'encadrement des élèves * Le facteur le plus important pour influencer le comportement des élèves * Comment assurer une surveillance bienveillante et imprévisible des élèves * Comment intervenir rapidement, fermement et calmement face aux écarts de conduite + [01:17:00][^8^][8] L'organisation de la classe * Le facteur le plus important pour influencer le temps d'enseignement et d'apprentissage * Comment planifier et structurer les activités pédagogiques * Comment gérer les transitions, le matériel, les déplacements et les places des élèves + [01:28:18][^9^][9] L'enseignement efficace * Le facteur le plus important pour influencer les apprentissages des élèves * Comment utiliser des stratégies d'enseignement explicite, direct, interactif et différencié * Comment favoriser l'engagement, la participation, la compréhension et la mémorisation des élèves + [01:34:40][^10^][10] Le renforcement positif * Le facteur le plus important pour influencer l'estime de soi des élèves * Comment renforcer les comportements et les performances souhaités des élèves * Comment utiliser des renforcements matériels, sociaux, symboliques et intrinsèques

    1. Résumé de la vidéo [00:00:06][^1^][1] - [00:59:47][^2^][2]:

      Cette vidéo est une conférence du professeur Daniel Favre sur le thème "Cerveau et comportement violent". Il présente les résultats d'une recherche menée en France et au Canada sur le profil des élèves désignés comme violents par les enseignants, ainsi que les moyens de prévenir et de transformer la violence à l'école. Il explique le rôle du cerveau, des émotions, de la motivation et de la pensée dans l'apprentissage et la communication.

      Temps forts: + [00:00:06][^3^][3] La présentation du conférencier et du plan * Ancien chercheur en neurosciences * Actuel professeur en sciences de l'éducation * Trois parties: le portrait des élèves violents, la réversibilité de la violence, les indicateurs de pensée et de ressenti + [00:03:34][^4^][4] La première partie: le portrait des élèves violents * Une recherche basée sur des tests psychologiques et des entretiens * Une comparaison entre des élèves violents et non violents du même âge, sexe, milieu social et niveau scolaire * Trois variables principales: l'agressivité, la dépression et le dogmatisme + [00:28:11][^5^][5] La deuxième partie: la réversibilité de la violence * Une expérience d'ateliers de communication avec des élèves violents * Une amélioration significative de leur comportement et de leurs résultats scolaires * Une explication basée sur la plasticité du cerveau et la régulation des émotions + [00:50:04][^6^][6] La troisième partie: les indicateurs de pensée et de ressenti * Une proposition de grille pour évaluer le niveau de conscience de ses propres perceptions, émotions et pensées * Une distinction entre les systèmes de motivation positifs et négatifs * Une illustration avec un exemple d'éducation d'une pulsion agressive + [00:59:15][^7^][7] La conclusion et les références bibliographiques * Un changement de regard sur la violence et l'agressivité * Une invitation à continuer la réflexion et la recherche * Deux ouvrages du conférencier sur le sujet

    1. Résumé vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:17:11][^2^][2]:

      Cette vidéo présente une école pas comme les autres, où des enfants souffrant de troubles du comportement sont pris en charge par des éducateurs et des psychologues. L'objectif est de les aider à retrouver le chemin de l'école et à avoir une vie normale.

      Points forts: + [00:00:00][^3^][3] Le transport des enfants en bus scolaire * Une éducatrice accompagne les enfants * Certains enfants sont internes, d'autres externes * Les tensions peuvent rapidement dégénérer + [00:01:00][^4^][4] Le pavillon des filles * Huit pensionnaires qui ont du mal à contenir leur émotion * La colère est souvent leur seul mode d'expression * Les éducateurs leur rappellent les règles de vie + [00:03:08][^5^][5] La classe de Lina * Une nouvelle élève qui a été exclue de l'école traditionnelle * Elle a deux ans de retard et du mal à se concentrer * Elle subit les moqueries de ses camarades + [00:06:24][^6^][6] Le pavillon des garçons * Hugo, un enfant hyperactif qui ne peut pas rester en place * Il apprend à gérer son énergie et à respecter les consignes * Il a fait beaucoup de progrès depuis son arrivée + [00:09:01][^7^][7] Le réfectoire * Un lieu où les enfants doivent respecter les règles de vie * Manon, une pensionnaire qui n'accepte pas l'autorité * Elle se met en colère pour un bout de viande + [00:13:58][^8^][8] Le cahier de correspondance * Un outil pour évaluer l'attitude des enfants * Hugo le présente à sa mère tous les soirs * Il a été diagnostiqué hyperactif grâce à l'école + [00:16:02][^9^][9] Le bilan * Les enfants passent en moyenne trois ans à l'école * Ils apprennent à vivre avec les autres et à se contrôler * Certains reprennent leur place à l'école traditionnelle

    1. Résumé vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:13:49][^2^][2]:

      Cette vidéo présente une école spécialisée pour les enfants ayant des troubles du comportement, l'ITEP des Rochers. Elle suit le parcours de Jesse, un élève de 9 ans qui a été exclu de son école primaire à cause de son agressivité. À l'ITEP, il bénéficie d'un accompagnement thérapeutique, éducatif et pédagogique adapté à ses besoins. Il réapprend à respecter les règles, à se concentrer et à gérer ses émotions. Il progresse aussi dans ses apprentissages scolaires. Il peut rentrer chez lui le week-end et le mercredi, et retrouve une relation plus sereine avec sa famille.

      Points forts: + [00:00:00][^3^][3] La présentation de l'ITEP des Rochers * Une école pour les enfants réputés ingérables * Un institut thérapeutique, éducatif et pédagogique * Des classes en petits groupes et des temps de travail courts + [00:01:05][^4^][4] Le portrait de Jesse * Un enfant intelligent mais turbulent et violent * Il a fait des bêtises à son école et chez lui * Il est hypersensible et réagit vite à la provocation + [00:04:50][^5^][5] Le quotidien de Jesse à l'ITEP * Il suit des cours adaptés à son niveau * Il est encadré par des enseignants et des éducateurs * Il doit respecter les consignes et assumer les conséquences + [00:09:01][^6^][6] Le retour de Jesse chez sa famille * Il retrouve ses proches le week-end * Il ne fait plus de crises à la maison * Ses parents apprennent à être plus à l'écoute + [00:12:54][^7^][7] Les progrès de Jesse * Il est plus calme et plus confiant * Il fait des efforts pour apprendre * Il peut rentrer chez lui les mercredis

    1. Voici un résumé de la page web que vous consultez :

      Colloque Abraham Moles et l’École de Strasbourg : une conférence sur les travaux du sociologue et psychologue français Abraham Moles, organisée par l’Université de Strasbourg le 13 octobre 2017. Décisions individuelles et comportements irrationnels : une intervention de Nathalie Picard, professeur à l’université de Cergy-Pontoise, qui aborde les notions de rationalité, d’émotions et de biais cognitifs dans les processus de décision. Sur le même thème : une sélection de vidéos liées aux disciplines des sciences humaines et sociales, telles que l’ergonomie, la psychologie du travail, l’anthropologie, la violence et le deuil. Références : la page web contient de nombreuses références à des sources externes, notamment des articles, des ouvrages, des sites web et des chaînes thématiques.

    1. si lio des pratiques sont importantes harmonisée c'est bel et bien la gestion comportement parce que vous avez dans vos écoles en belgique comme nous en avons au québec 00:09:51 des jeunes qui n'ont qu'une seule chose à faire vous regardez cinq heures par jour cinq jours par semaine pour essayer de détecter la moindre et justice aussi 00:10:06 petite soit elle et ils vont vous la livrer sur un plateau d'argent donc quand on s'entend ensemble on évite ce type de contexte là et c'est souvent ce qu'on doit faire avec un élève ou un 00:10:19 groupe d'élèves qui ce qui ne se comporte pas de la bonne façon
    2. Dans le cadre de son séjour à l’Institut d’Administration scolaire de l’Université de Mons, le Prof. Bissonnette a donné une conférence intitulée « L’enseignement explicite pour gérer les comportements des élèves en classe et dans l’école : pour un milieu de vie sécuritaire favorisant l’enseignement-apprentissage » le 27/11/18. Cette conférence présente des stratégies concrètes pour gérer efficacement les comportements des élèves en classe et dans l’école. Ces stratégies sont de deux types : préventives et correctives. Ainsi, une gestion efficace des comportements en classe et dans l’école implique la mise en place d’un ensemble d’interventions proactives permettant de prévenir les écarts de conduite des élèves, mais également l’utilisation de stratégies correctives pour intervenir auprès de ceux qui manifestent des écarts de conduite.

      Plus d’informations sur le site http://www.enseignementexplicite.be

    1. exemple de l'année dernière j'avais 00:32:29 un élève qui n'arrêtait pas insulter d'autres il insultait les filles de la classe il traitait tous les noms qu'est-ce que je fais moi bah je l'exclus je l'exclu cours ça ça peut pas durer 5 minutes plus tard on me le renvoie parce que il y a pas de 00:32:41 surveillant pour pouvoir le le garder donc qu'est-ce que je fais je je suis obligé de faire cours je suis obligé de le garder donc voilà je je le gère tant bien que mal mais les élèves quand ell le voi revenir ell se disent bon ben on 00:32:53 peut rien pour moi en fait donc ça c'est le genre de situation auqu on est confronté donc on vous fait perdre votre autorité qui est fondamentale on on montre aux élèves qu'on peut pas les protéger et on montre à l'élè et qu'il a 00:33:07 pas d'autorité possible et l'élève qui revient il revient tout sourire alors là lui il a gagné et au cours suivant je est-ce que au cours suivant quand il insultera les élèves est-ce que je vais le renvoyer bah non parce que ben je sais qu'on que ça va être humiliant de 00:33:20 le voir revenir 5 minutes plus tard donc on gère comme on peut mais on peut pas gérer quoi et quand il est absent les élèves sont sont ravis parce que bahes se sentent mieux elles sent en sécurité il y a mais ça par exemple cet élève en 00:33:33 question et je c'est c'est pas le mal sur terre c'est un élève qui est mal dans sa peau qui qui devrait être dans une structure spécialisée qui a un niveau mais très très faible et qui voilà elle devrait être dans une classe 00:33:45 où il y a que 10 élèves et où on s'occupe de lui et où où il ne jette pas sa frustration sur les autres mais ça il y a pas de place pour lui
    1. Les fonctions exécutives, de quoi parle-t-on ?

      🔍 On parle des fonctions exécutives partout. Mises à toutes les sauces pédagogiques, présentées dans certaines publications comme plus prédictives que le QI, que sont-elles réellement ? Quel lien existe-t-il entre ces fonctions « chef d’orchestre » et les apprentissages ?

      Vous avez déjà entendu parler, au détour d’une équipe de suivi de scolarisation ou dans les échanges avec des maîtres spécialisés, des fonctions exécutives. Ces dernières au nombre de six (ce nombre pouvant varier en fonction de la littérature) président et régulent l’activité intellectuelle. Pour un enseignant, comprendre ces fonctions exécutives et leur altération, c’est souvent porter un autre regard sur la difficulté scolaire.

      C’est ce que nous tenterons d’explorer avec notre invité, Vincent Lodenos, enseignant spécialisé au Centre Référent des Troubles d’Apprentissage du CHU de Nantes.

      00:00 Introduction 00:45 Définition 05:44 QI et fonctions exécutives 15:16 À l’école 20:24 Réussite des élèves 27:12 Troubles des fonctions exécutives 38:29 Bon à savoir

      Pour plus d'informations et d'autres contenus :

      Le conners, outil de repérage, télécharger en PDF : http://tinyurl.com/CHU-nantes-conners...

      LE BRIEF, inventaire d’évaluation comportementale des fonctions exécutives : http://tinyurl.com/BRIEF-fonctions-ex...

      Le programme Atole de JP Lachaux : https://project.crnl.fr/atole/

      Le livre « Apprendre... une question de stratégies : développer les habiletés liées aux fonctions exécutives » d’André Rousseau et Normand Leblanc : http://tinyurl.com/apprendre-avec-str...

      Les articles sur les liens entre fonctions exécutives et apprentissages :

      http://tinyurl.com/PDF-role-fonctions... et http://tinyurl.com/CHU-nantes-etat-de...

      Le programme Reflecto : http://tinyurl.com/livre-apprendre-av...

    1. Intervenante : Prisca Kergoat, Professeure des universités en sociologie à l’université Jean-Jaurès (Toulouse) et directrice du CERTOP, centre d’étude et de recherche Travail Organisation, Pouvoir (CNRS, Universités Toulouse 2 et 3).

      Ce webinaire se focalise sur les coulisses entre l’école et l’entrée en formation. Il s’agira d’abord de dévoiler la manière dont la sphère éducative et la sphère productive, dans le contexte spécifique de la valorisation de l’entreprise formatrice, maintiennent et renforcent les inégalités sociales. Ensuite, nous caractériserons la façon dont filles et garçons vivent et se confrontent :

      à l’orientation ;
      à la recherche d’une place en entreprise ;
      aux premiers mois de formation.
      

      Cela nous permettra d’appréhender, dans un troisième temps, la fabrication d’un sentiment d’injustice et la genèse des pratiques indociles.

    1. 5,9% des moins de 15 ans présentent aujourd’hui des troubles du comportement. Une violence précoce qui n’est toutefois pas spontanée. Il apparaît évident que les enfants concernés sont avant tout les témoins quotidiens d’une grande violence qui s’exprime soit au sein de la famille, soit à l’extérieur. Beaucoup d’entre eux ont connu des ruptures affectives depuis leur plus jeune âge. Derrière la question de l’agitation chez le jeune enfant se cache donc la question de la famille et des rôles joués par la société et l’Etat. Subsiste une question essentielle et éminemment politique : comment concilier éducatif et répressif face au phénomène de la violence grandissante des plus jeunes enfants ?

      Titre original - Enfants violents : l'école au bord de la crise de nerfs Un film de Marion Vaqué Marti

    1. Ce webinaire fait partie du module 2 issu du parcours "Ecole inclusive : de la théorie à la pratique". Il est animé par Annie Talamoni, inspectrice de l'Éducation nationale.

      En tant que chargée de mission « gestion des enfants créant des situations perturbantes » pour le DSDEN 93, elle partage dans cette vidéo ses analyses et ses expériences et propose des pistes, des facilitations et postures qui aident dans l’accompagnement de ces élèves à besoins éducatifs particuliers.

    2. des questions très intéressantes l'une qui concerne notamment les outils 01:09:11 les dispositifs que vous avez conseillé il est vrai qu'ils sont facilement mise en place grâce voilà au dispositif qu'on peut mettre en place en école primaire mais qu'en est il des élèves plus âgés des ados qui ont parfois des crises 01:09:25 beaucoup plus violente qui ont des accès de violence beaucoup moins andy gable facilement parfois beaucoup plus long que faire est ce qu'il faut aller les la leur en parler à des à des professionnels 01:09:39 plus spécialisée et aussi comment faire quand on se sent un peu seul et qu'on a personne autour parce que de plus en plus ce genre de personnage disparaît
  6. Jan 2024
    1. Partie 1 de la vidéo parle de la notion de douce violence dans le contexte éducatif et de ses conséquences sur la sécurité affective et les situations d'apprentissage.

      La deuxième partie de la vidéo parle de la sécurité affective dans le contexte scolaire et de l'importance de l'auto-empathie, de la bienveillance et de la bientraitance pour favoriser les apprentissages.

      L'intervenante, Christine Schuhl, donne des exemples de situations de violence qui peuvent nuire à la confiance et à l'estime de soi des élèves, et propose des pistes pour les éviter ou les remédier.

      La partie 3 de la vidéo parle de la conclusion du conférencier, qui remercie les auditeurs pour leur attention et leur souhaite une bonne rentrée. Il exprime son envie de les sentir physiquement et techniquement, et il affirme que l'optimisme est encore possible malgré les difficultés actuelles.

    1. ça c'est bien beau mais c'est souvent impossible qu'est-ce qu'on fait qu'est-ce qui se passe quelle est la réponse de l'institution si on est en droit dans de d'en avoir une et d'en 00:33:10 demander une il y a un phocéan entre la réalité et toutes ces préconisations et la question qui rejoint celle-ci c'est ensuite celle de la souffrance des équipes de la 00:33:23 souffrance aussi des enfants dans ces situations là quelle réponse peut-on apporter
  7. Nov 2023
    1. il est essentiel pour cela de recueillir deséléments précis y compris des points positifs, de tenir compte du contexte, de la durée, de lafréquence et de l’intensité des comportements, de déterminer les phases réceptives et les contextesqui apaisent
    2. Le schéma de réaction que suscite un comportement inhabituel est souvent celui de rechercher descauses dans la vie personnelle de l’élève (son enfance, ses liens familiaux, son parcours de vie). Cesinformations nous conduisent à des interprétations souvent contreproductives car elles nepermettent pas de traiter les difficultés que l’élève a connues, elles conduisent bien souvent à unealtération des relations école-famille, une vision de l’enfant ou de sa famille dégradée.
    3. Guide pour accompagner la gestion des comportements d’élèves perturbateurs à l’école primaire

  8. May 2023
  9. Feb 2023
  10. Oct 2022
  11. May 2022
  12. Apr 2022
    1. l’équipe enseignante s’adapte auxbesoins du jeune enfant pendant les vingt-quatreheures hebdomadaires d’enseignement

      positionner/présupposer le jeune enfant comme étant en posture d'élève (propreté, comportement est un biais

  13. Mar 2022
    1. Une fois que le peuple décide de ne plus accepter le statu quo

      Il esiste un biais systémique de statu quo

  14. Jan 2022
  15. Dec 2021
  16. Nov 2021
    1. UNIVERSITÉ D'ÉTÉ 2019 - CONFÉRENCE DE CLÔTURE - COMMENT RÉGULER EFFICACEMENT LES COMPORTEMENTS PERTURBATEURS ? PAR FRANCK RAMUS, DIRECTEUR DE RECHERCHE AU CNRS, PROFESSEUR ATTACHÉ À L'ENS ET MEMBRE DU CONSEIL SCIENTIFIQUE DE L’ÉDUCATION NATIONALE Conférence de clôture - Comment réguler efficacement les comportements perturbateurs ?

      par Franck Ramus, directeur de recherche au CNRS, professeur attaché à l’École normale supérieure et membre du Conseil scientifique de l’Éducation nationale

  17. Mar 2021
  18. Feb 2021
    1. règles de gestion de la classe s'établissent conjointement par les étudiants et l'enseignant

      C'est précisément ce que mon père faisait en adaptation scolaire à Sainte-Thérèse, de 1970 à 2000, environ.

  19. Jan 2021
  20. Dec 2020
  21. Nov 2020
    1. Il convient de rappeler la distinction à faire entre l'évaluation du travail scolaire et le comportement de l'élève. Le conseil de classe peut éventuellement « mettre en garde » l'élève mais il ne peut prononcer d'avertissement.
    2. L'avis des personnels de santé et sociaux peut apporter un éclairage sur certains comportements inadaptés aux règles de vie dans l'établissement.
  22. Jun 2020
    1. Règlement amiable lié aux sanctionsà l’égard d’une enfant atteinte d’un trouble de l’attention (2019-115) :Une fillette de 6 ans, atteinte d’un trouble du déficit de l’attention, a été plusieurs fois sanctionnée par un centre de loisirs. Le dialogue était complètement bloqué entre la famille et la mairie qui ne communiquait plus que par courrier pour relater les incidents et les exclusions temporaires. Saisi, le délégué du Défenseur des droits a engagé une médiation entre les deux parties pour permettre une meilleure compréhension et appréhension du handicap de l’enfant par les professionnels. En parallèle, le siège de l’institution a contacté la Maison départementale des personnes handicapées afin qu’elle réponde aux demandes de la famille de bénéficier d’un accompagnant d’élève en situation de handicap (AESH). Son dossier a ainsi été examiné et la famille a obtenu une notification d’AESH avant la rentrée scolaire

      Il y a une réflexion à mener quant au traitement disciplinaire de situation relevant du besoin particulier ou du handicap