913 Matching Annotations
  1. Last 7 days
    1. In Mr. Bardella’s telling, always delivered in a level tone, Mr. Macron has brought France to the abyss through rampant immigration, a lax approach to lawlessness and violence, the loss of French identity, and “punitive” ecological change that makes life unaffordable.“Everything is going from bad to worse,” said Alain Foy, a concierge who attended Mr. Bardella’s rally in Paris. “Sometimes I can’t believe what is happening, whether on immigration, purchasing power, insecurity, everything.” His sister, Marie Foy, added, “France is falling apart.”

      Everything is going from bad to worse ...

      "France is falling apart"

    1. Résumé de la vidéo [00:00:03][^1^][1] - [00:07:44][^2^][2]:

      Cette vidéo aborde le sujet délicat du devoir de réserve des enseignants en France et les limites de leur liberté d'expression. Elle examine les cas de deux professeurs de philosophie suspendus pour avoir tenu des propos controversés sur les réseaux sociaux, soulignant la tension entre la liberté d'expression et les obligations des fonctionnaires.

      Points forts: + [00:00:03][^3^][3] Suspension des enseignants * Deux enseignants suspendus pour manquement au devoir de réserve * Sanction administrative de trois mois sans traitement * Débat sur la liberté d'expression des enseignants + [00:01:00][^4^][4] Obligation de réserve * Distinction entre les propos tenus en classe et à l'extérieur * Le devoir de réserve s'applique même en dehors du temps scolaire * Les enseignants peuvent avoir des opinions politiques, mais doivent les exprimer avec retenue + [00:02:01][^5^][5] Critères de la jurisprudence * Quatre critères déterminent les limites de la liberté d'expression * Importance de la position hiérarchique et du contexte d'expression * Impact de la publicité des propos et de leur forme + [00:03:56][^6^][6] Conséquences des propos sur les réseaux sociaux * Les enseignants reprochés pour la publicité et la nature de leurs propos * La jurisprudence détermine si les propos sont injurieux ou transmis * Le juge administratif aura le dernier mot sur la proportionnalité de la sanction

      Résumé de la vidéo [00:04:00][^1^][1] - [00:07:44][^2^][2]:

      Cette partie de la vidéo discute des limites de la liberté d'expression des enseignants en France, en particulier en ce qui concerne le devoir de réserve. Deux enseignants ont été suspendus pour des propos controversés sur les réseaux sociaux, soulevant des questions sur la proportionnalité des sanctions et l'interprétation de la jurisprudence.

      Points forts: + [00:04:00][^3^][3] Sanctions et jurisprudence * Le ministère de l'Éducation nationale a sanctionné pour propos jugés injurieux * Le juge administratif aura le dernier mot sur la proportionnalité de la sanction * La construction jurisprudentielle crée une certaine ambiguïté dans l'appréciation + [00:05:15][^4^][4] Critères de la liberté d'expression * Les critères incluent la hiérarchie, les circonstances, la publicité et la forme de l'expression * La liberté d'expression est protégée par la loi, mais doit être exercée avec réserve * Les enseignants doivent éviter de porter atteinte à la considération du service public + [00:06:57][^5^][5] Comparaison avec d'autres cas * La sanction est lourde comparée à d'autres cas où les propos étaient tenus en classe * L'éducation nationale est généralement timide pour les sanctions disciplinaires * Le cas présent est unique car il concerne des critiques de la politique du gouvernement

    1. I was a senior writer for National Review at the time, and when I wrote pieces critical of Trump, members of the alt-right pounced, and they attacked us through our daughter. They pulled pictures of her from social media and photoshopped her into gas chambers and lynchings. Trolls found my wife’s blog on a religious website called Patheos and filled the comments section with gruesome pictures of dead and dying Black victims of crime and war. We also received direct threats.The experience was shocking. At times, it was terrifying. And so we did what we always did in times of trouble: We turned to our church for support and comfort. Our pastors and close friends came to our aid, but support was hardly universal. The church as a whole did not respond the way it did when I deployed. Instead, we began encountering racism and hatred up close, from people in our church and in our church school.The racism was grotesque. One church member asked my wife why we couldn’t adopt from Norway rather than Ethiopia. A teacher at the school asked my son if we had purchased his sister for a “loaf of bread.” We later learned that there were coaches and teachers who used racial slurs to describe the few Black students at the school. There were terrible incidents of peer racism, including a student telling my daughter that slavery was good for Black people because it taught them how to live in America. Another told her that she couldn’t come to our house to play because “my dad said Black people are dangerous.”

      Wow, this is incredible (in a sad way).

    2. When we moved to Tennessee in 2006, we selected our house in part because it was close to a P.C.A. church, and that church became the center of our lives. On Sundays we attended services, and Monday through Friday our kids attended the school our church founded and supported.We loved the people in that church, and they loved us. When I deployed to Iraq in 2007, the entire church rallied to support my family and to support the men I served with. They flooded our small forward operating base with care packages, and back home, members of the church helped my wife and children with meals, car repairs and plenty of love and companionship in anxious times.Two things happened that changed our lives, however, and in hindsight they’re related. First, in 2010, we adopted a 2-year-old girl from Ethiopia. Second, in 2015, Donald Trump announced his presidential campaign.

      This overall piece is fascinating as you watch fault-lines grow. What were once small cracks are now major fissures pulling apart a society.

  2. Jun 2024
    1. For all its singularity, Belgium tells a quintessentially European story. Against a backdrop of ailing public services, precarious labor markets, waning traditional parties and intractable regional divisions, a far right is readying itself for power. In Brussels, the seat of the European Union, rising crime, pollution and decaying infrastructure symbolize a continent in decline. With unusual clarity, Belgium shows what Europe has become in the 21st century: a continent subject to history rather than driving it.

      Breakdown

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:04:28][^2^][2]:

      Cette vidéo présente des conseils sur l'apprentissage et l'éducation des enfants, en mettant l'accent sur l'importance de l'attention, de l'environnement enrichi, du sommeil et de la répétition. Elle souligne l'impact de la parole des parents et des activités stimulantes sur le développement cognitif des enfants.

      Points forts: + [00:00:00][^3^][3] L'importance de l'attention * Apprendre à se concentrer est crucial * Utiliser la tension exécutive pour sélectionner les pensées * La pratique quotidienne est essentielle + [00:01:00][^4^][4] Enrichir l'environnement cognitif * Le cerveau de l'enfant est une machine à apprendre * Utiliser un vocabulaire élevé et parler aux enfants * Fournir des jouets et des défis stimulants + [00:02:15][^5^][5] Encourager la curiosité naturelle * Les enfants explorent ce qu'ils peuvent apprendre * Éviter les sujets trop difficiles ou déjà connus * Le sommeil consolide les apprentissages + [00:03:08][^6^][6] Techniques d'enseignement efficaces * Captiver et canaliser l'attention des enfants * Alterner enseignement et mise à l'épreuve * Accepter les erreurs comme partie de l'apprentissage

    1. Overall, this alternate cri-teria of assessment (in relation to Rubin) is indeed tenable because,as Menand noted, by the mid-1960s “the whole high-low paradigm”would “end up in the dustbin of history,” replaced by a “culture ofsophisticated entertainment.”25

      This would seem to be refuted by the thesis of Poor White Trash in which there was still low brow entertainment which only intensified over time into the social media era.

    2. Middlebrow Culture

      this nudges me to ask the question: what sort of culture was John Waters creating in the early 1970s onward?

      He was juxtaposing queer culture with that of the prurient, the comedic and the ideas of "trash" and counter-culture to subtly shift the cultural milieu in which he was living and participating. His satire and subversiveness made his content more palatable for the masses which also allowed him to make more mainstream material which still pressed the boundaries while allowing him greater access to audience.

    3. Joan Shelley Rubin made a sincere attempt to avoid that condem-nation, as well as “disregard and oversimplification,” in her formi-dable 1992 study, The Making of Middlebrow Culture.
    4. Democratic culture is always at risk because itinvolves arguments, consensus, and compromises.

      It's certainly at risk now in part because of lack of both consensus and compromise. Even the arguments aren't broadly accepted by either side.

    5. democratic culture is always at risk. It requires an engaged citi-zenry full of informed, critical voters

      evidence?

      We hear this regularly, and it seems intuitive, but... where is the proof of this...

      Just how "informed" ought a person to be? How critical? Everyone is "critical", the internet is full of criticism, but not necessarily in the sense meant here.

      He and others are usually talking about some perceived "perfect democracy" which doesn't really exist in actuality.

    6. By acknowledging individuals, a democratic culture respects differ-ence. As a collective lived experience, it distributes cultural capitalto those individuals via educational institutions (broadly conceived,public, and private).
    7. “democratic” portion of democratic culture?

      How is he defining the idea of "democratic" here and throughout the piece?

      I find it interesting that in common parlance there's a subtle (hidden?) meaning of "individual ownership over" which ties in with "the commons".

    8. It begins with Clifford Geertz,who, in Interpretation of Cultures (1973), defined culture as follows:“an historically transmitted pattern of meanings embodied in sym-bols, a system of inherited conceptions expressed in symbolic formsby means of which [people] communicate, perpetuate, and developtheir knowledge about and attitudes towards life.”11
    9. what do I mean by democratic culture
    10. still building the Culture Wars politicalteleology.

      did the tension inherent in the cultural evolution of the great books idea versus vocational and other forms of education set up the culture wars of the late 1900s/early 2000s?

  3. May 2024
    1. Résumé de la vidéo [00:00:01][^1^][1] - [00:23:30][^2^][2] :

      Cette vidéo explore le système éducatif français, en particulier les lycées prestigieux de Paris et leur rôle dans la formation des élites. Elle examine les expériences des élèves, les attentes sociales et culturelles, et les défis auxquels sont confrontés les élèves issus de milieux moins privilégiés lorsqu'ils intègrent ces institutions.

      Points forts : + [00:00:18][^3^][3] Le contexte éducatif des lycées d'élite * Discussion sur le conformisme social et la compétition scolaire * Nouvelles tentatives d'ouverture grâce aux filières égalité des chances + [00:00:43][^4^][4] Témoignages d'élèves et d'enseignants * Expériences d'élèves du lycée Henri IV * Différences de connaissances et d'attentes entre les élèves + [00:01:29][^5^][5] Le parcours d'une élève brillante * Intégration au lycée Henri IV via une filière d'égalité des chances * Découverte d'un nouvel environnement et de ses camarades + [00:03:08][^6^][6] La devise du lycée Henri IV * "Une maison pour tous" et la question de l'accès à l'éducation de qualité * La réputation du lycée et son impact sur les élèves + [00:05:15][^7^][7] Motivations pour explorer le lycée Henri IV * Intérêt pour les inégalités sociales dans l'éducation * Anecdotes et observations sur la culture scolaire + [00:14:20][^8^][8] Les valeurs promues par le lycée * Discours sur la méritocratie et l'effort individuel * Attentes élevées et pression pour l'excellence Résumé de la vidéo [00:23:33][^1^][1] - [00:33:24][^2^][2] : La vidéo explore les défis et les dynamiques au sein du prestigieux lycée parisien Henri IV, en se concentrant sur l'acquisition de codes sociaux, la maîtrise de la langue, et la pression concurrentielle. Elle souligne l'importance du langage comme outil de distinction et d'intégration dans les établissements d'élite, ainsi que les effets de la méritocratie sur le bien-être mental des étudiants.

      Points saillants : + [00:23:33][^3^][3] L'importance du langage * Le langage comme moyen d'intégration * La maîtrise de la langue comme distinction sociale * Les concours d'éloquence valorisés + [00:26:59][^4^][4] La pression de la méritocratie * La compétition intense dès le lycée * Les conséquences sur la santé mentale des étudiants * La tyrannie de la méritocratie même pour les gagnants + [00:29:01][^5^][5] Les stratégies de survie des élèves * La solidarité face à la pression scolaire * L'entraide et le partage comme moyens de surmonter les défis * La coopération malgré un environnement compétitif

    1. Résumé de la vidéo [00:00:14][^1^][1] - [00:08:49][^2^][2]:

      Cette vidéo explore les défis et les richesses des identités pluriculturelles à travers les témoignages de plusieurs artistes. Ils partagent leurs expériences personnelles sur la façon dont leurs origines diverses ont façonné leur identité et leur perception du monde.

      Points forts: + [00:00:14][^3^][3] Diversité des intervenants * Artistes de diverses origines partagent leurs histoires * Expériences de vie entre le Maroc, le Liban, le Congo et le Québec * Impact de la culture sur l'identité personnelle + [00:01:39][^4^][4] Richesse de l'identité plurielle * Accès à différentes cultures et perspectives * Compréhension et acceptation des différences * Construction d'une identité unique et riche + [00:02:58][^5^][5] Définition de l'identité et de la culture * L'identité inclut les valeurs, groupes et personnes avec lesquels on s'identifie * La culture est vue comme un ensemble de traditions, croyances et langues * L'identité biculturelle ou pluriculturelle est un mélange choisi de ces éléments + [00:04:06][^6^][6] Conflits et harmonie dans l'identité plurielle * Tensions entre différentes valeurs culturelles * Conflits internes sur la sexualité et autres sujets sensibles * Recherche d'équilibre et création d'une nouvelle identité + [00:05:35][^7^][7] Conflits de valeurs chez les jeunes * Difficultés à concilier comportements attendus à la maison et à l'école * Sentiment de perte d'identité et recherche d'appartenance * Évolution vers une compréhension mutuelle des cultures + [00:07:10][^8^][8] Se sentir chez soi dans la diversité * Sentiment d'appartenance dans plusieurs cultures * Défis d'intégration et de construction d'un chez-soi * Acceptation de soi et des origines diverses

    1. Résumé de la vidéo [00:00:13][^1^][1] - [00:09:26][^2^][2]:

      Cette vidéo aborde l'accompagnement des élèves dans la construction de leur identité pluriculturelle. Elle souligne l'importance de comprendre l'identité comme un processus dynamique et de valoriser les origines des jeunes pour les aider à se sentir valides dans leur identité.

      Points forts: + [00:00:13][^3^][3] Le processus d'identité * L'identité est dynamique et changeante * Elle est influencée par l'environnement et les expériences * La nécessité de repères fixes pour la sécurité + [00:01:16][^4^][4] L'importance de la cohérence * Les valeurs morales et sociales comme repères * L'importance des amis et de la communauté * Se sentir chez soi grâce à la multiplicité culturelle + [00:02:14][^5^][5] La compréhension des cultures * Pas nécessaire de connaître toutes les cultures * Importance de l'ouverture et du désir de comprendre l'individu * Éviter de figer les personnes dans une culture unique + [00:03:01][^6^][6] Valorisation des origines * Offrir des modèles et représentations diversifiés * Ne pas réduire les jeunes à leur identité culturelle * Permettre aux jeunes d'explorer et de critiquer leur identité Résumé de la vidéo [00:03:30][^1^][1] - [00:13:12][^2^][2]:

      Cette vidéo explore les identités pluriculturelles et comment les jeunes peuvent les exprimer en classe. Elle souligne l'importance d'offrir des espaces libres d'expression et de soutenir les élèves dans l'exploration de leur identité personnelle et culturelle. La vidéo met en évidence des exemples concrets, comme la discussion sur les cheveux et la création de chansons, pour illustrer comment les jeunes peuvent aborder leur vécu et leurs appartenances multiples de manière créative et sécuritaire.

      Points forts: + [00:03:30][^3^][3] Expression libre et exploration identitaire * Importance des espaces libres d'expression * Encouragement de l'exploration identitaire sans jugement * Exemple de jeunes créant une chanson en swahili et français + [00:06:02][^4^][4] Importance des arts dans l'expression du vécu * Les arts permettent d'aborder le vécu de manière indirecte * Ils offrent un moyen moins menaçant de parler de l'identité * Exemple d'ateliers de théâtre et de rap pour les jeunes + [00:09:01][^5^][5] Soutien aux générations de minorités racisées * Manque de soutien pour les 2e et 3e générations de minorités racisées * Proposition de donner la parole aux jeunes pour exprimer leurs besoins * Importance de la musique rap comme outil d'expression et de confiance

    1. Résumé de la vidéo [00:00:13][^1^][1] - [00:09:26][^2^][2]:

      Cette vidéo aborde l'accompagnement des élèves dans la construction de leur identité pluriculturelle. Elle souligne l'importance de comprendre l'identité comme un processus dynamique et de valoriser les origines des jeunes sans les réduire à une seule facette de leur identité.

      Points forts: + [00:00:13][^3^][3] Le processus d'identité * L'identité est dynamique et en constante transformation * Les expériences enrichissent l'identité des jeunes * La nécessité de cohérence et de permanence pour la sécurité + [00:02:10][^4^][4] La diversité culturelle * L'ouverture et le désir de comprendre l'individu sont essentiels * Il est important de ne pas figer l'individu dans une culture unique * Valoriser les origines et offrir des modèles de représentation diversifiés + [00:07:27][^5^][5] Soutien à la construction identitaire * Respecter l'héritage culturel multiple des jeunes * Ne pas imposer une identité ou demander de choisir entre elles * Laisser la liberté aux jeunes d'explorer leur personnalité

    1. The ascent of a far-right prime minister did little to prevent the virulent, anti-government strain inside the settler movement from spreading. A new generation of Kahanists was taking an even more radical turn, not only against Israeli politicians who might oppose or insufficiently abet them but against the very notion of a democratic Israeli state. A group calling itself Hilltop Youth advocated for the total destruction of the Zionist state. Meir Ettinger, named for his grandfather Meir Kahane, was one of the Hilltop Youth leaders, and he made his grandfather’s views seem moderate.Their objective was to tear down Israel’s institutions and to establish “Jewish rule”: anointing a king, building a temple in place of the Jerusalem mosques sacred to Muslims worldwide, imposing a religious regime on all Jews. Ehud Olmert, who served as Israeli prime minister from 2006 to 2009, said in an interview that Hilltop Youth “genuinely, deeply, emotionally believe that this is the right thing to do for Israel. This is a salvation. This is the guarantee for Israel’s future.”

      The rise of reactionary religious fundamentalism in reaction to modernity. this is a straightforward return to pre-modernity, but with automatic weapons.

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:09:04][^2^][2]:

      Cette vidéo aborde l'impact de l'utilisation du numérique sur les enfants et présente les recommandations de la Commission écran remises au président Emmanuel Macron. Elle souligne les risques liés à l'hyperconnexion des enfants et l'importance de limiter leur exposition aux écrans, en particulier pour les moins de 3 ans, en raison des effets négatifs sur le langage et l'attention.

      Points forts: + [00:00:00][^3^][3] L'hyperconnexion des enfants * 40 % des parents d'enfants de moins de 6 ans se sentent dépassés par l'usage numérique * La Commission écran recommande d'éviter les écrans pour les enfants de moins de 3 ans * Les études montrent des difficultés de langage et d'attention chez les enfants exposés aux écrans + [00:01:32][^4^][4] L'effet des écrans sur les parents * L'usage excessif des smartphones par les parents peut perturber le développement des enfants * La "technoférence" désigne les interférences causées par l'usage parental d'écrans en présence des enfants * Impact sur la communication, les échanges visuels et la relation parent-enfant + [00:03:46][^5^][5] Les conséquences de la sédentarité * Les activités sur écran sont majoritairement sédentaires et augmentent les risques cardiovasculaires * La sédentarité favorise le surpoids, l'obésité et le diabète * Il est crucial de développer de bonnes habitudes dès l'enfance pour la santé à long terme + [00:04:50][^6^][6] L'âge approprié pour les téléphones portables * Avant 11 ans, il n'est pas nécessaire ni utile pour un enfant d'avoir un téléphone portable * À 11 ans, un téléphone simple peut être envisagé pour les besoins des parents * À 13 ans, un smartphone connecté sans réseaux sociaux ni contenus inappropriés est suggéré

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:11:40][^2^][2]:

      Cette vidéo explore les idées de la philosophe Hannah Arendt sur la société moderne, en se concentrant sur le travail, la consommation et la politique. Elle discute de la transformation du travail en une activité liée à la vie biologique et de son rôle dans la société de consommation. Arendt critique la prédominance du travail dans l'expression de la société moderne et souligne l'importance de l'œuvre et de l'action pour trouver un sens à notre existence.

      Points forts: + [00:00:00][^3^][3] Introduction à Hannah Arendt * Présentation de la philosophe et de son parcours * Discussion sur l'antisémitisme et la démocratie * Évocation de son livre "La nouvelle causalité diabolique" + [00:01:01][^4^][4] Le travail selon Arendt * Définition du travail comme activité liée à la vie biologique * Le travail comme partie de la vita activa, opposée à la vita contemplativa * Critique de la place prédominante du travail dans la société moderne + [00:03:45][^5^][5] La consommation et le travail * Le travail et la consommation comme deux faces d'un même phénomène * La consommation comme manifestation de l'absence de monde * Importance de l'espace public et de l'apparition de l'art + [00:05:01][^6^][6] L'œuvre et l'action * Distinction entre le travail, l'œuvre et l'action * L'œuvre comme prolongement de l'homme et l'action comme liberté * La nécessité de penser le travail en complément de l'œuvre et de l'action + [00:07:00][^7^][7] Critique de la modernité * La critique d'Arendt de la réduction de l'homme au travail * La relation entre le travail et la crise économique * La pensée d'Arendt sur la politique et la consommation dans la société moderne + [00:09:01][^8^][8] La phénoménologie et la relation au monde * Arendt et la phénoménologie : l'homme en relation avec le monde * Le travail comme moyen de donner un sens à notre existence * La finitude humaine et la création d'objets et de communautés politiques

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:24:14][^2^][2]:

      Cette vidéo présente une interview de Pierre Bourdieu, un sociologue renommé, qui discute avec les auditeurs de France Culture en 1977. Il aborde ses travaux, la sociologie comme science, et l'impact du système éducatif sur la reproduction des inégalités sociales.

      Points forts: + [00:00:00][^3^][3] Introduction à Pierre Bourdieu * Présentation de son parcours académique et professionnel * Discussion sur ses contributions à la sociologie + [00:04:01][^4^][4] Définition de la sociologie * Bourdieu clarifie la nature de la sociologie comme science * Il explique le rôle du sociologue et les méthodes de recherche + [00:10:16][^5^][5] L'égalité des chances dans l'éducation * Analyse du rôle de l'éducation dans la transmission des inégalités * Discussion sur les chances de réussite scolaire liées à l'origine sociale + [00:22:21][^6^][6] Importance de la terminologie sociologique * Bourdieu souligne la nécessité d'un langage précis en sociologie * Il met en garde contre l'usage jargonnant du langage sociologique Résumé de la vidéo [00:24:17][^1^][1] - [00:49:13][^2^][2]:

      Cette partie de la vidéo présente une discussion avec Pierre Bourdieu sur France Culture en 1977, où il aborde la complexité de la sociologie et l'importance d'un langage spécifique pour briser les évidences du monde social. Il souligne que la sociologie, en révélant les mécanismes cachés de la domination sociale, respecte davantage son public en l'invitant à réfléchir profondément.

      Points forts: + [00:24:17][^3^][3] La complexité de la sociologie * Bourdieu défend l'usage de concepts spécifiques * Il critique ceux qui simplifient le monde social * La sociologie vise à remplacer les évidences par des analyses complexes + [00:32:34][^4^][4] L'impact de Mai 68 sur l'éducation * Bourdieu questionne les changements post-Mai 68 * Il discute de la lenteur des transformations dans l'éducation * L'événement a accéléré la prise de conscience des inégalités sociales + [00:39:18][^5^][5] La sociologie face à l'individu * Bourdieu répond aux critiques sur l'ignorance de l'individu en sociologie * Il explique comment la sociologie et la psychanalyse peuvent se compléter * La sociologie révèle comment les idées personnelles sont souvent des expressions de classe Résumé de la vidéo [00:49:15][^1^][1] - [01:11:33][^2^][2]:

      Dans cette partie de la vidéo, Pierre Bourdieu discute des méthodes de recherche sociologique, notamment la création de questionnaires et l'analyse des réponses. Il aborde également les défis liés aux non-réponses et la manière dont les prédispositions sociales influencent les goûts et les choix culturels.

      Points forts: + [00:49:15][^3^][3] La recherche sociologique * Bourdieu explique le processus d'élaboration d'un questionnaire * Il souligne l'importance de la qualité des instruments de mesure * La discussion porte sur la transformation des réponses individuelles en données catégorisées + [00:53:00][^4^][4] Les non-réponses dans les enquêtes * L'impact significatif des non-réponses sur les résultats des enquêtes est examiné * Bourdieu observe que les non-réponses varient en fonction de facteurs sociaux comme le sexe et la profession * Il mentionne l'importance du sentiment d'être autorisé à parler sur les sujets politiques + [00:55:55][^5^][5] Les goûts et les choix culturels * La relation entre les goûts et les positions sociales est explorée * Bourdieu suggère que les goûts sont fortement liés aux milieux sociaux * Il discute de la notion que les goûts forment un système cohérent entre différents domaines comme la cuisine et l'art Résumé de la vidéo [01:11:36][^1^][1] - [01:37:12][^2^][2]:

      Dans cette partie de la vidéo, Pierre Bourdieu discute de l'influence du système éducatif sur les inégalités sociales et la reproduction des classes sociales. Il souligne que le système scolaire n'est pas neutre et contribue à la reproduction des différences sociales de manière statistique, c'est-à-dire qu'il ne garantit pas la réussite de tous les individus issus d'une même classe sociale.

      Points forts: + [01:11:36][^3^][3] Le rôle du système éducatif * Bourdieu explique que le système éducatif a une inertie considérable et tend à reproduire les inégalités sociales. * Il mentionne que les enfants des classes favorisées ont plus de chances de réussir dans le système éducatif. * Il critique le fait que le système éducatif ne prend pas en compte les différences individuelles des élèves. + [01:23:01][^4^][4] La transmission culturelle * Bourdieu parle de la transmission de capital culturel au sein des familles, qui donne un avantage aux enfants des classes favorisées. * Il discute de l'importance du langage et des manières, qui peuvent influencer la réussite scolaire et professionnelle. * Il souligne que les influences familiales sont déterminantes pour la perception des influences extérieures. + [01:31:01][^5^][5] Les étudiants et le système éducatif * Bourdieu aborde la diversité au sein de la population étudiante et la hiérarchisation des grandes écoles. * Il discute de l'homogamie sociale et de la manière dont les choix de partenaires sont influencés par le milieu social. * Il souligne que les étudiants ne forment pas un groupe social homogène et que le système éducatif est un enjeu de lutte sociale. Résumé de la vidéo [01:37:13][^1^][1] - [01:51:29][^2^][2]:

      Cette partie de la vidéo présente une discussion entre Pierre Bourdieu et les auditeurs de France Culture en 1977. Bourdieu aborde des sujets tels que le langage complexe en sociologie, la liberté individuelle et le rôle des intellectuels dans la société.

      Points forts: + [01:37:13][^3^][3] Le langage en sociologie * Bourdieu défend l'usage d'un langage complexe comme respect envers le lecteur * Il met en garde contre la simplification excessive qui peut mener à des malentendus + [01:42:59][^4^][4] L'enquête sur les goûts * Bourdieu explique comment il a construit une enquête pour étudier les goûts et préférences * Il souligne l'importance de comprendre le goût comme un système de classement social + [01:46:30][^5^][5] La liberté individuelle * Un auditeur interroge Bourdieu sur la notion de liberté individuelle dans le contexte scolaire * Bourdieu reconnaît les déterminismes sociaux tout en ne niant pas la liberté

    1. Résumé de la vidéo [00:00:01][^1^][1] - [00:22:54][^2^][2] : La vidéo aborde le problème de la violence chez les jeunes en France, en se concentrant sur les aspects sociaux et les réponses pénales. Elle examine les causes profondes, telles que l'influence des bandes et la culture de la rue, et discute de l'efficacité des interventions judiciaires et éducatives.

      Points forts : + [00:00:01][^3^][3] La violence juvénile comme problème social * Augmentation de la violence dans les quartiers prioritaires * Influence des bandes et de la culture de la rue sur les jeunes * Rôle des réseaux sociaux dans l'amplification de la violence + [00:12:00][^4^][4] La réponse pénale à la violence des jeunes * Différences entre la justice pour mineurs et pour majeurs * Importance de l'éducation et de l'accompagnement des adolescents * Défis rencontrés par les institutions judiciaires dans certains quartiers + [00:18:01][^5^][5] Évolution de la violence et nécessité d'adaptation des réponses * Difficultés des institutions à travailler dans certains quartiers * Transmission intergénérationnelle de la culture de la rue * Besoin de solutions d'accueil et de formation pour les jeunes vulnérables Résumé de la vidéo [00:22:57][^1^][1] - [00:34:11][^2^][2]:

      La vidéo aborde le problème de la violence chez les jeunes dans les quartiers, l'influence des réseaux sociaux, et les réponses pénales et éducatives. Elle met en lumière l'adaptation des jeunes à la vie de ghetto, l'impact des réseaux sociaux sur la mobilisation et la diffusion de la violence, et l'importance de l'éducation et de la prévention.

      Points forts: + [00:23:10][^3^][3] Rôle des réseaux sociaux * Valorisation d'actes violents * Point de ralliement pour les jeunes * Diffusion rapide de la violence + [00:25:01][^4^][4] Culture de rue et résonance * Influence des voyous sur les jeunes * Production de clips de violence * Conformisme des jeunes dans les écoles + [00:27:00][^5^][5] Réforme de la justice des mineurs * Proposition de modèles alternatifs de réussite * Importance de l'éducation au système juridique * Réponses pénales et réparations pour les dommages + [00:31:00][^6^][6] Débat sur la culture de l'excuse * Fausse perception de l'impunité des mineurs * Atténuation de la responsabilité des mineurs * Importance des principes constitutionnels et internationaux

    1. ce rapportmet en lumière l’ensemble des contraintesqui interrogent les modalités susceptiblesd’offrir à tous les enfants un accès effectif àdes activités de loisirs variées, répondant àleurs besoins et à leurs aspirations, dans desconditions d’égalité
    2. ’il existe un enjeu global pour leverles obstacles afin que les enfants puissentdévelopper leur créativité, leur talent,comme l’affirme l’article 31 de la Conventioninternationale des droits de l’enfant : le droitpour tout enfant de se livrer au jeu et à desactivités récréatives propres à son âge etde participer librement à la vie culturelle etartistique
  4. Apr 2024
    1. Résumé de la vidéo [00:00:02][^1^][1] - [00:08:05][^2^][2] : Cette vidéo aborde la protection des enfants contre les violences sexuelles en France. Elle souligne l'importance de la prise de conscience collective et des réponses politiques à ce phénomène systémique. La vidéo met en lumière les avancées législatives, comme la loi qui établit qu'aucun mineur de moins de 15 ans ne peut consentir à une relation sexuelle, et les efforts pour mettre en œuvre des recommandations visant à protéger les enfants.

      Points forts : + [00:00:13][^3^][3] La prise de parole et la sensibilisation * Importance des témoignages recueillis * Reconnaissance du problème systémique * Nécessité d'une réponse politique + [00:01:56][^4^][4] Les avancées législatives * Loi Billon votée en avril 2021 * Fixation de l'âge de consentement à 15 ans * Protection renforcée dans le cadre familial + [00:03:07][^5^][5] L'ordonnance de sûreté de l'enfant * Proposition pour prioriser la protection immédiate de l'enfant * Importance de ne pas exposer l'enfant à l'agresseur * Appel à des moyens adaptés pour l'application des lois + [00:05:40][^6^][6] Les débats et les blocages * Discussion sur l'imprescriptibilité et le secret médical * Propositions pour améliorer la protection des enfants * Importance de la formation et des ressources pour les professionnels

    1. Résumé de la vidéo [00:00:02][^1^][1] - [00:07:51][^2^][2]: La vidéo aborde les problèmes psychologiques croissants chez les jeunes, notamment la dépression et les pensées suicidaires, exacerbés par la pandémie de COVID-19. Elle met en lumière les statistiques alarmantes de la souffrance psychique et des tentatives de suicide chez les jeunes adultes, et discute des défis uniques auxquels ils sont confrontés pendant la transition de l'adolescence à l'âge adulte. L'importance du soutien institutionnel et familial est soulignée, ainsi que le rôle crucial de l'école en tant qu'institution structurante, malgré le fait qu'elle soit devenue une source de stress pour beaucoup.

      Points saillants: + [00:00:09][^3^][3] La détresse de la jeunesse * Augmentation des pensées suicidaires chez les 18-24 ans * Taux de tentatives de suicide supérieur à la moyenne nationale * Nécessité d'un meilleur soutien pour la santé mentale des jeunes + [00:00:56][^4^][4] Les défis de l'adolescence * Période de transformation corporelle et psychologique * Importance des valeurs et de l'aspiration à influencer le monde * Besoin d'accompagnement par les adultes et les institutions + [00:03:04][^5^][5] L'école comme point de crispation * Augmentation des phobies scolaires * L'école devient un lieu de fragilisation plutôt que de structuration * Impact des réformes éducatives sur le bien-être des élèves + [00:06:03][^6^][6] L'accès aux soins et les Maisons des Adolescents * Annonce de l'ouverture d'une Maison des Adolescents par département * Lieux dédiés au bien-être et à la santé des adolescents * Importance de la prise en charge rapide et adaptée des souffrances psychiques

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:08:13][^2^][2]:

      Cette vidéo aborde la capacité de la psychiatrie à répondre au mal-être des enfants et des adolescents. Elle met en lumière les changements dans les troubles présentés par les jeunes, l'impact de la pression scolaire, de l'écoanxiété et de l'épidémie de COVID-19. La vidéo souligne également le rôle de la psychanalyse et des neurosciences dans la compréhension et le traitement des troubles psychiatriques chez les jeunes.

      Points forts: + [00:00:00][^3^][3] État actuel de la pédopsychiatrie * Manque de moyens et de personnel * Troubles psychiatriques comme première cause de mortalité chez les jeunes * Nécessité de réorganiser la profession + [00:00:46][^4^][4] Changements dans les troubles des jeunes * Pression scolaire accrue et écoanxiété * Impact de l'épidémie de COVID-19 * Augmentation des suicides et de la souffrance psychique chez les jeunes + [00:02:00][^5^][5] Rôle de la psychanalyse et des neurosciences * Psychanalyse pour comprendre la complexité familiale * Neurosciences pour comprendre certains troubles, comme l'autisme + [00:04:00][^6^][6] Évaluation de l'efficacité des soins * Importance de la formation des professionnels * Meilleurs résultats lorsque les professionnels sont bien formés + [00:06:00][^7^][7] Propositions pour démédicaliser le soin en santé mentale * Laisser la psychiatrie aux cas les plus complexes * Créer des centres de premier recours en santé mentale moins médicalisés

    1. The Associated Press asked DeSantis’ office for examples of liberal activists abusing the law and it provided one: Chaz Stevens, a South Florida resident who has often lampooned government. Stevens raised challenges in dozens of school districts over the Bible, dictionaries and thesauruses.
    1. Culture is arbitrary, contrived… fabricated.

      for - quote - culture is fictitious

      quote - My take-away from this prescription is that - living in an illusion of your own creation is more stable than - living in an illusion created by others. - You’re better able to control your own fantasy than the cultural fiction you were born into. - I don’t doubt the logic of this, - but it’s still a cosmic cop-out. - Culture is - arbitrary, - contrived… - fabricated. - And if meaning is derived from our participation in the cultural hero-system, - then meaning is fictional too. \ -That doesn’t make meaning or culture superfluous – - indeed, they are deadly serious - but it does make them artificial. - Your sense of - inner worth and - importance, - your self-esteem and - self-assuredness, -rests entirely on make-believe.

    1. 如果世界无法完全为人所掌握和理解,那人类该如何与它相处?在影片故事接近尾声时,真人见到了传说中消失在神秘之塔里的叔公——他竟然是维护地下世界秩序的管理者。叔公希望有血缘关系的真人能够接替他的职责来管理即将失去平衡而面临崩塌的地下世界,代价是真人需要孤独地留下、再也不能回到家人身边。摆在真人面前的是一个关系到家人命运与世界未来的抉择。影片高潮给真人抛去的难题映射了标题本身:你想活出怎样的人生?——都是疑问句和选择题。但宫崎骏在真人的“选择”上的处理又是反高潮的。一方面,真人在犹豫中拒绝了叔公的请求,不愿承担管理地下世界秩序的职责——这让人联想起以新海诚为首的世界系导演们的做法,为了个体的情感而放弃宏大叙事的维续。但另一方面,宫崎骏没有给真人和叔公过多的拉扯时间,而是让急切想要维护世界秩序的鹦鹉大王——一个很明显影射法西斯领袖的形象——插入了两人的对话。鹦鹉大王试图搭起能够维持地下世界平衡的积木,但最终却加速了世界崩坏。这也让真人的“选择”变得似乎无关紧要。真人的「无效选择」与鹦鹉大王的「帮倒忙」是一种对英雄主义叙事的极致倾覆,也完美表达了宫崎骏的政治倾向。如果联系起影片描绘的节点,即二战即将结束的 1944 年,地下世界面临的崩塌似乎也映射着地上世界的风云变幻:一个旧的世界体系(帝国主义法西斯)将被新的世界体系(资本主义民主)所取代。而拼命挣扎着维护旧秩序的鹦鹉大王最终只能加速它的灭亡,这是历史告诉过我们的。但或许更具有批判性的部分在于,类似鹦鹉大王式的「秩序维护者」会持续在历史上出现并对世界造成更巨大的破坏。世界秩序的更换并不意味着人类自以为是地为世界带去秩序的做法发生了根本改变。 虽然真人的选择从客观上来看似乎是徒劳的,但他确实坚实地做出了自己的选择——即放弃做世界的主人。让这个少年做出如此有勇气的回答的,无疑是他一路以来遇到的人、生物、以及物体(如神石)。通过与这些“他者”的交互,真人不仅明白了同一件事从不同的视角看来有着不同的含义(如鹈鹕需要吃哇啦哇啦来进行存续)、也清楚世界的时空(地下世界存在着去往不同时空结点的门)并非线性而是一片互相交缠的根茎。从这个角度来看,真人的确作出了选择——是他的一口拒绝让鹦鹉大王失去了理智与耐心从而毁灭了地下世界。但真人作出的更深层的选择是他改变了一直以来人类中心式的与世界交互的逻辑——他不再愿意作为个体去营造一个单一稳定的世界的幻像,而是通过放弃而去尊重世间万物的存在与沟通方式。然而,与经典世界系叙事「自我中心的放弃」所不同的是,真人的选择归根结底只能间接影响他者的选择,而非直接决定世界存续本身。换句话说,在《你想活出怎样的人生》的结尾,宫崎骏在消解了个体选择对于人和世界存在本身的「决定性意义」的同时,又点出了个体选择对于帮助朋友、改变身边环境以至于世界存在方式的「有限但巨大的影响」。从这个角度来看,《你想活出怎样的人生》似乎以一种生态学的视点重新定义了主体的能动性。
    1. “I have youth spies, people that report to me and I give them poppers for good information. But mostly I’m still interested in life. I don’t think it was better when I was young. I think the kids that are 15 and getting into trouble are having as much fun as I did. So I’m still curious. I don’t have fear of flying. I have fear of not flying. Always thinking that tomorrow is going to be better than yesterday.”

      It may require having something like "youth spies" to keep up with the more interesting parts of contemporary culture, and these can be used for expanding one's combinatorial creativity horizon.

    1. “Fundamentally, this story is about something having gone horribly awry in our school community,” said Rhea Mokund-Beck, a parent who supports Mr. Sanchez. “There has been such a breakdown of trust. Such a breakdown of good will. Such a breakdown of even understanding what public education is for. And then one layers that with all of the dynamics of race and class, and, you know, this is about a real maelstrom that we’ve made for ourselves.”

      real life divisions ...

    1. Not only does this criticism vastly overrate the power of the written word or the moving image, but it looks past the real forces sending the United States toward ever-deeper division: inequality; a hyperpartisan duopoly; and an antiquated and increasingly dysfunctional Constitution.

      Yes ... and no mention of roots of division in cultural conflicts between paradigms.

    1. One of his most effective tools is what we might call the Trump Two-Step, in which the former president says something outrageous, backs away from it in the face of criticism, and then fully embraces it. The goal here is to create a veneer of deniability. It doesn’t even need to be plausible; it just needs to muddy the waters a bit.

      Some of the first part of the Trump Two-Step sounds like the idea of "Schrödinger's douchebag".

    1. Résumé de la Vidéo

      La vidéo aborde la lutte contre la pauvreté et si elle est devenue une science. Esther Duflo, économiste et lauréate du prix Nobel, discute des définitions de la pauvreté, de son impact sur la vie des personnes et des moyens de la combattre efficacement. Elle souligne l'importance de l'éducation, de la santé et de l'accès à l'emploi pour sortir de la pauvreté et transforme les cercles vicieux en cercles vertueux.

      Moments Forts: 1. Définition de la pauvreté [00:01:35][^1^][1] * Pauvreté relative et absolue * Ligne de pauvreté de la Banque mondiale * Impact sur la vie quotidienne 2. Impact de la pauvreté [00:03:01][^2^][2] * Accès limité à l'éducation et aux soins de santé * Difficultés d'emploi et de vie * La pauvreté s'auto-entretient 3. Lutte contre la pauvreté [00:04:10][^3^][3] * Éducation comme clé pour briser le cycle * Migration temporaire pour améliorer le bien-être * Rationalité des décisions des pauvres 4. Crise alimentaire et climatique [00:07:32][^4^][4] * Effets de la crise alimentaire sur les pauvres * Difficultés dues à la crise climatique * Importance de la gouvernance dans la lutte contre la pauvreté Résumé de la Vidéo

      La partie 2 de la vidéo aborde le thème de la redistribution des ressources et de l'assistanat. Elle examine les craintes infondées que l'aide sociale décourage le travail et l'initiative, et discute des méthodes de redistribution, en privilégiant les aides financières directes plutôt que les aides en nature. La vidéo explore également les défis de l'universalité des aides et la pertinence d'un revenu garanti minimum en France, par opposition à un revenu universel dans les pays où le ciblage est difficile.

      Moments Forts: 1. Les craintes de l'assistanat [00:24:58][^1^][1] * Débat sur la redistribution et l'assistanat * Aucune preuve que l'aide sociale décourage le travail * Les craintes sont infondées selon les expériences 2. Formes de l'aide sociale [00:26:00][^2^][2] * Comparaison entre aides en nature et aides financières * Avantages des aides financières directes * Redistribution financière plus efficace 3. Revenu universel vs. garanti [00:26:56][^3^][3] * Discussion sur l'universalité des aides * Revenu garanti minimum adapté pour la France * Revenu universel pour les pays avec ciblage difficile 4. Consensus scientifique et politique [00:28:17][^4^][4] * Écart entre consensus scientifique et décisions politiques * Idéologie persistante contre l'aide sociale * Expérience sur la perception de l'assistanat 5. Économie et incitations [00:30:18][^5^][5] * Débat sur les incitations économiques et l'assurance chômage * Réformes d'assurance chômage et qualité de l'assurance * Scepticisme sur l'efficacité des allocations chômage strictes 6. Information et pauvreté [00:36:00][^6^][6] * Importance de l'information pour les pauvres * Impact des informations incomplètes sur les décisions * Diffusion efficace de l'information pour changer les destins

    1. Résumé de la vidéo

      Cette vidéo aborde la question de la violence extrême chez les jeunes, en particulier au collège, à travers une discussion avec deux sociologues. Ils explorent les causes et les tendances de cette violence, y compris l'impact des réseaux sociaux et les questions de genre.

      Points saillants : 1. Violence extrême chez les jeunes [00:00:04][^1^][1] * Trois cas dramatiques impliquant des collégiens * Discussion sur la compréhension de cette violence 2. Impact des réseaux sociaux [00:02:00][^2^][2] * Amplification des violences et rumeurs en ligne * Effet de vérité et anonymat sur les réseaux sociaux 3. Fréquence des violences [00:02:31][^3^][3] * Pas d'augmentation selon les statistiques * Visibilité accrue des violences entre jeunes 4. Normes et violence au collège [00:05:41][^4^][4] * Période normative et interconnaissance forte * Rumeurs et pression de conformité 5. Violence féminine et stéréotypes de genre [00:10:59][^5^][5] * Surprise face à la violence des filles * Stéréotypes et pression sur les rôles de genre 6. Sexualité et violence [00:16:02][^6^][6] * Sexualité comme moteur de violence * Contrôle de la sexualité et ethnicisation des crimes Résumé de la Vidéo

      La vidéo aborde les défis auxquels les jeunes filles sont confrontées pendant leur adolescence, en particulier la pression de se conformer aux normes de genre tout en évitant la stigmatisation. Elle discute également du rôle des réseaux sociaux dans la perpétuation de la violence et des stéréotypes de genre, ainsi que des différentes façons dont la violence est exprimée et gérée dans divers contextes sociaux.

      Points Forts: 1. Les défis de la métamorphose adolescente [00:20:59][^1^][1] * La pression pour les filles de devenir des femmes * Le risque de stigmatisation et de jugement * La difficulté de naviguer entre les attentes et les stéréotypes 2. L'impact des réseaux sociaux sur la violence [00:22:30][^2^][2] * Les réseaux sociaux comme vecteur de violence verbale * La différence entre la violence en ligne et physique * Les réseaux sociaux justifient ou diffusent la violence 3. La violence dans différents milieux sociaux [00:26:08][^3^][3] * La violence traverse tous les milieux sociaux * Les différences dans l'expression et la gestion de la violence * L'euphémisation de la violence dans la bourgeoisie 4. La responsabilité face à la violence des jeunes [00:27:44][^4^][4] * Le rôle des adultes et des institutions * La légitimation de certaines formes de violence * La nécessité d'une réflexion sur les normes de genre et de sexualité 5. Les limites de la répression face à la violence [00:32:00][^5^][5] * Les conseils de discipline comme solution potentielle * Le risque de déplacer le problème sans le résoudre * L'importance d'approches non blâmantes pour gérer la violence

    1. Zangbeto

      Zangbeto Explained Related Pages

      • Zangbeto dances and performs miracles - <q>Today I will show you Zangbeto dance and ceremony, a typical dance in which Zangbeto spirit comes into our human world, in Possotomè region, Benin.</q>
      • Benin - Zangbeto spirit - <q>In Benin, the main homeland of Animism religion, Zangbeto is the traditional mask who has the role of security guard …</q>
      • Top Places To Visit In Badagry - <q>Also with wide range of local festival, most of which are to celebrate local gods, festival like the Egungun, Zangbeto festival and so on. I honorably present to you the top places to visit in Badagry.</q>
      • Benin Facts, Habits, & Traditions - <q>People were dancing crazily behind the “haystack”. I learned later that it was a vaudou, a divinity, more exactly a Zangbéto which is a night guardian. My friend told me it is forbidden to see a Zangbéto during the night, especially for women, and if you met him at night he could even kill you.</q>
    2. Zangbeto

      Zangbeto Explained explores the author's encounter with a Zangbeto in Benin. And their quest to uncover the mystery of what is really inside the cone-shaped costume.

    3. Zangbeto

      Zangbeto Explained

      • Who: The author (Miss-p), the tour guide, a group of people, a Zangbeto master, Ning Li.
      • What: Witnessing a Zangbeto, offering money to a dancing figure, watching a video about Zangbetos, questioning what is inside a Zangbeto, asking about Ning Li.
      • Where: Cotonou Cadjehoun Airport, Porto Novo, Benin.
      • Why: Curiosity about the Zangbeto, wanting to know the truth about what is inside it, interested in Ning Li's work and disappearance.
      • When: About six years ago at the airport and more recently watching a video recommended by YouTube.
      • How: Investigating through Google and YouTube, asking questions to locals, watching a video about Zangbetos, pondering the mysteries of the Zangbeto and Ning Li.
    1. Great Books tend to arise in the presence of great audiences. by [[Naomi Kanakia]]

      Kanakia looks at what may have made 19th C. Russian literature great. This has potential pieces to say about how other cultures had higher than usual rates of creativity in art, literature, etc.

      What commonalities did these sorts of societies have? Were they all similar or were there broad ranges of multiple factors which genetically created these sorts of great outputs?

      Could it have been just statistical anomaly?

  5. Mar 2024
    1. A. Droit à l’éducation et aux loisirsDans ce domaine, le Défenseur des droits intervient à double titre, au regard de sacompétence en matière de lutte contre les discriminations, mais également sur leterrain de la défense et de la promotion des droits de l’enfant.
    2. La Défenseure des droits recommande ainsi de prendre les mesures nécessaires afind’assurer à tous les mineurs étrangers présents sur le territoire un accès aux activitéssportives, culturelles et de loisirs, adapté à leur âge et accessible en langue étrangère,
    1. whoever came up with Apple's property list format didn't really understand how XML and/or SGML-like tags actually worked. Does it make sense to you that p-lists have stuff like <key>WebResourceData</key> instead of simply just <WebResourceData> ? It's like they were confused
    1. définition du programme d'action culturelle de l'établissement en tenant compte des besoins des élèves
    1. tous ces éléments qui doivent ensuite permettre aux élèves de réussir au lycée puis de réussir à l'enseignement supérieur et enfin des connaissances de culture générale avec 00:16:52 des repère identifiés pour construire une culture commune à tous les élèves qui sortiront de l'école obligatoire de la scolarité obligatoire c'est un point qui a été très largement 00:17:03 discuté personne ni dans les audition que nous avons mené ni dans les groupes des travails ni entre nous quatre n'ont envisagé ou n'ont retenu l'idée d'une discipline culture générale mais au 00:17:15 contraire repérer dans chacun des programmes disciplinaires les connaissances qui fondent pour nous une une culture commune que tous les élèves sortants de l'école française doivent 00:17:27 partager
    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:22:10][^2^][2] :

      Cette vidéo est une émission de radio sur la sociologie, animée par Laure Adler, qui reçoit deux sociologues français, Luc Boltanski et Jeanne Lazarus. Ils parlent de leur parcours, de leur méthode, de leur rapport à la société et de leur façon de défendre la sociologie face aux critiques. Ils exposent aussi leurs travaux respectifs sur des sujets comme l'argent, le commerce, la justice ou la morale.

      Points forts : + [00:00:00][^3^][3] La sociologie, une discipline en crise * Boltanski et Lazarus expliquent que la sociologie est souvent décriée, mais que c'est aussi une source de réflexivité et d'innovation * Ils revendiquent la légitimité de la sociologie comme science sociale et comme outil de compréhension du monde + [00:05:38][^4^][4] Le parcours des deux sociologues * Boltanski raconte comment il est venu à la sociologie dans les années 60, en lisant Marx et en fréquentant les meilleurs élèves de sa génération * Lazarus raconte comment elle a découvert la sociologie dans les années 90, en lisant Boltanski et en suivant ses cours + [00:10:00][^5^][5] La méthode sociologique * Boltanski et Lazarus distinguent les problèmes sociaux, qui viennent de la demande sociale, et les questions sociologiques, qui viennent de la discipline elle-même * Ils présentent leur approche pragmatique, qui consiste à prendre au sérieux les compétences et les justifications des acteurs sociaux + [00:15:00][^6^][6] La sociologie dans la société * Boltanski et Lazarus discutent de la relation entre la sociologie et la philosophie, et de la violence de la vérité sociologique * Ils évoquent aussi leur engagement social et politique, et leur volonté de contribuer à la société grâce à leurs travaux Résumé de la vidéo de [00:20:00][^1^][1] à [00:38:00][^2^][2]:

      Cette partie de la vidéo est un dialogue entre les deux sociologues Luc Boltanski et Jeanne Lazarus, qui abordent les questions suivantes:

      Points saillants: + [00:20:10][^3^][3] La sociologie et la politique * Les deux disciplines partagent la même substance: la vie en société * Mais elles ont des horizons différents: la sociologie vise à comprendre, la politique vise à agir * La sociologie doit éviter de se confondre avec la politique, mais elle peut contribuer à la réflexivité sociale + [00:25:49][^4^][4] La sociologie et la liberté * La sociologie ne nie pas la liberté des acteurs, mais elle montre les contraintes et les influences qui pèsent sur eux * La sociologie peut aider les acteurs à prendre conscience de leur situation et à se mobiliser pour la changer * La sociologie doit respecter la diversité des points de vue et des justifications des acteurs + [00:31:02][^5^][5] La sociologie et la critique * La sociologie prend au sérieux la compétence critique des acteurs, qui remettent en cause l'ordre social * La sociologie analyse les conditions, les formes et les effets de la critique sociale * La sociologie peut être elle-même critiquée, mais elle doit se défendre avec des arguments rationnels

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:20:26][^2^][2]:

      Cette vidéo de France Culture discute des jeunes face aux écrans et de l'impact sur leur santé physique et mentale. Elle aborde la nécessité de nuancer le discours alarmiste souvent présent dans les médias, la diversité des usages numériques, et les mesures politiques envisagées par le président Emmanuel Macron pour réguler l'exposition aux écrans.

      Points forts: + [00:00:07][^3^][3] Impact des écrans * Santé physique et mentale * Discours alarmiste à nuancer + [00:00:32][^4^][4] Préoccupations politiques * Propositions d'experts * Régulation gouvernementale + [00:01:22][^5^][5] Diversité des usages * Sensibilisation au numérique * Notion de temps d'écran + [00:01:46][^6^][6] Contexte familial * Importance du cadre familial * Facteurs autres que les écrans + [00:02:06][^7^][7] Éducation au numérique * Usages bénéfiques des écrans * Éduquer les parents et les jeunes + [00:04:09][^8^][8] Intelligence numérique * Combinaison avec l'intelligence littéraire * Opportunités pour la génération future Résumé de la vidéo [00:20:28][^1^][1] - [00:43:20][^2^][2]: La vidéo aborde l'impact des écrans sur les jeunes, en distinguant corrélation et causalité. Elle souligne l'importance de l'interaction parentale et de l'éducation numérique pour gérer l'exposition aux écrans et les contenus inappropriés.

      Points clés: + [00:20:28][^3^][3] Impact des écrans * Importance de l'interaction parentale * Éducation numérique essentielle + [00:24:26][^4^][4] Contrôle parental * Outil d'aide à l'autonomie * Gestion du temps d'écran + [00:34:27][^5^][5] Utilisation des écrans * Nuance dans l'approche * Dialogue familial nécessaire + [00:37:01][^6^][6] Lutte contre la haine en ligne * Sensibilisation et médiation * Stages de citoyenneté Résumé de la vidéo [00:43:22][^1^][1] - [01:03:36][^2^][2]: La vidéo aborde la protection de la vie privée des mineurs, le droit à l'image, la maturité numérique, le contournement des limites par les jeunes, et l'importance de l'éducation parentale et scolaire pour naviguer dans l'espace numérique. Elle souligne également les défis du cyberharcèlement, les vulnérabilités des victimes, et les interventions possibles pour prévenir et gérer ces situations.

      Points clés: + [00:43:22][^3^][3] Protection de la vie privée * Nouvelle loi adoptée * Respect de la vie privée des mineurs + [00:44:00][^4^][4] Droit à l'image et maturité numérique * Importance de l'éducation sur le droit à l'image * Sensibilisation dès l'enfance + [00:45:01][^5^][5] Contournement des limites * Les jeunes contournent les interdictions * Nécessité de poser des limites claires + [00:46:00][^6^][6] Cyberharcèlement * Impact sur la santé mentale des victimes * Besoin de prévention et d'intervention + [00:47:01][^7^][7] Rôle des plateformes * Importance de la modération et de la prévention * Collaboration avec les écoles et les centres de santé + [00:54:06][^8^][8] Espaces physiques et numériques * Réduction des espaces physiques pour les jeunes * Utilisation des jeux vidéo comme outils thérapeutiques Résumé de la vidéo 01:03:38 - 01:20:46:

      La partie 4 de la vidéo aborde la thérapie EMDR, l'immersion dans les jeux vidéo pour la thérapie, et les études manquantes sur les écrans nomades. Elle discute également des craintes liées à Internet, du temps d'écran, et de l'importance de comprendre les contenus et les usages des écrans.

      Points forts: + [01:03:38][^1^][1] Thérapie EMDR * Utilisée pour le post-traumatique + [01:04:30][^2^][2] Études sur les écrans * Manque d'études sur les usages + [01:05:22][^3^][3] Craintes d'Internet * Vol de données, usurpation d'identité + [01:07:00][^4^][4] Commission sur les écrans * Recherche de consensus scientifique + [01:09:01][^5^][5] Numérique et inégalités sociales * Impact sur la santé mentale + [01:13:00][^6^][6] Rapports et politiques * Importance de l'application pratique

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:21:08][^2^][2]:

      Cette vidéo aborde le défi de l'égalité dans le système éducatif français, en se concentrant sur les réformes du baccalauréat et de l'enseignement supérieur, ainsi que sur leur impact sur les inégalités sociales et scolaires.

      Points clés: + [00:00:00][^3^][3] Introduction au sujet * Discussion sur le taux de réussite au baccalauréat + [00:01:07][^4^][4] Réforme du baccalauréat * Changements dans les filières et spécialités * Impact sur les choix des élèves + [00:04:26][^5^][5] Réforme de Parcoursup * Nouveau système d'orientation dans l'enseignement supérieur * Effets sur le stress et l'incertitude des lycéens + [00:05:28][^6^][6] Accès à l'enseignement supérieur * Importance de l'obtention du baccalauréat pour l'accès à l'enseignement supérieur * Discussion sur la rentabilité des études supérieures + [00:10:18][^7^][7] Massification vs Démocratisation * Distinction entre l'augmentation des taux de scolarisation et la réduction des inégalités * Analyse de l'évolution des taux de réussite et de l'accès au baccalauréat + [00:14:18][^8^][8] Valeur du diplôme sur le marché du travail * Maintien de la valeur relative des diplômes malgré la massification * Importance de l'éducation pour l'insertion professionnelle et la protection contre le chômage Résumé de la vidéo [00:21:09][^1^][1] - [00:41:25][^2^][2]:

      La vidéo aborde les défis de l'égalité dans le système éducatif français, en mettant l'accent sur les inégalités sociales et les dépenses inégales dans l'éducation primaire et supérieure.

      Points clés: + [00:21:09][^3^][3] Inégalités dès la maternelle * Influence du milieu social + [00:21:28][^4^][4] Dépenses inégales * Moins pour le primaire, plus pour les classes préparatoires + [00:22:58][^5^][5] Approche globale nécessaire * Changement de l'approche de sélection vers la formation + [00:23:49][^6^][6] Paupérisation de l'université * Augmentation des étudiants, baisse des enseignants + [00:26:01][^7^][7] Échec des dispositifs actuels * Manque de changement dans la pédagogie + [00:30:14][^8^][8] Importance de la mixité sociale * Classes mixtes favorisent la progression de tous les élèves + [00:37:00][^9^][9] Désirabilité du métier d'enseignant * Baisse d'attractivité et conséquences sur le recrutement Résumé de la vidéo [00:41:26][^1^][1] - [00:43:20][^2^][2]:

      Cette partie de la vidéo aborde le défi de l'égalité dans l'éducation, en mettant l'accent sur la nécessité d'une formation pédagogique pour les enseignants et sur l'importance de lever les obstacles financiers et sociaux qui empêchent l'accès à l'éducation pour les classes sociales défavorisées.

      Points clés: + [00:41:26][^3^][3] Formation pédagogique * Manque de formation chez les enseignants + [00:41:48][^4^][4] Accès à l'éducation * Nécessité de lever les freins sociaux et financiers * Augmentation des bourses et des logements proposés + [00:42:32][^5^][5] Confiance et encouragement * Importance de donner confiance aux étudiants

    1. 56:00 The host presents an ultimate dilemma: between hard work and enjoyment in youth.

      For me, there is no dilemma. If one can tap into states of flow, work itself becomes enjoyable. And, it is reduced to like 3/4 hours. Hustle and grind is even counter productive to being productive.

  6. Feb 2024
    1. Résumé de la vidéo de [00:00:00][^1^][1] à [00:22:15][^2^][2] :

      Cette vidéo est le premier épisode d'un podcast d'Anis Rally, un vidéaste qui raconte son expérience de l'école et de l'art. Il revient sur son année de 4e au collège du Bourget, en Seine-Saint-Denis, où il a participé à un projet de film avec sa classe. Il interroge son ami Tony, qui était aussi dans le film, sur l'impact de ce projet sur leur parcours artistique et scolaire. Il compare leurs points de vue et leurs souvenirs, et évoque les profs qui ont marqué leur scolarité.

      Points forts : + [00:00:00][^3^][3] Le contexte et le sujet du podcast * Anis Rally se présente et explique son rapport à l'école * Il annonce qu'il va parler du projet de film qu'il a fait en 4e * Il veut savoir si ce projet a influencé sa vocation et celle des autres élèves + [00:01:33][^4^][4] La rencontre avec Tony, son ami d'enfance * Anis retrouve Tony dans son immeuble au Bourget * Tony lui dit qu'il n'a pas un bon souvenir du projet de film * Tony raconte qu'il faisait le show en classe avant que la prof arrive + [00:04:58][^5^][5] Le pitch du film qu'ils ont tourné * Anis résume l'histoire du film en mode blockbuster * Le film parle d'une école d'agents secrets où il y a deux groupes : les visages normaux et les visages bleus * Une histoire d'amour entre un visage normal et un visage bleu va changer la situation + [00:08:01][^6^][6] L'avis de Tony sur le projet et l'école * Tony dit qu'il n'a pas aimé le fait que la prof impose les thèmes du film * Tony dit qu'il n'a pas eu de déclic artistique grâce au projet * Tony dit qu'il a trouvé son expression dans le rap à la Courneuve + [00:15:15][^7^][7] Les profs qui ont compté pour eux * Anis et Tony parlent de Monsieur Rimeno, le prof d'espagnol qui leur soufflait les réponses * Tony parle de Madame Robert, la prof de philo qui lui a donné de l'autonomie * Anis parle de Monsieur Mode, le prof de musique qui leur a permis de faire du rap

    1. Résumé de la vidéo de [00:00:00][^1^][1] à [00:19:23][^2^][2] :

      Cette vidéo est le deuxième épisode d'un podcast intitulé "L'école c'est de la merde", dans lequel Anis, un ancien élève du collège du Bourget, retrouve ses camarades de classe et discute avec eux de leur parcours scolaire et professionnel. Dans cet épisode, Anis rencontre Mohamed, qui a ouvert son propre restaurant à Aubervilliers. Ensemble, ils se remémorent le court-métrage qu'ils ont réalisé en 4e avec leur professeur de français, Madame Gugen, et comment cette expérience a pu influencer leur vie. Ils évoquent aussi les difficultés qu'ils ont rencontrées à l'école, les voyages qu'ils ont faits grâce à la fac, et leur envie de quitter la France.

      Points forts : + [00:00:04][^3^][3] Anis retrouve Mohamed après 10 ans * Ils se sont perdus de vue après le lycée * Ils se rappellent du court-métrage en 4e * Mohamed jouait Roméo et Anis un balayeur + [00:05:02][^4^][4] Mohamed parle de son restaurant à Aubervilliers * Il a appris tout seul à gérer son affaire * Il a envie de passer à autre chose, comme le e-commerce * Il veut faire des choses qui le passionnent + [00:09:34][^5^][5] Anis et Mohamed discutent de l'école et de l'éducation * Ils trouvent que l'école n'est pas adaptée à leur forme d'intelligence * Ils ont appris plus de choses en voyageant qu'à l'école * Mohamed s'intéresse à la méthode Montessori pour son enfant + [00:14:00][^6^][6] Anis et Mohamed évoquent la question de l'islam en France * Ils ne se sentent pas reconnus ni respectés en tant que musulmans * Ils comparent avec leur expérience à l'étranger, où ils ont été mieux accueillis * Mohamed veut partir de la France à cause de ce mal-être + [00:18:21][^7^][7] Anis annonce qu'il va aller voir Madame Gugen à Amsterdam * C'est la professeure de français qui leur a fait faire le court-métrage * C'est la personne dont ils ont le plus parlé * C'est la fin du deuxième épisode du podcast

    1. Résumé de la vidéo de [00:00:00][^1^][1] à [00:15:14][^2^][2] :

      Ce podcast raconte l'histoire d'un ancien élève qui retrouve sa prof de 4e qui lui a fait faire un court-métrage. Il lui parle de son rapport à l'école, à l'art et à la banlieue. Elle lui explique comment elle a organisé des projets artistiques avec ses élèves et comment elle a quitté l'enseignement.

      Points forts : + [00:00:04][^3^][3] Le contexte du podcast * L'élève prend un train pour aller en Hollande * Il a retrouvé sa prof grâce à LinkedIn * Il veut lui parler du film qu'ils ont fait ensemble + [00:01:02][^4^][4] Le générique du podcast * Le titre est "L'école c'est de la merde" * Le podcast est réalisé par Arnaud Forest * Le dernier épisode s'appelle "Madame Gugin" + [00:01:16][^5^][5] La rencontre avec la prof * Elle l'attend à la sortie du train * Elle a l'air jeune et dynamique * Elle se souvient bien de lui et du film + [00:03:08][^6^][6] Le projet du film en 4e * Elle a travaillé avec deux autres profs * Elle a bénéficié de moyens citoyens et jeunesse * Elle a emmené les élèves au cinéma du Bourget + [00:06:00][^7^][7] Le départ de la prof * Elle a arrêté d'enseigner pour faire du cinéma * Elle a changé de proviseur qui était contre les projets artistiques * Elle a eu du mal à envoyer ses filles à l'école + [00:09:01][^8^][8] La vision de la prof sur l'école * Elle pense que l'école tue la créativité et la confiance des enfants * Elle pense que les enfants de banlieue sont intelligents et énergiques * Elle pense qu'il faut être foisonnant et riche pour semer des petites graines

    1. Résumé de la vidéo de [00:00:00][^1^][1] à [00:52:27][^2^][2] :

      Cette vidéo présente deux outils pour évaluer le niveau de maturité d'un projet d'innovation sociale : le schéma du cycle de vie et la grille d'évaluation. Ces outils ont été co-construits avec des acteurs de l'écosystème de l'innovation sociale au Québec. Ils permettent de situer un projet dans les différentes phases du processus d'innovation sociale et d'identifier les indicateurs qualitatifs correspondants. La vidéo explique le contexte, les sources d'inspiration, la démarche de co-construction, l'organisation et l'utilisation des deux outils. Elle donne aussi un exemple concret d'application de la grille à un projet.

      Points saillants : + [00:00:08][^3^][3] Présentation du webinaire et des intervenants * Marie-Chantal Bach, directrice du RQIS * Gabriel Salathé-Beaulieu, animateur du webinaire * David Longtin, chercheur et présentateur des outils * Josée Baudoin, témoin d'un projet d'innovation sociale + [00:03:58][^4^][4] Contexte et objectifs du projet d'outils d'évaluation * Besoin exprimé par les acteurs de l'innovation sociale au Québec * Financement du ministère de l'Économie et de l'Innovation * Portage par imonovis, RQIS, CEDRIC et TIESS * Revue de littérature et groupes de discussion en 2021 * Co-construction de cinq outils avec une trentaine de partenaires en 2022 + [00:06:25][^5^][5] Sources d'inspiration et démarche de co-construction des deux outils présentés * Schéma du RQIS (2014) et revue de littérature (2021) comme points de départ * Deuxième groupe de travail avec six ateliers pour revisiter le schéma et élaborer la grille * Intégration des propositions et des tests des participants + [00:09:25][^6^][6] Organisation et utilisation du schéma du cycle de vie d'une innovation sociale * Quatre grandes phases : émergence, expérimentation, pérennisation ou changement d'échelle, institutionnalisation * Douze niveaux de maturité identifiés par des numéros et des lettres * Possibilité d'allers-retours, de rétroactions, de refocalisation ou de fin du projet * Correspondance avec la grille d'évaluation du niveau de maturité + [00:16:06][^7^][7] Organisation et utilisation de la grille d'évaluation du niveau de maturité d'un projet avec un potentiel d'innovation sociale * Version détaillée avec des indicateurs qualitatifs à vérifier par oui ou non * Version synthétique avec le critère principal de chaque niveau * Prise de notes pour documenter les éléments du projet qui justifient le niveau de maturité * Exemple d'application de la grille à un projet situé à la phase d'émergence + [00:22:22][^8^][8] Témoignage de Josée Baudoin sur l'utilisation de la grille pour son projet de médiation culturelle * Projet qui vise à favoriser l'accès à la culture pour les personnes en situation de vulnérabilité * Utilisation de la grille pour situer le projet à la phase d'expérimentation * Avantages de la grille : clarté, simplicité, adaptabilité, réflexivité * Limites de la grille : subjectivité, complexité, temporalité + [00:26:19][^9^][9] Période de questions et réponses avec les participants * Questions sur la définition de l'innovation sociale, la différence entre les phases, la durée du cycle de vie, etc. * Réponses de David Longtin, Gabriel Salathé-Beaulieu et Marie-Chantal Bach * Renvoi aux autres outils et au prochain webinaire

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [02:14:30][^2^][2] :

      Cette vidéo est une retransmission de la cérémonie de clôture de la Conférence mondiale de l'UNESCO sur l'éducation culturelle et artistique, qui s'est tenue à Abou Dhabi en février 2024. La conférence a réuni des représentants de plus de 190 pays, ainsi que des experts, des artistes, des éducateurs et des jeunes, pour discuter du rôle de la culture et des arts dans l'éducation et le développement durable. La vidéo présente les moments forts de la conférence, notamment :

      Points saillants : + [00:00:00][^3^][3] La performance musicale et dansée du groupe Al Ayyala * Un groupe traditionnel des Émirats arabes unis * Il joue des instruments à percussion et à vent * Il exécute une danse synchronisée avec des bâtons + [00:15:09][^4^][4] Le discours de Roda Alsaadi, une jeune émiratie * Elle lit une lettre qu'elle a écrite à son fils de deux ans * Elle lui parle de l'importance de la culture et de l'ouverture aux autres * Elle l'encourage à apprendre les arts, les danses, les musiques et les poèmes du monde + [00:21:01][^5^][5] Les témoignages de quatre jeunes venant de Colombie, du Ghana, du Kenya et des Émirats arabes unis * Ils partagent leur expérience, leur aspiration et leur vision pour l'avenir * Ils montrent comment la culture, les arts et l'éducation ont transformé leur vie * Ils appellent à renforcer l'éducation culturelle et artistique dans le monde + [00:48:11][^6^][6] Le rapport oral de la rapporteuse de la conférence, Mme Hae Sun Park * Elle résume les principaux résultats et les leçons tirées des sessions thématiques * Elle présente le cadre proposé par l'UNESCO pour l'éducation culturelle et artistique * Elle souligne les défis et les opportunités liés aux technologies numériques et à l'intelligence artificielle + [01:36:55][^7^][7] L'adoption de la déclaration d'Abou Dhabi sur l'éducation culturelle et artistique * Une déclaration qui réaffirme l'engagement des États membres à promouvoir l'éducation culturelle et artistique * Une déclaration qui reconnaît la contribution de la culture et des arts à l'éducation de qualité et au développement durable * Une déclaration qui appelle à la coopération internationale et au renforcement des capacités dans ce domaine

      Résumé de la vidéo [01:40:00][^1^][1] - [02:14:30][^2^][2]:

      Cette vidéo est la deuxième partie d'un spectacle culturel et artistique organisé dans le cadre de la Conférence Mondiale de l'UNESCO sur l'éducation culturelle et artistique à Abou Dhabi en 2024. La vidéo présente des performances variées de musique, de danse, de théâtre et de poésie, ainsi que des discours de personnalités et d'experts sur l'importance de la culture et des arts pour l'éducation et le développement durable.

      Points forts: + [01:40:00][^3^][3] Un groupe de musiciens et de danseurs traditionnels des Émirats arabes unis * Jouent des instruments comme le oud, le tambour et la flûte * Dansent avec des épées, des bâtons et des foulards * Chantent des chansons folkloriques en arabe + [01:48:11][^4^][4] Une présentation du rapport oral de la conférence par la rapporteuse * Résume les principaux thèmes et résultats des sessions thématiques * Souligne le rôle essentiel de l'éducation culturelle et artistique pour la diversité, la résilience et la durabilité * Appelle à l'adoption et à la mise en œuvre du cadre proposé par l'UNESCO + [01:52:11][^5^][5] Une table ronde sur les politiques publiques pour l'éducation culturelle et artistique * Réunit des ministres, des experts et des représentants de la société civile * Partage des expériences et des bonnes pratiques de différents pays et régions * Discute des défis et des opportunités pour renforcer la coopération et l'innovation + [02:03:17][^6^][6] Une performance de slam poetry par un jeune poète français * Déclame un poème engagé sur les enjeux sociaux et environnementaux du monde actuel * Utilise des jeux de mots, des rimes et des métaphores * Fait participer le public en les invitant à répéter des phrases + [02:08:26][^7^][7] Une intervention du directeur général de l'UNESCO * Félicite les organisateurs, les participants et les artistes pour la réussite de la conférence * Rappelle la mission et les valeurs de l'UNESCO pour promouvoir la culture et l'éducation comme des droits humains fondamentaux * Annonce l'adoption du cadre pour l'éducation culturelle et artistique par acclamation + [02:14:24][^8^][8] Une clôture musicale par un chœur d'enfants * Interprète une chanson en anglais sur le thème de la paix et de l'harmonie * Accompagne la chanson avec des gestes et des sourires * Reçoit une ovation du public et des invités

    1. https://www.youtube.com/watch?v=k4REX8vUk0o

      Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [01:00:00][^2^][2]:

      Cette vidéo est une émission en direct de la FCPE Haute-Savoie, une association de parents d'élèves, sur le thème des occupations pour les enfants pendant les vacances. L'émission accueille deux intervenants : Eric Bothorel, de la Fédération des Oeuvres Laïques, et Alexia Brion, enseignante en grande section. Ils échangent sur les questions suivantes : faut-il faire travailler les enfants pendant les vacances ? Quels sont les bienfaits des colonies de vacances ? Quel est le rôle de l'éducation populaire ? Quelles sont les actualités de la FCPE Haute-Savoie ?

      Points forts : + [00:00:00][^3^][3] Le lancement de l'émission * Présentation du thème et des intervenants * Rappel des conflits dans le monde * Diffusion d'un logo de l'Ukraine + [00:02:36][^4^][4] La définition de l'éducation populaire * C'est l'éducation du peuple par le peuple * C'est l'apprentissage informel par l'intermédiaire du monde * C'est une démarche éducative complémentaire à l'école + [00:07:47][^5^][5] Le témoignage des enseignantes * Elles donnent leur avis sur les cahiers de vacances * Elles conseillent de varier les activités et de respecter le rythme des enfants * Elles soulignent l'importance du jeu et de la lecture + [00:13:53][^6^][6] La présentation des colonies de vacances * Elles sont organisées par la Fédération des Oeuvres Laïques * Elles proposent des activités variées et adaptées aux besoins des enfants * Elles favorisent l'autonomie, la socialisation et la découverte + [00:21:47][^7^][7] Le point sur l'actualité de la FCPE Haute-Savoie * Elle revient sur la carte scolaire et le plan collège * Elle annonce la prochaine émission sur la rentrée scolaire * Elle diffuse un clip sur les vacances été hiver

      Résumé de la vidéo [00:22:00][^1^][1] - [01:00:00][^2^][2]:

      Cette partie de la vidéo traite des questions d'actualité liées à l'éducation, notamment la carte scolaire, le plan collège et les rythmes scolaires. L'animateur et les intervenants échangent leurs points de vue et leurs expériences sur ces sujets.

      Points forts: + [00:22:00][^3^][3] La carte scolaire * Présentation des chiffres et des critères de la carte scolaire * Débat sur l'équité et la mixité sociale dans les établissements * Position de la FCPE sur la carte scolaire + [00:40:00][^4^][4] Le plan collège * Présentation du plan collège du conseil départemental * Financement de 1 milliard d'euros d'ici 2030 * Création de trois collèges neufs et réhabilitation de 14 collèges * Engagement du président du conseil départemental à respecter le plan + [00:58:00][^5^][5] Les rythmes scolaires * Retour sur les différentes modalités de rythmes scolaires * Importance du sommeil et du repos pour les enfants * Rôle des activités périscolaires et extrascolaires * Témoignages d'enseignants et de parents sur les rythmes scolaires

    1. Résumé de la vidéo [00:00:00][^1^][1] - [00:48:00][^2^][2] :

      Cette vidéo est un documentaire sur la laïcité à l'école, réalisé par Irène Berelovic et Marina Julienne. Il suit le parcours d'une classe de première générale d'un lycée de Saint-Denis, où les élèves sont majoritairement musulmans, et qui participent à un projet de podcast sur ce sujet. Le documentaire explore les questions, les débats, les tensions, les contradictions, les expériences et les opinions des élèves et des adultes qui les entourent, sur la relation entre école et religion, et sur le sens et les limites de la laïcité.

      Points forts : + [00:00:00][^3^][3] Le rituel du matin * Les élèves doivent enlever leur voile avant d'entrer dans le lycée * Certains le vivent comme une humiliation, d'autres comme un geste symbolique * Les surveillants sont partagés sur la loi de 2004 qui interdit les signes religieux ostensibles + [00:10:36][^4^][4] Le projet de podcast * Les élèves sont associés à la réalisation d'un podcast sur la laïcité * Ils formulent la question : comment vous vous débrouillez avec la laïcité ? * Ils interviewent des intervenants extérieurs, comme un professeur de philosophie ou une journaliste + [00:25:00][^5^][5] La sortie au musée * Les élèves vont au musée d'Orsay pour voir des œuvres d'art * Ils réagissent aux tableaux représentant des corps nus, comme L'Origine du monde de Courbet * Ils confrontent leurs regards, leurs goûts, leurs valeurs et leurs croyances + [00:40:00][^6^][6] Le voyage scolaire * Les élèves partent au Festival d'Avignon pour assister à des spectacles de théâtre * Ils doivent respecter la règle du non-port du voile, même en dehors du lycée * Ils découvrent des formes d'expression artistique variées et parfois provocatrices

    1. Résumé vidéo [00:00:04] - [01:03:03] :

      Cette vidéo est un enregistrement d'un colloque sur le rôle de la culture dans le développement de l'enfance, organisé par la Cité des Sciences et de l'Industrie en 2024. Le colloque se déroule sur deux jours et aborde les thèmes du risque, du développement, de l'imaginaire et des récits chez les enfants. Le premier intervenant est David Lebreton, professeur de sociologie à l'Université de Strasbourg, qui expose sa réflexion sur la sociologie du risque et l'apprentissage par l'expérience sensible.

      Temps forts : + [00:00:04] Introduction du colloque par Bruno Maquart, président d'Universcience * Présente la Cité des enfants et ses activités * Annonce la rénovation complète de la Cité des enfants * Souligne l'importance de réunir les acteurs de l'enfance et de la culture * Cite un poème de Jacques Prévert sur l'enfance + [00:06:01] Présentation de David Lebreton par Brune Bottero, journaliste * Rappelle ses travaux sur les souffrances adolescentes * Mentionne ses livres sur le risque et le corps + [00:07:30] Conférence de David Lebreton sur la sociologie du risque * Montre la diversité des modes d'éducation des enfants selon les sociétés * Insiste sur le rôle du corps et des sens dans la connaissance du monde * Critique la société contemporaine qui enferme les enfants dans la sécurité et les écrans * Plaide pour une pédagogie participative qui sollicite l'expérience sensible de l'enfant * Donne des exemples d'activités culturelles et physiques qui favorisent l'ouverture au monde et la prise de risque * Conclut sur la nécessité de faire confiance aux enfants et de les laisser explorer leur environnement + [00:59:50] Questions et réponses avec le public * Réagit aux témoignages de parents et d'enseignants * Nuance ses propos sur les écrans et les activités à risque * Cite des films et des livres qui illustrent son propos

      Source : conversation avec Bing, 07/02/2024 (1) 13 générateurs de vidéo avec l’IA incontournables en 2024 - Digitiz. https://digitiz.fr/blog/generateurs-video-ia/. (2) 6 générateurs de vidéo par intelligence artificielle - BDM. https://www.blogdumoderateur.com/tools/design/generateur-video-ia/. (3) Créer une sélection de temps forts - Aide YouTube - Google Help. https://support.google.com/youtube/answer/4522163?hl=fr. (4) Créer un temps fort sur Twitch - Montage vidéo simplifié - GeeksByGirls. https://www.geeksbygirls.com/creer-un-temps-fort-sur-twitch/.

    1. Webinaires "Comprendre ses élèves" https://www.ensfea.fr/appui/thematiqu...

      Intervenant. Philippe Sahuc, Animateur-chercheur-créateur, UMR EFTS, ENSFEA Intervenante. Claire Latil, animatrice du réseau Animation & Développement Culturel, Bureau de l’Action Éducative et de la Vie Scolaire, Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche

      Une grande enquête a essayé de repérer et comprendre ces pratiques, et notamment le rapport entretenu par les jeunes avec la “culture” versus les “loisirs”, ou les “loisirs” versus le “travail”, démontrant que les catégories de pratiques sociales et culturelles, peinent parfois à rendre visible une réalité plus complexe qu’il n’y paraît.. Cette étude pose, plus généralement, la question des limites à l’intime des jeunes qu’on cherche à connaître et également de l’utilisation qui peut être faite de cette connaissance par des professionnels de l’éducation … les inviter parfois à l’action mais aussi à ne pas trop en faire !

      00:00 Présentation 01:06 Conférence - Philippe Sahuc 20:13 Compléments - Claire Latil 27:34 Questions/réponses 36:56 Conclusion

    1. other cultures do not think this and that suggests that our sense of self is largely culturally constructed

      for - quote - Sarah Stein Lubrano - quote - self as cultural construction in WEIRD culture - sense of self

      quote - (immediately below)

      • It's just a weird fascination of our weird culture that
        • we think the self is there and
        • it's the best and most likely explanation for human behavior
      • Other people in other cultures do not think this
      • and that suggests that our sense of self is largely culturally constructed

      discussion - sense of self is complex. See the work of - Michael Levin and - https://jonudell.info/h/facet/?max=100&expanded=true&user=stopresetgo&exactTagSearch=true&any=michael+levin - Major Evolutionary Transition in Individuality - https://jonudell.info/h/facet/?max=100&expanded=true&user=stopresetgo&exactTagSearch=true&any=major+evolutionary+transition+in+individuality

  7. Jan 2024
    1. What all of these issues had in common was that the left, especially the academic left, had pushed far enough to trigger a backlash. And more than any other politician, Mr. DeSantis was the conservative politician who rose with that backlash against “woke” and coronavirus restrictions. The broad range of anti-woke and anti-pandemic politics meant that there were many moderates and conservatives who thought they agreed with Mr. DeSantis. They imagined him as a politician much like themselves, much in the same way that both antiwar progressives and centrist Democrats saw themselves in Mr. Obama in 2008.

      This syncs with the the twitter thread i recently wrote.

  8. Dec 2023
    1. The most important takeaway from exposing these myths is that productivity cannot be reduced to a single dimension (or metric!). The prevalence of these myths and the need to bust them motivated our work to develop a practical multidimensional framework, because only by examining a constellation of metrics in tension can we understand and influence developer productivity. This framework, called SPACE, captures the most important dimensions of developer productivity: satisfaction and well-being; performance; activity; communication and collaboration; and efficiency and flow

      A good thing about this framework is that while it's intended to measure productivity in a more objective manner, it doesn't eschew subjective dimensions like satisfaction and well-being, which are largely personal and self-reported

  9. Nov 2023
    1. PROPOSITION 4Penser les politiques publiques culturelles ou sportives au regard des besoins des enfants et des jeunes, en les impliquant davantage dans leur élaboration.
    2. PROPOSITION 9Étendre la tranche d’âge des bénéficiaires des pass Culture et Sport existants et simplifier les démarches d’inscription.
    3. PROPOSITION 7Baisser le prix des activités sportives, artistiques et culturelles, rendre gratuites certaines activités et mettre en place des aides financières pour que tous les enfants puissent accéder aux loisirs.
    1. Black women generally work in predominantly white patriarchal organisations, with very distinctive cultures, traditions and practices that inadvertently perpetuates gender and racial discrimination

      organizational culture

    1. The fact that most free software is privacy-respecting is due to cultural circumstances and the personal views of its developers
    1. Aussi, l'éditorialisation décrit la façon dont nos traditions culturelles influencent notre manière de structurer les contenus
    2. À cette fin, un groupe d'experts serait appelé à éditer ces contenus

      Ce qui veut dire que la curation est faite par des experts et l'éditorialisation peut être produite par un effort de groupe ou une communauté?

      Est-ce qu'au moment où les données sont manipulées par un ou des individus la dimension culturelle n'entre pas en jeu? Puisqu'une campagne de grippe ne serait pas la même si on change de pays, donc nécessairement le choix des informations serait influencé par, entre autres, des facteurs culturels.

  10. Oct 2023
    1. But sometimes Alter’s comments seem exactly wrong. Alter calls Proverbs 29:2 “no more than a formulation in verse of a platitude,” but Daniel L. Dreisbach’s Reading the Bible with the Founding Fathers devotes an entire chapter to that single verse, much loved at the time of the American Founding: “When the righteous are many, a people rejoices, / but when the wicked man rules, a people groans.” Early Americans “widely, if not universally,” embraced the notion that—as one political sermon proclaimed—“The character of a nation is justly decided by the character of their rulers, especially in a free and elective government.” Dreisbach writes, “They believed it was essential that the American people be reminded of this biblical maxim and select their civil magistrates accordingly.” Annual election sermons and other political sermons often had Proverbs 29:2 as “the primary text.” Far from being a platitude, this single verse may contain a cure to the contagion that is contemporary American political life.

      Ungenerous to take Alter to task for context which he might not have the background to comment upon.

      Does Alter call it a "platitude" from it's historical context, or with respect to the modern context of Donald J. Trump and a wide variety of Republican Party members who are anything but Christian?

    1. Article 30 Dans les Etats où il existe des minorités ethniques, religieuses ou linguistiques ou des personnes d'origine autochtone, un enfant autochtone ou appartenant à une de ces minorités ne peut être privé du droit d'avoir sa propre vie culturelle, de professer et de pratiquer sa propre religion ou d'employer sa propre langue en commun avec les autres membres de son groupe.
    1. Ogilvie uncovers the story of Anna Thorpe Wetherill, an anti-slavery activist who hid escaped enslaved people in her house in Philadelphia. Mrs Thorpe focused her efforts in the slips she sent to Oxford on recording the language of slavery, submitting definitions for ‘abhorrent’, ‘abolition’, ‘accursed’ and ‘attack’. Like Margaret Murray’s, her work ensured that the language of colonisation appeared in the dictionary not just as the lingua franca of jingoistic imperialism but shaded with the stories and the voices of the colonised.
    2. Dixon’s standards were variable: he was happy for Murray to include ‘cunt’ but drew the line at ‘cundum ... a contrivance used by fornicators, to save themselves from a well-deserved clap; also by others who wish to enjoy copulation without the possibility of impregnation’.
    1. France is quite different. It is a culture of quality and differentiation. Take French cuisine as an example. Unlike other world cuisines, which are characterized by dishes (e.g., Italian pizza or Spanish paella), the French restaurant experience is one where chefs are always adding their own twist. Almost any dish can be served in a French restaurant because what makes it French is the attention to detail in the preparation. French restaurants also tend to focus on few dishes, and I am not talking about Michelin star restaurants, but regular lunch places that serve a fixed menu at noon. Many of them are great, and provide a very contrasting experience to that of the American dinner. No 20-page plasticized menu with 100s of options (none prepared very well), but a few carefully crafted dishes each day. It is not about more, bigger, or faster, but about fewer, different, and better. No architectural scale sponge-filled wedding cakes, but delicious and beautifully crafted petite gâteaus that satisfy you with taste, not size.
    1. 05:00 hustle culture: do what you love, and do it aggressively, not loving the thing and working hard leads to burnout

    1. He used the chance to declare “cultural war” for the “soul of America,” against an enemy of radicals “cross-dressing” as moderate Democrats, who were preaching “abortion on demand” and “radical feminism” while working-class Americans watched their jobs disappear and a “mob”—the Rodney King riots—looted and burned Los Angeles. The liberal columnist Molly Ivins memorably wrote that the speech “probably sounded better in the original German,” but its themes would form the founding document of today’s Republican Party. Indeed, when I mentioned the speech to a former Trump Administration official, he immediately recited several lines by heart.

      Pat Buchanan ran for the Republican nomination in 1992 and in a prime-time speech at the Republican convention that summer he declared a "cultural war" for the "soul of America".

  11. Sep 2023
    1. Company culture is a lot more than what you say or what’s on your site. It’s about how people treat each other, how things are decided, and even how people use their workspace.

      Company Culture Iceberg

    1. If you want to learn a language just for fun, start with Swedish. If you want to rack up an impressive number, stay in Europe. But if you really want to impress, bulking up your brain to master Cantonese or Korean is the sign of the true linguistic Ironman.
    2. A second way languages can be hard is with sounds and distinctions that do not exist in the learner‘s language.
    3. Chinese stands out for its difficulty. It is commonly said that a learner must memorise around 2,000 characters to be able to read a newspaper. But even this estimate is criticised; someone with 2,000 characters will still have to look up unfamiliar ones in every few lines of text. Japanese is (mostly) written with a subset of the Chinese characters, but most characters can be given either a Japanese or Chinese pronunciation, making the task mind-tangling in that language too.
    4. The main reason a language is hard is that it is different from your own.
    1. we are fundamentally a cultural species. 00:09:51 Culture is our life support system. Our cumulative culture allows us to cushion ourselves against the harsh realities of the environment and to reshape the environment.
      • for: cultural evolution, cultural evolution - Bruce Hood, cumulative cultural evolution, CCE, gene-culture coevolution

      • paraphrase

        • Our evolving technology allowed us to expand into new territories and manipulate the environment in ways that gave us an edge.
        • Places like this remind me about how harsh nature can be.
        • We're so used to living in air conditioning, and having the comfort of the modern world, but when you go out into nature and experience it first hand, you're reminded very powerfully about how weak we are as an animal.
        • And this is because we are fundamentally a cultural species.
        • Culture is our life support system.
        • Our cumulative culture allows us to
          • cushion ourselves against the harsh realities of the environment and to
          • reshape the environment.
      • for: doppleganger, conflict resolution, deep humanity, common denominators, CHD, Douglas Rushkoff, Naomi Klein, Into the Mirror World, conspiracy theory, conspiracy theories, conspiracy culture, nonduality, self-other, human interbeing, polycrisis, othering, storytelling, myth-making, social media amplifier -summary
        • This conversation was insightful on so many dimensions salient to the polycrisis humanity is moving through.
        • It makes me think of the old cliches:
          • "The more things change, the more they remain the same"
          • "What's old is new" ' "History repeats"
        • the conversation explores Naomi's latest book (as of this podcast), Into the Mirror World, in which Naomi adopts a different style of writing to explicate, articulate and give voice to
          • implicit and tacit discomforting ideas and feelings she experienced during covid and earlier, and
          • became a focal point through a personal comparative analysis with another female author and thought leader, Naomi Wolf,
            • a feminist writer who ended up being rejected by mainstream media and turned to right wing media.
        • The conversation explores the process of:
          • othering,
          • coopting and
          • abandoning
        • of ideas important for personal and social wellbeing.
        • and speaks to the need to identify what is going on and to reclaim those ideas for the sake of humanity
        • In this context, the doppleganger is the people who are mirror-like imiages of ourselves, but on the other side of polarized issues.
        • Charismatic leaders who are bad actors often are good at identifying the suffering of the masses, and coopt the ideas of good actors to serve their own ends of self-enrichment.
        • There are real world conspiracies that have caused significant societal harm, and still do,
        • however, when there ithere are phenomena which we have no direct sense experience of, the mixture of
          • a sense of helplessness,
          • anger emerging from injustice
        • a charismatic leader proposing a concrete, possible but explanatory theory
        • is a powerful story whose mythology can be reified by many people believing it
        • Another cliche springs to mind
          • A lie told a hundred times becomes a truth
          • hence the amplifying role of social media
        • When we think about where this phenomena manifests, we find it everywhere: