41 Matching Annotations
  1. Last 7 days
    1. comme les les jeunes sont en train de découvrir ils ont tendance à avoir une vision très stéréotypée de ce qu'il doit 00:10:37 faire et de ce que leurs camarades doivent faire
    2. en fait il y a une espèce d'évolution de la violence au 00:09:36 cours de la vie des adolescents
    3. j'ai pu observer dans mes enquêtes en tout cas c'est que la période du collège qui est l'âge dont on est en train de parler est une période de de très grande violence en fait 00:06:00 pas forcément que de la de la part de l'institution hein mais c'est un âge très normatif où il faut être très conforme à certaines façons de se comporter où l'interconnaissance est très forte et donc le le monde est tout petit en fait quand on est collégien le 00:06:13 monde est tout petit quelle que soit la classe sociale on vit dans un un petit monde qui a quelques prolongements sur les réseaux sociaux mais qui reste en fait dans un un tout petit monde où tout le monde se connaît et ça c'est très 00:06:24 très ça favorise en fait beaucoup pas forcément les passages à l'acte mais en tout cas l'entretien de violence de rumeurs
  2. Mar 2024
    1. Résumé de la vidéo [00:00:06][^1^][1] - [00:23:16][^2^][2]:

      Cette vidéo présente une carte conceptuelle sur la négligence et les troubles des conduites chez les adolescents. Elle explique l'importance de distinguer les différents types de troubles et l'impact des facteurs de risque et de protection. La vidéo souligne également l'utilisation du modèle écologique de Bronfenbrenner pour évaluer les situations cliniques et guider les interventions.

      Points forts: + [00:00:06][^3^][3] Introduction à la carte conceptuelle * Présentation de l'outil et son utilité dans l'évaluation des troubles des conduites * Importance de documenter tous les facteurs de risque et de protection + [00:05:39][^4^][4] Le modèle écologique de Bronfenbrenner * Explication des différentes couches systémiques à évaluer * Impact des facteurs personnels, familiaux et environnementaux + [00:10:19][^5^][5] Les troubles des conduites chez les adolescents * Distinction entre troubles précoces et limités à l'adolescence * Différences dans l'expression des troubles selon le sexe + [00:18:48][^6^][6] Facteurs de risque et vulnérabilités personnelles * Identification des vulnérabilités biologiques, psychologiques et tempéramentales * Influence des événements de vie sur le développement des troubles des conduites Résumé de la vidéo [00:23:18][^1^][1] - [00:40:58][^2^][2]:

      La vidéo aborde la négligence chez les adolescents, en se concentrant sur les facteurs de risque personnels, familiaux et environnementaux qui contribuent aux troubles de conduite. Elle souligne l'importance des pratiques éducatives parentales et de la qualité des relations parent-enfant dans le développement de ces troubles. L'intervenant doit évaluer ces facteurs pour déterminer les interventions appropriées, en tenant compte des besoins spécifiques de l'adolescent et de sa famille.

      Points forts: + [00:23:18][^3^][3] Facteurs de risque personnels * Peu de facteurs de risque chez certains jeunes * Troubles oppositionnels durant l'enfance prédisent les troubles de conduite * Début précoce des comportements antisociaux et conditions familiales adverses aggravent les troubles + [00:24:47][^4^][4] Évaluation diagnostique * Identification des vulnérabilités personnelles et des facteurs de risque familiaux * Importance de l'évaluation des facteurs environnementaux et de leur impact sur les troubles de conduite + [00:29:25][^5^][5] Facteurs de risque environnementaux * Influence des groupes de pairs déviants et des milieux scolaires défavorables * Conditions socio-économiques défavorables et voisinages violents augmentent les risques + [00:33:00][^6^][6] Interventions recommandées * Approches comportementales et amélioration des relations parent-enfant * Traitements communautaires et programmes multicomposants sont plus efficaces * Importance de la collaboration familiale et de l'engagement à long terme dans le traitement

  3. Feb 2024
    1. à l'adolescence ça commence à prendre une allure un peu différente et à l'adolescence ils ont du mal avec les staffs avec les réunions avec les choses qui durent ils savent 00:35:53 pas gérer le temps et ça tous les enfants TDAH sont du mal à gérer le temps vous savez vous avez peut-être déjà utilisé ce qu'on appelle les Time Timer vous voyez j'en ai un c'est à dire que quand j'ai le temps que qu'il me reste on voit le temps qui nous reste 00:36:05 alors que donc vous voyez que ça décroît c'est alors que si on dit il me reste normalement je devais parler une heure on sait jamais quand on a commencé quand on doit finir donc il faut absolument qu'ils aient un Time Timer avec le temps 00:36:17 qui est qui qui apparaît de façon très claire et puis ils sont pas organisés l'hyperactivité à l'adolescence il bouge la jambe sous la sous la table ça se voit moins il bouge moins de l'ensemble du corps et il parle trop et puis 00:36:30 l'impulsivité l'impulsivité adolescence c'est l'incapacité à supporter les frustrations il faut un truc moi que je fais quand je suis fatigué aussi qu'il faut pas le faire si vous êtes TDAH adulte il y en a forcément là puisqu'il 00:36:43 y en a 5 % chez les adultes on a tendance à pas supporter les gens qui ont et qui sont un peu qui prennent du temps et on a tendance à vouloir finir leurs phrases ne le faites pas c'est pas bien 00:36:55 ne le faites pas parce que c'est pas c'est mal élevé donc ouais couper la parole ou à faire des commentaires
  4. Oct 2023
  5. May 2023
  6. Mar 2023
    1. Figure 4. Daily average time spent with friends. Graphed by Zach Rausch from data in Kannan & Veazie (2023), analyzing the American Time Use Study.2
  7. Jan 2022
  8. Nov 2021
  9. Oct 2021
  10. May 2021
  11. Apr 2021
    1. Santé des adolescents et des jeunes adultesPriorité de la Stratégie Nationale de Santé, la santé des adolescents et des jeunes adultes est une préoccupation régionale :il s’agit d’une population importante dans la région; les écarts de santé y sont majeurs, résultant de déterminants divers qui agissent dans des dimensions aussi bien individuelle que familiale, mais dont plusieurs semblent accessibles à des politiques de plaidoyer concrètes; enfin, s’il est en grande partie résultante des caractéristiques de l’enfance, l’état de santé actuel des jeunes conditionne aussi celui qu’ils auront dans la suite de leur vie.L’intervention proposée doit donc intégrer quatre principes de travail : agir sur l’environnement social et les déterminants, agir sur le renforcement des compétences propres et du pouvoir d’agir des jeunes, agir sur l’approche structurée autour de groupes plus vulnérables ou plus exposés, et enfin agir sur l’adaptation du système de santé. Elle doit s’appuyer sur des données épidémiologiques, mais aussi sociales et structurelles, permettant de mieux comprendre les dynamiques à l’œuvre autour de la santé des jeunes
  12. Mar 2021
      • 0:00 Partie 1 les ingrédients - introduction
      • 4:05 les adultes sont-ils à la hauteur des enjeux ?
      • 4:29 Présentation gégoire BORST
      • 6;34 définition de l'adolescence
      • 9:36 ado jusqu'à 25 ans ?
      • 13:41 quand devient-on adulte ?
      • 15:12 Le monde est il adapté aux ados
      • 16:49 les comportements à risque
      • 18:19 vis-ton l'adolescence de façon différente entre fille et garçon ?
      • 20:16 qui et comment on travaille sur l'adolescence ?
      • 23:52 les différences entre enfants, ados et adultes ?
      • 29:09 Partie 2 : ados et troupeau - prise de risque (l'effet de groupe) exemple sécurité routière
      • 34:19 agir sur le problème via un traitement ou de l'éducation?
      • 39:03 Le conflit et l'adolescent
      • 40:32 conflit entre ados et entre adulte et adolescent est de même nature ? (biais égocentré de l'adulte)
      • 43:22 Des conseils pour se comprendre: Se parler (le rôle de l'éducation nationale)
      • 44:40 les difficultés cognitives des ados (gratification différée en groupe)
      • 49:51 Les signes de la dépression et écran
      • 57:32 Troisième partie: Les ados vont sauver le monde ? la réponse émotionnelle
      • 1:01:32 ados et réseaux sociaux
      • 1:03:47 Utiliser l'effet groupe des ados positivement en éducation
      • 1:06:04 Métacognition et éducation
      • 1:09:16 Le rapport à la croyance
      • 1:11:29 Le jugement violent des adultes sur les adolescents engagés
      • 1:14:37 au delà de l'adolescence, la vraie question est autant de se poser la question de savoir quel est le monde qu'on va laisser pour les enfants de demain mais aussi quels sont les enfants qu'on va-t-on laisser au monde de demain ?
      • 1:16:04 les émotions et la gouvernance et adolescence
      • 1:18:05 Vote démocratique et émotion
      • 1:19:17 Les adulescents
      • 1:21:28 questions salles: est ce qu'on observe une intelligence collective et chez les ados supérieure à celle des adultes notamment lorsqu'il y avait une absence de récompenses
      • 1:22:32 Quelle influence de la composition (genre) du troupeau sur la prise de risque?
      • 1:24:33 L'influence à long terme des systèmes de gratification des réseaux sociaux
      • 1:26:19 Atténuation émotionnelle chez l'ado et résilience ?
      • 1:28:11 la réactance chez les ados
      • 1:30:29 le rapport au mensonge chez l'adolescent
      • 1:35:06 Quelles sont les choses fausses sur les ados ? (sommeil)
      • 1:39:04 Etre ado en 1980et maintenant, c'est différent ? (perturbateurs endocriniens) 2 ans de décalage
      • 1:42:50 l'activation du système de récompense moteur de la société ?
      • 1:45:14 Que faut-il retenir ? (plus confiance, qualité, apprendre à apprendre) bienveillance
      • 1:35:06 Quelles sont les choses fausses sur les ados ? (sommeil)
      • 1:14:37 au delà de l'adolescence, la vraie question est autant de se poser la question de savoir quel est le monde qu'on va laisser pour les enfants de demain mais aussi quels sont les enfants qu'on va-t-on laisser au monde de demain ?
      • 43:22 Des conseils pour se comprendre: Se parler (le rôle de l'éducation nationale)
  13. Dec 2020
  14. Nov 2020
  15. icla2020b.jonreeve.com icla2020b.jonreeve.com
    1. for in my heart I had always despised him a little

      Mahony can be understood as a representation of the narrator's innocence. The narrator is overly eager to grow into adulthood and leave his immaturity behind, but is forced to face the reality that he is not ready upon meeting the strange man. Upon making this realization, he welcomes the return of innocence and regrets that he despised him so.

    2. mimic warfare of the evening became at last as wearisome to me as the routine of school in the morning because I wanted real adventures to happen to myself

      The loss of innocence and imagination of youth is symbolized here as playing "mimic warfare" becomes "as wearisome" as the "routine of school". Joyce suggests that we become desensitized to stimulation as we grow older by juxtaposing "warfare of the evening" to "school in the morning". The "morning" may be interpreted as early life, while the "evening" stands as a symbol for adulthood. Furthermore, Joyce argues that the reason for this disillusionment stems from the lack of satisfaction and the desire for "adventures to happen".

  16. Oct 2020
    1. the vulgar act of paying for the tea

      This line seems to speak to a consistent theme in the novel - that everything seems to be mortifying to the daughter. I feel like this is pretty common in the way that we discuss adolescence now - a key element of teen angst is coming to terms with the fact that it's kind of embarrassing to exist and be perceived. But I think that at the time this short story was written, before YA literature was really a thing, this would have been a pretty groundbreaking portrayal of adolescence.

  17. Sep 2020
  18. Jul 2020
  19. Jun 2020
  20. May 2020
  21. Sep 2013
    1. when I see a youth thus engaged,—the study appears to me to be in character, and becoming a man of liberal education, and him who neglects philosophy I regard as an inferior man, who will never aspire to anything great or noble. But if I see him continuing the study in later life, and not leaving off, I should like to beat him, Socrates; for, as I was saying, such a one, even though he have good natural parts, becomes effeminate.

      Studying philosophy should be done in adolescence, and should not be carried on by adults.