14 Matching Annotations
  1. Jun 2024
    1. Résumé de la vidéo [00:00:03][^1^][1] - [00:21:56][^2^][2]:

      Cette webconférence aborde les inégalités et la mobilité sociale en France, en se basant sur deux rapports de France Stratégie publiés à l'automne 2023. Les experts discutent de l'impact des origines sociales, de l'ascendance migratoire et du genre sur les parcours scolaires et professionnels, ainsi que des politiques publiques visant à améliorer la mobilité sociale des jeunes de 15 à 30 ans.

      Points forts: + [00:00:07][^3^][3] Introduction aux rapports * Présentation des rapports sur les inégalités et la mobilité sociale * Impact des origines sociales et de l'ascendance migratoire * Politiques publiques pour la jeunesse + [00:01:34][^4^][4] Définition de la mobilité sociale * Comparaison de la position sociale des individus avec celle de leurs parents * Distinction entre promotion sociale, déclassement et immobilité * Mobilité sociale comme indicateur d'inégalités + [00:03:08][^5^][5] Évolution des inégalités sur le long terme * Augmentation de la mobilité sociale depuis le milieu du 20e siècle * Retour des inégalités dans le monde occidental * Inégalités multidimensionnelles et cumulatives + [00:06:07][^6^][6] Apport des travaux de France Stratégie * Étude des inégalités scolaires et de leur reproduction * Analyse des trajectoires des enfants entrés en sixième en 2007 * Croisement de plusieurs déterminants d'inégalités + [00:09:31][^7^][7] Mobilité sociale des jeunes * Focus sur la population des jeunes de 25-30 ans * Méthodes de mesure de la mobilité sociale * Mobilité intergénérationnelle et intragénérationnelle + [00:17:09][^8^][8] Conséquences d'une mobilité sociale figée * Cohésion sociale et confiance liées à la mobilité sociale * Comparaison internationale de la mobilité sociale * Influence des politiques publiques sur les perspectives des jeunes Résumé de la vidéo [00:00:03][^1^][1] - [00:21:56][^2^][2]:

      Cette webconférence aborde les inégalités et la mobilité sociale en France, en se basant sur deux rapports de France Stratégie publiés à l'automne 2023. Les experts discutent de l'impact des origines sociales, de l'ascendance migratoire et du genre sur les parcours scolaires et professionnels, ainsi que des politiques publiques visant à améliorer la mobilité sociale des jeunes de 15 à 30 ans.

      Points forts: + [00:00:07][^3^][3] Introduction aux rapports * Présentation des rapports sur les inégalités et la mobilité sociale * Impact des origines sociales et de l'ascendance migratoire * Politiques publiques pour la jeunesse + [00:01:34][^4^][4] Définition de la mobilité sociale * Comparaison de la position sociale des individus avec celle de leurs parents * Distinction entre promotion sociale, déclassement et immobilité * Mobilité sociale comme indicateur d'inégalités + [00:03:08][^5^][5] Évolution des inégalités sur le long terme * Augmentation de la mobilité sociale depuis le milieu du 20e siècle * Retour des inégalités dans le monde occidental * Inégalités multidimensionnelles et cumulatives + [00:06:07][^6^][6] Apport des travaux de France Stratégie * Étude des inégalités scolaires et de leur reproduction * Analyse des trajectoires des enfants entrés en sixième en 2007 * Croisement de plusieurs déterminants d'inégalités + [00:09:31][^7^][7] Mobilité sociale des jeunes * Focus sur la population des jeunes de 25-30 ans * Méthodes de mesure de la mobilité sociale * Mobilité intergénérationnelle et intragénérationnelle + [00:17:09][^8^][8] Conséquences d'une mobilité sociale figée * Cohésion sociale et confiance liées à la mobilité sociale * Comparaison internationale de la mobilité sociale * Influence des politiques publiques sur les perspectives des jeunes Résumé de la vidéo [00:45:49][^1^][1] - [01:10:33][^2^][2] : La vidéo aborde les inégalités et la mobilité sociale en France, mettant en lumière les disparités dans l'accès aux services de garde d'enfants et l'impact de l'origine sociale et du genre sur les parcours éducatifs. Elle souligne également le rôle des politiques publiques dans la promotion de la mobilité sociale et explore les défis liés à la structure familiale et au chômage.

      Points forts : + [00:45:49][^3^][3] Disparités dans l'accès aux crèches * Faible taux d'accueil en crèche pour les enfants défavorisés * Écarts marqués entre les milieux sociaux en France * Majorité des enfants défavorisés sans accueil pré-maternelle + [00:47:14][^4^][4] Influence du genre sur l'éducation * Poids du genre sur les parcours scolaires * Meilleures performances scolaires des filles * Choix d'orientation moins valorisés pour les filles + [00:51:49][^5^][5] Politiques publiques et mobilité sociale * Absence de politique explicite pour la mobilité sociale des jeunes * Moyens modestes alloués à la mobilité sociale * Logique curative prédominante dans l'action publique + [00:53:42][^6^][6] Importance du ciblage des politiques publiques * Nécessité de cibler les politiques d'égalité et de mobilité * Attention particulière aux premières années et au primaire * Articulation des politiques sur les différentes étapes de la scolarité + [00:57:02][^7^][7] Efficacité des dispositifs contre les inégalités scolaires * Évaluation de l'efficacité des politiques d'égalité * Importance de la mixité scolaire et de la pédagogie * Recherche sur les résultats des politiques de lutte contre les inégalités + [01:03:27][^8^][8] Impact de la structure familiale sur les enfants * Influence du rang de naissance et des familles monoparentales * Rôle essentiel des mères dans le suivi éducatif * Effet de la précarité sur les parcours éducatifs et professionnels Résumé de la vidéo [01:10:37][^1^][1] - [01:20:02][^2^][2]:

      La partie 4 de la vidéo aborde les inégalités et la mobilité sociale en France, en se concentrant sur les stéréotypes de genre dans l'éducation et leur impact sur l'orientation des élèves. Elle souligne l'importance de la confiance en soi et des représentations sociales dans les choix éducatifs, ainsi que l'effet des enseignants et des pédagogies explicites sur la réussite scolaire.

      Points forts: + [01:10:37][^3^][3] Stéréotypes de genre et orientation * Impact des stéréotypes sur les choix d'orientation * Différences marquées entre filles et garçons * Importance des représentations construites durant la scolarité + [01:13:02][^4^][4] Conséquences des stéréotypes * Difficultés concrètes pour les filles dans des domaines non traditionnels * Importance de la mixité dans les parcours scolaires * Nécessité d'un travail opérationnel sur les représentations + [01:15:08][^5^][5] Pédagogies explicites et égalité * Rôle des pédagogies explicites dans la prévention du décrochage * Importance de la formation initiale et continue des enseignants * Réflexion sur une école véritablement démocratique

  2. May 2024
    1. Résumé de la vidéo [00:00:02][^1^][1] - [00:13:58][^2^][2]:

      Cette vidéo présente une interview avec Christine Ferron, qui discute des inégalités de santé en Île-de-France, des défis posés par la crise du COVID-19, et des stratégies d'intervention pour une éthique de la santé publique. Elle souligne l'importance de comprendre et d'agir sur les déterminants sociaux de la santé pour réduire les inégalités et améliorer l'accès aux soins.

      Points forts: + [00:00:02][^3^][3] Inégalités de santé en Île-de-France * Priorité de l'agence régionale de santé * Disparités considérables, comme l'espérance de vie et l'incidence du diabète * Accès inégal aux soins et ségrégation urbaine + [00:03:00][^4^][4] Impact du COVID-19 sur les inégalités * Augmentation des écarts de mortalité entre les territoires * Prise de conscience accrue des inégalités sociales de santé * Importance des déterminants sociaux et des conditions de vie + [00:06:44][^5^][5] Actions contre les inégalités sociales de santé * Nécessité de mesurer et comprendre les inégalités * Approches de régulation et de coalition pour intervenir * Importance de travailler avec divers partenaires et acteurs + [00:09:22][^6^][6] Stratégies d'intervention en santé publique * Interventions concrètes sur les déterminants sociaux * Programmes de santé publique adaptés aux besoins des populations * Approche communautaire et contractualisation pour des actions partagées

    1. France se situe dans le cadrant où on est un petit peu auudessus de la 00:09:13 moyenne de l'OCDE symbolisé par la la ligne horizontale pour ce qui est des performances et c'est aussi elle se situe aussi dans le cadrant où on a de fortes inéquités de réussite scolair lié 00:09:27 à l'origine sociale
    1. lorsque les 01:01:42 parents sont confrontés à des situations de pauvreté de chômage ou d'insécurité économique ils seront difficilement réceptifs à ce type d'intervention en effet dans cette 01:01:53 présentation j'ai essayé de montrer qu'il est important de comprendre les inégalités entre environnements familiaux dans le contexte plus large des inégalités socioéconomique et 01:02:05 culturel de nos sociétés il est donc nécessaire de mettre en place des politiques public qui s'attaque aussi à ces inégalités plus larges
    2. un dernier levier d'action qui a commencé à être étudié récemment euh il s'agit dans des interventions qui facilitent l'accès aux servic pour la petite enfance en effet plusieurs études ont montré que l'accès 00:56:55 à ces services euh surtout lorsquils sont de bonne qualité a des effets positifs sur le développement cognitif et l'engagé des enfants notamment des effets importants pour les enfants issus 00:57:07 de milieu socio-économique euh défavorisés pour le cas français nous avons euh une étude qui va dans la même direction de panico berger et et solar qui montre donc des effets euh euh 00:57:21 positif sur plusieurs dimensions du développement des enfants euh malheureusement comme vous pouvez constater dans ce graphique l'accès à ces services est 00:57:34 très inégalitaire en France c'est-à-dire les enfants issus des familles socialement défavorisées et de l'immigration sont largement sous représentés dans ces services et ces disparités d'accès sont particulièrement 00:57:47 frappantes en France donc l'accès par exemple en crèche ou euh à des services d'assistant maternelle
    3. ces interventions se révèlent euh euh plus efficaces euh sur les familles socialement euh euh euh favorisé
    4. troisièmement nous savons que cette 00:25:27 activité présente des gradiens sociaux très euh très marqués qui reflèent au moins en partie les barrières informationnelles dont je vous ai euh parler dans notre échantillon donc des 00:25:39 enfants de de moyenne section en éducation prioritaire euh en Île de France euh 82 % des parents avec un diplôme du supérieur déclareent lire euh au moins deux trois fois par semaine à 00:25:52 leurs enfants mais seulement 51 % des parents avec un baccalauréat et 39 % sont des parents qui n'ont pas obtenu le baccalauréat donc on pourrait imaginer qu'une intervention qui apporte des 00:26:05 informations sur les bienfaits de cette activité pour être un bon candidat pour favoriser le développement langagé des enfants et réduire les inégalités social associé
    5. on constate des gardiens sociaux très importants par rapport à la fréquence 00:10:55 d'activité qui peuvent stimuler ces apprentissages formels
    6. dans la participation à la vie scolaire aussi on voit des euh euh différences euh euh 00:11:34 très marquées
    7. ces gadients sociaux reflètent une pluralité de de facteurs mais je voudrais ici insister sur les barrières de nature informationnel parce qu'il s'agit d'un 00:11:47 facteur sur lequel il semble possible d'intervenir assez rapidement d'une part les parents issus des milieux populaires au moins souvent accès à des sources d'experts tels que des articles de des 00:11:59 journaux des livres euh des sites web des blogs sur les liens entre parentalité éducation et développement des enfants d'autre part ces informations circulent moins souvent 00:12:10 dans le cercles sociaux et sans surprise les chercheurs ont identifier des gadiiens sociaux importants dans la familiarité des parents de différents milieux sociaux euh avec un ensemble d'activités de pratiqu 00:12:24 qui peuvent euh euh stimuler le développement cognitif et socioémotionnel des enfants or si les familles socialement défavorisées ont une connaissance plus limitée des bienfaits de ces activités 00:12:37 des informations qui apportent des des interventions qui apportent des informations et des conseils pratiques aux parents pour à la fois favoriser ses activités stimuler les apprentissages informels et réduire les inégalités 00:12:49 sociales correspondantes
  3. Mar 2024
    1. qu'est-ce qu'on 00:59:30 voit on voit des effets de ce de ce dispositif pour les bénéficiaires de l'intervention la probabilité de candidater à une université dont le niveau est au moins égal au leur c'est la même norme que 00:59:43 celle qu'on a utilisé dans les graphiques que vous vous rappelez bleu clair et bleu foncé plus haut augmente elle augmente beaucoup elle augmente de 56 % et ça c'est demandé l'université et leur inscription effective dans 00:59:55 l'université augmente de presque autant 46 % ça veut dire qu'ils vont être pris dans ces universités il y a pas de problème ils ont le niveau et ils auraient dû le faire et ils peuvent le faire mais ils ne le font pas et leur donner l'information les les aider à 01:00:09 comprendre comment faire et bien vous voyez ça change énormément de choses
    2. l'étude de de de Guillon et Willer euh elle montre que les élèves 00:49:21 d'origine défavorisé ont une connaissance moins complète des formations de la diversité hein des formations à la fois au lycée et dans le supérieur que les élèves d'origine 00:49:32 favorisé et il y a aussi une littérature qui est partiellement sociologique qui décrit l'influence on revient un peu aux idées initiales de Bourdieu l'influence de ce qui est observver dans l'environnement immédiat sur ces 00:49:45 connaissances ce que je connais ce que je sais qui existe ce que je sais à quoi ça mène c'est ce que les gens autour de moi ont fait mais des filières des des potentiels euh dont personne autour de 00:49:59 moi ne peut me donner l'exemple et ben d'une certaine manière ça n'existe pas ça n'existe pas pour moi et ça c'est susceptible de créer de forts gradients social
    3. vous voyez sur ce 00:06:30 graphique c'est une corrélation très spectaculaire extrêmement forte entre la richesse des parents et la richesse des enfants
    4. donc si je résume ce que j'ai dit